HAÏTI VEND SA VIRGINITE

Posté par provola le 9 mars 2010

 

13424742946699c0a1b9c4d2eadf3e4754b7a3b581.jpg Faute d’espoir et d’un Dieu crédible, Haïti vend ses vierges à la foire d’à côté.

Les murs sont par terre, les morts sont sous terre, survivre n’est pas une mince affaire, derrière la frontière, les hordes de passeports en chasse se pavanent à la recherche de viande fraîche. Saint Domingue est toute proche et l’occasion de manger attire les mouches sans horizon.  A partir de 8 ans on est de la chair à canon, canon impuissant imbibé d’alcool mais pas dépaysé dans l’ arrière boutique.  

Les malades sont Américains, Canadiens, Allemands, Français, Italiens, Russes, Ukrainiens, les hôpitaux appelés bordels croulent sous un afflux de contaminés du gland et de victimes sacrificielles fuyant l’enfer.

La gazette capitaliste dira que la République Dominicaine connait un miracle économique tiré par le boum touristique.  Les services de secours de Port au Prince se voient soulagés par ce départ en masse, émigration choisie.   

Publié dans AMERIQUE, HA ITI | Pas de Commentaire »

SARKO VEUT AIDER HAITI

Posté par provola le 17 février 2010

 Notre comique débarque à Haïti, avec des idées reçues plein les fouilles et sa besace d’architecte des bidonvilles.

« Il faut que les Haïtiens prennent en charge eux-mêmes leur avenir » une intonation bien dans le style de De Funes, dans le style RSA quoi, le revenu de solidarité active et pas le RMI des fainéants. L’inénarrable assure que la dette de 50 millions d’euros de l’État haïtien a bien été annulée, on est rassurés , encore qu’une annulation de dette n’ait aucune chance de faire avancer le chmilblic dans le contexte que l’on sait.

« La vraie solution », et Sarko l’a encore martelée aux Haïtiens, « c’est travailler plus pour gagner plus. Avec les 2 euros de l’heure récoltés pour déblayer les gravas, le pouvoir d’achat ne permettra pas de relancer la consommation. Il faut donc travailler aussi la nuit, de toutes façons, les maisons sont soit périlleuses, soit par terre et dormir dans ces conditions n’est pas une sinécure. Les bases de la croissance sont dans cette volonté du peuple haïtien de ne pas sombrer dans cette espèce de sinistrose qui envaillit les pays riches. »

« Aidez vous vous-mêmes et le ciel vous aidera, je vous promets que de grandes entreprises françaises s’implanteront pour vous redonner goût à la vie, j’ai l’assurance que Carrefour, Auchan, Intermarché, Leclerc viendront pour vous assurer un avenir des plus prometteurs. Vous pourrez également profiter de l’excellence de groupes tels que Véolia et Suez environnement, qui  participeront à la reconstruction des réseaux d’eau potable, le financement se fera sous forme de partenariats comme  des systèmes de concessions pour 100 ans leur donnant l’excusivité  de la distribution, ce savoir faire permettra que vous n’ayez à dépenser que l’abonnement, nos entreprises se chargeant des infrastructures. Areva et EDF rechercheront les possibilités d’implantation d’une centrale nucléaire de troisième génération EPR.

 Alors c’est à vous qu’il revient de rétablir les conditions d’un développement porteur du bonheur dont vous avez droit pour peu que votre courage encourage les investisseurs privés de s’impliquer dans l’oeuvre de redressement de votre grande nation. »  

« Chers compatriotes, la France sera toujours à vos cotés comme elle l’a été tout au long de votre histoire, La France sera là pour prendre toute sa part dans la création de richesses, le jour viendra ou’ les sacs Louis Vuitton seront en vente dans les magasins de Port au Prince, le jour viendra ou’ vous pourrez acheter des flacons de l’Oréal, parce-que vous le valez bien. »     

Publié dans AMERIQUE, CHERCHEZ L'ERREUR, HA ITI | Pas de Commentaire »

MONACO AU SECOURS D’HAÏTI

Posté par provola le 14 février 2010

    images2.jpg               images3.jpg               Monaco collectif Haïti, c’est le nom que le gouvernement princier, la croix rouge monégasque et les ONG, à la demande de son…NNaltesse sérénissime , le prince Albert II, ont mis sur pied pour venir en aide à la population haïtienne. Il s’agit de récolter des fonds qui seront utilisés en lien avec les autorités locales pour aider à la reconstruction d’une structure publique dans le respect des normes environnementales, sismiques et anti’cycloniques.

Le gouvernement princier a également débloqué 150 000 € sur ses fonds d’urgence auquel un complément sera apporté dans les prochains jours a indiqué le Palais. Par ailleurs la poste monégasque a également émis un prêt à timbrer « solidarité avec Haïti » qui sera mis en vente dès aujourd’ hui.  

En effet la reconstruction devra se faire dans le respect des règles de propreté, de sécurité, de secret, des paradis fiscaux. Des caméras de surveillance seront installées dans le centre ville de Port au Prince, des palmiers seront plantés sur l’avenue principale qui sera désormais désignée allée princière dans le respect des normes environnementales.

Malheureusement, avec 150000 euros, la plantation décorative comprendra trois palmiers qui garniront la nouvelle rue Albert II, la video-surveillance comprendra une caméra qui sera à terme installée sur le premier feu rouge qui lui devrait voir le jour en 2014.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, HA ITI, MONDE | Pas de Commentaire »

LA CROISIERE VISITE LES RUINES

Posté par provola le 18 janvier 2010

 

 independenceoftheseas2520proa25201180x1401.jpg images3.jpg    Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour assister à une sorte de choc des mondes, bien sûr la solidarité , bien sûr l’urgence , c’est sauver les vies , bien sûr laissons la polémique pour après, bien sûr bla bla.

Tout ça est vrai et ne fait pas débat, sauf qu’après on aura vite oublié Haïti, sauf que bientôt la coupe du monde de football…

Labadie est un port Haïtien situé à 100 km à vol d’oiseau de Port au Prince et loué à la société Royal Carabbean International. Depuis 1986 , cette compagnie privée est le principal pourvoyeur de revenus touristiques d’Haïti, à qui est attribué une solde de 6 dollars par touriste en escale dans ce port d’intérêts privés, privé d’intérêt. Cette société américaine basée à Miami possède une flopée de super-paquebots parmi les principaux de la flotte mondiale, du type hôtels de luxe flottants pour le réconfort d’ une heureuse clientèle en manque d’aventures inoubliables.   

Or il se fait que l’Independence of the Seas ( 339 m, 40 km/h vitesse de croisière) fit escale à Labadie 72 heures après le tremblement planétaire que l’on sait.

Pensez-vous que la compagnie allait modifier le programme, bouleverser l’emploi du temps de ses chers clients? Que neni, un client est un client, escale à Labadie donc.

3100 passagers débarquèrent alors pour quelques heures de farniente, cocktail sur les hamacs, bronzing, baignade dans une mer à 30°. Sports aquatiques en tous genres et excursions se déroulèrent selon le programme et aucun passager ne trouva à redire sur la qualité du service. Malgré tout une pointe d’angoisse pointa lorsque des gardes en tenue de combat protégèrent les achats dans le shopping center artisanal.

Après ces quelques emplettes, les heureux vacanciers reprirent les chaloupes pour regagner le paquebot, le programme fut quelque peu raccourci car le capitaine pensa que les parages pouvaient être infestés de pirates affamés à la solde des victimes du tremblement de terre. On ne sait jamais…  

L’Indipendence of the seas battant pavillon des Bahamas reprit son cap non sans avoir laissé quelques chaloupes emplies de vivres, pour être vacanciers on en est pas moins insensibles.

Au dernières nouvelles, le conseil d’administration de Royal Carabbean International vient de décider de ne pas interrompre son escale à Haïti offrant ainsi une expérience inoubliable à deux pas de l’épicentre du séisme. Les derniers évènements pourraient permettre de booster les ventes sur cette destination. 

Publié dans AMERIQUE, CHERCHEZ L'ERREUR, HA ITI | Pas de Commentaire »

HAITI , TERRE A MANGER.

Posté par provola le 8 décembre 2008

galettesdargile.jpgLes cyclones qui traversent le golfe du Mexique ne prennent réellement de l’importance, médiatique , que lorsque les vents atteignent les côtes de Floride ou de Louisiane . Alors que la furie des éléments déclenche le réflexe de l’homme blanc, par un passage éclair sur écran , les dégâts collatéraux ont déjà lessivé dans l’oubli général Cuba , Haïti , la Jamaîque ou la République Dominicaine.

Les ouragans  Gustav et Hanna  ayant balayé Haïti en septembre ont porté un coup fatal à une communauté déjà meurtrie par des décennies d’incurie.

Haiti est l’exemple type d’une déroute politique provocant un désastre écologique qui lui-même se traduit par un génocide admis par la communauté internationale.  

Le Fond Monétaire International vérifie ses comptes et impose à Haïti de rembourser des dettes insupportables car grevées de taux d’intérêts délirants . On oblige l’ Etat à produire du coton ou de la canne à sucre et à exporter , en même temps , cela  empêche le pays de produire assez de céréales pour nourrir la population qui dépend pour cela de l’aide internationale .

L’aggravation de la pauvreté rend  inaccessible tout type de combustibles autre que le charbon de bois fabriqué sur place et objet d’un trafic accéléré . La déforestation est l’ultime frontière. Les derniers arpents arborés sont ainsi en train de disparaître et ne représentent plus que 2% de la surface du pays alors que la masse verte était encore de 17% il y a 10 ans .

Du coup, les ouragans déboulent sur un sol fertile, aux inondations, aux glissements de terrain, au rinçage de terre végétale. Des centaines de milliers de personnes se trouvent dans le dénuement le plus absolu.

La distribution de l’aide alimentaire donne lieu à des scènes d’émeutes indescriptibles , les casques bleus sont les marionnettes du je m’en foutisme international . L’aide arrive au compte-gouttes , il n’y en a pas assez pour tout le monde.

Les files d’attente à 40° à l’ombre s’allongent , seules les femmes y sont admises pour éviter que les hommes ne s’entredéchirent . Alors ce sont les femmes qui s’y collent et les plus résistantes ont droit à une ration , les plus faibles repartent bredouilles. Matt Damon le témoin du monde civilisé passe 5 mn pour dire bonjour, sans se salir les semelles avant de reprendre son hélico.

Faute de riz et de pain , les Haïtiens ont une seule façon de tromper la faim, la fabrication et la déglutition de galettes…de terre, mélange de boue , d’un peu de beurre et de sel . Ce tord-boilleaux est aussi un puissant coupe-faim , en même temps qu’un véhicule de pathologies diverses, de dysenteries ou autre choléra. Les gens le savent mais n’ont pas d’autre moyen de vivre .   

Désastre climatique , désastre écologique , désastre alimentaire , scandale politique, Haïti est une Apocalypse à ciel ouvert , une honte humanitaire, un résumé d’indifférence générale, un lexique des frasques de la planète, la métaphore du Jugement Dernier.  

   

Publié dans HA ITI, MONDE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement