• Accueil
  • > IL ETAIT UNE FOIS MURUROA

IL ETAIT UNE FOIS MURUROA

    imagesca44pt131.jpg   De Mururoa à Copenhague, un raccourci saisissant remet en perspective l’activisme Français en matière environnementale.Voyons quel message la France donneuse de leçons écologiques a à faire passer du bas de sa petite histoire. 

En 1963 un accord entre les Etats-Unis, l’ URSS et la Grande Bretagne est signé à Moscou pour interdire les essais nucléaires, la France refuse de signer cet accord. 

« Hourra pour la France, notre pays est plus fort et plus fier ! » avait clamé De Gaulle trois ans auparavant à la suite du premier tir en Algérie.

Eux les bidasses et les Polynésiens de l’ombre qui avaient rejoint l’atoll pour une solde alléchante ne savaient pas que quelques décennies plus tard le pétard allait se rappeler à leur bon souvenir. Eux avaient cru au feu de joie , à la flambée de l’amitié, ils étaient allé le coeur léger au coeur de l’identité nationale, au centre du soleil, dans le réacteur, persuadé d’ être protégé par la patrie.

On est à 18 000 km de la métropole, officiellement, au bout du monde , mais dans les environs vivent pourtant environ 5000 personnes sur des îles voisines. La première des îles sous le vent, sous le souffle, est celle de Tureia à 120 km, sa population n’a jamais été déplacée et les tirs étaient des spectacles auxquels la population était conviée. 

Et De Gaulle, le premier des Français était le pemier au courant, la grande muette , elle,  est déjà muette avant qu’elle ne perde la parole. Un rapport classé secret défense dont l’existence a été révélé par le journaliste Vincent Jauvert prouve que les autorités étaient en connaissance du danger des essais pour les populations locales.

Un chercheur de l’Inserm a établit que le cancer de la thyroïde frappe deux fois plus la population de Polynésie qu’ailleurs dans le Pacifique. Pourtant un rapport de l’agence internationale pour l’énergie atomique affirme que les essais nucléaires n’ont pas d’effets sur la population.

En juin 2005 un jugement du tribunal de Brest reconnaît à Michel Cariou officier de marine à la retraite un lien entre les essais et son cancer de la thyroïde.  

Hervé Morin ministre de la défense des affaires classées doit admettre, en mars 2009, 40 ans après les tirs,  sous l’accumulation des suspicions:

 » Notre pays doit se mettre en paix avec lui-même »

Hier , 22 décembre 2009 , le Parlement a officiellement adopté le projet de loi  donnant  aux « irradiés de la république »(avec un petit r) un droit à indemnisation . 150 000 civils et militaires  sont concernés .Chaque victime recevra une indemnité, les rescapés et les familles des disparus. 

Quid des populations locales qui malgré les avancées et les progrès de l’enquête se trouvent toujours à 18000 km?  

Quid des responsabilités morales des dirigeants de l’époque portés au pinacle de la grande histoire?.

Quid d’un tribunal chargé de juger les meurtriers morts ou vifs ?.

Voici De Gaulle dans ses oeuvres en 1966, à l’aune de la catastrophe sanitaire actuelle. (cliquez sur le lien ci-dessous)

http://www.ina.fr/politique/allocutions-discours/video/I00014294/charles-de-gaulle-voyage-a-tahiti.fr.html

2 Réponses à “IL ETAIT UNE FOIS MURUROA”

  1. Pénélope dit :

    Retrouvez toutes les archives disponibles sur le Centre d’Expérimentations nucléaires du Pacifique (CEP) sur :

    http://www.point-zero-canopus.org

  2. Philippe dit :

    de Gaulle est un imposteur de l’histoire, il avait un grand nez et savait donc prendre le vent.
    Lui est ses barons, ont fait croire aux français qu’ils avaient gagné la guerre et moyennant quoi il y a eu une main-mise sur la France.
    L’europe a été libérée grace essentiellement aux américains, et jusqu’à la chute du mur de Berlin l’europe a été sous l’abri tutélaire des Etats-Unis.
    Toute la mascarade du nucléaire consécutive à un orgueil démesuré pour faire croire à une indépendance qui n’était certainnement pas protégé par tous les milliards dépensés pour en arriver à une force dite de dissasion, qui n’a jamais servie à grand chose, beau jouet offert par de Gaulle à tous ses frêres militaires.
    N’appartennant à aucun parti politique, je ne parlerai pas de l’Algérie, nous ommes tous d’accord sur le fait qu’il fallait se retirer, était-il nécessaire de le faire de manière aussi brutale, et avec tous ces morts à la clef, bonjour la finesse de la diplomatie gaullienne.
    Bref n’insistons pas.
    Il faut savoir qu’àla fin de la guerre les Américains avaient imaginé une force d’occupation en france, avec à la clef très rapidement une élection pour la mise en place d’une constitution similaire à celle de l’allemagne, je crois que nous aurions gagné en transparence et en démocratie.
    Aujourd’hui nous vivons dans une Oligarchie et où le bon peuple à juste le droit de voter pour la signature d’un chèque en blanc aux politiques, dont la collusion avec le monde dit des « affaires » n’est plus à prouver.
    Je ne vois pas quel parti peut nous sortir de là.
    Internet est certainnement un bel outil mis à notre disposition pour s’informer, protester, faire pression sur les politiques, qu’il nous rende des comptes sur la richesse que nous produisons, et qu’ils sapproprient sans vergogne.
    Reddressons la tête et battons nous, nous avons les outils, arrêtons de nous faire enfumer, par les médias qui appartiennent toute à l’oligarchie.
    Sachant que la nature humaine est imparfaite, ne faisons confiance qu’à notre force collective, Tout pouvoir doit obligatoirement générer un contre-pouvoir, et un organisme de contôle indépendant.
    La régle étant qu’il y aura toujours des individus qui tricheront, mais au moins lorsqu’ils sont pris, qu’ils subissent une puniton à la hauteur de leurs méfaits.

    Pompidou, était un grand amateur de voitures et de vitesse.
    Contre ses conseillers il n’a pas voulu mettre en place de limitation de vitesse.
    Si on se réfère aux mesures misent en place actuellement, cela représente autour de 60.000 morts à son actif….

    Le nucléaire, c’est aussi un crime contre l’humanité.

    M.Pellerin -avec la bénédictiondes politiques », qui par la forcr de son verbe a « stoppé » le nuage de Tchernobyle aux frontières de notre beau pays, que lui est-il arrivé….

    M.Haberrer, haut fonctionnaire, président du Crédit Lyonnais,qui a mis cette institution en faillite, coule aujourd’hui une retraite paisible et très bien rénumérée.

    L’exemple du Crédit Lyonnais est exemplaire.
    Dans un pays démocratique suite à une faillite, on vends tous les actifs (notamment le parc immobilier) et l’on rembourse les créanciers, ou sinon dans la mesure où la socité est viable et pourrait redémarrer, pour préserver l’emploi, une socité rachète Actif et Passif, relance l’activité et petit à petit rembourse la passif.

    En France notre Oligarchie politico financière est beaucoup plus futée.

    Toutes les créances (dettes) sont sortieent du bilan et mise dans une société de « Défaisance » et sur le temps seront payées avec notre argent, celui du contribuable.

    Les actifs immeubles et copagnies, ce qui a de la valeur est cédé au Crédit Agricole qui au passage s’enrchit pour pas cher.

    Je pourrai multiplier les exemples à l’envi, peut-être y reviendrai-je un jour, sur cet excellent site qui a l’amabilité de nous donner la parole.

    A ce sujet, j’ai transmis l’adresse de ce site à tout mon carnet d’adressen, et j’invite tous les internautes qui viennent ici à faire de même, cela peut créer un effet boule de neige, ne négligeons rien, le combat de David et Goliath est exemplaire.
    Les cas sont nombreux où la patience et la ténacité du pot de terre a eu raison du pot de fer.

    Mes amitiés citoyennes
    Je suis prêt à jouer à visage découvert, mais je ne suis pas un pro de l’informatique et je n’ai pas trouver le moyen de vous transmettre ma trombine, en même temps je ne suis pas sur que cela soit indispensable, mon EGO, est maîtrisé et je ne charche en aucune manière la notorieté, juste pour montrer à l’oligarchie qu’il existe des personnes censées qui ne pensent pas comme eux.

    Je veux donner des armes à toute les nouvelles générations pour qu’elles se battent, dans l’histoire du Nénuphar, le 29 ème jour n’est pas encore tout à fait atteint.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement