LE CAPITALISME COMMUNISTE

Posté par provola le 6 avril 2009

Le G20 aura été l’occasion de l’instauration d’un nouvel ordre mondial appelé  »nouveau capitalisme ». Cet accord global est basé sur un investissement massif de milliers de milliards de dollars sensé redonner la confiance dont les marchés ont besoin pour survivre.

Comme aucun des dollars en question n’existe vraiment , on alourdit la dette des principaux pays en empruntant à la Chine dont le régime communiste est donc le garant de la réussite. 

Pour faire bonne figure on appelle ce plan « refonte du libéralisme » , celle -ci étant en fait encrée sur le bon vouloir du régime totalitaire de Pékin.  

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

OBAMA DERAPE

Posté par provola le 5 avril 2009

Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour assister à la première anicroche dans la multiplication des strates de la gouvernance mondiale (voir l’article d’hier Otan en rire) . Obama toujours dans son nuage de l’élection triomphale à la suite du sommet de l’Otan , se sentant investi de je ne sais quelle mission planétaire a réitéré le souhait déjà exprimé par ses prédécesseurs américain de l’entrée de la Turquie dans la communauté européenne. Profitant très certainement du blanc sein accordé par l’entrée du vilain canard français dans l’Otan , le Barack de service a poussé son avantage en terrain d’ ingérence.

La Turquie en Europe, c’est le pays le plus peuplé à terme de l’Union complètement encré dans l’Alliance Atlantique, sous servage diplomatique même qui dominerait la scène et représenterait le relais idéal du dictât de la Maison Blanche sur le vieux continent.

Sarkozy est contre cette entrée, mais d’autres sont pour , cela a peu d’importance car la décision devrait en revenir aux peuples européens mais on sait que la démocratie en Europe est justement de ne rien demander au peuple.

Se souvient-on de la décision Chiraquienne ubuesque de faire voter les Français après le processus de discussion bilatérale entre la Turquie et la Communauté européenne ? Ainsi donc au terme de négociations serrées , la Turquie aurait elle prouvée qu’elle était devenue apte à intégrer l’Union que le Président Français, c’est à dire un des 27 Présidents ,se serait arrogé le droit de consulter son peuple pour décider in fine seul du rejet de l’intégration Turque .  

Au final, dans cette confusion généralisée , en dehors de tout esprit démocratique, on risque d’assister au pilotage américain de l’acceptation par l’Europe de l’élargissement des frontières continentales au grand pays musulman. point de passage obligé des pipelines pétroliers du moyen-orient.      

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

OTAN EN RIRE

Posté par provola le 4 avril 2009

Traité de l’Atlantique nord , alliance de l’inutile , organisation du néant. Ils ont voulu fêter le soixantième anniversaire de l’alliance dont le but à toujours été jusqu’en 1989 et la chute du mur de Berlin, d’élever un rempart face à la menace communiste soviétique . Bien évidemment depuis que le Dark vador rouge a plié bagages , l’organisation ne sert plus qu’à assurer un avenir à l’industrie de l’armement occidentale . On espère ainsi en hauts lieus relancer la croissance en entretenant la menace terroriste mondiale qui obligerait à continuer de dépenser des centaines de milliards de dollars pour renouveler un parc de matériel militaire devenu obsolète suite à l’abattage du mur .

Alors on a trouvé l’ Afghanistan, là se loge l’anté-Christ, là se terre l’ennemi public numéro 1. Pas question de l’ y dénicher cependant , comment justifier alors le déploiement de forces qui autrement ne servirait qu’à protéger les éoliennes de la baie de Somme.

Il faut donc que les Talibans incarnent le mal suprême , les communistes Chinois sont trop forts et en plus ils financent la métamorphose du nouveau capitalisme, les russes sont devenus des amis depuis que l’on sait que leur sous-sol regorge d’hydrocarbures , les congolais eux ont de l’uranium, il y a bien les coréens du nord mais ceux là on les garde en stock au cas ou de manière improbable la victoire venait à anéantir la menace terroriste .

Tout cela ferait rire si l’on assistait pas là à l’agonie de la construction européenne.

L’union européenne ne trouvant pas mieux que de s’en remettre pour sa défense à une soumission aux vues et stratégies américaines n’a plus aucune chance de constituer aux yeux des citoyens européens la nouvelle frontière tant désirée

Confusion des genres , labyrinthe inexpugnable, pelote inextricable, l’otan se superpose à l’union européenne pour mieux la délester de sa substance, pour mieux la dénaturer . La Turquie impose ses vues (de nouvelles mesures anti-Kurdes)pour accepter un Danois en tant que Secrétaire Général de l’Onu tout en n’étant pas acceptée elle-même au sein de l’Union Européenne, la France réintègre le carcan de l’Alliance alors qu’elle se veut le chantre de la liberté et des droits de l’homme, qu’elle clame sa moralité à la ligne indépendante.  Le Royaume-Uni déroule un tapis rouge à Air Force One , Merkel vend des BMW et des Mercedes aux américains, les anciens pays de l’est sont trop contents de contempler Michèle Obama de près, les Portugais et les Italiens ont des bases US sur leur sol qui rapportent des dollars. 

Sarkozy prévient le monde que l’Alliance va obliger les Afghans à respecter la condition des femmes, ce qui va nécessiter l’envoi de troupes nouvelles , le bombardement systématique des cailloux désertiques et l’arrestation des scorpions musulmans. Il s’associe à la construction de portes avions nucléaires avant de comprendre que les terroristes ont peur de l’eau. Il est très content de travailler avec Angela , il partage ses vues mais préfère Carla .

L’OTAN est un désert d’idées, un trou d’air, un vide de sens, un vague marché de dupes, une convergence intéressée, un carnet de commandes pour les trusts de l’industrie de l’armement . Les 27 se fourvoient avec les 28 , pendant ce temps les défilés de mode des premières dames paradent sur les écrans à l’abri des gaz lacrimogènes.   

Les médias sont complices, les « rafales » bien rangés et mal vendus attendent pour aller se promener, un feu vert qui bien sûr ne viendra jamais.   

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

IRAK, MISSION ACCOMPLIE

Posté par provola le 5 mars 2009

« Yes we leave , on s’en va , le 31 août 2010 on se barre et on redéploye en Afghanistan. »

Obama a décidé de quitter l’Irak , la justification officielle est que la mission est terminée , en sourdine on a peur d’entendre : accomplie .

Au delà du spectacle désolant des attentats quotidiens de Bagdad , on retiendra de cette seconde campagne d’Irak ayant démarré en 2003, l’histoire, la fable, le mensonge des armes de destruction massive , la chute de la statue du commandeur Sadam Hussein, le pote des occidentaux lors de la guerre contre l’Iran dans les années 80 . On retiendra le décompte morbide des pertes de l’armée américaine d’environ 4000 hommes.

Ce qu’on a jamais su , qui n’a apparemment jamais intéressé personne , ce sont les morts Irakiens .

L’institut de sondages anglais ORB a estimé à 1 220 000 le nombre de morts Irakiens lors de l’occupation américaine.

Cet organisme a simplement interrogé les foyers irakiens pour connaître le pourcentage d’entre eux ayant perdu un membre de sa famille .Selon cette étude environ 22% des foyers ont répondu par l’affirmative . Le dernier recensement a estimé à un peu plus de 4,05 millions le nombre de foyers Irakiens. A Bagdad le pourcentage de familles ayant perdu un membre est de l’ordre de 50%.

(Entretiens individuels sur un échantillon représentatif de 1760 personnes, marge d’erreur2,4%, )

Une étude de la revue Lancet ayant employé la méthodologie de l’ONU pour l’estimation des catastrophes humanitaires avait estimé le nombre de morts Irakiens à 650 000.

On se situe donc dans une fourchette , une nébuleuse, une galaxie de 650000 à 1,22 millions de victimes de guerre et je ne parle pas des blessés.  

Sorry M.Obama , la mission ne sera véritablement terminée qu’en mettant toutes les cartes sur table , les temps ne sont plus aux coups d’éponge si souvent dégainés pour essorer la mémoire des peuples.    

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

OBAMA EST PASSE SUR CE BLOG

Posté par provola le 28 février 2009

Trois semaines après avoir écrit qu’il faut augmenter les impôts, j’apprend qu’Obama a décidé de suivre ce conseil après avoir pris connaissance des articles de ce blog . Il existe encore des gens en ce bas monde qui donnent la priorité à la redistribution, seule alternative à l’agravation de la crise mondiale.

Pour financer son plan de généralisation d’une sécurité sociale, il annonce l’augmentation des tranches de l’impôt sur le revenu pour les plus privilégiés. Les foyers gagnant plus de 250 000 dollars par an verront leur contribution augmenter sensiblement . Ceci marque un revirement de tendance pour ces hauts revenus protégés de toute ponction supplémentaire depuis 16 ans .

16 ans , ce qui prouve que même sous l’ère Clinton , les riches avaient pu couler des jours plus que tranquilles.

Les temps semblent changer , méfions nous tout de même des effets d’annonces , véritables boomerangs à illusions si souvent distillés à notre époque.

De toute évidence, les lobbies républicains vont tacher d’encercler la nouvelle administration de la Maison Blanche par leur  rhétorique populiste , véritable ode à la liberté de s’enrichir. Mais Obama n’a pas le choix, la morsure de la crise des pauvres est telle que l’urticaire des bourgeois n’est qu’une chatouille indolore , une allergie à la poussière d’or.    

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

POURQUOI LA PALESTINE N’EXISTE PAS

Posté par provola le 21 février 2009

S’il est un mystère qui aura taraudé mes méninges depuis ma tendre enfance , celui de la non existence de l’Etat de Palestine est bien l’un des plus récurrent , des plus lancinant , tellement, que j’ai toujours eu l’impression que l’explication des noeuds du conflit du proche-orient , à lui seul pouvait me donner les clés d’une bonne partie des problèmes de la planète toute entière.

Dès lors qu’il m’a toujours semblé évident qu’une paix juste pouvait à elle seule redonner le calme et la prospérité dans la région , il était clair qu’il était de l’intérêt de quelque groupe obscur de ralentir le processus de paix au point de le dynamiter à chaque pas , chaque progrès , comme si une entité cachée s’attachait à saboter cette marche vers une réconciliation inéluctable.

Grâce à Daniel Mermet , journaliste émérite et son émission  »la bàs si j’y suis » , une bonne partie de mes interrogations auront été apaisées.

L’entité cachée n’a rien de caché , elle existe bel et bien au grand jour et pourrait être définie comme étant un groupe de pression , une association d’intérêts, ou plus exactement un lobby ou une sorte de parti politique destiné à influencer la politique américaine sur la définition de sa politique au proche-orient. La politique américaine s’articule de telle sorte que de puissants groupes d’intérêts puissent convertir leur but fondamental en lois , les textes parlementaires étant parfois une transcription littérale des textes proposés par les lobbies.

Ce lobby pro-Israëlien est l’AIPAC ou American Israel Public Affairs Committee. Il représente environ 150 000 bienfaiteurs dont l’obstination à aider la cause sioniste n’a d’égal que l’acharnement à empêcher les Palestiniens de posséder une patrie. Une bonne partie des adhérents sont même des Chrétiens qui pensent que le Christ ne reviendra sur Terre qu’à la seule condition de l’occupation de la terre Sainte par Israël. Chaque fois qu’un article sur un journal porte atteinte à l’Etat d’Israël , un droit de réponse est systématiquement demandé. L’élection de chaque député , chaque sénateur, chaque Président est influencée par des aides financières , celles-ci biaisant les choix et décisions politiques en hauts lieus .  

Ce lobby a toujours obligé les Présidents des États-unis à donner à Israël la puissance militaire lui permettant de dominer le proche-orient , à accorder une soulte annuelle représentant le 6 ème des aides mondiales distribuées à travers le monde, destinées à soutenir l’impérialisme de l’oncle Sam.

Tous les Présidents y compris Obama .

Il est un passage obligé pour tous les candidats à l’investiture suprême aux Etats -Unis , une visite impérative à laquelle Obama comme les autres s’est plié par une courbette de soumission au siège de l’Aipac. Cette révérence à la cause sioniste a eu lieu le 4 juin 2008 quelques 6 mois avant son élection à la Maison Blanche .

Revenons sur le discours d’Obama qui nous en dit plus que tous les commentaires futurs sur le déroulement des évènements au proche-orient.

Lors de cette visite , Obama a d’abord voulu rassurer l’assemblée quelque peu affolée par les accusations de laxisme proférées par l’administration Busch à son égard:

« Nous savons que l’établissement d’Israël était juste et nécessaire ,enraciné dans des siècles de luttes et des décennies d’un travail patient, mais soixante ans plus tard , nous savons que nous ne pouvons pas céder et en tant que Président je ne ferai jamais aucun compromis quand il y va de la sécurité d’Israël »

« Je suis fier d’appartenir à ce puissant courant consensuel, réunissant Démocrates et Républicains qui se tient au coté d’Israël face à totes les menaces.Il y a ceux qui veulent attribuer tous les problèmes existant au proche orient à Israël et ses soutiens…ces voix qui veulent blâmer la seule démocratie du proche orient en la rendant responsable de tous les extrémismes de la région. Elle défendent une idée fausse selon laquelle abandonner un allié fidèle conduirait en quelque sorte à renforcer notre situation. Ce n’est pas le cas , cela ne l’a jamais été et ça ne le sera jamais.

J’apporterai à la Maison Blanche un engagement inébranlable pour la sécurité d’Israël . Cela se traduira tout d’abord en assurant à Israël un avantage militaire au plan qualitatif. Je garantirai qu’Israël puisse se défendre contre toute menace,de Gaza à Téhéran. En tant que Président , je mettrai en place un protocole d’accord afin de fournir une aide de 30 milliards de dollars à Israël pour la décennie à venir. »

On peut encore lire qu’Obama est pour l’instauration  de Jérusalem en tant que capitale indivisible d’Israël, Israël en tant qu’Etat juif.

Obama termine son discours par une éloge à la collaboration des Juifs et des Afro-Américains:

« Nous ne devons pas permettre que la relation entre juifs et Afro-Américains puisse souffrir, c’est un lien qui doit être renforcé. » 

On comprend mieux pourquoi les Etats-Unis ont toujours refusé de voter les résolutions de l’ONU défavorables à Israël , comment les dernières troupes de Tsahal ont quitté Gaza la nuit précédent l’investiture d’Obama pour ne pas gâcher la fête.   

Publié dans ETATS-UNIS, ISRAEL, MONDE, PALESTINE | Pas de Commentaire »

LE MUR DU SILENCE

Posté par provola le 26 janvier 2009

Une fenêtre de tir , c’est ce à quoi fait penser l’offensive de l’armée israélienne qui aura profité du passage de témoin à la maison Blanche pour balayer le terrain de la bande de Gaza. On comprend la logique de la décision du Président Olmert d’attaquer le Hamas à la lumière du déclenchement du retrait des troupes de Tsahal, qui à l’heure du discours d’investiture d’Obama avaient quitté le sol de Gaza . On fait la guerre , mais surtout on remballe tout pour ne pas gâcher la fête , on entend d’ici Bush accorder un blanc sein au Président Israélien et conclure par: « OK vous faites comme bon vous semble, vous avez trois semaines , surtout , vous n’emmerdez pas mon successeur, je ne veux pas qu’on pense que je laisse des papiers gras derrière moi . Donc vous rentrez tous avant que Barack jure fidèlité sur la bible de Lincoln,  pas d’heures supplémentaires, il n’y a rien à gagner au delà .

Le petit jeu a fait 1300 morts et des milliers de blessés.

Heureusement , Olmert à mis à l’abri de toutes poursuites judiciaires les artisans  de cette mission exécutée avec une précision d’horlogers éléphantesques. L’immunité pour Tsahal sera totale , qu’on ne vienne pas parler de crimes de guerre, la réponse aux interrogations de la communauté internationale se traduira en un lapidaire :

« Circulez , il n’y a rien à voir ! »     

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

MORALES , FILS DU CHE.

Posté par provola le 25 janvier 2009

A l’heure où 4 millions de Boliviens sont appelés aux urnes pour se prononcer sur la réforme de la constitution , Dariel Alarcon Ramirez dit « Benigno », dernier compagnon de lutte du Che réitère ses accusations sur le régime Castriste pour son rôle dans l’assassinat du révolutionnaire. Il y a dans ces deux événements en apparence distants comme un raccourci   saisissant de l’histoire.

Depuis 3 ans Juan Evo Morales , premier chef d’état d’Amérique du sud issu des populations amérindiennes (Aymara) n’a cessé d’imprimer sa marque, nationalisant les ressources gazières du pays et redonnant une dignité à la majorité autochtone exclue du pouvoir de tous temps. Privilégiant la primauté rendue au pouvoir de l’état sur les  intérêts  des multi-nationales étrangères , Morales souhaite perpétrer sa révolution démocratique, dissociant son propre destin de celui de la Bolivie. Ne pouvant briguer que deux mandats il a bien conscience que son aura  risquerait d’être une entrave au changement en cours et donc que les droits du peuple Aymara pourraient s’étioler au moment de son départ. Il y a du Che dans cette attitude pour qui sa propre popularité ne pouvait que mener le pouvoir à dériver vers le culte de la personnalité . Le Che préféra continuer la révolution ailleurs , Morales, lui, préfère assurer la légalité de son action , en attendant les jours de retour de flammes. On ne peut que percevoir dans cette libération des indiens Aymara, de ce  peuple bâillonné durant des siècles, comme un héritage des derniers espoirs de Guevara, comme une mémorable revanche. 

Le Che a donc vaincu par Morales, 40 ans après, au moment où Castro voit le sol se dérober . Castro qui aux dires de Dariel Alarcon Ramirez a bien été à l’origine du guet-apens tendu à l’expédition du Che du quel a pu réchapper « Benigno « . Celui-ci explique que le discours d’Alger du Che qui fustige le rôle des impérialismes a signé son arrêt de mort , l’ogre soviétique n’ayant pas apprécié et n’entendant pas être gêné dans son propre expansionnisme. Il fut  alors ordonné à Castro de trahir l’ancien ami qui pouvait représenter un obstacle à la montée en puissance de l’URSS en Amérique latine. Il fut promis à Fidel des aides militaires qui lui garantirait de tenir un pouvoir sans partage.   Le complot s’organisa à La Havane même où Le Che et son esquade préparèrent l’expédition bolivienne et n’obtinrent pas les bons renseignements sur ce qui les attendait sur le sol Bolivien . Castro promis le soutien local du pari communiste , ce qui n’arriva jamais . On leur apprit un patois local dont ils se rendirent compte sur place qu’il n’était  pas le bon.

Guevara mort , « Benigno » est heureusement encore là pour savourer la révolution démocratique de Morales , fils spirituel du Che, digne détenteur du lègue, artisan de l’hommage posthume.

  

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

LA REVOLUTION AVORTEE DE TIAN’ANMEN

Posté par provola le 23 janvier 2009

Au moment où le pouvoir de Cuba célèbre le cinquantième anniversaire de la révolution de 59 , les anciens étudiants dissidents de la place Tien’Anmen ont ils le secret espoir de remettre ça , vingt ans après la tentative de protestation avortée ? Ceux qui le peuvent se retourneront et auront le bonheur de percevoir le cri du coeur de toute une planète, un merci posthume . Ils furent les rois des révolutionnaires, les dignes héritiers des héros de l’histoire des protestations. Du 15 avril au 4 juin 1989 se joua sur le pré carré de la place Pékinoise une certaine idée de l’avenir de l’humanité, en tous cas du 1/5ème de celle-ci. La tournure des évènements des vingt années qui suivirent n’aura bien entendu pas manqué de les plonger dans des abysses de perplexité. Non seulement la communauté internationale n’aura pas su ramener le péril jaune au plus près du concert démocratique , mais l’économie mondiale piétinant les  principes fondamentaux des libertés individuelles a fait de l’empire du milieu le lieu du pire.

Régime surpuissant , corrompu , concentration des pouvoirs , utilisation maniacale du renseignement , loi de la peur , les ingrédients du succès ne pouvaient permettre à eux seuls une régénérescence perpétuelle du bras armé sans l’intronisation du Dieu Argent . Au lieu de nier la propension naturelle d’un peuple au sortir de siècles de misère à l’accumulation de biens matériels , les dignitaires du Parti ont compris le parti qu’ils pouvaient tirer de la fascination de l’éphémère abondance. Contrairement à leur client et débiteur américain , les communistes chinois , reprenant à leur compte le raisonnement du philosophe anglais du 17ème siècle Thomas Hobbes (l’homme est un loup pour l’homme) , tentent de préserver les chances d’enrichissement personnel de leurs concitoyens en réduisant au maximum les possibilités de conflits ou de révoltes . Tant que les libertés individuelles ( qui  portent les hommes à s’entre-déchirer)sont anéanties, les hommes peuvent s’adonner naturellement et sans limites à leurs activités lucratives, et vivre dans l’unique but  de la création de richesses,  à terme ce processus ne peut que profiter au plus grand nombre même si cela contribue au photo-copiage comportemental. Le but ultime est pour le régime de durer et de gagner la planète au principe du bosser pour s’enrichir.      

Notre nouvel Ami  à la bible de Lincoln n’aura pas mis bien longtemps à chatouiller l’amour propre de son banquier chinois en fustigeant la politique de dévaluation voilée du yuan, ceci faisant profiter la grande économie communiste d’un avantage injuste comme si l’économie était une marelle en culotte courte. Cet avertissement est une taquinerie entre partenaires. On a bien compris que les intérêts financiers du 21 ème siècle se jouent sur un axe New York- Pékin et que le couple métis, économie libérale d’un coté, communisme capitaliste de l’autre permet la constitution d’un duopole dominant, sachant interpréter toutes les gammes de la création de richesses.

Les États Unis ont fait de la Chine leur usine et leur banque, celles-ci  plaçant en l’oncle Sam le capital de confiance dont les marchés ont besoin pour étalonner leur valeur. Les deux régimes en apparence totalement contradictoires sont en fait complémentaires en participant d’une même logique de domination du monde par l’utilisation scientifique des avidités individuelles. Les Américains se représentent un paradis des libertés terrestres à l’aune des mansuétudes divines , le marché étant un don du ciel se régulant de lui-même, les libertés individuelles sont le moteur du marché, la condition du succès ,qui est une accumulation de biens matériels. les Chinois,eux, étouffent les libertés pour laisser libre cours à la cupidité , c’est parcequ’ils ne peuvent penser à autre-chose qu’à leur propre enrichissement  qu’ils sont les premiers à croire au rêve américain . Chausser les Nike qu’ils fabriquent est  déjà une façon de participer à la foire du possédant.  

Le rêve des chrétiens d’Obama , est la préservation des libertés individuelles par l’accumulation de richesses , le but des mécréants Chinois est de trouver la liberté dans la déification de l’accumulation de richesses , la similitude des diagnostics politiques débarassés de leur étiquette sémantique frôle la filiation . 

On est bien loin des idéaux de liberté de Tian’Anmen , cette liberté intrinsèque , se situant hors les règles de la création de valeur matérielle , cette liberté qui n’a pas de prix.

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

PROFIL BARACK

Posté par provola le 21 janvier 2009

On n’est plus les plus forts , on n’est plus les plus beaux, on n’est plus les plus riches, on n’est plus les plus intelligents, on n’est plus le peuple que Dieu veut sauver à tout prix. On n’est plus l’Amérique, juste un pays qui rêve de le devenir à nouveau. Cette phrase qu’Obama n’a pas prononcée, qu’il ne pouvait pas prononcer, tout le monde l’a entendue sans l’avoir réellement entendue. Bien évidemment , ce pays de toutes les réussites, de tous les excès , ce phare de l’humanité, comme une réminiscence du monolithe de 2001 odyssée de l’espace , ce royaume  béni et à l’image de Dieu , en quelques années de descente aux enfers a perdu de sa superbe et l’aura planétaire dont il jouissait ,peut-être de manière tout à fait usurpée, mais on ne juge pas un rêve. Tant que l’attrait du système pays permettait de faire affluer les devises du monde entier vers les chimères du jeu de hasard , la croissance était assurée et le dollar pouvait garder son pouvoir d’attraction et les autres planètes graviter sur l’orbite des marchés.

A plus petite échelle , on peut comparer ce phénomène avec l’effet de gravitation exercé par les micro-refuges à capitaux que sont les paradis fiscaux tels que Monaco ou des pompes à trafics que sont les parcs à riches tels que Dubail . Plus l’attractivité augmente avec l’afflux de capitaux en mal de sécurisation ou de blanchiment ,plus les prix augmentent comme le poids d’un immense piège à matière sonnante et trébuchante et donc plus l’attractivité augmente jusqu’à ce que la matière environnante ne soit plus suffisante pour gonfler plus avant la bulle spéculative . Lorsque le point de rupture est atteint et que les premiers à avoir misé ont compris qu’il était temps d’arrêter de jouer, le marché s’effondre.

Ce qui se passe à Dubail aujourd’hui , à échelle réduite se produit à l’échelle de la planète car les Etats-Unis sont le noyau de cet immense piège à matière, à richesses. On peut se réjouir que ce genre de cataclysme déboulonne la statue aux cinquante étoiles, mais il faut bien admettre que dans un système de jungle universelle le manque de point de repère , d’aimant absolu , de maître étalon provoque comme une anarchie des valeurs , électrons libres sans palier .

Aucune autre nation ne peut actuellement reprendre ce rôle de stabilisateur des peurs qui concentre le pouvoir d’apaiser les angoisses des grands argentiers de la planète . Si l’occasion n’est pas prise au vol de clamer que la nation Obamaniaque n’est plus le centre du monde, l’on est au moins partis pour un nouveau tour de passe-passe autour de la fée Amérique à se pâmer comme des enfants aux yeux écarquillés devant le château de la belle au bois dormant dans notre Disney-land financier. Et la relance se traduira par une période de fastes ou l’illusion finira cette fois par s’effondrer sur la faille béante de l’épuisement des ressources mondiales.

Cette fois il n’est plus question de rigoler , de laisser les clés du jouet aux seules mains peut-être tremblantes et volontaires du bon Obama , mais aussi inexpertes dans l’art de diriger  l’orchestre planétaire. La partition n’est plus l’apanage du compositeur emblématique et l’acoustique dépend de murs tremblants.

D’un coté la vieille recette qui serait de redonner un rêve universel aux humains permettrait de revitaliser l’économie en lui insufflant l’énergie des candidats au mirage de la création de richesses , chaque heure de travail effectué en un lieu quelconque du globe , chaque objet fabriqué du nord au sud pouvant être évalué à l’aune de l’échelle de valorisation agrée à Wall Street. Comme d’habitude , si Wall Street s’effondre tout s’effondre ,de la même manière si Wall Street prend de la valeur ,c’est toute l’économie mondiale qui prend de la valeur. Piège à cons de l’époque moderne , absurdité du marché, échelle de valeurs en toque juste là pour atteindre un plafond de gaz à effets de serre.

D’un autre coté un autre monde , oui, celui qui regroupe toutes les valeurs qui ne sont pas celles de la cupidité décriée dans le discours d’investiture du nouveau président américain . L’autre monde dont celui qui vient nous gave déjà, bien que l’on se doute sans beaucoup de chances de se tromper que le locataire de la Maison Blanche penchera plutôt pour les lunes faciles de la captation des mirages en or, pour les pots d’échappement aux filtres stériles , pour les vases à expansion des jouissances terrestres , pour l’éphémère réjouissance capitaliste. Obama est un pûr mais dans sa pureté il devra être combattu dans ses certitudes sur la structure des marchés et de la grandeur des Etats-Unis. Croire en Dieu permet d’avoir moins peur de l’avenir , ça permet de croire dans les marchés de la même manière et de ne pas douter de la justice libérale. Les croisades n’avaient pas d’autre but que d’accumuler des richesses en épuisant les ressources des convertis , il suffisait de se convaincre qu’il s’agissait de l’accomplissement du message divin plutôt qu’un complot de terroristes. 

Obama a l’air sincère dans son empathie pour les pays du Tiers monde mais il est à la tête d’une arme de destruction massive et les anges sont des démons d’arrogance . Faisons crédit à Obama, c’est à dire confiance , il n’est pour l’heure aucune alternative: l’Europe est morte avant d’être née, le Brésil et l’Inde ne sont pas encore adolescents et se contemplent dans la liste d’attente des sms du néant.   La Russie et la Chine se voient dans le revers de la médaille qui brille.

Si rien d’autre n’existe donc , que la confiance, serrons la main ,d’une main ferme , de celui qui nous mènera quoiqu’il en soit plus près du destin de nos enfants.

    

    

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

LES NOIRS AU TROU

Posté par provola le 20 janvier 2009

La population carcérale des Etats-Unis est de 2 300 000 personnes, il s’agit du plus importants taux de prisonniers au monde , à titre de comparaison , le nombre de détenus en Chine est estimé à 1 500 000, le nombre étant de 760 000 en Russie. Sur une population de 300 000 000, le taux d’incarcération est donc de 0,7%.

La répartition ethnique est particulièrement édifiante, les Afro-américains en représentent la moitié, les latinos en représentent le quart.

La population noire représente environ 12% de la population totale , donc environ 36 000 000 personnes. 

A titre de comparaison , le nombre de prisonniers en France est de 60 000 sur une population de 63 000 000 personnes, le taux d’incarcération est de 0,095 % et la France est fustigée par Amnesty international pour sa sur-population carcérale qui la classe parmi les pays occidentaux qui bafouent les droits de l’homme.  

Revenons-en au taux de la population noire Afro-américaine incarcérée de 1 150 000 personnes sur 32 000 000, ce qui représente un taux de 3,6 % . Divisons ce taux par le taux français 3,6 / 0,095 = 38 . Ce facteur veut dire que pour avoir un taux d’incarcération identique en France, le nombre de prisonniers devrait être de 2 280 000 personnes soit …

la population de Paris Intra muros.

Le fait d’avoir élu un blanc à moitié noir, prouve-t-il que le peuple des fondus de la liberté individuelle est enfin persuadé qu’il y a statistiquement un hiatus et que bon nombre de détenus à la peau pas vraiment pâle n’a rien à faire de l’autre coté des barreaux?  

 

Publié dans MONDE | 1 Commentaire »

TOUT EST PRÊT POUR LA FÊTE

Posté par provola le 19 janvier 2009

0kdorwsp180x1401.jpgIsraël a déclaré que toutes ses troupes se seront retirées de la bande Gaza à l’heure de l’investiture du 44ème Président des Etats-Unis Barak Obama, les festivités  devant refléter l’allégresse et la communion . Et dire que l’on a failli ne pas être tout à fait prêt pour la célébration mondiale. La scène sera décorée de l’habit de lumière, les paillettes et les feux d’artifices décriront dans le ciel l’image d’un monde meilleur, les palaces de la capitale retrouveront les fastes des heures glorieuses de l’Amérique. Les quelques bâtiments légèrement bousculés par les mouvements de foule seront masqués d’un silence radio.      

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

OBAMA REND TOUT

Posté par provola le 18 janvier 2009

L’intronisation du premier Président américain blanc, qui est pris pour un noir par l’autre moitié des faux croyants de la démocratie raciste, va souffler un vent nouveau sur la politique des Etats-Unis.

Obama va reconnaître le droit des indiens à se voir restituées leurs terres envahies par les premiers colons européens.  les populations noires issues des générations d’esclaves africains vont pouvoir récupérer les plantations  que leurs ayeux ont travaillé sans qu’aucun salaire ne leur soit versé.

Les 50 millions de citoyens sans protection médicale vont bénéficier d’une nouvelle sécurité sociale gratuite à 100%.

Les immigrés clandestins de la frontière mexicaine vont recevoir un permis de séjour illimité, les casinos de Las Vegas vont taxer la connerie.

Les populations du Viet-Nam, de l’Irak, vont être dédommagées pour les massacres subis, les enfants d’Hirochima et Nagasaki vont recevoir une prime à la casse, les enfants de Bhopal vont pouvoir vivre de la générosité de la nouvelle administration. 

Les dictatures du moyen-orient vont rendre le pétrole aux populations locales après que des élections démocratiques auront bouleversé la région.

Israël se verra conseillée de reconnaître l’ Etat Palestinien, la Chine partenaire commercial privilégié sera  obligée de libérer ses prisonniers politiques et de rendre le Tibet.

L’Europe va devenir indépendante au plan militaire et le roquefort ne sera plus taxé à 400% au pays du cheeseburger.    

Publié dans ETATS-UNIS, MONDE | Pas de Commentaire »

BUSH DIT LA VERITE

Posté par provola le 16 janvier 2009

Lors de sa dernière conférence de presse , en guise d’adieu, Bush a enfin daigné nous dire la vérité, pour une fois :

« Je laisse un monde plus libre ! »

En effet, sans lui, le monde sera plus libre.

Mine de rien ça va faire un vide , qu’on se rassure:

Demain on commence à taper sur Obama.

Publié dans ETATS-UNIS, MONDE | Pas de Commentaire »

LE SEXE AILLEURS, STRATEGIE DU VISA.

Posté par provola le 14 janvier 2009

Les occidentales sont trop chères, il n’y a plus de prix, une pipe avenue Foch, ça vous enlève une douzaine d’escargots  sur l’assiette du dimanche. Les filles maintenant roulent en mini, faut pas charrier, l’Euro rend la consommation plus difficile ,malgré tout on est obligé de passer par là car ailleurs , le sida empêche de bander . Ici les nanas sont contrôlées, alors malgré les augmentations, la marque reste un bon viatique pour éviter la chtouille.

Et puis si les tarifs de la capitale sont devenus rédhibitoires ,il reste internet et les destinations pas chères. La Thaïlande a perdu de sa cote mais Saint Domingue ou Madagascar offrent des vacances bon marché avec une assurance pour vierges 100%.Des agences américaines proposent des forfaits sympathiques sans risques, d’ailleurs ça doit se savoir, 10% des touristes mâles profitent d’un déplacement ciblé pour agrémenter les arrêts de bus. (cela fait quand même 80 000 000 de traqueurs de gonzesses qui participent à la balance commerciales des pays traversés. Faut savoir ce que l’on veut.

Je vais peut-être me laisser tenter par le Brésil, les filles sont refaites à partir de 15 ans si elles ne sont pas des canons de silicone, on peut avoir plus jeune mais il suffit d’aller plus loin et dans des pays plus pauvres , pourvu qu’il en reste encore quand je serais à la retraite. A tout prendre , je préfère des pays chrétiens, catholiques c’est moins facile, les pays musulmans , je connais personne et les pays bouddhistes , c’est pas mal aussi.d’ailleurs. J’ai un tuyau pour la Birmanie , mais la dictature, c’est pas mon genre et le certificat de virginité n’est pas officiel. Reste la Corée du Nord, j’ai pris ma carte du PC cet hiver cela va peut être m’aider dans ce pays, il parait que les autorités y bénéficient d’un réseau, grace aux mafias locales, de petites filles en provenance des hauteurs de l’Himalaya. Mais là , il faut les prendre de plus en plus jeunes car elles y sont porteuses dès l’âge de 2 ans, cela entraîne une déformation de la colonne vertébrale qui gêne les capacités physiques.

Finalement , à bien y regarder , j’ai du mal à assumer mes effusions et j’ai toujours des doutes sur ma morale, finalement, en France , on me prendrait presque pour un pédophile.

Alors , en dernier ressort,  on m’a parlé du Japon, les filles y sont splendides, lifting tous corps d’état, des mensurations de rêve, mais faut pas rêver, là c’est du lourd, je ne sais pas si j’y serais assez performant. Les geishas nouvelle génération sont des foudres vivantes, elles se défoulent sur les mecs qui ont du mal à bander en mitraillette, elles font du tri sélectif  avec les sacs à noeuds. Je suis tenté mais l’Everest par la face nord, pour le marcheur de l’avenue Foch, c’est une sauterie dans l’inconnue.

Ah, j’oubliais, si vous voulez l’adresse , au Japon , c’est à Tokyo , place centrale , les girls d’enfer, c’est le dernier modèle des robots teens de chez Sony,quatrième génération, modèle 5 .Un look dantesque, basé sur des mensurations parfaites .On peut télécharger 38 programmes différents, la type bronzée du sud indien est particulièrement réussie, et elle a le meilleur rapport qualité prix, on peut l’avoir à partir de 3 ans . Et elle ne demande que cela. 35 yens de l’heure , c’est moins cher à partir de 7 ans, la bonne nouvelle c’est le taux de change avec l’euro qui ne cesse de baisser depuis 2 ans.

Finalement, j’ai peut être trouvé un endroit pour investir ma libido.

 

 

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

PAYS EN VENTE

Posté par provola le 8 janvier 2009

La politique agricole commune européenne a permis à notre continent de se tailler la part du lion dans sa conquête du monde et de posséder des armes surpuissantes dans une lutte sans merci avec les grands fermiers américains qui profitent des mêmes largesses dans leurs manoeuvres expansionnistes. 

L’augmentation de la population provoque de plus en plus de distorsions sur les marchés des denrées alimentaires et fait éclater le schéma classique (monopole de production du nord)  auquel ont été soumis ces mêmes marchés depuis des décennies. De grandes nations sont devenues de grandes puissances économiques mais n’ont pas la possibilité de nourrir leur propre population par manque de terres arables .

Nul doute que la guerre est déclarée dans la recherche de nouveaux espaces à exploiter, non plus pour de simples conquêtes de territoire, mais plutôt dans le but d’une annexion d’immenses espaces destinés à la production agricole.

Le colonialisme de la moissonneuse batteuse va bientôt remplacer l’esclavagisme des plantations de coton.

Les colonisateurs sont les pays du golfe persique, riches mais assis sur des déserts, la Chine nouveau riche possédant 7% de terres arables mais 20% de la population mondiale, d’autres prédateurs ont pour nom Suède , Japon , Corée du Sud, mais aussi , Inde, Egypte, Russie qui est aussi bien un vendeur qu’un acheteur. 

Des gouvernements corrompus peuvent trouver là une opportunité de contrebande de cadastres  et d’exploitation de la pauvreté . Les domaines vendus dans certains pays d’Afrique sont volés à de petites fermes familiales , ces populations expulsées sont ensuite exploitées sur leur propres terres devenues propriétés de pays étrangers.  

Ainsi donc , des pays ayant subis la guerre des céréales des pays du nord , se voient confrontés à l’entrée en lisse des nouveaux admis au club des prédateurs, on les obligeait à manger du blé du nord , ils travailleront désormais pour faire pousser du blé pour de nouveaux propriétaires à la langue inconnue.

Madagascar a vendu 1300000 hectares à un groupe coréen , soit la moitié de ses terres agricoles, le Pakistan traite avec un fond souverain des émirats arabes une surface de 324000 hectares, un groupe japonais a acheté 100000 hectares au Brésil, la Russie a racheté 300000 hectares en Ukraine et les Britanniques 100000 hectares,  le Soudan a promis 624000 hectares à un groupe Sud Coréen, la Chine traite une concession avec les Philippines pour 1240000hectares.

Un symptôme du retournement des choses , des investisseurs japonais exploitent 216000hectares…aux USA. 

Les frontières , ces objets mystérieux et baroques sont peut-être en train de voler en éclats dans cette course effrénée vers les espaces du futur, les bornes du blé. Les pans entiers de certains pays appartiendront en réalité à des envahisseurs modernes dans ce qui ressemble à une nouvelle forme de colonialisme . On peut imaginer que ces terres vont devenir les verts eldorados des riches, dans un macabre processus expansionniste.  

Imaginons devoir acquitter un jour, dans notre transhumance estivale , un péage « pays exploitant  » , pourquoi pas Russe entre Auxerre et Macon . Au lieu du panneau « département de l’ Yonne » , nous franchirions la limite  »Bienvenue en Russie  « . Le pays concessionnaire pourrait avoir négocié le droit d’introduire certaines lois en vigueur sur ses propres terres comme la consommation libre de Vodka sur les routes , en l’occurrence la A6, nous pourrions profiter du taux de change  intéressant du rouble et d’un shopping en duty free dans des stations services exploitées par Gazprom.  

 

 

 

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

ONU, OBAMA GARDE LE CAP

Posté par provola le 4 janvier 2009

Des instances européennes qui décident d’une tournée dans la région pour dénouer les ficelles palestiniennes , cela ne sert à rien mais : » Puisqu’il faut faire quelque chose ,nous nous activons » dixit le Ministre Koushner .

L’ONU, sous contrôle américain, qui une fois de plus décide de ne rien décider et de ne surtout pas s’entendre sur une résolution demandant l’arrêt immédiat des combats à Gaza.

Si les organisations internationales font montre de leur incapacité à gérer les conflits , l’ONU dépasse la communauté européenne dans l’iniquité , dans le cynisme.

L’ONU est plus que le fameux machin de De Gaulle, c’est une désolation , une ligue d’intérêts , une magouille maquillée en démocratie, un instrument d’influence dirigé par les lobbies de l’énergie et de l’industrie de l’armement , comment considérer autrement l’incroyable incapacité du Conseil de Sécurité de faire ne serait qu’une déclaration de bon sens , de demander une simple suspension des affrontements permettant l’établissement immédiat d’un pont humanitaire. 

L’empressement d’Israël à occuper la bande de Gaza serait-t-il en relation avec la prochaine installation d’Obama , peut-être plus propice à équilibrer la politique état-unienne?. Il s’agirait alors de prendre ce qu’il y a à prendre avant un profond changement de politique , mais dans ce cas le mutisme assourdissant d’Obama ne laisse rien filtrer de bon pour la suite des évènements.

Peut on croire pourtant que la politique pro-Israëlienne de l’administration Bush sera effacée des tablettes comme par un coup de baguette magique ? . Il semble plus probable que les mouvements de troupes de Tsahal aient  le feu vert inconditionnel  aussi bien de l’ancienne que de la nouvelle administration de Washington.

Il y a donc encore du souci à se faire pour la paix dans cette région du globe . Même avec le nouveau Sauveur de la Maison Blanche à la barre du machin .

 

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

LA PAIX EST LE MEILLEUR MOYEN D’ARRÊTER LA GUERRE

Posté par provola le 4 janvier 2009

gbhgdca81q6ewca9qiawqcabc3er0caoei3j1cah9nkszcawbz2ygcat3wc6ucarr4e3zcadk0p0acaggucdvca15pj3xcawyrh1dcadfiymsca3f9emacau7k36fca8b1rbccawy04h6cakvhcsccagufvxh.jpgAutant que je me souvienne, je devais être au CE2 dans la cour de récréation , il y a donc maintenant une quarantaine d’années, et je m’étonnais que les Palestiniens ne puissent avoir un état comme les autres peuples. Tant de discours, de réflexions, près de deux générations plus tard , après deux Intifadas , il faut admettre qu’ aucun signe d’amélioration n’est venu rassurer les inquiétudes du gamin d’alors. Deux hommes, aux accords humanistes pour l’un et son archer divin, en lutte de synagogues, dans le désert des sentiments pour l’autre ont  su apaiser mes souhaits de guérison du proche-orient et  dont la disparition n’a pas effacé les notes et les paroles magiques.

Ces deux hommes inspirés sont le violoniste Yehudi Menuhin et son père le rabbin Moshe Menuhin.

Le rabbin Moshe Menuhin, disait : « Les peuples sont aujourd’hui écoeurés par les notions de races supérieures, de peuples élus, du fardeau de l’homme blanc, des alliances avec Dieu et des terres promises, prétentions qui sont aujourd’hui exploitées par les forces agressives et immorales des nationalistes contre les peuples les plus faibles. Ils n’ont plus qu’un Dieu, l’espace vital et le nationalisme chauvin. Les barbares tribaux comme Ben Gourion, Moshe Dayan, et tout le gang militaire qui a dévoyé Israël ont fait de l’Agence juive et des organisations sionistes, dans Le Monde entier, des organes du gouvernement d’Israël avec la même idéologie raciale que les antisémites. J’ai le coeur brisé par les preuves de décadence continue du judaïsme actuel. Le judaïsme universel moral et humain de nos Prophètes s’est mué en nationalisme prétendu juif, avide de « lebensraum », d’espace vital. Je voudrais dire aux Israéliens qu’ils reviennent vers le Dieu de nos pères, au judaïsme prophétique, qu’ils répudient le régime du napalm, qu’ils retournent aux frontières qui leur ont été données en 1947 par les Nations Unies aux dépens d’Arabes indigents, et qu’ils vivent d’une vie constructive, et non destructive. » 

Moshe Menuhin, le père de Yehudi, était né dans la Russie tsariste dans une communauté hassidique ultra conformiste, pour ensuite émigrer aux États-Unis. À l’âge de 10 ans, sa mère l’envoya vivre à Jérusalem et il entra au collège d’Herzlia, où le sionisme et la haine des Arabes lui furent inculqués pendant près de cinq ans. Un jour cependant, une dent qui lui défigurait la mâchoire inférieure le faisait horriblement souffrir depuis très longtemps, et il consulta un dentiste arabe à Jaffa. Celui-ci le soigna gratuitement pendant deux mois et refusa tout paiement, demandant seulement à son jeune patient, élevé dans la haine des Arabes, de vider son cœur de tout ressentiment. Moshe Menuhin clamait à qui voulait l’entendre que les Juifs en Amérique devraient être américains et pas sionistes. 

Son fils, le célèbre violoniste et chef d’orchestre, suivit les traces de son père, à une époque où le sionisme devint incroyablement plus pervers et dévastateur qu’à ses débuts. Il écrivait que « les Juifs devraient être Juifs et non pas des nazis ». C’est après que Yehudi Menuhin donne un concert gratuit pour aider les orphelins de Palestine que ses concerts furent annulés un à un par les soins des sionistes influents Au cours des 25 années suivantes, Menuhin ne put se produire dans aucune des salles de concert prestigieuses aux États-Unis, et émigra en Angleterre dont il devint citoyen en 1985, et même « Lord ». Il fut ambassadeur pour l’UNESCO et se considéra toute sa vie comme un Juif du Judaïsme et non comme un sioniste, comme Martin Buber, Judah L. Magnes, Albert Einstein et Hannah Arendt, pour ne citer qu’eux. 

Yehudi Menuhin disait : « Vous devez aimer si vous voulez être aimé, vous devez faire confiance si vous voulez qu’on vous fasse confiance, et servir si vous voulez qu’on vous serve ». Il disait : « Que les Palestiniens aient un État séparé ou un État partagé avec les Israéliens, il doit y avoir réciprocité absolue et égalité absolue ». Il ajoutait que : « Pendant 2000 ans, les Juifs ont vécu en paix avec les Arabes et les luttes d’influences archaïques qui veulent récupérer Jérusalem pour le compte des sionistes seront considérées un jour comme de la merde pseudo spirituelle ». Yehudi Menuhin se confiait à l’agence Reuters et disait : « Israël a besoin d’amis et les meurtres que les sionistes commettent ne leur en amèneront aucun ». 

Je me sens Israélien à entendre de telles paroles universelles.

 

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

IL PLEUT SEC A GAZA

Posté par provola le 28 décembre 2008

gazavelo.jpgLa pluie est sans doute l’évènement météorologique le plus attendu par les habitants de la bande de Gaza. De violents orages accompagnés de grêlons de taille respectable ont détruit des pots de fleurs sur plusieurs hectares . Les rafales ont pulvérisé quelques panneaux publicitaires, des toits ont également été soulevés , des murs en terre n’ont pu résister à des coups de tonnerre particulièrement ressentis par les chiens et les chats les plus exposés . Quelques éclairs ont court-circuité l’ambiance et des zones entières sans électricité depuis toujours ont enfin été soumises à des coupures de courant .

Les enfants à qui l’on avait expliqué depuis si longtemps qu’il allait falloir demander à Dieu d’envoyer la pluie  sur terre ont alors compris que le jour de la fête de l’eau était venu.

Les enfants ont été priés d’éviter les débris volants et de ne pas trop s’attarder sur le spectacle pyrotechnique, des mouchoirs leur ont été remis pour se masquer le visage et jouer à cache -cache. Des avions en papier maché ont été confectionnés pour simuler les parades de la patrouille de Palestine , des drapeaux de l’État en devenir ont été placés dans les cours de récréation afin de signifier l’approche de la fête nationale . Quelques copains affalés sur des brancards en zig- zag ont mimé une urgence médicale afin que tous les élèves prennent conscience des efforts de prise en charge des services de pédiatrie . Les enfants furent heureux de tant de belles surprises , complètement inattendues , le visage tuméfié de certains acteurs bien maquillés leur parut ressemblant à une fresque déjà décrite dans les histoires maintes fois répétées par leurs grands parents. 

Lorsque certains énergumènes plus perspicaces demandèrent pourquoi la fête de l’orage ne produisait que des flashs et du bruit , on leur répondit que c’était un mystère et que Dieu pensait qu’il était encore trop tôt pour apporter la pluie tant attendue. Quelques parents scrupuleux , gaspillèrent quelques litres du précieux liquide par dessus les rires parfois glacés des moustiques au comble de l’excitation.  

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

UN REIN SINON RIEN

Posté par provola le 24 décembre 2008

reinegypte.jpgShubra, banlieue du Caire , bidonville devrait on dire , bienvenue chez Mohamed, chaque minute est un combat pour la vie , pour la survie , les chasseurs sont sur les pistes , les rabatteurs apeurent le gibier déjà acculé au bord du territoire des no chance. Les chasseurs ont une blouse blanche, l’arme blanche est une profession , les rabatteurs traquent le malheur une poignée de dollars à la ceinture, dans le dédale des ordures en attente de tri , la sélection naturelle établit les règles du code de la route.

2500 dollars , c’est le prix d’une dose de tranquillité, d’une pause méritée, d’une chose obligée, d’une cause perdue.2500 dollars, la famille va s’en sortir , peu importe pour combien de temps ,du moment qu’elle tend à s’en sortir.

« 2500 dollars pour un rein , on m’ explique qu’on a deux reins et qu’avec un seul tout fonctionne normalement, mon cousin y est passé l’année dernière et depuis il ne va pas bien du tout mais il parait que ça n’a rien à voir avec son opération, il a quand même réussit à faire vivre la famille pendant 6 mois et à payer ses dettes. Il parait également que 80 % des opérés vont plus mal qu’avant leur don d’organe mais je n’ai pas le choix. L’année prochaine , je ne pourrai peut être plus travailler, je serai trop faible mais de toutes façons , personne n’est jamais sûr d’être encore de ce monde dans quelques mois . Inshallah ! « . 

L’exemple de Mohamed devient courant , des milliers de malades fortunés tels des vautours de mauvais augure racolent des populations exsangues et rackettent les carcasses des prochains numéros de la table d’opération. 

Les touristes arabes en visite sous les pyramides profitent de leur insuffisance rénale pour dépenser utilement leur séjour. Des cliniques privées croquent du business et font du trafic d’organes une valeur sûre comme d’autres contrées mettent en exergue le tourisme à sex-appeal. On a le potentiel qu’on peut, l’Egypte a trouvé son pétrole , une substance inépuisable, la misère humaine.      

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

12345
 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement