ADIEU PAPILLON

Posté par provola le 27 juillet 2013

    ADIEU PAPILLON dans POLLUTION papillon31               

                       Comme il ne faut pas s’attendre, en notre époque à la courte vue, à autre chose que de sombres catastrophes, la nouvelle de la disparition programmée de nos amis les papillons ne devrait pas soulever plus d’émotion que la fermeture prochaine de la période des soldes d’été. Pourtant  l’importance de la pollinisation gratuitement effectuée par ces milliards de travailleurs de l’ombre devrait nous inciter à réfléchir à la manière dont nous piétinons allègrement nos richesses naturelles.

les papillons sont un indicateur de l’état de la biodiversité, selon un rapport de l’AEE agence européenne de l’environnement, la moitié des papilons ont disparu en vingt ans. La grande responsable de ce massacre, l’agriculture intensive mais aussi l’abandon de terres dans les zones de montagne où les priaries se muent en broussailles ou en forêts.

Publié dans POLLUTION | Pas de Commentaire »

POISSON MORTEL

Posté par provola le 6 juillet 2013

                    L’agence de sécurité alimentaire préconise de ne pas dépasser deux portions de poissons par semaine. Raison de cet avertissement: le poisson est potentiellement contaminé au mercure , aux isolant industriels et à la dioxine. La pollution des mers et des rivières est telle que le poisson est devenu un aliment à risques.  Un an de recherches ont permis de metre en évidence le danger d’une consommation trop importante de poisson, en particulier pour les enfants et les femmes enceintes.

La déforestation désormais généralisée sur la planète relâche une grande quantité de mercure qui était auparavant retenue dans les sols, à 100 mètres de profondeur. En 100 ans, cette quantité a doublé ! De même, l’accumulation des particules de plastique dans les océans a entraîné une contamination massive de la chaîne alimentaire marine.

Publié dans POLLUTION | Pas de Commentaire »

TOTAL NOUS DOIT 2 €

Posté par provola le 18 mai 2012

                                          Total a annoncé le 25 mars qu’une fuite de gaz est survenue sur le gisement d’Elgin, en mer du Nord britannique, à environ 240 km à l’est d’Aberdeen, lors d’une intervention sur un puits.

Le 16 mai, Total annonce l’arrêt de la fuite douze heures après l’intervention qui a consisté à injecter de la boue dans le puits ; cette intervention a débuté le 15 mai et la fuite a été stoppée 12 heures plus tard. Au cours des prochains jours, le puits sera attentivement surveillé pour confirmer le succès total de l’intervention.
En parallèle, le forage du puits d’intervention, débuté le 18 avril, se poursuit, ce puits devant servir de second recours.

Évoquant la situation d’Elgin, Yves-Louis Darricarrère, directeur général de la branche Exploration & Production de Total, a déclaré : « Nous avons franchi aujourd’hui une étape majeure. Notre priorité absolue était de stopper la fuite de gaz en toute sécurité et le plus rapidement possible. Depuis le 25 mars, nous travaillons en étroite collaboration avec les autorités et nous avons communiqué de manière transparente, et nous continuerons à le faire. Il nous faut maintenant achever l’opération et prendre en compte les enseignements à retenir de cet incident. »

Pour TOTAL, il s’agit d’un incident, 10 millions de m3 de méthane dans l’atmosphère, ça n’est rien de plus qu’un contretemps regrettable, ça ralentie juste un peu le flux de bénéfices enfouis et de d’évasion fiscale légale.

Cette fuite aurait couté à Total, aux dires de la compagnie 340 millions d’euros mais à combien se montent en réalité les indemnités que sont en droit de réclamer les citoyens du monde à Total pour cette fuite de l’ordre de 200 000 m3 X 50 j soit 10 millions de m3 de méthane ?

Tout ceci bien entendu en croyant sur parole TOTAL, on peut imaginer que la fuite ait été bien plus importante, personne n’étant en réalité en mesure de vérifier les dires de la compagnie. On se souvient que Greenpeace avait dépêché un navire sur zone le 2 avril et avait repérer une nappe de pétrole de plusieurs km2, TOTAL avait immédiatement réagi en avouant tout de même : »il s’agit d’un condensat léger qui ne pose pas de problème significatif pour les oiseaux marins ou le reste de la vie sauvage ».

Sauf que je ne crois pas TOTAL sur parole et que j’imagine très bien TOTAL avoir menti d’un facteur 10 sur le volume de gaz perdu dans l’atmosphère et tout me porte à croire que je suis encore largement sous la réalité.

Mais prenons donc comme valeur de base un facteur dix ce qui fait 200 000 m3 X 10 X 50 jours soit 100 millions de m3.  

En sachant que le méthane est 23 fois plus néfaste que le CO2 quant  à son effet de serre, on peut évaluer le montant des indemnités à percevoir par la communauté internationale  en comparant cette quantité de gaz méthane avec une quantité de gaz carbonique au même pouvoir calorifique. 

Actuellement le prix de la tonne d’équivalent carbone est évalué à  17 €, il serait raisonnable qu’il fut à 100 €/T pour avoir un véritable impact sur la marche de l’économie.

Le marché d’émissions de l’Union Européenne limite les émissions de dioxyde de carbone (CO2) des usines et des centrales électriques des pays du groupe et couvre presque la moitié des émissions de l’Union Européenne.

La masse volumique du méthane étant de 0,68 kg/m3, je multiplie la masse perdue par TOTAL dans l’atmosphère: 100 millions de M3, ce qui équivaut à 2,3 milliards de m3 de CO2, soit à 1,98 kg/m3 : 4,55 milliards kg, ou 4,55 millions de tonnes de CO2 ce qui donne en équivalent carbone 45 500 000 tonnes x 0,2727 soit 1,241 000 tonnes de carbone pour une facture de 1,24 millions T x 100 €/tonne soit 124 millions d’euros. Comme chaque Français devrait se coltiner les dégâts collatéraux de Total en payant les quotas de Total, celle-ci devrait rembourser à l’Etat ces 124 millions, ce qui fait environ 2 € par personne.  

1 240 000 tonnes, c’est beaucoup? 1 240 000 tonnes équivalent carbone c’est (à peu près…) :
1 an de chauffage au gaz pour 1 240 000 de 3 pièces à Paris
ou 1 240 000 allers-retours Paris – New York en avion
ou 2,3 millions tonnes de papier
Un français émet en moyenne 9 tonnes de CO2, l’émission soutenable en 2050 sera de 2 tonnes de CO2 par personne (facteur 4, objectif fixé par la France). La fuite de TOTAL (4,55 Millions de T de CO2) représente ce que rejettent 500 000 Français en un an. 

La nouvelle du colmatage a donné un bol d‘air à l’action Total, qui est encore loin de son niveau précédant l’annonce de la fuite de gaz, le 25 mars dernier.

Capital recommande l’achat du titre car la compagnie se traite sur des niveaux de valorisation faibles (la prévision d’un bénéfice annuel stable autour de 12 milliards d’euros n’est valorisée que 7 fois) et envisage de relever prochainement son dividende, alors qu’il offre déjà un rendement de 6,6% au cours actuel.

Payer une amende de 124 millions d’€, revient pour TOTAL à verser 1% en moins de bénéfices pour ses actionnaires.

                  

Publié dans LES BOITES AU PILORI, POLLUTION | Pas de Commentaire »

TOTAL ALLUME UN CONTRE-FEU

Posté par provola le 10 avril 2012

TOTAL ALLUME UN CONTRE-FEU  dans POLLUTION plateforme_Elgin

                       Le bateau de Greenpeace, le «Königin Juliane», navigue aux abords de la zone de sécurité imposée autour de la plateforme d’Elgin, suite à la fuite de gaz survenue le 25 mars à l’installation de l’entreprise Total. Le but de cette mission est d’effectuer des prélèvements d’eau et d’air, afin de mieux connaître les conséquences sur l’environnement liées à cet accident.
 
Lundi, des prélèvements de l’eau et de l’air à proximité de la plateforme ont été effectués. Les observateurs présents ont pu constater qu’une nappe huileuse s’étend sur l’eau : il s’agit probablement de gaz de condensat, un hydrocarbure léger.
 
L’analyse précise des échantillons prélevés sur zone permettra de déterminer si la fuite de gaz est susceptible d’occasionner des dégâts importants pour l’environnement. Ces résultats devraient être disponibles pour l’analyse de l’air, en milieu de semaine prochaine, et pour l’eau, en fin de semaine. (source Greenpeace)
 
Mais au moment où les premières analyses indépendantes pourraient révéler une ample pollution, une autre affaire ressurgit à point pour exonérer Total de toute responsabilité dans la marée noire provoquée par le naufrage de l’Erika il y a 12 ans.
 
Le scandale sur le plan de la justice la plus élémentaire que constituerait une cassation totale de l’arrêt Erika est une évidence.
 
Ainsi, pendant que l’on parle de l’Erika, on ne parle plus de la plateforme en Mer du Nord qui peut dégazer à l’abri de toute polémique… 
 
Etrange coincidence tout de même que ce contre-feu qui vient à point nommé éteindre l’incendie médiatique.

Publié dans POLLUTION | Pas de Commentaire »

LA MORT DANS L’AIR

Posté par provola le 1 avril 2012

   LA MORT DANS L'AIR  dans POLLUTION 090323173839  

                                 Ne respirez plus, c’est le meilleur conseil qu’on puisse vous donner. Un dépassement du seuil d’information à la pollution aux particules fines est prévu lundi en Ile-de-France, a annoncé Airparif dimanche dans un communiqué. Le niveau d’information est activé quand la concentration de 50 microgrammes par m3 d’air est dépassée pendant 24 heures consécutives. Airparif prévoit un dépassement de ce niveau lundi en Ile-de-France, pour « au moins 24 heures ». Une « dégradation » de la situation est prévue pour mardi.

Il existe deux sources principales de particules de combustion, les émissions issues du chauffage (combustion du bois), et dans une moindre mesure du charbon et du fiuol) et les émissions issues des moteurs diesel des voitures. 40 à 70 % des émissions de particules fines proviennent du secteur des transports en ville (diesel). La combustion de biomasse et les moteurs Diesel sont des émetteurs importants de particules très fines PM10 et fines PM25. La combustion de biomasse et le transport routier notamment génèrent des hydrocarbures aromatiques, véhiculés par les particules solides jusqu’au plus profond du système respiratoire, présentent des risques sanitaires importants

Dans l’Europe des vingt-cinq, ce sont environ 348 000 morts prématurées par an qui sont attribuées à cette pollution

A Paris, on comptabilisait déjà le 19 mars une vingtaine de jours de dépassement de la concentration autorisée en PM10, des particules en suspension de la taille d’une cellule qui se glissent dans l’appareil respiratoire. La faute notamment « à une situation anticyclonique avec des vents faibles qui ont entraîné une stagnation des particules sur l’Ile-de-France », décrypte Arthur de Pas, ingénieur en communication à AirParif.

Et l’Ile-de-France n’est pas la seule concernée. Depuis l’entrée en vigueur de la législation européenne en 2005, les valeurs limites ont été dépassées dans 16 zones : Marseille, Toulon, Avignon, Paris, Valenciennes, Dunkerque, Lille, le territoire du Nord-Pas de Calais, Grenoble, Montbéliard/Belfort, Lyon, le reste de la région Rhône Alpes, zone côtière des Alpes Maritimes, Bordeaux, la Réunion, Strasbourg.

Aussi, la Commission européenne a tiré le signal d’alarme. En mai 2011, elle a assigné la France devant la Cour de justice . Motif ? Hormis Strasbourg, rien n’a été fait pour atteindre les objectifs fixés. « La sanction de la Cour de justice ne devrait pas tarder à tomber », croit savoir l’association Respire qui précise que « les pénalités financières devraient être calculées sur la base d’une amende forfaitaire (10,9 millions d’euros pour la France, plus un montant journalier multiplié par le nombre de jours de persistance de l’infraction) et d’une astreinte journalière (entre 10 000 et 100 000 euros par jour, calculée par jour de retard, en prenant en compte un coefficient de gravité et de durée, et par un facteur fixe par pays) ».

L’Agence régionale de santé (ARS) rappelle qu’à ce stade « certaines personnes peuvent présenter une sensibilité particulière aux polluants atmosphériques » : enfants, personnes âgées, asthmatiques, insuffisants. 

Les seuils d’information et d’alerte ont été abaissés l’an dernier : le seuil d’information est passé de 80 à 50 microgrammes/m3 (sur avis de l’Organisation mondiale de la santé) et le seuil d’alerte de 125 à 80 microgrammes/m3 (sur avis du Conseil supérieur d’hygiène publique de France.)

Le temps de lire cet article, vous avez respiré assez de particules pour développer un cancer du poumon et deux bronchites.

Publié dans POLLUTION | Pas de Commentaire »

TOTALEMENT, POUR DE BON

Posté par provola le 28 mars 2012

  TOTALEMENT, POUR DE BON  dans POLLUTION 28.03_plateforme-total-en-feu-MAXPPP-930x620.jpg_scalewidth_630  

                                 Il y eut SHELL au NIGERIA, en 2008, une pollution estimée à 500000 barrils de brut dans le delta du Niger pour deux marées noires , pas une, et une dénonciation en justice de la part de 11000 pêcheurs nigérians.  

Il y eut BP en 2010 dans le golfe du Mexique, des centaines de milliers de tonnes de pétrole qui suintent et mettent la pistouille noire dans tout l’Atlantique nord. Un groupe pétrolier qui tenta par tous les moyens de minimiser la catastrophe pour sauver les bénéfices.

Il y eut Fukushima l’année dernière, le plus grave accident nucléaire de l’histoire; des radiations qui dérivent autour de la planète et un an plus tard une zone de centaines de km2 contaminés et condamnés à vie. Une compagnie TEPCO qui masque ses fautes et se débat en eaux troubles financières. 

Cette année, on n’avait pas eu droit à quelque chose d’aussi remarquable, vous me direz, on était qu’au début de l’année. 

Il y a TOTAL maintenant, une fuite de gaz incontrôlée sur une plate-forme pétrolière en mer du nord oblige la compagnie a évacuer en catastrophe. La fuite visible depuis à une distance de vingt kilomètres risque de durer environ 6 mois, c’est le délai prévu par TOTAL pour tenter de colmater la fuite. En attendant, le méthane  s’échappe à l’air libre, ce qui fait dire aux responsables qu’il n’y a aucun risque pour l’environnement. 

Comme la torchère brûle encore, les experts estiment aussi qu’un risque d’explosion existe si un changement des vents fait remonter le gaz vers la flamme. 

«La torchère est située dans la plus haute partie de la plateforme, et le gaz, qui est avant tout du méthane, est relativement lourd, donc il reste en bas», a expliqué mercredi à l’AFP Simon Boxall, océanographe à l’université de Southampton «Puisque c’est venteux, il y a des chances que le gaz se disperse rapidement. Mais si le vent cesse totalement, le gaz montera vers la flamme et cela pourrait créer une explosion», a-t-il ajouté, s’étonnant que la torchère brûle toujours. «On ne sait pas si cela a été fait de façon volontaire pour brûler une partie du gaz, ou si quelqu’un a oublié» de l’éteindre. Voilà chez TOTAL on oublie d’éteindre les torchères, on se barre en courant sans demander son reste dès que les vents tournent mal. 

Selon TOTAL, 23 tonnes de méthane s’échappent chaque jour du puits, pensez donc TOTAL se fait chier en mer du Nord avec des dépenses pharaoniques pour 23 tonnes par jour. Effectivement 23 tonnes, ça correspond à la quantité de méthane émise par 500 vaches de Salers. Ce n’est pas pour ça qu’on va arrêter de manger du steak auvergnat.

Mais si TOTAL ment, il faudra peut-être éliminer tout le cheptel argentin.

En attendant le colmatage de la fuite, on au moins a eu droit à la fuite des cerveaux. 

 

Publié dans POLLUTION | Pas de Commentaire »

LE CIEL JAUNE

Posté par provola le 27 mars 2012

pollution.jpg                  La vague de chaleur (et de sécheresse) qui nous a envahi aura été d’une grande utilité, elle aura fini de nous convaincre qu’il vaut mieux dorénavant désigner  le mauvais temps durant les périodes de hautes pressions et inversement attendre la pluie comme un havre de paix des voies respiratoires.

Par inversion des systèmes de températures, une terre froide maintient la couche d’air au contact du sol à  une température basse, alors que les couches d’altitudes sont plus vite réchauffées par les rayons solaires . Ainsi, les fumées des chauffages urbains et des gaz d’échappement, empêchées de s’échapper vers les pays du tiers monde, réduisent notre atmosphère en une immense cigarette sans filtre alors que les chiffres officiels de consommation indiquent une réduction de l’addiction à la nicotine.

Les alertes à la pollution émises sur les principaux axes des grandes villes n’intéressent personne, de toutes façons les routes sont tellement embouteillées que les limitations de vitesses à 60 km/h ne sont rien de plus qu’une illusion de météorologiste. 

Étonnement , si les niveaux d’alerte parviennent souvent à stimuler quelques sporadiques réactions portant tout au plus sur une réduction des vitesses maximales, les seuils critiques ne sont jamais atteints sans que l’on sache véritablement à quoi les échelles de risques correspondent réellement.

Faut-il attendre que 10% de la population se présentent aux urgences pour des problèmes respiratoires pour empêcher tout véhicule de quitter son garage? Demandera-t-on plutôt aux personnes les plus exposées, personnes âgées, nourrissons, asthmatiques, de rester à la maison faute de pouvoir empêcher la société de continuer de s’asphyxier ?

Quoi qu’il en soit , nous serions désormais gré à nos chers présentateurs météo d’arrêter de nous saouler avec les sempiternelles évocations, de plus en plus douteuses, des joyeux week-end de hautes pressions.

Publié dans POLLUTION | Pas de Commentaire »

NIGERIA: SHELL REDOUTE LA MAREE NOIRE

Posté par provola le 23 mars 2012

NIGERIA: SHELL REDOUTE LA MAREE NOIRE dans AFRIQUE       

                                                11 000 pêcheurs nigérians ont déposé aujourd’hui une plainte auprès d’un tribunal de Londres après la rupture des négociations pour le dédommagement des victimes de deux marées noires occasionnées par les activités d’extraction de Shell dans le golfe du Niger. 

Il s’agit pour les pêcheurs nigériens d’obtenir la condamnation du groupe pétrolier pour deux marées noires de 2008 ayant causé d’énormes dégâts à la communauté Bodo comptant 45 000 personnes réparties en 35 villages.

Shell a admis sa responsabilité pour le déversement accidentel de 5 000 barils de brut mais refuse l’accusation portant plutôt sur une quantité de pétrole d’environ 500 000 barils.

L’avocat des plaignants a diffusé ce communiqué: « Nous sommes profondément attristés d’une rupture unilatérale des négociations de la part du groupe Shell, ce qui nuit gravement à toutes les victimes de la marée noire. Nous pensions que Shell souhaitait prendre en considération le sort des communautés riveraines. L’unique solution pour le peuple Bodo est maintenant de porter plainte et espérer que la justice contraindra le groupe pétrolier à prendre ses responsabilités. »

Publié dans AFRIQUE, POLLUTION | Pas de Commentaire »

MER NOIRE

Posté par provola le 19 mars 2012

MER NOIRE  dans POLLUTION parkinglotviewbirdeyes 

                         La surface totale occupée par les parkings aux Etats-Unis équivaut à une superficie d’environ 9100 km2.  Un professeur du MIT le fameux Institut technologique du Massachussets ( Club de Rome ) a publié récemment un ouvrage traitant de cette véritable calamité. 

Leur nombre a de quoi laisser songeur, il y en aurait environ 800 millions ce qui est à comparer avec le nombre de véhicules qui est lui de 255 millions. Selon Eran Ben-Joseph, la surface totale couverte par les parkings US serait du même ordre que celle d’un pays comme Porto-Rico ce qui ne va pas sans poser d’énormes problèmes environnementaux. L’étude relève que de nombreuses villes de ce coté-ci de l’Atlantique consacrent environ un tiers de leur surface aux places de parking.

Les conséquences de ce gigantisme sont multiples, provoquant des déséquilibres inattendus. L’asphalte absorbe complètement l’énergie solaire ce qui contribue de manière importante au réchauffement climatique, (micro-climats régionaux), l’écoulement des eaux s’en trouve également bouleversé, ce phénomène mettant gravement en danger l’équilibre des nappes phréatiques et des rivières environnantes.

Publié dans POLLUTION | Pas de Commentaire »

L’ ANDALOUSIE S’ EMMERDE

Posté par provola le 22 décembre 2011

nerva_discarica_rifiuti_tossiciL' ANDALOUSIE S' EMMERDE dans EUROPE IncendioVertederoNerva

                            La nouvelle route des rafiots à ordures porte vers l’Espagne, partant d’Italie, embarquement dans le port de Gênes, traversant la Méditerranée, passant par Gibraltar, remontant le Guadalquivir jusqu’à Séville. Un parcours utilisé en ce moment par des cargos chargés de boues contaminées (Ex établissements Sisas de Pioltello,  déchets toxiques issus d’une zone industrielle hautement dangereuse au portes de Milan.)

L’organisation de ce transfert est entièrement sous la coordination du Ministère de l’environnement italien, chargé du nettoiement de l’ancienne zone industrielle.

Il s’agissait pour le Ministère de résoudre le problème des boues polluées avant que la Commission européenne ne taxe l’Italie. Le terme des opérations de traitement  était fixé au 31.12 et comme rien n’avait été fait , la seule solution aura été de s’entendre avec l’Espagne pour stocker quelques 80 000 tonnes de matériel dans une décharge acceptant tous types de résidus. Ce lieu miraculeux où l’on peut ainsi planquer sous la table n’importe quoi à un prix modique se trouve en plein cœur de ‘Andalousie cette région que d’aucuns appellent la perle de l’Espagne. 

Les boues contaminées au mercure seront entassées là dans cette immense et à bien des égards terrifiante décharge à ciel ouvert de Nerva, ce site est géré par la société Befesa. Ce débarquement de déchets n’est pas le premier arrivage en provenance d’Italie, depuis environ un an ce lieu stocke tout un tas de gravas multiples venus de Lombardie et de Ligurie.     

Voilà en tous cas un exemple de solidarité européenne, cette Europe qui sait ériger des barrières, des murs et des barbelés  empêchant les déplacements des populations mais sait ouvrir des voies royales aux magouilles et aux ordures.

Publié dans EUROPE, POLLUTION | Pas de Commentaire »

ROUTINE NOIRE AU NIGERIA

Posté par provola le 21 décembre 2011

Un homme prélève du pétrole dans les eaux de Bodo (delta du Niger), le 24 juin 2010.

                         Shell vient de communiquer avoir suspendu l’extraction de pétrole de sa plate-forme Bonga située à 120 km au large du Nigeria. La cause: une fuite de brut d’environ 40 000 barils lors d’une simple opération de routine.

Pour Shell, la routine, c’est 40 000 barils à la mer,  une marée noire en Bretagne ou aux Etat-unis, c’est à partir de 40 000 tonnes, une marée noire en Afrique, à partir de 400 000 tonnes. 

Depuis des dixaines d’années Shell assure un débit constant à ce robinet qui fuit:

« Nous sommes désolés que cette fuite se soit produite. Dès que nous en avons eu connaissance, nous avons interrompu le flux de pétrole et mobilisé nos propres ressources (…) pour faire en sorte que les effets soient limités, nous nous concentrons désormais sur un nettoyage rapide et efficace », a déclaré M. Sunmonu, le boss de Shell au Nigeria.

Shell a été largement critiquée, notamment par les Nations unies, pour la pollution dans le delta du Niger, la région pétrolifère et agitée du sud du Nigeria.

Dans un rapport en août sur la pollution en pays Ogoni, un secteur du Delta du Niger où Shell a particulièrement été implanté dans le passé, l’ONU a estimé que les dégâts étaient tels (eau, sols, air contaminés par le pétrole) que le nettoyage de la zone serait le plus important jamais entrepris à travers le monde.

Du site Jeune afrique : C’est une catastrophe écologique majeure qui est passée sous silence. Sur les cinquante dernières années, la pollution pétrolière en continu qui affecte le Delta du Niger représenterait  2 à 3 fois le volume de pétrole déversé dans le golfe du Mexique après l’explosion de la plateforme Deepwater Horizon.

Forage après forage, fuite après fuite, baril après baril, le delta du Niger est souillé par le pétrole depuis un demi-siècle. D’après les spécialistes, cette catastrophe écologique, causée par un détonant mélange entre extrême richesse du sous-sol, manque de régulation étatique, grande pauvreté de la population et présence de groupes armés, n’a pas d’équivalent au monde dans les zones de production de pétrole.
Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Delta du Niger : une marée noire en continu | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique

 

Publié dans AFRIQUE, POLLUTION | Pas de Commentaire »

DUNKERQUE L’AIR DE RIEN

Posté par provola le 4 juillet 2011

                              

 DUNKERQUE L'AIR DE RIEN dans POLLUTION

                  Arrivé aujourd’hui à Dunkerque en passant par Calais et l’autoroute A16, je remarque une épaisse fumée noirâtre provenant de la forêt de cheminées de la sidérurgie et des raffineries du port industriel. Ce nuage envahi très vite l’horizon jusqu’à couvrir le découpage des machineries. Le contraste avec la belle lumière environnante est saisissant. Le fort vent provenant du nord-est rabat l’immense panache vers le sol, sur toute l’agglomération, sur des dizaines de kilomètres, la lumière comme filtrée donne une impression irréelle comme durant une éclipse de soleil qui souhaiterait durer tout le temps.

Mon rendez-vous à Fort-Mardyck (banlieue de Dunkerque) est vite une torture pour les bronches, mes hôtes me rassurent en me confirmant que cette odeur acre est le lot quotidien en période d’anti-cyclone.

Barricadé en ce moment dans mon hôtel sous le flux gazeux je consulte le bulletin de la qualité de l’air sur les communes de Calais et Dunkerque:

INDICE ATMOSPHERIQUE CALAIS

 Indice Atmo Hier : 4 bon bon
Indice Atmo Aujourd’hui : 4 bon bon
Indice Atmo Demain : 4 bon bon
Relev� du 04 Jul 2011 � 17:20:00

INDICE ATMOSPHERIQUE DUNKERQUE

Indice Atmo Hier : 3 bon bon
Indice Atmo Aujourd’hui : 3 bon bon
Indice Atmo Demain : 4 bon bon
Relev� du 04 Jul 2011 � 17:20:00.

Tout va bien donc, je suis rassuré, je peux dormir tranquille:

http://www.dailymotion.com/video/x3a3ho_dunkerque-funeste-industrie_news

Me Kosciusko-Morizet, au lieu de faire un aller-retour pour rien à quelques encablures de Fukushima, venez-donc du coté de Dunkerque respirer l’air pur de votre fameuse croissance.

Publié dans POLLUTION | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement