DROIT DE PETER

Posté par provola le 25 juin 2009

Il parait établi que le réchauffement climatique global dépend de l’activité humaine et en gros de sa formidable ténacité à vouloir retransformer en un siècle le gaz carbonique que la nature a patiemment changé en oxygène au cours des milliards d’années qui nous ont précédés. Reste aux experts mondiaux à trouver la solution pour éviter que les mutations atmosphériques ne rendent la vie sur Terre un tantinet plus compliquée.

Le tableau est clair , le monde occidental représentant environ 1/5 de la population a craché durant  sa domination  industrielle   suffisemment de gaz à effets de serre qu’il n’en faut pour empêcher les autres pays désireux de rejoindre le club des pollueurs en  imitant les tagers  géants.

La planète souffre , on sort les calculettes , les Etats Unis envoient 10 Milliards de tonnes équivalent carbone par an dans l’atmosphère , Obama s’engage à réduire de 4,6% en 20 ans ses émissions de gaz à effet de serre .

L’Europe à 27 qui dégage 5,6 Milliards de Tonnes  s’engage à une réduction de  20% sur 20 ans

La Chine qui produit 6 Milliards de  Tonnes équivalent carbone ne veut prendre aucun  engagement et demande une réduction de 40% aux pays industrialisés du nord.

Voyons la situation par tête de pipe:

Un Chinois produit 4 Tonnes de GES/an , un Européen 10,5 Tonnes ( avec des disparités de 1à 3 entre les pays), un Etats-Unien 23,4 Tonnes .

Réduire de 4,6 % les émissions pour les Etats-Unis est une douce plaisanterie de la Maison Blanche autant demander à ce que chaque fumeur Californien éteigne son mégot de cigarette avant d’attaquer le filtre . 

Copenhage va ressembler à une grand messe de dupes , on va s’y échanger des centrales à charbon avec des taxes carbone , au final on prendra des décisions qui n’auront que l’avantage d’avoir été prises.

On est au coeur de ce blog , sa raison d’être , il n’est pas d’autre question que le partage du bordel qu’on a sciemment commis tout au long de ces trois dernières générations du coté des nantis de ce monde.  

On ne s’en sortira pas sans couper des têtes, des têtes de bougies. Kyoto , Copenhague, mettez les conférences ou’ vous voudrez, faites en autant que le coeur vous en dit, toute cette mascarade ressemble à du replâtrage évitant de parler du vrai problème, ou comment guérir un malade qui n’en n’a pas envie.

Le souci n’est pas de réduire la consommation des moteurs, renforcer l’isolation des habitations, faire des TGV plutôt que des autoroutes, mettre des taxes carbone pour régler les déficits de la sécu, planter 3 arbres dans les cités .

Quand on veut augmenter la vitesse des tgv à 380 plutôt qu’à 320 c’est tout le système d’orientation des neurones qui est tordu, c’est l’unité de compte des riches qui pèse sur les deux plateaux de la balance de l’équité mondiale.

Appeler ça de l’écologie est une mystification au mieux, un dévoiement du bon sens, un stratagème de l’économie de marché au pire.

Je revendique le droit pour les délaissés du droit à polluer de foutre le bordel sur un quad en plein désert du Ténéré, d’user du jet ski pour effrayer les dauphins, de changer de portable tous les six mois , de bouffer du hamburger matin midi et soir , de faire l’Espagne et le Mexique durant les mêmes vacances.

Je donne un ticket à chaque Bengali pour lui permettre de raser la flore des Everglades en Floride pour rouler en éco-carburant made in USA.

J’invite chaque Brésilien à venir se marier à Las Végas.

J’estime qu’une piscine serait une baignoire ad-oc pour chaque foyer Mandchou.      

 

 

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

DECHETS DURABLES

Posté par provola le 17 juin 2009

Pierrez Gadonneix PDG d’ EDF tâchant de vendre son obligation à 4.5 % sur tous les médias, nous re-fourgue le papier de sa boite en argant qu’elle est leader en Europe pour son engagement dans le développement durable .

Le parc de centrales nucléaires étant parfaitement propre du point de vue des émissions de gaz à effet de serre.

EDF en effet est leader mondial dans la production de centaines de tonnes de déchets radio-actifs dont personne à ce jour ne sait quoi faire si ce n’est songer à les stocker durant plusieurs dizaines de milliers d’années.

On ne peut développement plus durable .

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

LA TERRE DECALOTTEE

Posté par provola le 3 mars 2009

Il ne fait plus de doute que les calottes de glace de la Terre disparaissent à une rapidité accélérée. C’est ce que démontrent les dernières recherches scientifiques révélées fin février à l’occasion de l’année polaire internationale. Le réchauffement global va bientôt permettre la navigation sur les plus hautes latitudes aux limites du Pôle Nord , le pique-nique au Groënland, le bronzage sur la Terre de Baffin.

Le Pôle Sud n’est pas épargné comme on le croyait jusqu’ici et cela est encore plus préoccupant. Le CO2 anthropique dégèle le permafrost qui commence à libérer un gaz à effet de serre bien plus violent que le dioxyde de carbone, le méthane . 

Au lieu d’être un électro-choc salvateur, la crise économique recouvre d’un voile de fumée la vraie menace des siècles futurs .

Les difficultés actuelles devraient nous faciliter l’inversion de tendance dans l’utilisation confusionnelle des ressources naturelles . L’agitation politique et la précipitation intellectuelle  entièrement vouées au recouvrement financier semblent encore une fois nous mener vers une inutile stabilité des indicateurs commerciaux dans une course folle vers la destruction globale.    

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

L’ARNAQUE DE LA VOITURE ELECTRIQUE

Posté par provola le 1 mars 2009

On est en crise , mais vous allez voir , on va tout réparer , on va restructurer les usines automobiles , en donnant des milliard d’euros à l’industrie pour changer de cap. On va profiter de la période de vaches maigres pour relancer le rêve américain , saupoudrer le mythe de la liberté à quatre roue d’une pincée de vert et rendre à la fièvre acheteuse une nouvelle maladie à annoncer. La dernière solution à la relance de la confiance , l’ultime horizon des fans de la dépense sera la bagnole branchée de toutes les couleurs. On tient là le nouveau produit phare du retournement de tendance, le symbole du retour à la fameuse croissance.

Sauf que.

Aucune des grandes industries automobiles n’a véritablement les moyens de développer avec ses seuls fonds propres des modèles entièrement nouveaux, suffisamment attrayants pour attirer une clientèle aux sabots de plomb. La maladie se conjuguant par des métastases de sinitrose se caractérise par une désaffection subite envers la production actuelle. Nos maîtres penseurs des berlines et des spiders avaient cru pouvoir nous écouler des monstres tous terrains ou autre dinosaures à roues . Comme les conjoncturistes guidant le crayon des designers se sont simplement trompés de siècle , il en résulte une industrie dépourvue de matière grise et sans le sou pour affronter la révolution nécessaire. Comme l’automobile est le pilier de notre économie du gâchis, le concentré de purée de conscience , il faut forcément lui donner les moyens de perpétrer le songe à roulettes. Les industriels n’ont plus une tune pour survivre à la désertification des concessions aussi les états n’ont que le choix d’être obligés de subvenir à leur impréparation devant la fin des animaux préhistoriques sur pneus. Comme les Etats sont endettés , ils n’ont que la contrainte d’empreinter ,c’est à dire de ponctionner le pouvoir d’achat des futurs terriens , ceci permettant aux vivants de retourner occuper les magasins.  

En fait tout se passe comme si la caisse électrique devait être développée grâce aux générations à venir pour assouvir la libido du déplacement des locataires actuels du monde .  Voilà une singulière façon d’accueillir nos successeurs , une cavalière réception .

Malheureusement tout ceci n’est qu’un des aspects de la manipulation intellectuelle ayant pour outil de destruction massive la pile sur roues .

En gros , la promotion pour le véhicule électrique se base sur deux arguments massue censés nous convertir , elle est basée sur l’apologie de l’économie d’énergie et sur le fantasme du mouvement en silence.

La voiture électrique consomme …de l’électricité, ce qui veut dire que pour remplacer le parc véhicule existant il faut penser à construire des centrales supplémentaires rien que pour alimenter les nouvelles batteries. Environ 50% de production d’électricité de plus serait nécessaire , ce qui veut dire pour la France , une vingtaine de réacteurs nucléaires de plus et pour le monde entier des centaines de centrales thermiques à charbon ou à pétrole. Le compte est bon , l’addition est la même , on a juste déplacé les chiffres.

La voiture électrique fait moins de bruit…à moins de 50 km/h en effet , au delà, les bruits de frottement sont de loin responsables de l’élévation du bruit dégagé par le véhicule, le bruit du moteur devient marginal.

La voiture électrique prend autant de place que la voiture thermique, on ne règle alors aucun problème d’encombrements dans les centres villes embouteillés en permanence.

Au bout de la logique du tout électrique ,il faudrait donc dépenser des milliards d’euros que nous n’avons pas (et qui sont donc pris dans la poche de nos descendants) pour développer un instrument roulant démagogique dont l’intérêt serait juste de faire moins de bruit en ville , des villes devenues totalement paralysées par des myriades de batteries à l’arrêt.  

A ce stade , il devient évident que le seul réel intérêt est de trouver un machin marketing , un truc qui touche le coeur du consommateur , un casseur de tire-lires de plus, un piège à cons.     

      

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

L’AUSTRALIE POLLUE

Posté par provola le 8 février 2009

Des dizaines de milliers d’hectares de forêts en feu , l’ Australie connait une vague de chaleur sans précédent . Des températures record de 47°C y ont été enregistrées et pourtant voilà deux ans, en bon dernier de la classe avec les Etats-Unis , ce pays avait  ratifié le protocole de Kyoto sur le réchauffement climatique.  

Il n’y a plus de justice.

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

WORLDWATCH, C’EST PIRE QUE CE QUE L’ON PENSAIT

Posté par provola le 16 janvier 2009

Le rapport du Worldwatch Institude chargé de surveiller le réchauffement de la planète est sorti à moins dix (degrés), 20 ans que l’on avait plus vu cela,  battre le pavé à l’opposé des touristes emmitouflés de sacs, le long des échoppes de luxe , est un luxe que seuls les clodos connaissent .   

Solitude quand tu nous tiens, il fait trop froid pour trouver le sommeil, il fait trop chaud pour fermer les yeux. La hausse des températures annoncée me glace et sous la couette, la couverture de la planète se fige , le gel me fait ressembler à Lionel Terray descendant de sa victoire sur l’Anapurna, les mains et les pieds transits , congelés, noircis, insensibles car déjà morts.  Les gosses dorment , je ne vais pas leur dire que pour eux ,c’est déjà foutu, 383,1 ppm parties par million soit 6 de plus en 1 an , le dioxyde carbone explose, quand au méthane 1789 ppb, une révolution de plus, le méthane prend ses aises.

En termes de pouvoir réchauffant par les gaz à effet de serre , l’augmentation le situe à 1 % de plus pour l’année 2007 , ce qui fait 25% de plus depuis 1990 année référence du protocole de Kyoto.

En fait, Kyoto, tout le monde s’en fout , comme on dit ou alors tout le monde fait semblant d’y croire ,cela donne bonne conscience , mais finalement le fait de connaître les chiffres permet de s’adonner à une bonne table bio et d’aller se balader avec le 4X4 basse consommation . 

Finalement, par les temps qui courent, tout ce qui n’est pas Gaza, est plutôt rassurant.   

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

IL FAIT MOCHE QUAND IL FAIT BEAU

Posté par provola le 13 janvier 2009

pollution.jpgLa vague de froid qui nous quitte aura été d’une grande utilité, elle aura fini de nous convaincre qu’il vaut mieux dorénavant désigner  le mauvais temps durant les périodes de hautes pressions et inversement attendre la pluie comme un havre de paix des voies respiratoires.

Par inversion des systèmes de températures, une terre froide maintient la couche d’air au contact du sol à  une température basse, alors que les couches d’altitudes sont plus vite réchauffées par les rayons solaires . Ainsi, les fumées des chauffages urbains et des gaz d’échappement,empêchés de s’échapper vers les pays du tiers monde, réduisent notre atmosphère en une immense cigarette sans filtre alors que les chiffres officiels de consommation indiquent une réduction de l’addiction à la nicotine.

Étonnement , si les niveaux d’alerte parviennent souvent à stimuler quelques sporadiques réactions portant tout au plus sur une réduction des vitesses maximales,  les seuils critiques ne sont jamais atteints sans que l’on sache véritablement à quoi les échelles de risques correspondent réellement.

Faut-il attendre que 10% de la population se présentent aux urgences pour des problèmes respiratoires pour empêcher tout véhicule de quitter son garage? Demandera-t-on plutôt aux personnes les plus exposées, personnes âgées, nourrissons, asthmatiques, de rester à la maison faute de pouvoir empêcher la société de continuer de s’asphyxier ?

Quoi qu’il en soit , nous serions désormais gré à nos chers présentateurs météo d’arrêter de nous saouler avec les sempiternelles évocations, de plus en plus douteuses, des joyeux week-end de hautes pressions.

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

L’ECOLOGIE AU SERVICE DE LA POLITIQUE

Posté par provola le 6 janvier 2009

Mine de rien , on la croyait disparue , en effet Dominique Voynet , candidate des Verts aux dernières élections, paraissait s’en être retournée dans le Jura compter ses moutons, que ne-ni.

Sénatrice depuis 2004 , elle arpente la haute assemblée comme Belphégor visitait Le Louvre ; sur son blog , à la rubrique « qui suis-je » ne figure même pas son expérience à la Présidentielle. Le motif ? le résultat bien sûr, personne ne se souvient du désastre  des 1,57% du premier tour et il serait outrageux de le rappeler ici.

Tachant de rebondir, Me Voynet , se présente aux élections municipales de Montreuil 93 en 2007 en faisant campagne contre le cumul des mandats arguant que Montreuil a besoin d’un maire à temps complet , de fait après son succès, elle choisit de conserver son mandat de sénatrice , prétextant que son mouvement perdrait un siège si elle s’en dessaisissait.

La responsable de la débacle de 2007 est sénatrice, maire d’une des plus importantes villes d’Ile de France et reste l’un des leaders du mouvement vert.

Les institutions sont ainsi faites dans notre belle démocratie que des pions opportunistes se moquant de leurs propres électeurs, selon leur bon vouloir, disposent des largesses de la République sans vergogne , sans que cela choque quiconque . On peut se prendre une valise mémorable et continuer de se pavaner en sautant de parachutes en para-pentes, garder , se délester d’un siège de représentant du peuple selon l’humeur du moment.

Et l’écologie dans tout ce fatras ignoble ?

Nulle trace , seules quelques remontrances de circonstances, quelques escarmouches polies viennent de temps en temps varier le cours d’une existence tranquille au détour des algarades téléphonées .

On aurait pu croire que la politique allait enfin se mettre au service de l’écologie dès lors qu’une prise de conscience forte des peuples pousserait leur représentants en ce sens; avec de tels mentors de la sauvegarde de l’ environnement , plus  attachés à leur propre devenir qu’au bien public, c’est bien le contraire qui se déroule sous nos yeux ébahis.   

C’est ainsi que la tendre Dominique mérite de figurer de plein droit et en bonne compagnie sur la désormais longue liste de notre page d’accueil: « Guide de l’écologie mercantile » 

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

LES AMOUREUX DE LA NATURE

Posté par provola le 3 janvier 2009

Ils entassent les routes de leur vaisselle rutilante, ils affolent les gares de valises plus grandes que des semi-remorques, leur parure est un défilé de mode du style barbe à papa, ils se plaignent des gueux qui freinent leur avancée royale vers les cimes de consommation.

A 45 € le forfait , 1500 € la location du studio, autant pour les babioles inutiles , ils viennent des beaux quartiers des villes pour profiter des banlieues de montagne. Shopping, queues aux remonte-pentes, parpaings aux pieds , drague à 2 sous , frime clinquante, lunettes de soudure, pizza de minuit et surtout le bronzage, du style mue de serpent des sables , la disgrâce du royaume des neiges s’est abattue sur le peuple exilé qui constitue l’élite du purgatoire de l’humanité.

Si l’air pûr est la seule récompense gratuite, la farce de la supposée harmonie avec la nature des sports du froid devrait être taxée à l’égal des dégradations portées aux sites occupés. Des langues de pistes , rides de ratures, chemins de croix pour des larmes frelatées , l’émotion déclenchée par des mondes in-contaminés est un souvenir pour les anciens, un discours pour les plus jeunes. Les pylônes et les pylônes de pylônes se frayent un passage à travers un visage balafré de pièges à touristes, les remontées remontent du sac à viande vers un rideau de fumée ressemblant à une mer de nuages.   

Les skis viennent de Chine , les surfs viennent de Chine , les combinaisons viennent de Chine , les lunettes viennent de Chine , les mafieux Chinois vont dans les résidences classieuses de Megève et ne se mélangent pas avec la populace qui ne peut plus se payer que les Deux-Alpes ou Courchevel. Chaque hiver , les masses de glisseurs partent en représentation le temps de se sentir différents du commun des mortels des restants mais leur combat est perdu d’avance car les canons à neige pompent dans le vide sidéral des glaciers au bout du rouleau. 

Ce commerce d’hiver est souillé à la base par l’inconsistance des sentiments , la perte des valeurs , le manque d’amour , l’irrespect envers les hautes  silhouettes de l’éternité ; faute de savoir encore décrypter le message des dieux perchés, gageons qu’une exégèse salvatrice saura rendre une vraie vie au cirque blanc.      

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

C’EST DIT

Posté par provola le 3 janvier 2009

Une écologie n’ayant pas pour priorité de donner à boire et à manger à tout le monde est une exploitation de l’homme par l’homme et doit donc être combattue.  

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

TREVE DE PLAISANTERIE

Posté par provola le 14 décembre 2008

(Réponse à un article sur les résultats de la conférence de Poznan sur le blog de Fabrice Nicolino)

Le fait qu’on en soit encore à s’offusquer des résultats de Poznan, montre qu’on a du mal à se persuader enfin que l’ordre régnant en ce bas monde puisse devenir par enchantement le chantre de son propre changement.

Arrêtons de croire aux lunes, toute cette gesticulation est confortable mais n’apporte rien de concret.

Kyoto Grenelle Poznan ne sont que la tarte à la crème des illusions perdues, maintenant qu’il ne reste que des usurpateurs aux manettes, l’adversaire est désigné et il s’agit donc de tracer la voie de traverse.

Il est assez de perspicacité et de volontés qui ne demandent qu’à s’exprimer,qui se situent en un endroit quelconque à l’extrème gauche de l’extrème gauche.

La survie de la planète passe par la survie de l’homme qui passe par le partage des richesses au niveau planétaire et donc par l’împôt,seul instrument du partage.

Choisissons les clés de la riposte à l’insolence libérale et parlons d’humanité, elle est le premier chapitre de la bible écologique

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

KOSCIUSKO-MORIZET POUR LA SAUVEGARDE DES CHATS ANGORA

Posté par provola le 10 décembre 2008

kosciusko.jpgSecrétaire d’ État à l’écologie la tendre Nathalie Geneviève Marie poursuit son ascension sur  le parcours sans obstacles de la famille Kosciusko se retrouvant grâce à son félin au poil doux aux portes de la forêt amazonienne. Le jardin du Luxembourg a toujours constitué pour elle un champ d’investigation à la hauteur de ses ambitions de crocodile woman.  

Petite fille de Jacques, Ambassadeur , conseiller de Léon Blum , résistant gaulliste de la première heure, fille de François, maire de Sèvres , polytechnicienne , en 97 à 24 ans, elle est détachée à la direction de la prévision au Ministère de l’Économie des Finances et de l’Industrie pendant 2 ans. Elle est ensuite responsable de la cellule environnement à la direction des relations économiques extérieures.

En 2002 elle entre au cabinet de Jean Pierre Raffarin comme conseiller technique pour l’écologie et le développement durable.

Proche de Chirac , elle est nommée lors des élections législatives de 2002 , suppléante de Pierre André Wiltzer UMP celui-ci devant être nommé dans le gouvernement Raffarin , Nathalie prend sa place à l’Assemblée Nationale où elle devient la benjamine.

En 2003 elle devient secrétaire nationale à l’Écologie , administratrice de la fondation Charles De Gaulle.

Lors des élections régionales de 2004 elle est nommée conseillère régionale UMP pour la région Ile de France.

En juin 2007 elle est élue député , elle est nommée Secrétaire d’État à l’Écologie auprès de J. L. Borloo.

En 2008 elle est enfin élue Maire de Longjumeau.

Grande prêtresse du Grenelle de l’environnement elle a dû voir dépasser un brin d’herbe sur le trottoir des quais de Seine , ce qui l’a amenée à rédiger une loi sur les OGM. Soumise aux gaz d’échappement du Boulevard St Germain elle veut réduire les émissions des centrales chinoises , se trouvant à l’étroit dans sa SMART de bobo elle veut taxer les 4X4 qui lui frôlent le pare-brise.  

Son charme est un effet de manche , sa séduction une centrale hydro-électrique , elle perçoit du vert dans son jet ministériel comme les Impressionnistes  qui coincés un jour de grève à la gare St Lazare , s’en remettaient à leur mémoire défaillante pour dépeindre le Vexin.

 

  

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE EN PALESTINE

Posté par provola le 9 décembre 2008

Poznan réunit actuellement l’aréopage le plus impressionnant qui soit de spécialistes du climat et autres écologistes , et cette curie a enfin laissé filtrer une jolie fumée blanche sur le toit de la chapelle Sixtine de la météo. Le Vatican polonais a dû revoir sa copie car la nouvelle religion  est un exercice de style encore mal maîtrisé.   

Faute de solution viable à l’échelle de la planète , les États présents à la conférence contre le réchauffement climatique ont finalement décidé d’imposer à la Palestine de souscrire au protocole de Kyoto .

Tout allumage intempestif de cocktail molotof sera désormais soumis à la taxe carbone . Les sociétés privées appartenant au  Hamas se verront allouer des quotas d’émanation (et d’émissions) de gaz à effet de serre proportionnels à la concentration de population . Les quotas concernant la Bande de Gaza seront limitées à une bougie par foyer et par semaine , ce chiffre étant justifié par la promiscuité des habitations et le risque trop important d’augmentation des températures déjà aux limites du supportable .

Des facilités accordées par le moyen de tickets de rationnement de CO2, mis à disposition par Israël, seront attribuées aux travailleurs migrants traversant chaque jour le mur d’enclavement de la Cisjordanie , les foyers de la région de Naplouse non équipés d’insères basse-consommation ne pourront être allumés que pendant une demi-heure par jour mais seulement un jour sur deux avec un système de jours pairs et impairs.

Pour ce qui est du fond, les 8000 congressistes ont émis en convergeant sur Poznan en avion 13000 tonnes de CO2. 

 

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

AL GORE ,VENDEUR AUTO

Posté par provola le 27 novembre 2008

Sûr que le perdant a du rebond.(Al Gore candidat démocrate malheureux aux élections américaines de 2000)

Une fois manquée la marche suprême ,le réalisateur de « Une vérité qui dérange « a su s’approprier les indices convergents du réchauffement climatique pour rassurer l’humanité sur les capacités de l’industrie à développer les armes du renouveau écologique ou comment greffer une nouvelle rotule en plastique à une jambe de bois .

La démonstration d’Al Gore ne se base que sur un postulat partial , la concentration des gaz à effet de serre et en particulier le CO2 qui n’est qu’un des nombreux aspects de la dégradation de notre environnement .

Le constat reste édifiant mais les solutions loin des objectifs d’assainissement de notre impact sur la planète .

Al Gore nous dit que pour atténuer la toxicité de la fumée de la cheminée mondiale ,il suffit de placer un filtre efficace et que de cette façon il sera possible de multiplier les cheminées. « Nous pouvons réduire de manière significative les émanations de nos voitures américaines pour les rapprocher de ce que sont capables de faire les Asiatiques ou les Européens. »

La même logique a pondu le Grenelle de l’environnement qui grâce à une vignette a boosté les ventes auto. A la satisfaction générale des politiques mais aussi des courants écologistes qui voyaient en ce type de décisions une implication sincère des rouages de l’économie libérale . La sincérité était bien là ,mais intéressée.L’industrie avait détourné le sens de la transfiguration nécessaire de ses rouages par une pirouette démoniaque ,loin d’être un obstacle à la croissance infinie , l’environnement serait une chance inespérée de relancer la ferveur des chiffres de vente .

Il y aura création de millions d’emplois , des technologies nouvelles permettront d’améliorer les conditions d’existence des plus démunis, la nouvelle frontière verte dessinera le paradis enfin implanté sur terre .ou tout le monde pourra prendre l’avion  aux réacteurs sobres ,avoir une voiture électrique , prendre une  douche et manger du boeuf deux fois par jour , avaler de la pub 40 fois en l’espace de trois programmes télé et 5 verres de bière au houblon transgénique. Ou l’on pourra remplacer la forêt par de la canne à bio carburants , finir de vider les plus profondes des réserves pétrolières , construire avec du ciment haute performance , vendre du marbre chinois à des canadiens en le transportant avec des bateaux à voiles solaires ,revêtir les glaciers de tentes en fibre de carbone , essaimer le ciel de paillettes métalliques pour provoquer la pluie, nourrir certaines algues marines pour piéger le CO2, construire des usines de désalinisation , couvrir le toit des supermarchés par des panneaux photovoltaîques , envoyer les déchets nucléaires dans l’espace , trouver un moyen de fuir en s’installant sur Mars.

Tout ça pour faire croire que le potentiel existe de perpétuer les raisons profondes de notre perte.

De la même manière qu’on arrête la surnatalité par l’amélioration des conditions de vie ,alors qu’on pourrait penser le contraire ,une plus juste répartition des richesses est de nature à éviter la course folle à la consommation ,à traquer l’explosion inutile du commerce mondialisé.

Ne plus favoriser les grands céréaliers occidentaux en redonnant une compétitivité à l’agriculture locale , empêcher la concurrence mondiale des salaires , rompre les cartels en  rendant  de la vraie concurrence à l’économie ,favoriser le petit plutôt que le poids lourd .    

Ce que nous appelons aujourd’hui libéralisme n’est qu’une  concentration planétaire des agents économiques , cadenassant toute volonté de subsistance d’une saine concurrence . Cette manipulation des concepts engendre  pauvreté et frustration.

Le terrorisme est une réaction épidermique , une conséquence logique de la mauvaise répartition et de l’abus d’appropriation des richesses humaines et naturelles par les monopoles multinationaux. 

Le début du début de la réponse est fiscal car l’impôt est le moyen de la répartition , et l’impôt doit être juste et donc s’ajuster sur les revenus ou qu’ils soient ,paradis fiscaux ou autres .La réponse est hors frontières , une taxe mondiale sur les profits spéculatifs serait un signal fort et définitif de l’implication  de la communauté des états face au défit environnemental.

  

      

 

 

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

LA TARTE A LA CREME DES BIOCARBURANTS

Posté par provola le 21 novembre 2008

amazonie.jpg      amazonie2.jpg  L‘essence  agricole est l’expression de notre inadéquation aux cycles éternels de la nature ,ou l’art de faire passer une pilule de cyanure dans un anus aux hémorroïdes dilatées .

METTEZ DES LOBBIES dans un hémicycle à l’allure de casserole ,faites revenir l’once de parlementaires gastronomes au goût douteux , raclez les fonds de passoire à  budgets , malaxez la bonne pâte électorale  , saupoudrez de subventions , cuisez d’un moratoire OGM, préparez le parfum de scandale et servez en flambant. Couvrez d’une crème de scientifiques.

La farce commence en voulant remplacer du noir avec du vert , on dit que ça pollue moins ,le comble ,c’est que tout le monde y croit .

Évidemment le rendement énergétique du moteur bio est meilleur que celui du moteur classique , le problème commence en considérant le bilan combiné : on fait pousser des plantes de manière intensive (en épuisant les sols ) avec des surdosages d’engrais dont la décomposition produit du protoxyde d’azote ,gaz à effet de serre 23 fois plus néfaste que le  CO2 , au lieu de faire du blé  pour nourrir les humains ,on fait du soja ou de la betterave  dont la rentabilité énergétique est dérisoire pour activer les soupapes de la papa-mobile , processus maquillé de respectabilité mais totalement inefficace ; donc on se tourne vers les productions brésilienne ou indonésienne de canne à sucre . Ces pays surfant sur l’ herbacée accélèrent l’exploitation  des poumons de la terre  , en carbonisant les millions d’hectares d’arbres multi-centenaires de la forêt tropicale . Ce brulis industriel  produit 30% du CO2 émis dans l’atmosphère par l’économie planétaire .

 Les pluies diluviennes des zones humides se chargent de délaver le mince humus . Ce terreau indispensable ,une fois dilué dans les fleuves en furie, s’évanouit  à jamais, emportant  l’espoir de retrouver un jour la luxuriance d’antan.

Alors , on attaque plus loin , on enfûme  l’enfer vert qui devient un réduit à valises de biffe-tons.

les magnats du glucose fanfaronnent en produisant écolo ,les gouvernements affichent leur bonnes intentions ,les opinions se rassurent, les véhicules hybrides  polluent les beaux quartiers . 

Il est des sucres au goût amer.     

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

UNE EOLIENNE DANS LE COEUR DE L’HOMME

Posté par provola le 11 novembre 2008

Il est parfois plus simple de sensibiliser nos contemporains au bien-être des générations futures qu’aux turpitudes des recoins de notre siècle ,mais il n’est pas de compétition de la misère ,comme il est ridicule de s’apitoyer parfois sur les supposées rudes conditions d’existence de nos aïeux sans les lubies de nos sociétés de consommation .Nous avons fait disparaitre les distances , et Katmandou est plus proche de Paris que Marseille un jour de grève de la SNCF ;comment dans ces conditions parler d’identité européenne ou de citoyennneté ,de nationalité ? Ainsi nous savons que chacune de nos activités déraisonnées aura un impact sur la vie de nos enfants. 

La solidarité ne connait aucune limite de temps ou d’espace ,nous sommes responsables des conditions de vie des hommes pour les siècles à venir ,de même si un enfant meurt par delà l’océan ,c’est notre vie qui en est bouleversée.

L’image d’un radeau voguant à travers l’espace reste un bon moyen de s’approprier une âme solidaire  , seule viatique pour notre propre humanité .

L’éolienne est une voile actuelle , symbole d’une symbiose réussie entre homme et nature mais également de la transmission entre générations , ne laissant aucune trace indélébile de notre passage, qu’une forme aboutie de notre sobriété , de notre conscience .

   

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

IL EST URGENT D’ATTENDRE

Posté par provola le 30 octobre 2008

Le niveau de vie dépend de la croissance
qui dépend de la consommation
qui dépend de l’augmentation de la population
qui dépend de la pauvreté.
Ainsi les riches ont ils tout intérêt à la surpopulation des extrêmement pauvres ,consommateurs et travailleurs serviles .
Ainsi ce jeu pervers entretien l’illusion que les pauvres sont aussi responsables que les nantis de la destruction de la planète .
Notre monde fini est incompatible avec l’exploitation sans limites de notre espace vital , mais ce raisonnement ne vaut qu’à partir du moment où tous les humains sont logés à la même enseigne.
Les courbes du désastre ont été tracées dans les années 70 par le Club de Rome ; nous savons depuis 40 ans et la tête sur le guidon nous refusons de ralentir et donc de partager.
S’il n’y avait que des Américains ,il faudrait 20 planètes ,s’il n’y avait que des Français il en faudrait 10 .
Allez raconter aux Africains qu’ils ont tord de rouler en mobylette et aux Indiens qu’ils ne doivent pas bouffer de hamburgers .
Seule une catastrophe climatique (disparition des glaciers de l’Himalaya laissant 2milliards d’êtres humains sans eau )
est de nature à modifier nos comportements ,et toutes les écologies mercantiles mises en place par nos partisans de la croissance verte ne sont que poudre aux yeux pour imbéciles heureux .

libération le 29.10.08 sur un rapport du WWF sur l’échéance à 2030 de la planète .  

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

LE PERE NOEL EN SHORT

Posté par provola le 26 octobre 2008

pollution2.jpg                         La Chine construit des dizaines de centrales à charbon supplémentaires, elle croit en cette période de crise à un rythme de 9%, Los Angeles la ville sans fin se charge de brûler son dernier conifère ,le Brésil remplace la forêt amazonienne qui ne sera plus qu’un souvenir demain par des plantations de canne à sucre pour biocarburants.
L’Himalaya perd ses glaciers, leur disparition laissera 2milliards d’êtres humains sans eau.
l’Inde va produire la Tata Nano pour démocratiser de manière ultime la destruction de  l’atmosphère, les terres cultivables perdent une surface équivalant à deux Grande-Bretagne PAR AN .
les terres les plus fertiles commencent à faiblir par trop d’engrais, le toujours plus est le maître mot de nos joyeux lurons de l’écologie mercantile.
Les Hulot briguent les postes ministériels comme les chèques des chaînes commerciales.
La potion magique sent le minestrone réchauffé.
Et ces messieurs s’en vont festoyer à la signature du Grenelle de je ne sais quel environnement.
Vous souvenez-vous chers contribuables avoir payé à M.Borloo un séjour d’agrément au Groenland pour aller assister au râle d’agonie de la banquise ?
Celui là même qui participe de l’arnaque aux bons principes remboursera-t-il les tonnes de kérosène dilué en obscénité?
Renoncera-t-il aux milliers d’avions déjà en commande chez Airbus ? Ne va-t-il pas faire rouler les TGV à 360 au lieu de 320 pour gagner 10mn sur le Paris Toulouse ?
Nous sommes, de toute l’histoire de l’humanité, la pire des générations , celle qui risque de tout faire disparaître , celle qui aura érigé la connerie en guide suprême.
Heureusement pour la balance du Grenelle que le traiteur Fauchon se porte à merveille et va ouvrir des boutiques gastronomiques de luxe dans les quartiers pauvres de la planète, avec force brumisateurs sur la vitrine, ce qui permettra à la clientèle friquée de consommer en plein midi à 50 °à l’ombre en toute sérénité.
Heureusement que Dubail ne s’enfonce pas dans le sable mou.
Heureusement qu’il y aura toujours assez de survivants à la fin du spectacle pour croire aux lanternes.
 

(Article accepté sur le blog de « libération » octobre 2008)

Publié dans ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

1...34567
 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement