APRES BHOPAL, LA GLORIA

Posté par provola le 15 décembre 2009

C’est l’histoire d’une pandémie, qui au bout du compte fera autant de victimes que la catastrophe de Bhopal ( 3 décembre 1984). Alors, ce fut en Inde, 6000 morts à mettre sur le compte de Union Carbide, aujourd’hui appelée Dow Chemical; 25 ans après on se retrouve au Mexique, le désastre est peut-être encore une fois américain. Pas de coupable alors , toujours pas de coupable aujourd’hui rien ne change , l’Inde était la poubelle du monde, maintenant c’est le monde qui devient un gigantesque saucisson inbouffable. Et toujours les mêmes qui paient l’addition.

La grippe porcine étrangement appelée depuis H1N1 ou A, a déjà fait près de 10 000 morts, bien évidemment personne n’est responsable, Union Carbide n’est pas responsable pour Bhopal, Eternit n’était pas responsable pour les victimes de l’amiante, Total n’est pas responsable pour l’explosion d’ AZF, non, ceux qui donnent du boulot ne sont pas responsables , les mineurs des coups de grisou n’avaient pas à aller visiter le fond de la mine. Que foutaient-ils là d’ailleurs ?

Responsable n’est pas économiquement correct.

Revenons-en à la société Smithfields foods, leader mondial de la charcuterie mondiale, c’est Cochonou ou encore Justin Bridou chez nous. Smithfields foods, c’est 27 millions de porcs traités par an, des usines dans 26 Etats américains et  dans 9 autres pays dans le monde, dont le Mexique , dans l’état de Veracruz plus précisément à La Gloria, 4000 habitants,des villageois souffrant peu ou prou de pneumonies, de broncho-pneumonies, d’infections diverses des voies respiratoires  depuis des années sans que cela n’émeuve quiconque au sommet de l’Etat. 

Dans cette province de l’altiplano pas plus grande que trois départements, environ 160 porcheries concentrent 4 millions de porcs par an qui rejettent chacun dix fois plus de déjections qu’un être humain, tout cela sans mesures d’hygiène qui ne seraient pas rentables, ce ne serait pas rigolo.

Smithfields foods est un nom que vous devriez apprendre à connaître car des soupçons pèsent sur cette société pour sa  possible implication dans le déclenchement de la grippe porcine. 

Le reportage qui suit (cliquez sur le lien), réalisé par la Télévision Suisse Romande vous en dira plus que tous les commentaires.  

Je remercie le site Planète sans visa pour l’information et je relance la patate chaude.

Je vous laisse juge, ce reportage est une perle et je ne pouvais pas vous faire attendre davantage. Bon appétit et faites passer le plat.    

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=500000&bcid=720403#bcid=720403;vid=11573993

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

LE RAPPORT QUI TUE

Posté par provola le 28 novembre 2009

L’ONU ne manque jamais de nous confirmer son indicible inutilité. Le dernier rapport en date du machin ( plus précisément de l’UNFPA, Fonds des nations unies pour la population), soulignant la menace climatique, met en exergue la démographie galopante des pays du tiers-monde responsable selon l’organisation du dérèglement des températures:

« Les gaz à effets de serre ne s’accumuleraient pas de manière si dangereuse si le nombre des habitants de la planète n’augmentait pas si rapidement. »

Loin de fustiger la gabegie des pays riches, l’Onu pointe un doigt accusateur sur les pauvres qui font des gosses.

Un Californien émet 30 tonnes de gaz à effet de serre par an , un paysan Camerounais 1 tonne, ce qui veut dire qu’effectivement, 30 Camerounais ont le pouvoir de polluer autant qu’ un seul bon terrien, au risque de rendre la plage de Malibu bien trop brûlante . 

Si les Africains commencent à imiter nos conneries ou’ va-t-on ? 

Je ne mens pas, je ne m’éloigne pas tant que cela du raisonnement de l’Onu qui poursuit:

« Si l’on limite à 8 milliards d’individus la population mondiale au lieu des 9 milliards attendus pour 2050, il pourrait en résulter un à deux milliards de tonnes de CO2 en moins. De telles économies d’émissions de gaz nocifs sont équivalentes à celles obtenues par des investissements dans les mesures d’efficacité énergétique. »

Autrement dit, si les pauvres se mettaient à faire moins de gosses cela permettrait de ne plus s’em…bêter à réduire le train de vie des riches.     

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

OBAMA FAIT LE MUR

Posté par provola le 23 novembre 2009

Le président de tous les superlatifs se retrouve épinglé comme une carpe quelconque à faire la grande muraille. Il y a du Ségolène dans cette pêche d’aquarium.

Vulgarité des comportements, vacuité des mots, démarche de western de série B, sourire échancré et formaté de mangeur de vaches en rondelles grillées, le grand gris , mélange  subtil de grand blond et de grand brun est un climat morose à lui tout seul.

La Chine est un créancier, Israël déborde de morgue, l’Afghanistan se rend aux Talibans, l’Irak est un char qui ne sait pas partir, Guantanamo ne ferme plus, la sécu amerloc n’est pas prophète en son pays, le réchauffement est une froide équation à la bourse des valeurs qui se mord les doigts de tant d’attente.

Rien n’avance que l’insondable évanescence des chiens de luxe à la maison blanche, et les longues femmes qui font la  mode que scrutent les caméras people, et les tartes à la crème, balbutiements de démocratie.  

Obama au terme du premier an est un canyon de déception, un désastre à ciel ouvert, sans étoiles.  

Un prix Nobel au rabais.

Publié dans ETATS-UNIS, MONDE | Pas de Commentaire »

EFFET OBAMA

Posté par provola le 18 novembre 2009

Victime du vent porteur du changement d’administration aux USA, Israël accélère les implantations dans les territoires occupés. 900 nouveaux logements seront construits à Jérusalem-est dans le but de procurer des habitations décentes aux Palestiniens lors de la restitution de la capitale du nouvel état.

 

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

BONJOUR LA PALESTINE

Posté par provola le 17 novembre 2009

Nouveau mais pas dernier, la Palestine est une étoile qui illumine désormais le Proche-Orient.

Les dirigeants palestiniens de Cisjordanie vont saisir le conseil de sécurité de l’ONU pour qu’il apporte son soutien à la création d’un état dans la bande de Gaza, la Cisjordanie et Jérusalem Est, après 18 ans de stagnation des négociations.

Bien sûr Israël menace d’annexer purement et simplement les terres colonisées mais au moins il deviendra évident pour tout le monde que le but ultime de l’état hébreux est de paralyser toute velléité de création de la Palestine . 

Ce n’est plus  » A bas les murs » mais plutôt: « A bas les masques. »

Bien entendu Croissance ? Non, Conscience appuie cette tentative de percer l’éternel abcès, avec un tel support , nul doute que tous les espoirs sont permis.

On peut toujours rêver.   

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

UN SOMMET DE CHAISES VIDES

Posté par provola le 16 novembre 2009

Ils sont tous absents, elle va mourir l’ humanité.

Au sommet de la FAO, Food Agriculture Administration, de Rome, censé trouver les moyens de nourrir la planète, rien que des morts de faim, les dirigeants des pays pauvres, les autres, ceux qui jouent à qui pert gagne sur le climat, ont snobé le plat de résistance de la solidarité internationale.

Disparu l’ Obama, Nobel du porte-monnaie  en tournée chez ses créanciers Chinetoques, en flagrant délit de cache-cache le Sarko roi de la Pac la politique agricole commune européenne qui affame les petits fermiers africains, en vacances les Japs, les Teutons, les British, les piqueurs d’assiettes occidentaux.

Non, décidément, les indigents, ça n’intéresse pas les riches, autrement occupés à leur illusoire accumulation.   

Ah si tout de même, eux sont là, Kadhafi, Mugabe, rien que des super-chefs pour cuisiner l’insoutenable absence.

Et Berlusconi qui se pointe, seul membre du G8 en visite de courtoisie, ce qui lui évite d’avoir à répondre à une convocation des juges pour corruption. 

Une chose est sure, l’affront des pays du nord envers les populations en souffrance est total.

Qui donc pourra encore dire après un tel rendez-vous manqué: « Tous les chemins mènent à Rome. »

     

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

ORCHESTRE DE PITRES

Posté par provola le 15 novembre 2009

Plus on approche de la représentation de Copenhague sur le réchauffement climatique, plus les négociations prennent une tournure de totale improvisation sur fond de motivations électorales. Chaque pays y va de sa partition tronquée, chaque mesure est une fausse note.

Les contrebasses de l’oncle Sam s’entendent comme larrons en foire avec les trombones chinois, le soliste Sarko, sentant le vent du boulet des sondages s’ amourache de la timbale brésilienne pour sonner je ne sais quel rappel à la prudence, à l’adagio climatique. Les cithares indiennes continuent d’attendre la fin du concerto occidental traduit en méthodes Coué. Les tambours Africains ne cessent de clamer l’ innocence des exclus , de jouer le requiem des coeurs sur fond de lancinantes sonorités, les trompettes arabes sont des scherzi étrangement étouffés, leurs instruments sont des guitares électriques accordées sur des dissonances religieuses.

Ou le son du canon est un environnement sonore.

Le tout forme une mixture de vibrations faussement mélodiques qu’on ne saurait appeler musique, notre sournoise intuition est d’assister à une classique tartufferie.  

Comment peut-on ne pas avoir la sensation nauséabonde que cette cacophonie est censée représenter une tentative de camouflage d’ intentions malhonnêtes ?

 Tous les acteurs en place ne sont que les héritiers d’un système de gabegie généralisée des ressources naturelles, les soldats d’une guerre des tranchées du gaspillage.

Le but est parait-il d’empêcher à l’horizon 2050 , la planète de bouillir, mais ils mesurent l’existence à l’aune de la bourse des valeurs pour qui la seconde est un investissement et la minute une spéculation.

Ou le soulèvement des consciences est un ouragan.

Ils sont les chantres de l’enrichissement individuel, qui n’a pas de limites alors que la survie de notre humanité passe par une juste redistribution des ressources. Ils sont pour une planète de propriétaires qui ne souhaitent que  continuer à amasser des richesses, c’est bien là le but ultime du libéralisme, ils sont coupables de l’accaparement par quelques uns, du bien commun.  La planète ne suffit pas à nourrir ses locataires, mais certains ont déjà suffisemment pour assurer une vie tranquille de farniente à plusieurs générations de descendants. En fait la terre du futur est déjà potentiellement plus inégalitaire que l’actuelle.

Ou l’insurrection est inévitable.

D’un coté ils se réunissent pour relancer l’économie et trouver des relais de croissance, les lobbies du pétrole n’attendent que le feu vert de la fin de la crise pour creuser plus profondément, pour  résoudre le problème de la transformation des sables bitumineux, de l’autre ils se retrouvent au chevet du climat avec un air contrit.

Ou la prise de la baguette du chef d’orchestre est obligatoire. 

La Chine monte une éolienne toutes les deux heures mais elle construit une centrale à charbon tous les mois, son vrai objectif est d’être l’usine du monde, le Brésil fait rouler 100millions de véhicules aux bio-carburants qui ont réduit l’Amazonie en peau de chagrin, la France donne des leçons avec ses centrales nucléaires dont elle expédie les scories au fin fond de la Sibérie, l’Allemagne transforme le pétrole Arabe en produits manufacturés réexpédiés dans le monde entier, les USA polluent par tête de pipe 25 fois plus que la moyenne des pays mais n’entendent pas baisser le rythme du libre-échangisme.  

Ou la révolution musicale est nécessaire.

Ils sont les convives des diners à 5000 euros, responsables du milliard d’individus affamés, ils sont les messagers, les bras armés des quelques familles qui au bout du compte tiennent l’économie mondiale, des marionnettes maquillées en représentants du peuple, des marchands de sable…bitumineux.   

Ou la révolte devient la seule issue.

Ils sont responsables du grand sabordage va-t-on leur laisser s’occuper du sabotage final ?

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

LE REVE AMERICAIN

Posté par provola le 14 novembre 2009

Le 15 septembre dernier, Romell Broom condamné à mort a eu à subir pendant deux heures les 18  tentatives d’injections mortelles de la part de ses bourreaux. Le cocktail d’anesthésiant, de curare paralysant et de chlorure de potassium n’ayant pu venir à bout du condamné, le directeur de la prison dans l’état d’Ohio, souhaitant dans un premier temps continuer de trouver une veine encore saine pour placer le cathéter d’injection, a finalement décidé d’arrêter le massacre.

Les avocats de Broom réussirent par la suite à déposer un recours pour éviter au malheureux cobaye de subir à nouveau cette insupportable boucherie. 

Il semble que le vent du changement ait enfin décidé de souffler du coté de l’oncle Sam grâce à la nouvelle administration Obama, en effet l’état d’Ohio va pouvoir modifier son cocktail, supprimant dorénavant l’administration de paralysant, cette espèce de hors-d’oeuvres des dégustations , puis améliorant la mixture létale dans le but de diminuer les souffrances  dues au  chlorure de potassium, désormais poison proscrit.

La fonction d’achèvement des basses oeuvres étant confiée au bromure de pancuronium, ce qui est, chacun en conviendra une immense avancée démocratique.

Douce et libre Amérique sous l’effet stimulant de l’Obamania.   

Publié dans ETATS-UNIS, MONDE | Pas de Commentaire »

OBAMA N’EST PAS ASSEZ NOIR (histoire d’un mur, suite)

Posté par provola le 7 novembre 2009

Obama n’est pas qui l’ on croit, on le disait noir alors que les noirs savaient bien qu’il était de ces blancs qui se croient complètement noirs. Les blancs le voyaient noir , cela lui donnait toute légitimité pour engager les réformes infaisables par les blancs complètement blancs.

La couleur est un leurre à la transformation de la politique et les déçus de l’obamania voient déjà la pigmentation de la peau comme une simple anecdote de l’histoire.

Obama est partisan de la poursuite de la construction du mur entourant la Cisjordanie (voir article précédent) comme il avait voté  en tant que Sénateur pour la construction du Secur Fence Act, du mur isolant les Etats-Unis du Mexique décidé en son temps par Bush. Depuis son accession au pouvoir , Obama ne s’est jamais exprimé sur la barrière de la honte qui est maintenant achevée à 80% et se prolonge sur une longueur de 1200 km.

Obama qui ne sait pas comment donner une sécurité sociale à ses propres concitoyens ne voit pas d’inconvénients à ce que la croyance populaire voit les clandestins comme un aspirateur à emplois; la longue bâtisse, ce piège à rats lui donne une image sécuritaire de bon aloi en ces basses eaux économiques.

Grace à Obama , la galère continue du coté du désert du Mojave, du coté du Rio Grande, du coté de Calexico . Les clans mafieux prospèrent , les murs n’ont jamais rien empêché qu’à détourner les flux. Obama va proclamer la paix mondiale de Berlin , la fin de la guerre froide, il va nous montrer sa tendre duchesse, accrochée à son porte manteau et bardée de clignotants à franges, la réalité est que la « Bête » déverse des estropiés sur des rapes à gruyère qu’on appelle quais de ce coté de la frontière mexicaine.

La « Bestia » c’est le train des Desperados qui remontent dans les wagons à bestiaux les riantes prairies du Mexique surchauffé, ces exclus du système des pays du nord qui croient qu’Obama est assez noir pour changer vraiment la face du monde. La « Bête » est un chemin de croix et de fer, qui trace son malheur au détour des cactus et des mirages. Ce train de clandestins ramène toute l’Amérique du sud depuis le fin fond du sud jusqu’ au pied du shérif, mais avant de tromper la vigilance des yankees il faut aux passagers passer un contrat avec la mort et les contrôles des cocaïnomanes.

La Bête a des gares, une direction mais pas de terminus, juste une fenêtre de tir pour un saut dans l’inconnu. On ne monte pas dans la bête on l’attrape au vol, on ne descend pas de la bête, on vise le seul arbuste qui saura amortir la chute, si l’on a de la chance , on fini les derniers arpents de désert avec une jambe en moins. Alors les seuls américains accueillants vous enverrons dans les plantations de myrtilles du Michigan mais seulement si vous avez moins de 12 ans.  Au mieux avec une jambe en moins, on vous remet au garde frontière corrompu qui vous relâchera dans les champs de crotales.  

A partir de 5ans , on prend, le Michigan n’est pas très regardant sur l’anagraphe et plus les mains sont petites plus elles sont adaptées à la cueillette  de ce fruit si apprécié par les jeunes pousses blondes . Walmart premier distributeur mondial bénéficie d’une main d’ouvre experte et l’emploi prospère pour les diplômés du voyage. La société Adkin Blue Ribbon Packing Co a été récemment épinglée pour avoir permis à Walmart de réduire les prix grâce à l’exploitation des gamins clandestins.

Juan doit savoir ramasser l’ or noir sans se salir les doigts, il n’ a pas même le droit de se salir la langue car les myrtilles sont vicieuses et noircissent la bouche autant que l’avenir lorsque le propriétaire vous demande de tirer au sort les muqueuses buccales.

La société Adkin a été condamnée à une amende de 5500 dollars (3700 €) pour avoir violé la loi sur le travail et l’immigration clandestins, la société Walmart a engagé une enquête interne sur le thème de l’éthique.  

Publié dans ETATS-UNIS, MONDE | Pas de Commentaire »

C’EST L’HISTOIRE D’UN M…UR

Posté par provola le 3 novembre 2009

Israël continue d’implanter des colonies, pas des nouvelles, non cela n’est pas permis et ferait l’objet d’un blâme de la part de l’ONU dont tout le monde se contre-fout, seulement des extensions d’anciennes colonies, ça c’est permis. Obama devait mettre un terme à la plaisanterie mais Hillary Clinton Secrétaire d’Etat, en visite en Israël a ôté le doute :

« l’arrêt de l’implantation des colonies n’a jamais été un préalable aux négociations de paix, cela a toujours été une question faisant partie des discutions. »

Autrement dit, l’état Hébreux peut tranquillement continuer à envahir la Cisjordanie en construisant des blocs à colons, tout en continuant  d’édifier une enceinte pur Berlin permettant de protéger les enclaves; celles-ci devraient ainsi à terme occuper tout l’espace sensé faire l’objet d’une restitution à l’état palestinien. 

 

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

INAUGURATION D’UN HOPITAL AU DARFOUR

Posté par provola le 27 octobre 2009

 121.jpg121.jpg 121.jpg 121.jpg 121.jpg

Vu la réussite du premier, inauguré par une belle journée d’été, un plan de construction de quatre autres hôpitaux a été lancé dans la province du Darfour par le gouvernement soudanais grâce à des capitaux européens.

La communauté européenne souhaite ainsi collaborer avec l’un des grands pays d’Afrique et montrer son implication dans le développement du continent. Le club méditerrannée financera une superette et une pompe à essence.

Publié dans AFRIQUE, MONDE | Pas de Commentaire »

LE FILS A LA PLACE DU PERE

Posté par provola le 14 octobre 2009

Il vient d’être élu et la cour constitutionnelle vient de rejeter le pourvoi de l’opposition visant à invalider la victoire du fils.

Le fils prend donc la place du père .

Il n’y aura rien eu à faire, Nicolas Sarkozy sera passé outre la volonté du peuple. La manifestation du mécontentement généralisé, du ras le bol après des années de négation des règles démocratiques , les actions les plus marquantes et parfois même sanglantes n’auront pas suffi à altérer la volonté du Président de passer en force. Les intérêts économiques de ce coté-ci  sont trop importants pour laisser s’évaporer l’une des source du pouvoir financier. La source de l’or noir qui se transforme en or blanc doit être défendue becs et ongles et le clan du potentat avait pour objectif de verrouiller son accès.

Mais dit-on le fils a été élu, il tient en cela toute la légitimité à occuper le poste, certe.  

Il s’agit bien entendu du fils d’Omar Bongo, Ali, qui après moultes péripéties, pétitions et protestations et grâce au soutien du bon roi Dagobert aura conquis la couronne tant convoitée.

Toute allusion à une affaire intérieure serait fortuite et sans fondement. 

Publié dans AFRIQUE, MONDE | Pas de Commentaire »

LA PAIX CONTRE LA PAIX

Posté par provola le 9 octobre 2009

Obama désigné Nobel de la paix…on se demande bien pourquoi.

Pas plus tard qu’avant hier, il refusait de recevoir le Dalai Lama en visite aux Etats-Unis souhaitant éviter d’irriter ses hôtes Chinois le mois prochain.

Aprés tout la Chine est le principal bailleur de fond de l’Oncle Sam, il n’est pas temps de fricoter avec la morale.

Aprés tout la paix règne depuis 20 ans sur la place Tian’anmen.   

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

L’AMERIQUE A L’ENVERS

Posté par provola le 2 octobre 2009

Il doit être extradé, non, pas Polanski, lui c’est un chien écrasé dans la rue de la boulangerie et n’intéresse que la gazette de la SPA. Le sort de la justice ne se joue pas en Suisse mais au Etats-unis, cela fait une éternité qu’il aurait dû être extradé mais il est plus facile de réclamer à corps et à cri le déplacement d’un pion public quand la partie engage désormais le mat du roi des tueurs.

Lui c’est Warren Anderson, patron de la société chimique US Union Carbide, qui par incurie, à Bhopal Madhya Pradesh, Inde, le 3 décembre 1984 laisse échapper un gaz mortel qui tue en quelques secondes puis durant le quart de siècle suivant 30 000 personnes et en contamine 300 000 autres. 

L’état Indien réclame l’extradition de cet homme depuis deux décennies mais l’ Amérique des libertés est inflexible et refuse de renvoyer son citoyen  vers ce pays de seconde division d’un milliard d’habitants. L’oncle Sam ne maîtrise pas la balance, il a beau jeu de clouer au pilori le pitre du festival de Cannes .

Bhopal n’est pas Cannes, qu’Obama en ce vingt-cinquième anniversaire de la plus grande catastrophe industrielle de tous les temps se souvienne d’un des furoncles qui ronge l’histoire du soit-disant centre du monde .   

Polanski amuse un monde ignorant, incompétent, absurde, burlesque, Warren Anderson coule des jours heureux dans le  Connecticut, ou’ grâce à la complicité de la Guantanamo world company, il échappe à la justice de la plus grande démocratie du monde.   

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

LA VIE QUI DONNE LA MORT

Posté par provola le 29 septembre 2009

La Sierra Leone n’intéresse personne, ce pays du bout de l’Afrique est pourtant en tête du classement, des accouchements à risque… de mort.

1 grossesse ou accouchement sur 8 ont une issue fatale faute de soins. Les statistiques se rapprochent ici de celles de l’homme de Néanderthal qui s’éteignit mystérieusement, il y a vingt huit mille ans.

Les jeunes filles ont rendez-vous avec l’angoisse, bébé a les couleurs du sang. 

L’hémorragie guette, l’agonie d’une visite médicale une simple probabilité, l’hopital est une utopie, le bout de la rue qui y mène est une destination impossible a dépasser, de l’arrière d’une mobylette pourrie, la vision est tout à coup sans issue. 

Mais puisque tout le monde s’intéresse à Polanski…  

Publié dans MONDE | 1 Commentaire »

LA LIMITE DU PLAFOND

Posté par provola le 25 septembre 2009

Les traders sont les cow-boys des vastes plaines de la finance spéculative. N’ayant rien produit et rien a vendre , ils font de l’argent avec de l’argent . Le vacher spéculateur ne vend pas son veau, il persuade son banquier de parier sur  le cours du veau à moyen terme, sa ferme valorisant les perspectives de gains sur la vente du veau dans les prochains mois . Le banquier va trouver un autre cow-boy qui voudra bien après un probable divorce soulager sa peine en accouplant sa vache au veau devenu taureau l’année prochaine. La valeur du veau a toutes les chances d’enfler plus vite que sa panse, résultat le veau ne quitte pas son enclos et dépérit, le 1er cow-boy se suicide  et le banquier revend au second l’enclos et la carcasse du veau dépecée par les vautours.

Le G20, nouvelle instance de la gouvernance mondiale a trouvé un accord sur la limitation de la rémunération des traders et des cow-boys spéculateurs. 

Limitation et non pas plafonnement. Un plafond, on sait ce que c’est, c’est un lieu au delà duquel on risque de se fracasser la tête. La limite est principalement fixée par le niveau de cupidité, celle-ci étant le seul vrai moteur du système des gains spéculatifs et donc sur les bonus du meilleur traider, ce qui permet de ne jamais décourager la course à l’échalote. Dès que les primes d’un cow-boy surpassent celles du recordman des primes, elles deviennent la nouvelle limite de l’enclos.

Cette perpétuelle recherche du niveau d’auto-régulation de fait illimité ressemble à la ruée high-tech de la natation moderne, il suffit pour crever le plafond d’enfiler une combinaison miracle .  

La décision du G20 est de permettre la récompense des traders sans plafond, mais seulement si cela ne risque pas de mettre en péril le système . Le G20 fixe les gains du risque sans risques. C’est ça la limite.  

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

LES GENS HEUREUX

Posté par provola le 9 septembre 2009

En ces temps de doute, de crise, de pandémie, réjouissons du bonheur de certains dont l’aura semble pouvoir éviter tous les troubles de l’existence.

Ali Bongo, fils du père et héritier du trône de Gabon s’est félicité du plébiscite historique que lui a réservé un peuple visiblement en transe.

Les témoignages d’amitié ont afflué des plus lointaines contrées; l’une des premières est à mettre à l’actif du Chef des Gaules qui a fait part de sa profonde émotion et son immense joie. M.Sarkozy a ainsi précédé dans son élan d’estime les Présidents Paul Biya, Mohammed VI et Mouammar Kadhafi.   

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

BONGO

Posté par provola le 8 juin 2009

« Un ami fidèle de la France et une haute figure de l’Afrique. » 

Je ne plaisante pas , c’est De Funes , lui en a l’habitude.

Vite un autre ami de la France, que Total ne perde pas une goutte du précieux liquide noir. 

Le peuple Gabonais a droit à un mois de deuil , un mois de répis dans la misère.

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

OBAMA DIT SES REGRETS

Posté par provola le 6 mai 2009

Une nouvelle bavure du coté de l’armée américaine en Afghanistan , cent morts dont une majorité de civils , après le discours glamour de la campagne électorale , la sémantique persuasive, l’éloquence contrôlée, le bon roi va devoir réviser la rhétorique de la terreur maîtrisée, la science du dérapage . 

En tous cas , Obama ou pas , l’oncle SAM poursuit sa guerre de cent ans, celle dont on ne sait ou elle mène, les cons casqués chargés d’aller nulle part frappent toujours aussi aveuglément. 

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

ON N’IRA PAS AU PARADIS

Posté par provola le 9 avril 2009

Les derniers paradis fiscaux viennent donc de disparaître , c’est la bonne nouvelle, le meilleur mensonge qui nous vient au lendemain du G20 qui nous avait déjà rassuré sur les vertus retrouvées du libéralisme .

Les Aznavour , les Prost, les Mulliez , les Peugeot  qui ne se cachaient déjà pas pourront ainsi à loisir profiter d’une liberté de mouvements élargie sans les tracas quotidiens du qu’en dira-t-on. Tous les trafics autrefois opaques pourront désormais s’afficher au grand jour sans peur d’attirer les foudres du contrôle fiscal car les zones de non droit n’existant plus , toutes les transactions seront parfaitement contrôlées et  sans nulle intention tordue. 

Les hauts revenus seront la juste récompense du mérite, la spéculation sera régulée , toutes les frontières financières, les barrières douanières seront ouvertes à la fraude dans la transparence la plus absolue, les smicards n’auront plus à regretter de ne pas être de la fête, car l’égalité régnera dans le partage de la pauvreté. 

La Suisse et le Luxembourg sont devenus honnètes en un claquement de doigts, le Nevada, le Delaware , les iles Anglo-Normandes, Hong-Kong et Macau ont toujours été des commerçants hors de tous soupçons et il n’a jamais été question de les inscrire dans une liste quelconque de pays malfrats.

Monaco va subitement se convertir dans la pêche au gros.

Les derniers récalcitrants comme l’Uruguay ou les Philippines sont convenus de jouer dans la cour des gentils de la communauté internationale et c’est donc toute l’histoire des détournements financiers qui prend fin en cette première réunion du gouvernement mondial. 

Heureuses futures générations qui devront assumer notre lâcheté et n’auront plus le loisir de fouiller l’ombre des paradis pour échapper à la solidarité des exclus du système.  

 

Publié dans MONDE | Pas de Commentaire »

12345
 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement