LA COLOMBE « OLI »

Posté par provola le 5 février 2010

Des nouvelles rassurantes de nos amis exilés fiscaux de Tahiti, parqués comme des huîtres dans des gymnases de fortune au pied du volcan en éruption.

Joints au moment du passage de la tempête tropicale « Oli » au dessus de leur têtes, ils ont même trouvé l’occasion de s’étonner de notre inquiétude: « Pas de panique les gens d’en-haut, on est tous « au lit » ! »

Une situation qui devrait se traduire dans neuf mois par une poussée démographique.  

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, PACIFIQUE | Pas de Commentaire »

IL ETAIT UNE FOIS MURUROA

Posté par provola le 23 décembre 2009

imagesca44pt13.jpg      De Mururoa à Copenhague, un raccourci saisissant remet en perspective l’activisme Français en matière environnementale.

Voyons quel message la France donneuse de leçons écologiques a à faire passer du bas de sa petite histoire. 

En 1963 un accord entre les Etats-Unis, l’ URSS et la Grande Bretagne est signé à Moscou pour interdire les essais nucléaires, la France refuse de signer cet accord. 

« Hourra pour la France, notre pays est plus fort et plus fier ! » avait clamé De Gaulle trois ans auparavant à la suite du premier tir en Algérie.

Eux les bidasses et les Polynésiens de l’ombre qui avaient rejoint l’atoll pour une solde alléchante ne savaient pas que quelques décennies plus tard le pétard allait se rappeler à leur bon souvenir. Eux avaient cru au feu de joie , à la flambée de l’amitié, ils étaient allé le coeur léger au coeur de l’identité nationale, au centre du soleil, dans le réacteur, persuadé d’ être protégé par la patrie.

On est à 18 000 km de la métropole, officiellement, au bout du monde , mais dans les environs vivent pourtant environ 5000 personnes sur des îles voisines. La première des îles sous le vent, sous le souffle, est celle de Tureia à 120 km, sa population n’a jamais été déplacée et les tirs étaient des spectacles auxquels la population était conviée. 

Et De Gaulle, le premier des Français était le pemier au courant, la grande muette , elle,  est déjà muette avant qu’elle ne perde la parole. Un rapport classé secret défense dont l’existence a été révélé par le journaliste Vincent Jauvert prouve que les autorités étaient en connaissance du danger des essais pour les populations locales.

Un chercheur de l’Inserm a établit que le cancer de la thyroïde frappe deux fois plus la population de Polynésie qu’ailleurs dans le Pacifique. Pourtant un rapport de l’agence internationale pour l’énergie atomique affirme que les essais nucléaires n’ont pas d’effets sur la population.

En juin 2005 un jugement du tribunal de Brest reconnaît à Michel Cariou officier de marine à la retraite un lien entre les essais et son cancer de la thyroïde.  

Hervé Morin ministre de la défense des affaires classées doit admettre, en mars 2009, 40 ans après les tirs,  sous l’accumulation des suspicions:

 » Notre pays doit se mettre en paix avec lui-même »

Hier , 22 décembre 2009 , le Parlement a officiellement adopté le projet de loi  donnant  aux « irradiés de la république »(avec un petit r) un droit à indemnisation . 150 000 civils et militaires  sont concernés .Chaque victime recevra une indemnité, les rescapés et les familles des disparus. 

Quid des populations locales qui malgré les avancées et les progrès de l’enquête se trouvent toujours à 18000 km?  

Quid des responsabilités morales des dirigeants de l’époque portés au pinacle de la grande histoire?.

Quid d’un tribunal chargé de juger les meurtriers morts ou vifs ?.

Voici De Gaulle dans ses oeuvres en 1966, à l’aune de la catastrophe sanitaire actuelle. (cliquez sur le lien ci-dessous)

http://www.ina.fr/politique/allocutions-discours/video/I00014294/charles-de-gaulle-voyage-a-tahiti.fr.html

Publié dans PACIFIQUE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement