DE FUNES AU PANTHEON

Posté par provola le 9 janvier 2011

Bien vu:

De Fabius, qui au 15 ème anniversaire de la mort de François Mitterrand, compare l’ancien Président à De Funès:

« Une chose est de commencer un mandat présidentiel au Panthéon (Mitterrand au lendemain de son élection, se rend au Panthéon pour rendre hommage à Jean Jaurès et à Jean Moulin), une autre est de commencer au Fouquet’s. » 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

2011, ON FLINGUE LES MARQUES (HARO SUR LA NOISETTE: FERRERO) (1)

Posté par provola le 2 janvier 2011

                         On n’a PAS le droit de critiquer la source du développement , de l’emploi, du business, de la richesse, du bonheur, du confort, du dépassement de soi, de la réussite professionnelle, les marques sont notre sang, notre beurre et notre foi. Mais…                            

Les grandes marques nous pourrissent la vie, elles nous envahissent l’espace, la vue, l’ouïe, le sommeil, les marques sont partout et ne nous laissent aucun répis, il faut que notre sens de l’achat soit tout le temps et en tous lieus en alerte, en vigilance orange.

Tout ce cérémonial de putasserie me fait penser à un célèbre voyage du poète Dante, Toscan, à Gênes, en Ligurie. Ce voyage en terre ennemie (en ce temps la Toscane est en conflit avec la Toscane) ne s’étant pas bien passé du tout. Repartant vers ses chères collines, en haut du col, Dante se retourna vers Gênes et dit en secouant son manteau: » je n’emmènerai même pas la poussière de ce maudis pays », ce qui se traduirais aujourd’hui en Italien moderne par: « Ne ho pieno le scatole, j’en ai plein les boites », ou plein de ce que vous savez. C’est un peu ce que ressens après avoir subit tout au long de ces années les agressions permanentes d’une pub impudique, courtisane, mal-élevée, indiscrète, d’une bassesse sans nom. La pub est un peu ma Gênes à moi, dont je veux débarrasser mon esprit en secouant mes méninges et mes textes.

Maintenant que l’espace est créé d’une usine à mitrailler les insupportables, à fustiger les gens qui le valent bien, nous allons pouvoir nous amuser à singer les comiques vendeurs troupiers, les vedettes en promo, les clowns au marché de la tune.  

En commençant par le roi du Rocher, ce caillou qui caracole en tête des crises de foie des fêtes de fin d’année, le chocolat de la convivialité, du plaisir du palais, une espèce de saloperie sous papier aluminium qui n’a aucun intérêt si ce n’est une accumulation de pépites dans un coffre-fort du Luxembourg.

Ferrero, roi du Nutella et du Rocher, 40 filiales dans le monde, qui a piqué toutes les noisettes aux gentils écureuils, qui produit autant de profits que d’obésité, a engrangé en 2010 347 millions d’euros de bénéfices, au Luxembourg, pour payer moins de taxes qu’en Italie. Et pour verser 280 millions d’euros de dividendes aux actionnaires.

La note de conjoncture: » Nous avons atteint les objectifs de ventes du groupe et de création de valeur pour les actionnaires. La nouveauté est l’ouverture d’une nouvelle filiale à Hong-Kong. »

Pour faire grossir 1 milliard de Chinois.  

Publié dans BONNES NOUVELLES, CHERCHEZ L'ERREUR, LES BOITES AU PILORI | Pas de Commentaire »

LE NOUVEL ORDRE MORAL

Posté par provola le 29 décembre 2010

                         En règle générale, tout va bien sur nos médias, les stars, ces plantes vertes montrant leurs fesses y trouvent une place confortable, les notables y font la promotion de leur salade et l’on y promet des radis noirs à la population des consommateurs asservis.

Les skieurs font du ski, la météo prévoit du froid en hiver, et Céline Dion accouche. La grippe normale revient en même temps que la grippe A h1n1, à moins que la normale soit la grippe A, à ne pas confondre avec la normale, la canadienne. Il faut se faire vacciner, surtout les personnes âgées dont on sait que la réaction immunitaire est amoindrie et n’est plus activée par le vaccin. le taux de vaccination devrait décroître et cela ne plaît pas au lobby pharmaceutique, alors la pression est énorme et on prévoit une vague massive de contaminations pour activer les ventes de fioles.

Les achats de Noël ont fait un flop, moins 5%, cela n’arrange pas les affaires et les turpitudes de nos médias déguisés en têtes de gondoles, les annonceurs ont failli à relancer l’ardeur des cartes bleues et de nouvelles stratégies marketing sont déjà dans les tuyaux. Et Céline Dion accouche.

L’aliénation est sans frontières, la déchéance le lieu commun, et le sport mondial est l’arrogance du business-roi qui dénie aux Droits de l’Homme toute ingérence dans le tiroir-caisse. Le prix Nobel de la paix est en prison pour un bon bout de temps mais la Chine est partout donnée en exemple pour sa capacité à  trouver des relais de croissance et de richesse grâce à une main d’oeuvre corvéable.

Cette Chine de tous les simulacres, Mélanchon l’élu du bout de chemin de mon poisson rouge à horizon 2012 est prêt à lui dresser la table en un cérémonial accablant, il a beau dénoncer la servilité du journaliste de base à juste raison, son raisonnement du levant peut paraître un brin agaçant. Et Céline Dion accouche.

Le fait d’offrir à nos chères têtes blondes des jouets made in China et donc fabriqués par une dictature ne choque absolument plus personne. Le fait de s’éclairer avec de l’uranium extrait avec le sang contaminé des mineurs d’Arlit, est une négation de l’histoire des Lumières; le fait de rouler avec du pétrole d’Arabie où les pires infamies, les lois scélérates sont un puits d’énergies mortes, nous plonge dans la peau du bourreau.

Si vous avez été comme moi l’un de ces Pères-Nöel sans scrupules, piétinant la morale, alors vous pourrez sans doute regarder la magnificence de notre indifférence dans ce miroir de nos contradictions que je vous offre aujourd’hui. En d’autres termes cela s’appelle se regarder dans une glace.  

L’image reflétée par notre temps qu’on pourra restituer à des clanpins voyageurs de l’espace, touristes égarés en ces parages d’enfer, est celle de cette femme lacérée de coups de fouets parcequ’elle aura souhaité porter un pantalon un jour d’égarement, un jour de sharia. On est au Soudan, dont le sous-sol contient du pétrole, du minerai de fer et du cuivre, et la sharia est un bon moyen de maintenir l’ordre et donc une sécurité d’approvisionnement pour nos démocraties:http://www.afrik.com/article21494.html

 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, MESSAGES AUX LECTEURS | Pas de Commentaire »

LES MACS DE TF1

Posté par provola le 4 décembre 2010

                      Je n’en veux pas aux filles, elles font leur boulot, montrent leurs fesses à l’heure dite, pour une poignée de cerises, pour une soirée de gloire dérisoire, les plantes d’intérieur ne craignent qu’une chose, la lumière du soleil sous la forme des lampes des caméras. Je les laisse à leur bronzage factice sans les blâmer car elles ne sont que les victimes du jeu et non pas les coupables.

Si les putes sont des personnes respectables qui s’adonnent aux heures supplémentaires pour quelques roupies de plus, les boss, généralement qualifiés de macs sont les commanditaires et les vrais profiteurs. 

J’accuse la première chaîne de vendre ses charmes pour faire de l’audience sur le dos des malades. Les miss sont chargées de tailler des croupières aux parts de marché, un déhanché de déclencher l’émoi dans les chaumières, pendant ce tempes dans l’hopital d’en face, les minots angoissent à la vue d’un compteur qui peine à avancer.

Des années de souffrance, des tonnes de courage, une dose d’incroyable abnégation, une humanité au paroxysme, tout cela pour se retrouver en concurrence avec une bande de publicités écervelées. Cela vaut bien un coup de gueule.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, MEDIAS, SANTE | Pas de Commentaire »

LE TELETHON A MONACO

Posté par provola le 4 décembre 2010

                          Après avoir visité le Monaco Yacht show, Son Altesse Sérénissime le Prince Albert II, dit SASPA, a lancé la vente aux enchères en faveur des malades atteints de myopathies. Des montres de luxe étaient mises vente en mettant en concurrence le gratin des propriétaires de Yachts. Les montres partirent pour des sommes allant de 10 000 € à 535 000 €. 2000000 € ont ainsi été récoltés en faveur de l’Association monégasque contre les myopathies.

http://www.podcastjournal.net/19e-MONACO-YACHT-SHOW_a3037.html

Tout le monde sait que Monaco est en tête de la lutte contre les maladies génétiques, le sida, le cancer, le mal de tête, l’urticaire, les poux, et contre le réchauffement climatique. Monaco étant un stockage des spoliations de la planète il faut bien que quelques miettes soient détournées au profit des grandes causes pour éviter d’éveiller les soupçons.

Tant que des Monaco à la con existeront, il faudra faire la manche pour les combats essentiels.

En attendant, n’hésitez pas : 36 37

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

LA DEMANDE EN INFLATION

Posté par provola le 31 octobre 2010

 (Un homme de la Drôme a été placé en garde à vue pendant 48 h pour outrage, ayant demandé une petite « inflation » à Rachida Dati par courrier électronique, on se souvient du dérapage verbal de la ministre entre inflation et fellation)

Il n’est pas d’autres moyens de parvenir à la jouissance suprême que d’être plongé dans la quatrième dimension par la grâce d’une inflation incorrecte appliquée par langue fourchue interposée le long d’une verge triste. 

Rachida, Dati l’enturbannée de principes, est une lèvre à  retardement programmée pour l’emmerdement maximum, si pour l’explosion du sentiment d’injustice il ne manque que l’humour alors gardez-vous du garde des sceaux qui d’une serpillière a fait ministère.

L’infortuné manipulateur des joy-sticks a cru toucher au graal, il lui aura couté la virginité d’une nuit sèche sur un lit sans drap et des chandelles d’infortune (le poulailler)en uniforme triste et gourdin bas.

Cette République fantoche sans plaisirs que la castration a refait son masque enfariné mais le manque de sperme de jouvence est un bonheur à crédit car rien n’est moins dérisoire que cette libido des puissants, masturbant la tyrannie du pouvoir pour s’adonner à une mystification du plaisir commun.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, LES PEOPLE A POIL | Pas de Commentaire »

LE NOUVEAU VISAGE D’OBAMA BEN LADEN

Posté par provola le 19 octobre 2010

osamabinladen1238702c1.jpg  obamaco21.jpg

Avant                             Après

Ne haussez pas les épaules, vous buvez ce genre de conneries chaque jour et vous trouvez ça bon. Cette arme de destruction massive de la pensée, cette méthodique uniformisation du vivre ensemble, ce conditionnement mondialisé de l’opinion publique vous piège au moment où vous vous y attendez le moins.

Information bidon reprise en coeur depuis des années par « les médias qui ont pignon sur rue », mise en scène de la peur globalisée, instrumentalisation des migrations, anti-islamisme latent, les moyens de la désinformation mondiale sont divers et sans limites.

Les lobbies financiers détenteurs du pouvoir médiatique planifient scientifiquement la soi-disant destruction de nos libertés par la frange terroriste, tant que les supposés barbus cachés menaceront notre liberté de consommer, toutes les manipulations resteront acceptables .

La ficelle est trop grosse, ce n’est pas parceque nos grands médias diffusent la pensée unique qu’ils sont respectables, ce n’est pas parcequ’on transforme les aéroports en Fort Knox que notre avion risque réellement d’exploser, ce n’est pas parcequ’ on nous bassine du matin au soir avec l’horoscope que cette soupe des bas fonds a un rapport quelconque avec la science.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

L’OTAN A RETROUVE BEN LADEN

Posté par provola le 18 octobre 2010

Et CNC a obtenu le droit de diffuser en avant-première deux photos exceptionnelles d’ Oussama Ben Laden qui seront publiées demain aux États-unis.  

Un membre de l’OTAN a révélé à la chaîne CNN que Ben Laden vivrait dans le nord-ouest du Pakistan dans une zone de quelques centaines de km2, sous la protection de certains membres de l’ISI, les services secrets pakistanais.

CNConscience peut désormais confirmer la véracité de telles affirmations, ce blog détient la preuve que Ben Laden est bien vivant. Votre blog préféré vous révélera demain ce document exceptionnel qui témoigne de manière irréfutable que le terroriste le plus recherché de la planète coule des jours tranquilles à l’abri d’une fausse identité.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

BAGUETTE DE LUXE

Posté par provola le 22 septembre 2010

Comme la Russie a brûlé cet été, des milliers d’hectares de champs de blé sont partis en fumée, raison pour laquelle le pays a moins exporté cette année. Les cours mondiaux du blé ont flambé, ce qui va probablement pousser à la hausse le prix de la baguette chez le boulanger du coin. Voilà la présentation qui nous est faite aujourd’hui sur les ondes. Problème, la France a toujours été exportatrice brute de céréales et la récolte de cette année n’a pas été une exception.

Alors pourquoi diable la baisse de la production russe devrait-elle grever les étiquettes dans notre cher pays ?

Si les cours mondiaux du blé fluctuent au gré de la production, pourquoi donc, durant les années records , au moment d’une baisse des cours, le prix de la baguette n’a-t-il jamais baissé ?

Le prix de la farine entrant pour quelques 12 % dans le prix du pain, une hausse de 20 % du prix de la farine devrait entraîner une hausse de 2% du prix de la baguette, vendue en général aux environs de 85 centimes. 2% de 85 centimes, cela fait 1, 7 centimes.

Le prix de la baguette va augmenter de…5 centimes, 3 fois plus.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

LA BONNE MENACE TERRORISTE

Posté par provola le 19 septembre 2010

Qu’on se le dise, les terroristes sont partout, dans les aéroports, dans les écoles, au marché, les gares, derrière chez vous. C’est le chef de la direction supérieure du renseignement qui le dit, la menace d’un attentat sur le sol français n’a jamais été aussi forte. Le ministre de l’intérieur Hortefeux lui a emboîté le pas en affirmant que tous les clignotants étaient au rouge. En gros il n’est plus prudent de sortir, le sol national est subitement devenu un immense champ de mines impersonnelles où il ne fait pas bon flâner avant 6h du matin et après 20h 30.

On peut admettre que vous sortiez pour aller gagner votre croute, vous y êtes bien obligés si vous voulez gagner plus, mais n’exagérez pas, pressez-vous de rentrer au bercail.

De deux choses l’une, ou bien il y a un soupçon de vérité dans ces dires et on se demande bien pourquoi subitement on vient annoncer l’apocalypse. En fait l’annonce ne change rien pour le commun des mortels, on voit mal l’intérêt qu’il y aurait à marcher sous les gouttières, à éviter de passer sous une échelle ou de croiser un chat noir. Ou bien la réthorique a un tout autre but, celui d’accentuer un état généralisé d’angoisse favorable à l’intauration d’un couvre-feu des idées de rébellion ou de contestation.

En gros face à une force majeure venue de l’étranger, forcément, le réflexe d’une population médusée serait de se tourner vers le pouvoir pour y déposer à ses pieds les dernières espoirs d’une vie tranquille.

Dans les deux cas, le discours a des relents de manipulation politique. Ou la politique d’exposition des clivages économiques ethniques et religieux ne fait qu’exacerber les réactions des antagonistes et les annonceurs sont les premiers responsables de la montée des tensions. Ou le discours et les actes du pouvoir ne sont d’ aucune efficacité dans le décryptage de l’alerte terroriste et alors il faut d’ors et déjà songer à changer les équipes à la tête du renseignement.  

On se souvient du bâton de dynamite retrouvé dans les chiottes des Galeries Lafayettes  dont on nous a rebattu les oreilles peu avant les fêtes de noël il y a de cela deux ans. Depuis l’annonce, plus de nouvelles, comme si la menace était toute comprise dans l’annonce elle-même.

Comment interpréter l’annonce à grand renfort de publicité d’un soi-disant attentat menaçant la vie du Pape en visite à Londres, ces jours-ci. L’enquête et les arrestations de quelques Algériens de serice s’étant résumée à une simple erreur beaucoup moins médiatisée. Effet d’annonce quand tu nous tiens. Souvenons-nous de l’agression subie par Berlusconi à l’apogée de ses difficultés avec l’opinion pour ses frasques sexuelles. La fameuse statuette ayant frappé le visage du premier ministre avait semble-t-il aussi fortement frappé l’opinion publique italienne, ce qui permit illico aux sondages de repartir dans le bon sens.

Souvent, les démocraties ne se privent pas de recourir à quelques expédiants, à quelques distortions de la réalité, elles savent aussi faire leures les combines totalitaires.

Rappelons-nous également de la lettre de menaces avec force balle d’arme à feu, reçue par Eric Woerth à la mairie de Chantilly, celui-ci se trouvant dans l’oeil du cyclone médiatique et profitant de son nouveau statut de victime expiatoire.

Les agresseurs potentiels ne manquent pas, qui peuvent à l’occurence transformer une défaillance de popularité, qui peuvent rameuter les brebis inconscientes face aux menaces majeures, face aux périls en tous genres.

Le profil des terroristes est parfaitement défini, en un trait de plume on peut en dessiner le portrait-robot. Les hordes sauvages sont généralement de type basané, plutôt brunes, plutôt barbues, voire hirsutes, parfois chauves, parfois Auvergnates. 

 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

LE MONSTRE DU LOCKED MESS

Posté par provola le 18 septembre 2010

On le croyait fermé, colmaté depuis deux mois, le 15 juillet exactement, le puits MC252, responsable de la fuite de pétrole de tous les records. BP vient de nous annoncer que le verrouillage complet c’est juré, craché,aura lieu dans la semaine. 5 millions de barils plus loin, pour la joie des poissons.

Comme le monstre du Loch Ness qui réapparaît de temps en temps lorsqu’on le sait disparu à jamais, nous devrons compter désormais avec le monstre du Locked Mess du Golfe du Mexique. De locked, ou verrouillé; de mess, ou bordel. (appellation CNC d’origine contrôlée).

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

IL N’EN PERT PAS UNE

Posté par provola le 13 septembre 2010

En visite avec son épouse à la grotte de Lascaux pour les 70 ans de sa découverte, De Funès a donné son sens de l’histoire et surtout du burlesque. A sa sortie, le Président de tous les Français et donc aussi des Néandertaliens qui vivaient dans les parages il y a de cela 18 000 ans a voulu recentrer le débat sur l’identité nationale:

« On comprend pourquoi, depuis l’origine, les gens ont voulu vivre ici, le brave Néandertalien avait parfaitement compris qu’ici c’était plus tempéré, qu’il y avait du gibier, qu’il faisait beau et qu’il faisait bon vivre ». Il poursuit sa démonstration en expliquant que « les Périgourdins jouissent toujours de cet art de vivre.La mondialisation passe par le renforcement des identités culturelles de chaque territoire. Pas de diversité sur la mort des identités »

Ce qui il y a de bien avec le comique c’est qu’on n’ a rien à rajouter derrière, on est tout de suite dans la quatrième dimension, la présence de Carla renforce encore cette impression de surréalisme.  

Le touriste se plante lamentablement, Lascaux, c’est Cro Magnon, c’est pas Néandertal, mais bon on n’est pas à quelques milliers d’années près, et puis le coup de l’Art de vivre périgourdin, le foie gras de l’homme des cavernes, ça vaut le déplacement.

L’idée du Président est que Néandertal a disparu car c’était un immigré et que Cro Magnon l’a exterminé pour conserver son identité intacte; pas de mariages mixtes à l’époque des premières propriétés privées. Chacun sa grotte.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

LA TRUELLE DE SPARTACUS

Posté par provola le 9 septembre 2010

S’il fallait donner un autre exemple que Paray-le-Monial, de restauration scandaleuse du patrimoine, qu’on devrait plutôt appeler « rénovation », comme pour une vulgaire remise aux normes d’un réseau de tout-à-l’égout, on pourrait évoquer le cas des arênes de Fréjus dans le Var qui sont sous le coup d’un bétonnage gigantesque.

Le but officiel est de rendre à l’arêne romaine sa fonction d’accueil du public pour des évènements ou des spectacles divers. Voilà que l’idée saugrenue s’est faite jour de cacher les murs et les gradins historiques par des voiles en béton armé et des gradins en ciment haute performance.

Effectivement les spectateurs pourront bientôt s’émerveiller une glace ou des cornflex à la main, les Romains eux, sont priés d’aller ailleurs se retourner dans leurs tombes.  

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

MASSACRE A LA PEINTURE

Posté par provola le 9 septembre 2010

    450pxparaylemonialbasiliquedusacrcoeur061.jpg             galeriemembreeglise127paraylemonial1.jpg

     Avant                            Après

Détruit. Je suis détruit. Il n’est pas d’autres termes pour exprimer mon humeur. La tristesse ne serait qu’une douce douleur, l’amertume, un stigmate indolore. Je me retrouve en ce jour tout badigeonné d’un fard infâme.

Car enfin, il est des lieux de méditation où l’âme parvient à se soustraire aux pesanteurs du quotidien, où nos préoccupations rejoignent l’altitude des moines tibétains, où nos angoisses s’apaisent comme un feu sans oxygène. Le sacré-coeur de Paray le Monial, magnifique témoin roman du XI ème siècle est l’un de ces havres de paix intérieure miraculeusement parvenu jusqu’à nous, un refuge de sagesse échappant aux rituels de la mise en scène de la vie, aux affres de la vacuité. Les pierres y sont un enchantement pour le passant, un pansement pour le patient.  La roche montée procure au toucher une sensation de bien-être, la lumière feutrée des temps obscurs procure l’ineffable permanence du lien historique, ce fil invisible qui nous relie à nos ayeux, à notre destin. Les pores du calcaire suintent d’une vacuité emmagasinée par le minéral pour alléger l’âme du provisoire.

La taille parfaite résonne encore des coups du maître-sculpteur, celui-là même qui s’attacha par une frappe juste à respecter ses descendants. La teinte ocre naturelle, depuis le fond des âges aspire à accrocher un clair-obscur savamment entretenu. Cette vibration minérale est un texte biblique lu par Michael Lonsdale, peu importe les mots pour le dire, l’ivresse est dans la ponctuation.

Cette manipulation de la matière inerte transcende les frontières du vivant au moment du contact cutané, la texture est une injection de pur bonheur, mieux même, de bienveillance pour les semblables. les fissures sont des égratignures intemporelles, les redents sont des marques d’une précision divine, les infractuosités, des rides de compassion.

Rien n’est plus beau que ce livre à ciel ouvert, que cette libération de l’esprit.

Tout cela a disparu par la volonté du restaurateur, gazé, pulvérisé, recouvert de honte. La peinture est maintenant maîtresse absolue du culte.

Alors quand subitement la réalité d’un maquillage improbable vous saute à la gorge, quand l’angoisse d’un pastiche absurde vous envahi, plus rien ne peut plus contenir ce déferlement d’impuissance et de ressentiment pour ce que compte d’idiots la confrérie des contemporains.

Entendez-vous la complainte des joints de pierres maltraités, la prière des contre-dépouilles effacées ?  

Comme un vernis du siècle qui vous glace le sang, la teinture choisie est une abjecte voleuse du regard, une poudre aux yeux. Ce lifting, qui est une espèce de barbotine nécrophage, que dis-je, ce barbouillage iconoclaste, n’est que le reflet d’une époque garantie dix ans.     

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

RETOUR A LA REALITE

Posté par provola le 22 août 2010

Frontière Franco-espagnole de Biriatou, l’entrée en France se fait par un bouchon de 2 kms (provoqué par un contrôle de la police française), qui se poursuit sur le territoire espagnol. On n’est pas encore sur le territoire français que les troupes de De Funès vous annoncent la nouvelle politique. Lorsqu’on croit avoir passé l’instant le plus chiant de la rentrée au bercail, le premier arrêt est à peine à 100 m, la frontière est dorénavant représentée par …un péage, histoire de saluer l’estivant. 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

LES RATS QUITTENT LA PLATEFORME

Posté par provola le 26 juillet 2010

Tony Hayward, 53 ans, s’apprète à quitter la compagnie BP, le PDG de la compagnie en bon fusible va résorber les nappes de scandale à la façon des couards, non sans avoir négocié ses indemnités de départ qui devraient représenter un an de salaire soit 1.2 million d’euros et ses droits à la retraite pour bons et loyaux services qui représentent en gros 10 millions d’euros ce qui lui donne droit à une soulte annuelle de 600 000 euros par an à partir de 60 ans. (en considérant que l’age légal de départ à la retraite au Royaume-uni pour le commun des mortels est de 68 ans.)

Mais le bougre a souffert, pensez donc, avoir provoqué la plus grande marée noire de l’histoire pour avoir négligé la sécurité, dans le but bien sûr d’accélérer l’extraction de pétrole, tout cela lui a valu une poussée de tension que les green de golf ont à peine allégé.

Les grands managers d’industrie ont d’immenses responsabilités, il est normal qu’ils soient récompensés à la hauteur de leurs compétences entend-on à tout bout de champ, sauf que notre énergumène est entré dans l’histoire par la grande porte et que son souci est plutôt d’en sortir, de l’histoire, avec le magot.

11 morts, des dizaines de bessés, des centaines d’ouvriers à l’oeuvre pour tenter d’effacer le tableau noir, au péril de leur vie, à jouer avec des boulettes cancérigènes, des milliers d’animaux à l’agonie, une flore disparue à jamais, 15 milliards de dollars provisionnés pour subvenir aux multiples actions en justice engagées par les victimes de la catastrophe, le bilan du grand patron est un bon bilan, ne parlons pas du bilan carbone, en ligne avec les efforts de sa compagnie dans le développement durable, les effets de la marée noire seront en effet durables:http://www.youtube.com/watch?v=3gK5hsQTVy4

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

RECORD DE BLANC

Posté par provola le 20 juillet 2010

 

 Icon-Fist.png

Les journalistes de nos jours sont d’une insondable tristesse, toujours à la recherche de l’effet de manche. Quand la manche traîne dans le caniveau il vous vient une nostalgie, un bleu à l’âme, une douleur au creux du plexus.

On n’a rien appris, on n’a rien conquis, on a tout détruit si la couleur de peau reste encore et toujours le moyen d’étalonner une performance, de dessiner une distinction entre des individus du reste certainement pas plus importants que des mouches à merde. (Mettez moi aussi dans le camp des mouches à merde s’il faut vraiment partager les beaux des affreux).

Depuis qu’un petit blanc a réussi à perforer le mur des 10″ aux cent mètres, une floraison d’horreurs, une salace soupe d’ondes, une information sortie tout droit des camps d’extermination a parcouru notre environnement.

Le Français Lemaître est devenu le premier blanc de l’histoire à passer la barre des 10 secondes monopolisée par les noirs jusqu’ici. Et alors ?

Disons le tout net, un noir aurait réussi cette performance qui place le bougre à une distance respectueuse de Bolt, le recordman actuel, on ne lui aurait réservé que la  colonne des petites annonces. Là c’est un blanc, il s’agirait donc d’un exploit, 9,98 pour un noir c’eut été une balade du dimanche autour du potager.

Le petit blanc devient un héros, une figure de magazine,  un titre à remplir la une, un bouche-trou du manque de »Bleus. »

Hitler, en 1936, aurait voulu pouvoir effacer des jeux de Berlin Jesse Owens en le barbouillant en blanc, les sprinters américains Tommie Smith et John Carlos avait levé le poing pour protester contre la ségrégation raciale dans leur pays en 1968, 74 et 42 ans après, sans respect pour notre mémoire collective, de petits éditorialistes français sans doute blancs, en bons donneurs de leçons, se payent le luxe de s’enthousiasmer pour une supposée revanche des blancs-becs de la piste.

Si nos médias tout droit sortis des pages de « Mein Kampf » peuvent ainsi se répandre en mélasse abjecte sans réaction populaire, alors nous courons le risque de voir déferler l’orage des redresseurs de torts d’extrême droite sans qu’une pulsation cardiaque accélérée ne vienne perturber notre coupable torpeur.  

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

HUMOUR A BERCY

Posté par provola le 5 juillet 2010

Christine Lagarde, résume ainsi son action au ministère de l’économie:  » Nous sommes au milieu du début de la fin de la crise. »

Et nous, face à l’inconsistance gouvernementale, nous sommes au milieu du début de la fin de notre patience.

 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

LE BUSINESS DU SENS

Posté par provola le 3 juin 2010

La religion ne pourrait-elle se vendre en pharmacie ? On y vend bien du vent sous forme de crèmes à bronzer, crèmes anti-rides, pilules anti-stress, homéopathie en tout genre, aphrodisiaques, viagra.

Puisque les lieux de prière dans notre démocratie sont destinés à ressembler à de vastes métastases de la pensée, sur fond d’étalages, de tapis roulants, de caisses enregistreuses, de boites de vide, d’enseignes lumineuses, autant y répandre du bonheur en sauce, y vendre de la réflexion en tube.

Rien n’arrête le business, on peut faire du fric avec tout, l’angoisse de la mort est un marché à fort potentiel, il y a du Lourdes et du Varanasi dans l’objectif de la grande distribution. 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

QUAND ON SOUILLE LE PARADIS

Posté par provola le 2 juin 2010

Ne le dites à personne, mais le paradis existe, pas si loin que ça, mais tellement distant que rien qu’en y pensant, on a l’impression d’être plus heureux. Des montagnes qui jouent à l’Himalaya du haut de leurs plants d’orties, des burons véritables planques des anges, des cheminées tellement grandes qu’on y vit dedans, des boeufs qui sont aux vaches ce que Cro-Magnon est à l’homme, l’homme semblant tout droit sorti du cratère des volcans éteints.

Rien ne pouvait altérer cet écran de solitude immaculée, pas même les troupeaux de touristes échappés sur d’autres plans de vols, pas même les convois sur roues détournés sur des routes plus rentables. Seules les migrations de planeurs à plumes s’accordent à considérer les lieux comme marqués par un héritage des transits. 

Et pourtant rien n’échappe à l’eutrophisation, pas même la source de l’eau de jouvence, pas même la Cère, pas même la Haute-Dordogne, pas même l’Alagnon. Ce phénomène est connu comme un emballement de l’activité biologique provoqué par un enrichissement d’un cours d’eau en éléments nutritifs, l’accroissement incontrôlé de la végétation peut entraîner un déficit d’oxygène néfaste aux poissons. Nitrates, phosphates, engrais, décharges, stations d’épurations, élevage, pesticides mille dangers guettent les eaux les plus protégées. La truite du Griou voit passer des orties OGM. 

Malgré les menaces modernes, il reste l’oublié des cartes, le point de convergence des sentiments, le contraire de la météo, le cercueil des illusions consuméristes, la conjugaison de l’habitant et de l’habitat, la mémoire universelle, son encrage est situé aux tréfonds de la planète, d’une union réussie de la marmite de la terre et du chaudron des coeurs. 

Je peux vous situer le tabouret de Dieu sur les vertes pentes et les noires bosses, sous un ciel qui ressemble à un tag géant, son nom est un fromage qui vaut mieux qu’une solution finale. 

Le Cantal n’est pas un département, c’est une gueule mugissante, le trou à rats des boursicoteurs repentis, le nombril du monde, le seul endroit qui résiste au chant du cygne.  A bien y réfléchir comme dans le film « Men in black », je sors mon stylo paralysant et je vous ôte la mémoire, n’y pensez plus , vous n’avez rien lu.   

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

1...5678910
 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement