JE SUIS BAMAKO

Posté par provola le 21 novembre 2015

Nous pleurons les victimes des attentats du 13 novembre, mais que n’avons-nous pleuré les victimes du crash russe dans le désert du Sinaï, que n’avons -nous pleuré les victimes des attentats de Beyrouth, que ne pleurons-nous pas les victimes des attentats de Bamako, pour le simple fait que cela ne concerne pas des Français ?

Le monde entier se fend d’une émotion intense pour le sort qui est réservé à la capitale française, des stades, des places publiques se drapent des couleurs tricolores,  la Marseillaise est devenue l’hymne global, et la France médiatique de s’enorgueillir de cette solidarité internationale. Mais dès que l’horreur djihadiste s’abat sur un coin soit disant paumé de la planète alors l’indifférence de cette France soit disant universelle fait peur à voir et à entendre.

A tel point que cette compassion purement nationaliste anéantit les fondements mêmes du message révolutionnaire de 1789.

Cette France si indifférente au sort des autres et insupportablement encline à donner des leçons de morale, cette petite France accueillant les Qataris , les Saoudiens, en grande pompe, ces dictateurs impénitents comme des sauveurs d’une économie brinquebalantes, cette France championne de la vente d’armement, cette France parée d’un message indéchiffrable.

Cette France dont la devise d’égalité est un simple hiéroglyphe sur les devantures des mairies mais qui produit de l’inégalité en masse avec ses millions d’enfants sortant de l’école sans aucune formation et sans avenir. France des beaux quartiers de l’ouest parisien et des taudis de l’est, France des bidonvilles, des restos du cœur jamais aussi remplis.

Je pleure les victimes des attentats de Bamako, et je ne veux surtout pas savoir s’ils sont russes, palestiniens, ouzbeks ou belges. Je pleure les victimes de l’obscurantisme religieux où qu’il se trouvent, qu’ils s’appellent Ben Saîd, Mc Cain, Barilla ou Tartempion.

 

 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

LA TRANSHUMANCE DES CHARLIE

Posté par provola le 11 janvier 2015

 

L’homme est un mouton pour l’homme

Par François HOUSSET

“L’homme est un mouton pour l’homme” par sa tendance à vivre en troupeau et à suivre un berger.

LA TRANSHUMANCE DES CHARLIE dans CHERCHEZ L'ERREUR iPhone5

C’est un progrès s’il n’est plus une sale bête, un loup pour l’homme : il a été domestiqué. Historiquement, il a fallu reconnaître sa méchanceté naturelle : Machiavel disait qu’il fallait un despote assez méchant pour que la méchanceté de chacun s’en trouve écrasée et qu’une communauté vive en paix. Hobbes avait le même projet : un Léviathan, c’est-à-dire un monstre si terrifiant que le loup se transforme en agneau. Eh bien voilà, nous sommes devenus dociles, prévisibles : aujourd’hui nos maîtres ne sont plus tyrans, ils se présentent comme de bienfaisants bergers. Nous sommes conduits comme des moutons paisibles vers de verts paturages. Bien sûr ils parlent encore de sécurité, le chien du berger peut encore être laché et nous courir après, nous mordre même, mais enfin c’est pour notre bien, et nous nous en sommes convaincus ! Il nous faut un berger, avec un chien : nous ne supportons pas encore qu’un simple mouton commande. Avec un bon berger (il est bon par définition), nous suivons le troupeau sans hésiter, et nous voilà débarrasés de notre libre-arbitre, tant nous sommes assurés que le berger connaît le bon chemin et sait mieux que nous-mêmes où nous devons aller.

moutons_majorite dans CHERCHEZ L'ERREUR

Immergés dans le troupeau, nous nous rendons incapables de penser avec recul. Nous adoptons des attitudes standardisées, nous nous réfugions dans le conformisme. Un bon mouton ne fait pas preuve d’initiative, ne se demande plus ce qu’il peut être bon de faire : le berger le lui révèle. La volonté singulière du mouton n’a aucune force : il l’a jointe à celle des autres, ne se demandant plus quoi faire mais observant “ce qui se fait” pour marcher coûte que coûte avec le troupeau. On trouve de nombreuses analogies au berger et au troupeau dans les Évangiles : la religion relie nos singularités.

Un mouton n’existe que par et dans son troupeau, de même un humain n’est humain que s’il sert l’humanité et va dans son sens. Où nous conduit cette humanité ? Nous la suivons sans réfléchir, et c’est notre devoir. Les moutons de Panurge peuvent encore se précipiter dans le vide, parce qu’ils sont inséparables.

Il faut bien suivre l’humanité comme elle va ! Mais sans savoir où elle nous conduit. Il faut bien s’intégrer, s’assimiler, oser dire “je suis comme vous” à ceux qui bêlent à l’unisson. Seul on n’est rien : avoir une identité, c’est s’identifier. Il serait insuportable d’être traité comme une brebis galeuse, nous perdrions confiance en nous-mêmes ainsi qu’en ce troupeau que nous devons juger sain pour le suivre.

moutons_normale

Du leader ship au leader sheep, il n’y a pas grande différence. Les dominants du troupeau n’en sont pas moins moutons, rien n’est plus mimétique qu’un ambitieux. Celui qu’on suit doit être un modèle adéquat pour la masse conformiste. Si crédible, si visiblement “bon” (Nietsche rappelle que “bon” vient de “noble”, qui vient de “maître”) que le suivre c’est bien faire. L’histoire nous rappelle pourtant qu’il y eut, entre autres, un berger allemand, un guide (“führer”) rendant l’homme unidimensionnel, le réduisant à la simple dimension du mouton obéissant aux ordres, à n’importe quels ordres.

L’enjeu de ce débat était l’abolition des facultés critiques, l’aliénation sur une grande dimension, l’infantilisation de ceux qui se soumettent à un patre, padre, pater… et l’évaluation sans mauvaise foi de notre volonté. Il en faut de la soumission pour se précipiter ensemble dans le vide, ou aimer le bon berger qui, après avoir dorlotté ses bêtes, va les égorger.

Cr%C3%A2ne_mouton

Pour ne pas être moutonier, il faut résister au suivisme, au copisme, au confort. Refuser d’être mené quand bien même tous clament qu’on les mène vers le bonheur. Penser seul, accepter l’inconfort de la pensée, être prêt même à penser contre soi (ce “soi” qui s’est construit par imitations), pour se retrouver naufragé volontaire de sa propre opinion.

François Housset
www.philovive.fr

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

A PROPOS DES GAZ CHIMIQUES…

Posté par provola le 20 septembre 2013

                       Allez tout de suite sur le blog de Fabrice  Nicolino  » Planète sans visa », vous en apprendrez plus que partout ailleurs:  http://fabrice-nicolino.com/index.php

France donneuse de leçons, au message troublé, où sont tes Lumières eparpillées au gré des renoncements ? Que de gesticulations en trompe-l’oeil, que d’émois inutiles, que d’oublis entretenus.

l’Ambassadeur de Russie en France Alexandre Orlov a indiqué le 11.09 au micro de France Inter que l’Union Soviétique, la Grande Bretagne et la France ont vendu des armes chimiques à  la Syrie.

 

« La crise syrienne inquiète les industriels français de l’armement »

Par Dominique Gallois et Nathalie Guibert – Le Monde 10-09-2013

 
« Les milieux de défense français ont deux préoccupations : la Syrie et la nouvelle loi de programmation militaire 2014-2019, qui sera discutée à partir du 8 octobre au Parlement. Les deux questions se sont trouvées liées lundi 9 et mardi 10 septembre, dans les débats de l’université d’été de la défense qui rassemble élus, industriels et militaires.

Le budget national diminuant, le gouvernement exhorte les entreprises du secteur à exporter massivement : « Nous n’avons pas le choix, il faut vendre à l’étranger », explique-t-on à la Direction générale de l’armement, qui investit chaque année 16 milliards d’euros dans des matériels militaires.

La France exporte ses armements dans presque tous les pays impliqués dans la crise syrienne, notamment le Qatar et l’Arabie saoudite, qui soutiennent la rébellion. Elle développe aussi des relations commerciales prometteuses avec la Russie, soutien indéfectible de Bachar Al-Assad. Le ministre de la défense, Jean-Yves Le Drian, devait clôturer ces deux journées en rappelant que la politique de défense de la France se construit « dans le temps long », mais qu’elle se réalise « dans le présent ».

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

ESPERANCE DE VIE EN BONNE SANTE: LA STATISTIQUE QUI TUE

Posté par provola le 13 septembre 2013

                           Au lieu de se gausser à propos de la récente réforme des retraites en expliquant que celle-ci ne va pas assez loin et qu’il aurait mieux valu reporter l’âge de départ à 65 ans voir 67 ans comme en Allemagne, nos économistes néolibéraux feraient mieux de se pencher sur l’évolution de la longévité en bonne santé, c’est-à-dire sans pathologie, invalidité ou infirmité majeure. En effet à quoi cela sert-il d’aller à la retraite en ayant aucune aucune chance de pouvoir profiter d’un instant de répit avant le grand plongeon ?

Le tableau ci-dessous compare l’espérance de vie en bonne santé des pays européens. Oh surprise, on s’aperçoit que le pays le plus riche, l’Allemagne, le plus souvent montré en exemple est en fait le pays où l’on tombe malade la plus tôt. Comme c’est aussi le pays où l’on dit travailler le plus, il y a peut-être là une corrélation pas si éloignée de la réalité.

Ainsi, en Allemagne, on atteint ( avec difficulté ) l’âge de la retraire à 67 ans mais en moyenne on tombe malade … à 56.5 ans, il faut donc  travailler 10 ans… en étant malade.

Il y a peut-être là matière à réfléchir sur les moyens d’aiguiser notre esprit critique lorsqu’on nous bassine avec  l’exemple allemand.

Espérance de vie en bonne santé (2008)
Pays Homme Femme
Allemagne 55,8 57,4
Autriche 58 59,5
Danemark 62,3 60,7
Espagne 63,7 63,2
Grèce 65,4 65,8
France 62,4 64,2
Luxembourg 64,8 64,2
Pays-Bas 62,4 59,8
Pologne 58,4 62,6
Portugal 59 62,6
Suède 69,2 68,7

Ce comparatif a été établi en 2008, les choses ne se sont pas arrangées en Europe, l’espérance de vie en bonne santé régressant depuis.  

En France, après une période d’amélioration jusqu’en 2006 la situation semble légèrement se dégrader, pour des causes a priori à la fois environnementales (qualité de l’air, de l’eau et de l’alimentation) et comportementales (tabagisme, alimentation, sédentarité…),.

Comme dans d’autres pays européens (depuis 2006 en France) ; « l’espérance de vie sans incapacité » (EVSI) a commencé à décliner en 2006 et a chuté d’environ un an de 2008 à 2010 ; passant de 62,7 ans à 61,9 ans d’espoir de durée de vie sans incapacité pour les hommes ; et de 64,6 ans à 63,5 ans pour les femmes.
Autrement dit, en 2010 les hommes pouvaient espérer vivre en bonne santé 79,1 % de leur espérance de vie totale contre 80,6 % en 2008 et les femmes 74,4 % contre 76,1 %

A noter que les Pays-Bas sont le seul pays où les femmes tombent malades avant les hommes, sans doute mangent-elles trop de gouda, saloperie notoire.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

BOURDIN (rmc) PROCHE DU PEUPLE…DE DROITE.

Posté par provola le 10 septembre 2013

     BOURDIN (rmc) PROCHE DU PEUPLE...DE DROITE.   dans CHERCHEZ L'ERREUR 1597629_3_880c_l-economiste-jean-marc-daniel_91ae5f710497e3c6df7509b7ee298010  VIDEO-Abus-de-confiance-Jean-Jacques-Bourdin-fait-ses-debuts-sur-TF1-a-17h45_image_article_paysage_new dans CHERCHEZ L'ERREUR

                     Lors de sa chronique économique du matin sur RMC le populaire et gentil Bourdin, journaliste lozérien et amateur de pétanque ( à 20 000 €/mois) nous la joue fine avec son acolyte Jean Marc Daniel, économiste de profession et bonimenteur de conviction. Ce matin la sempiternelle soi-disant injustice de l’impôt nous a été resservie dans les grandes largeurs. Daniel faisant remarquer que 1% du montant de l’impôt sur le revenu était payé par les 1% les plus riches  et que 50% des ménages ne payaient absolument rien. Il serait donc intéressant pour notre illuminé de faire basculer la pression fiscale sur la CSG de manière à ce que tout le monde paye selon ses ressources. Cette diatribe anti-fisc qui parait emprunte de bon sens n’en cache pas moins un sacré élément de langage.

On ne répètera jamais assez lorsqu’on nous explique que la moitié de la population seraient exents de taxation, que l’impôt qui rapporte le plus n ‘est autre que la TVA et que les petits revenus payent en réalité bien plus que les hauts en proportion.   

De plus, que nous indique l’Insee sur la répartition des patrimoines des ménages ? Que justement 1% des Français possèdent 40% du patrimoine total et que 50% des ménages ne possèdent absolument aucun patrimoine. Mais cela Daniel et Bourdin se sont bien gardés de nous le faire remarquer. Une étude de l’économiste Piketty est venue à point nous éclairer sur ce sujet. Il explique que les inéglités sot supérieurs actuellement à ce qu’elles étaint en…1913. Il préconise une ponction sévère sur le capital qui se valorise d’environ 5% par an en moyenne alors que la rémunération du travail stagne voir se dégrade depuis des années. A la lumière de ces quelques bases de réflexion on se rend compte à quel point nos deux débatteurs du matin roulent en réalité pour leurs commenditaires qui ne sont autres que les grands magnats industriels propriétaires des médias nationaux.

Moralité: ne jamais se fier aux mecs à la gueule sympa.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

COMBATTONS L’INELUCTABLE

Posté par provola le 27 août 2013

                    Rien n’arrêtera la marche de la destruction totale autrement appelée sous le doux euphémisme de « croissance économique », raison pour laquelle j’en appelle aux quelques illuminés désireux d’en découdre avec cette farce mondialisée. Aucune politique de sauvegarde ne parviendra à freiner notre cargo lancé à pleine allure vers cette falaise morbide représentée par l’absurde illusion du bonheur consumériste. Partout les signaux du dérèglement généralisé nous parviennent sans que la musique du développement durable ne nous soit épargnée. Qu’on en juge ,  pour la seule journée d’hier,  nous avons appris: 

L’accélération de la fonte de la banquise arctique, 

Le lancement de l’exploitation des gaz de schistes au Canada et au Royaume -Uni. 

Que pour la seule journée de dimanche 362 feux de forêts ravageaient le Portugal et que 33 000 hectares étaient déjà partis en fumée au 15 Aout depuis le début de l’année.  

Que le Parc du Yosemite en Californie était au prise avec l’un des plus monstrueux incendies de son histoire ayant déjà anéanti 60 000 hectares de forêt. Des séquoias pluri-centenaires sont menacés de disparaître à jamais. 

Que le mercure était en augmentation constante dans la faune marine de l’Océan Pacifique, en cause la production d’énergie à base de charbon en Chine et en Inde. 

Que la contamination de l’Océan Pacifique par les eaux de traitement de la centrale de Fukushima était bien plus importante que précédemment annoncé par la compagnie TEPCO. Ces derniers jours, 300 tonnes de plus d’eau de traitement de la centrale ont été rejetés dans l’océan. L’on craint maintenant une contamination de toutes les eaux océaniques orientales, la solution serait de congeler les terrains environnant la centrale pour éviter de nouveaux écoulements. Cette solution devrait se poursuivre sur des années voir des décennies et s’annonce comme étant extrêmement couteuse. Jusqu’à présent l’Etat japonais a versé à TEPCO 23 milliards d’euros pour palier les opérations de démantèlement de la centrale. Mais ces sommes semblent absolument dérisoires face à cet immense défi. Le coût réel pourrait s’avérer dix fois supérieur. Une crise météorologique avec des courants transcontinentaux provoquant des pluies radioactives sur l’ensemble de la planète ne seraient pas totalement exclus. Les autorités ont été obligées de reconnaître en juillet dernier que 2000 ouvriers ayant participé aux opérations de nettoyage de la centrale il y a deux ans ont reçu suffisamment de radiations pour développer à court ou moyen terme des pathologies mortelles. 

Que la France obéissant au dictat de Bruxelles rogne à nouveau sur les droits sociaux en matière de retraites, les marchés imposant aux Etats de se conformer aux règles de bonne conduite de la loi de la jungle financière. 

Que notre premier Ministre se réjouit du retour prochain de la fameuse croissance, seule solution pour lui de relancer la consommation et donc l’emploi. Comme s’il fallait continuer de produire et d’acheter tout et n’importe quoi, de gaspiller tant et plus, de détruire plus qu’on ne protège. Comme si la dite croissance ne cachait pas plutôt la sauvegarde du patrimoine des plus nantis, et le partage des miettes du festin frelaté pour les 98 % restants. 

Rappelons quelques évidences: 0.5% de la population mondiale possèdent 36 % des richesses, 2% des plus riches possèdent 50% des richesses, 50% de l’humanité détient 1% du patrimoine mondial. 

Le monde n’est pas en crise depuis 2008, seule la situation des classes populaires des pays riches a subi une perte de revenus substantielle, alors que la richesse mondiale n’a jamais été aussi importante; malheureusement, celle-ci n’a jamais été aussi mal répartie, ces distorsions étant plus importantes dans les pays émergents que dans les pays dits développés. 

Les fortunes n’ont tout simplement jamais été aussi bien protégées à l’abri de paradis fiscaux et d’une optimisation fiscale ayant atteint sa quintessence. 

La mondialisation est avant tout une remarquable manipulation, la condition nécessaire à une situation de rente instaurée par les oligarchies (grandes familles actionnaires des multinationales) exerçant par le jeu des lobbies une pression dictatoriale sur des classes politiques à leur botte. 

Nous ne pourrons pas impliquer les plus démunis, la majorité d’entre nous, à la sauvegarde de notre environnement si nous n’obligeons pas les oligarchies à partager les richesses  subtilisées de manière éhontée à la communauté.  

Le coup de balai doit d’abord régler le problème des milliardaires accumulateurs et pollueurs, puis des business-angels de mes deux, au service des plus puissants. La priorité est de dégonfler la baudruche de la cupidité, de détruire l’armée de la grande finance dominée par quelques millions d’ affairistes plénipotentiaires. Le capitalisme qui nous a servi les lunes du développement durable pour nous faire passer la pilule destructrice est le problème, pas la solution. 

Il est temps de reprendre en main le gouvernail laissé depuis trop longtemps aux vents dominants de la férocité libérale. Il est temps de séparer le nécessaire de l’inutile, de stopper le gaspillage des ressources naturelles, ces vraies richesses  en péril, que nous ne devons plus voler à nos enfants. 

Il est temps de rêver, cela ne coute rien.

 

 

 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

BARROSO VISE L’ONU

Posté par provola le 6 juillet 2013

Europe-Etats-Unis: malgré Snowden, les négociations peuvent commencer    

                Barroso en bout de piste en son rôle de Président de la Commission européenne et occulte collaborateur d’Obama vise maintenant la Présidence de l’ONU. De manière à être bien vu par l’Administration étasunienne Barroso a décidé avant de partir au chômage de lancer une grande négociation sur les échanges commerciaux Etats-Unis-Europe sans que personne ne lui ait rien demandé. Ce qui constitue un conflit d’intérêts évident.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

VALLS NE VEUT PAS DE SNOWDEN

Posté par provola le 6 juillet 2013

                    Le gars ( Snowden auteur des révélations sur l’espionnite amerloque) se fait chier à dénoncer la NSA, National Security Agency qui espionne rien moins que les plus hauts dirigeants européens sans  trouver chez les pays trahis un écho favorable a  sa demande d’asile politique. Valls interrogé pour savoir si la France accepterait de recevoir Snowden si une demande d’asile lui était adressée répond que les Etats-Unis sont un pays ami et pas une dictature, enfin que Snowden pourrait y être jugé de façon démocratique. Tout ça pour justifier un refus. De la pure langue de bois socialiste. Les héros ne sont plus à la fête au « pays des droits de l’homme ».

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

SOURIEZ VOUS ETES FILMES

Posté par provola le 13 juin 2013

                        Bombe, terrorisme, explosion, corruption, extrême-gauche, manif, décroissance, désobéissance civile, comme ça au moins, avec tous ces termes en vrac, je suis sûr d’être lu, d’être fiché, espionné, placardé, souligné.

Big-brother m’a repéré et Obama va bientôt s’inviter sur ce blog qui n’a pas d’autre ambition que de nuire à l’ordre établi des choses. Sutout ne riez pas car vous qui lisez ces lignes sans importance, vous êtes également visés par les grands investigateurs de la NSA, la National Security Agency, les chercheurs d’or en conserve, les fouilleurs de poubelles, les décortiqueurs des 95 milliards de mails, textos et messages en tous genres expédiés chaque jour sur la planète.

Sur le site de la NSA, on peut lire: « defending our nation, securing the future »

En tous cas, s’il en est un qui n’est pas persuadé d’être défendu par la NSA, c’est bien Edward Snowden, citoyen américain, actuellement planqué à Hong Kong pour avoir révélé au grand jour l’activité du programme PRISM, une espèce de pieuvre aux grandes oreilles lancée par le regretté Bush et poursuivi par le non moins aimé Obama, un vaste système d’espionnage généralisé de la toile et des réseaux de téléphones mobiles du monde entier. Aujourd’hui encore Snowden a expliqué non seulement que PRISM effectuait une surveillance active des communications chinoises mais qu’il avait en possession de multiples preuves de ses dires.

C’est désormais officiel, il est sous le coup d’une enquête criminelle du FBI: http://www.pcinpact.com/news/80526-prism-snowden-revele-que-nsa-sest-introduite-dans-routeurs-chinois.htm

Maintenant, souriez et dites: « cheeeeeese », big-brother vous observe à travers la petite caméra de votre PC, dites cou-cou à votre grand frère.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

APRES ARMSTRONG, L’AFFAIRE DESCHAMPS ?

Posté par provola le 13 juin 2013

APRES ARMSTRONG, L'AFFAIRE DESCHAMPS ? dans CHERCHEZ L'ERREUR 1251857998_small        Deschamps et Zidane en 1997  

                      Alors que l’affaire Armstrong aura mis 15 ans à révéler l’énormité du scandale et la culpabilité du plus grand des fraudeurs du cyclisme Lance Armstrong, il est possible que l’affaire du dopage des joueurs de l’équipe de la Juventus de Turin des années 1990 donne lieu à un tsunami de plus grande ampleur encore. Tout simplement parceque deux des symboles de cette équipe sont également les piliers de l’équipe Championne du monde 1998 et que l’un deux, Deschamps est actuellement sélectionneur de l’équipe de France préparant la prochaine coupe du monde qui se déroulera au Brésil à l’été 2014.

Revenons sur les faits, il semble établi que durant une décennie, l’équipe de la Juventus a dominé l’Europe du football grace à l’usage intensif de produits dopants.

Jean Marc Ferret, médecin de l’équipe de France de footbal championne du monde en 1998 a été entendu par une commision d’enquête sénatoriale sur le dopage le 6 juin pour expliquer ce qu’il savait sur les pratiques existant en Italie durant les années 90 et surtout si Zidane et Deschamps pouvaient être impliqués.

« Je peux vous assurer que les joueurs étaient propres de 1996 à 2002  » a-t-il juré.

le Monde : « Il y avait à la Juve certainement beaucoup de produits qui circulaient? même en perfusion, mais de tous les produits dont m’ont parlé les joueurs , jamais ils ne m’ont parlé d’un produit dopant. »

En novembre 2004, le Tribunal de Turin avait condamné le Médecin de la Juve à 2 ans de prison et interdiction d’exercer sa profession pour administration d’EPO. Zidane lui-même avait été entendu lors de cette enquête en 2004 il avait répondu avoir reçu des injections de créatine et des perfusions de vitamines. De toute façon l’EPO n’était pas à cette époque une substance interdite par la législation italienne. Zidane avait aussi estimé que  » les perfusions sont utiles, comment ferions -nous pour jouer 70 matches dans l’année. »  

L’affaire est relancée depuis que deux scientifiques italiens ont expliqué à la télévision néerlandaise détenir les preuves du dopage à l’EPO, des membres de la Juve durant la finale de la coupe des clubs champions de 1996.

Tout cela est réellement embarrassant alors que Deschamps est désormais le patron de l’équipe convalescente de la tragi-comédie de la dernière coupe du monde en Afrique du sud. Etrangement, les médias semblent peu enclins à déterrer les vieilles casseroles qui pourraient remettre en doute la liturgie de la fameuse génération black blanc beur. L’omerta est une règle absolue à la veille de la grande échéance brésilienne.

La religion des statues du sport s’évertue à préserver les icones, comme on ne touche pas aux exilés fiscaux du tennis ou du sport auto, on ne touche pas aux Dieux du foot, véritables tiroirs-caisses de l’écran qui rapportent tant, aux médias, aux sponsors, aux tireurs de ficelles.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

TSONGA L’IMMIGRE DE LUXE

Posté par provola le 8 juin 2013

                        

             Il aura suffi que le dénommé Tsonga essaye d’effacer des palmarès de la planque fiscale, l’exilé  Noah, pour que la France oublie ce dont elle était en train de discuter depuis quelques semaines, à savoir lutter contre la fraude et l’évasion fiscale. Oh bien sur,  Tsonga n’est pas un fraudeur, un délinquant du fisc, il n’en demeure pas moins que comme tous ses congénères il se paie notre tête en affichant sa volonté de planquer son pognon en des contrées plus sures, c’est à dire de l’autre coté di rideau de fer du secret bancaire.

En voilà un qui nous dit clairement que le partage ne s’ intéresse qu’à petites doses et préfère se la couler douce, loin des turpitudes bleu blanc rouge, tout en faisant la une des journaux bien de chez nous. Dans cette mascarade insensée, on ne peut que souligner le rôle machiavélique de nos médias qui d’un coté font souffler le chaud de la lutte nécessaire contre les trafics qui pèsent sur notre économie en subtilisant des sommes qui s’avéreraient au combien  nécessaire à la santé de notre économie, mais aussi le froid en cette façon qu’ils ont de porter au pinacle des individus de seconde zone qui ouvertement se moquent de notre communauté.

Evidemment, Tsonga n’est pas le seul dans son cas, le bienheureux Loeb, champion du monde de rallye, nous la joue également sournoisement, ce n’est pas une raison de ne pas renvoyer ces mecs chaque fois qu’ils viennent remplir nos conversations et nos sentiments.

D’autant que Tsonga vient en plus nous vanter les splendeurs du Kinder Bueno, cette saloperie en barres, bourrée d’huile de palme et appartenant au groupe Ferrero dont le siège se situe au Luxembourg pour alléger son impôt…

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

PATRIMOINE: UNE PIECE POUR MOSCOVICI

Posté par provola le 15 avril 2013

                                Le gouvernement vient de mettre en ligne le patrimoine des ministres: ce n’est pas en augmentant les impôts des ministres qu’on va pouvoir retrouver le sourire.

Bonne nouvelle tout de même: notre Ministre de l’économie (et des finances) est déjà en période d’austérité. N’auriez -vous pas quelques deniers pour lui permettre de poursuivre sa tâche de redresseur de comptes ?

Jugez vous-mêmes: http://www.declarations-patrimoine.gouvernement.fr/

Pierre Moscovici, Ministre de l'Economie et des Finances

Valeur du patrimoine ? 220 000 €

Rubrique ? Cherchez l’erreur.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

ALBERT II DE MONACO FUSTIGE LES PARADIS FISCAUX

Posté par provola le 5 avril 2013

  ALBERT II DE MONACO FUSTIGE LES PARADIS FISCAUX dans CHERCHEZ L'ERREUR   A l’occasion du conseil des Ministres dont l’ordre du jour concernait les Paradis fiscaux, son Altesse Sérénissime Albert II de Monaco a souligné son souhait de voir disparaître les paradis Fiscaux, au moins aux yeux des contribuables français. Des caméras de surveillance seront déployées sur tout le territoire de la Principauté et en particulier sur la grande plage du Casino.

Les Français ne pouvant rien cacher à leur administration fiscale seront fichés et empêchés de traverser les zones sensibles de circulation des capitaux, seuls seront admis les fraudeurs légaux apportant un cash de plusieurs centaines de millions d’euros. 

En effet il est admis dorénavant, suite à l’affaire Cahuzac, que le Français moyen devient un citoyen de second rang sans possibilité d’échapper aux contraintes d’un Etat totalitaire, confiscatoire et spoliateur.

Toute demande de domiciliation sera refusée aux Français ne possédant pas la double ou la triple nationalité Franco-Belgo-Britannique.

A la suite du Conseil des Ministres, le Prince s’est envolé dans son helicoptère en direction du Liechtenstein où se tient ce week-end la conférence internationale sur le réchauffement climatique. Monaco y tiendra une place particulière pour l’intérêt qu’elle porte depuis toujours pour la protection des crocodiles d’élevage ( sacs à mains en croco) et pour sa contribution à la cause des visons.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

ROYAL OUBLI

Posté par provola le 4 avril 2013

                        La présidente PS de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal, a estimé jeudi que la fraude imputée à Jérôme Cahuzac était consternante et jetait le discrédit sur les élus, sans se prononcer sur le point de savoir si François Hollande était au courant avant mardi.

«C’est consternant, c’est affligeant, parce que la politique c’est servir les autres et c’est ne pas se servir. C’est une règle d’or, une règle à respecter et à protéger», a déclaré à des journalistes la candidate du PS à la présidentielle de 2007, en marge d’une réunion au conseil régional à Poitiers.

«On a la chance en France d’avoir beaucoup d’élus engagés qui ne ménagent pas leurs peines (…) et tout d’un coup il y aurait un discrédit jeté sur l’ensemble des élus parce que certains se livrent à des comportements qui sont une trahison par rapport à la fonction magnifique de dépositaire de la confiance du peuple», a-t-elle encore déclaré, avant de souhaiter une «sanction rapide et intransigeante.

On sait désormais que le compte de Cahuzac datait de 20 ans , or il y a sept ans on se souvient que Royal, alors en course pour l’Elysée s’était faite épinglée par le Canard Enchainé pour sous estimation de patrimoine de manière à minimiser son impôt sur la fortune:  

Dans son édition du 7 mars 2007, l’hebdomadaire affirme notamment que son patrimoine immobilier s’élève en fait à plus de 1,8 millions d’euros, bien loin des 933 000 euros officiellement déclarés au fisc. « Les contribuables fortunés ont certes une fâcheuse tendance à minimiser la valeur de leur patrimoine de 10 à 15%. Mais la candidate à l’Elysée pulvérise les records de sous-évaluation immobilière », écrit le journal. Objectif de Ségolène Royal et François Hollande, selon Le Canard enchaîné : limiter leur ISF, établi à 862 euros en 2005, au lieu de 6 000 euros, d’après l’estimation du journal.

Toujours selon l’hebdomadaire, qui se base sur les estimations de six experts immobiliers de la Côte d’Azur, la valorisation de la maison de 120 m2 que le couple possède à Mougins, près de Cannes, « relève de l’aimable plaisanterie ». Les 270 000 euros officiellement déclarés seraient ainsi deux à trois fois inférieurs au prix du marché -Le Monde, dans son édition datée du 7 mars, fixe d’ailleurs selon ses estimations la propriété à 540 000 euros « sans la piscine, le terrain et la vue ». Autre sous-estimation relevée par Le Canard enchaîné : l’appartement de Boulogne-Billancourt, dont Ségolène Royal et François Hollande possèdent les deux tiers via une Société civile immobilière, vaudrait en fait 1,2 million d’euros, et non 750.000 euros.

Enfin, Le Canard enchaîné relève également que Ségolène Royal aurait « négligé d’évoquer deux biens supplémentaires qui viennent gonfler le patrimoine soumis à l’ISF de son foyer fiscal : des parts dans deux appartements situés à Cannes et propriété de la famille Hollande ».

(sources TF1 et Libé)

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

QUE SE VAYAN TODOS 2(qu’ils se barrent tous avec De Funès, Lagarde et Cahuzac)

Posté par provola le 21 mars 2013

   QUE SE VAYAN TODOS 2(qu'ils se barrent tous avec De Funès, Lagarde et Cahuzac) dans CHERCHEZ L'ERREUR sarko    De Funès le retour.

Alors que tout le monde le voyait revenir dans le jeu avec ses grands sabots le voilà cloué au pilori pour de bon. Mis en examen pour abus de faiblesse auprès d’une vieille dame, il y a mieux pour un ancien président qui se voulait être le recours suprême.

Le Prophète de la Droite, englué dans son passé, le ministre du budget renvoyé pour être soupçonné de détention d’un compte illégal en Suisse, l’ancienne ministre Lagarde, Présidente du FMI, perquisitionnée pour son implication dans l’affaire Tapie, la menace lepeniste plâne, les vautours nationalistes se frottent les serres.

Le Président actuel se demande comment se sortir de ce cauchemar dont il se serait bien passé.

Une question me vient à l’esprit: qui sont les populistes ? 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

CES ENFOIRÉS D’ENFOIRÉS

Posté par provola le 21 mars 2013

                        

 CES ENFOIRÉS D'ENFOIRÉS dans CHERCHEZ L'ERREUR coluche  Les restos du cœur viennent à nouveau de nous faire verser une petite larme sur fond de démagogie télévisuelle.  Coluche n’avait certainement pas prévu que son idée s’installe dans le paysage, perpétuant le régime de la soupe populaire, comme si l’Etat ne devait qu’à la contribution des pauvres la survie de ses affamés.  Il n’est que d’aller se balader sur le site des restos pour comprendre qui sont les plus gros contributeurs à la cause.

52% des ressources proviennent des dons et des legs, en grande majorité des plus pauvres. Les subventions des collectivités publiques représentent 15,6 % , 13, 4 % sont en provenance de l’Union européenne,  4,7% de produits financiers et enfin 14,4%  sont le produit des opérations des enfoirés, soit 20 400 000 €. Or, si l’on consulte le site des enfoirés il nous est raconté que 25% des ressources proviennent des enfoirés; sur le site des restos il est clair également que la contribution des restos à l’activité des enfoirés se monte à 2,9% des charges de l’association. Cela doit représenter environ 6 millions d’euros, provenant des petits contributeurs pour payer une exposition médiatique aux soi-disant «  bénévoles de luxe ».

« C’est pas de ma faute s’il en a qui ont faim, mais ça le deviendrait si l’on y changeait rien. » Il y a là l’idée que les restos doivent être une mesure provisoire, non pas pérenne, avant l’Etat ne s’engage à prendre les mesures censées soigner une bonne fois pour toutes les blessures des plus démunis  et  régler par des mesures assumées par la collectivité,  les dérives du libéralisme. Seules des actions drastiques, fondées dans le marbre de la loi et participant du budget de l’Etat, doivent solutionner définitivement la distribution des repas pour les exclus. S’il doit être inscrit dans la Constitution que le budget de l’Etat ne peut pas être déficitaire il doit être inscrit également qu’aucun Français ne peut  se trouver dans l’incapacité de se nourrir.

Depuis 1986, date de leur création, les restos ont bien sur réussi à distribuer des millions de repas, mais paradoxalement est-on certains qu’ils aient contribué à changer la donne, leur succès grandissant n’est-il pas la preuve qu’ils ne sont qu’une fausse bonne solution ? Il n’y a jamais eu autant de repas fournis et la situation empire d’année en année, de plus l’Europe ne vient-elle pas de décider de tailler dans ses subventions pour les plus pauvres ? On voit bien que les restos ne sont pas la panacée, aussi séduisants soient-ils sous les lampions des sunlights.  

Et en plus, pour ne rien arranger,  une bande d’enfoirés soi-disant people se payent sur le dos des plus démunis, à peu de frais et de sueur, une image de bienfaiteurs de l’humanité, ils apparaissent solidaires, proches du peuple d’en-bas, participant à l’œuvre de ratissage des bonnes consciences. Aucune autre tribune ne pourrait à ce point leur permettre de se dorer ainsi une pilule gratuite. Car ces bénévoles friqués sont défrayés, bichonnés, choyés, il ne manquerait plus que les mieux payés du paysage audiovisuel, les privilégiés du PAF aient à se payer eux-mêmes leur chambre d’hôtel. On n’est pas chez les bisounours non plus.

En 2007, Yannick Noah, n’avait pas osé perpétuer le dérapage incontrôlé, il avait décidé de quitter les Enfoirés pour protester contre le logement des chanteurs dans des hôtels de luxe. «Je viens chanter bénévolement pour les Restos du Cœur, avait expliqué l’ancien tennisman vainqueur de Roland-Garros. Je ne vais tout de même pas en profiter pour me faire héberger dans un palace de milliardaires.» Renaud, l’Ami de Coluche, n’est plus apparu depuis 2004 dans la «troupe» des Restos du Cœur, «Aujourd’hui, l’émission ressemble à un grand cirque carnavalesque, déplora le chanteur. Tout le show-biz participe aux Enfoirés: les comédiens, les top-modèles, les joueurs de foot… Moi, ça ne m’intéresse plus… On me propose à chaque fois des duos improbables. Je n’ai pas envie de chanter avec Mimie Mathy, Christophe Maé ou Patrick Timsit, ni de me déguiser en clown pour interpréter La Mamma d’Aznavour

TF1 quant à elle ne se lasse pas de nous diffuser chaque année l’élan de solidarité des « enfoirés », ce qui représente pour elle l’une de ses meilleures audiences. Ce qui permet de gagner énormément en termes de revenus de messages publicitaires. Et de se donner en plus une bonne image populaire et solidaire. Un excellent plan-com qui ressemble à un crime parfait.

On le voit les « enfoirés » sont pour certaines sangsues un juteux business avant d’être une oeuvre de charité; ce qui n’aurait pas manqué d’écoeurer Coluche lui-même, n’en doutons pas.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | 2 Commentaires »

QUE SE VAYAN TODOS ( qu’ils se barrent tous avec Cahuzac)

Posté par provola le 19 mars 2013

                            Cahuzac est mort politiquement, mais tout le gouvernement est sali, sa démission devenait inévitable. Une affaire qui n’est pas près de s’éteindre. Hollande sacrifie son ministre, mais l’Elysée était bien sur informé depuis longtemps de la situation intenable. Comment ne pas estimer indécente cette volonté de masquer la lessiveuse suisse au plus haut sommet de l’Etat. La gauche socialiste, cette gauche qui n’a que le nom de cet idéal de justice et d’éthique révèle ses contradictions au grand jour. On parle ce soir de dignité, de morale, de présomption d’innocence. Les sbires de droite font le dos rond, attachés à leurs propres casseroles. Le FN se frotte les mains, la crédibilté de l’exécutif est au niveau zero.    

Cahuzac suite. Le fameux enregistrement dans lequel une voix supposée de Cahuzac notre cher Ministre du budget (qui pourait faire un bon ministre des affaires étrangères) évoque un compte en Suisse lui appartenant aurait été validé par la police.

Selon le site Médiapert, la bande audio n’a pas été manipulée et la voix est celle de Jérôme Cahuzac, citant des sources judiciaires. L’enregistrement a en particulier été expertisé par la police technique et scientifique (PTS).

« Ca me fait chier d’avoir un compte ouvert là-bas, l’UBS c’est quand même pas forcément la plus planquée des banques »,déclare l’homme à un interlocuteur non identifié sur l’enregistrement diffusé par Mediapart. Une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale a été ouverte le 8 janvier pour déterminer si, comme l’affirme Mediapart, le ministre délégué au Budget a détenu dans les années 2000 un compte en Suisse.

Le parquet de Paris annonce ce mardi requérir une information judiciaire notamment pour le chef «de blanchiment de fraude fiscale». L’instruction vise une personne «non dénommée». Cependant, l’analyse menée sur l’enregistrement fourni à la justice «renforce l’hypothèse que Jérôme Cahuzac est le locuteur inconnu».

«Trois témoins, à qui les enquêteurs ont fait écouter l’enregistrement, ont dit reconnaître la voix de Monsieur Jérôme Cahuzac et un témoin des « intonations de la voix »», poursuit le parquet dans un communiqué.

Des sommes «proviendraient de laboratoires pharmaceutiques»

Le parquet souligne par ailleurs qu’un témoin «a indiqué qu’il lui avait été rapporté que les sommes versées sur (un) supposé compte (en Suisse) proviendraient de laboratoires pharmaceutiques». Le parquet de Paris a ainsi requis également l’ouverture d’une information judiciaire, toujours «contre personne non dénommée» des chefs de «perception par un membre d’une profession médicale d’avantages procurés par une entreprise dont les services ou les produits sont pris en charge par la sécurité sociale, blanchiment et recel de ce délit».

On ne lache pas l’affaire… vous savez mon avertion pour l’évasion fiscale qui est le coeur des inégalités systémiques inhérentes au système libéral.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

LA PETITE VIE DU GRAND STADE

Posté par provola le 27 février 2013

 LA PETITE VIE DU GRAND STADE dans CHERCHEZ L'ERREUR 8273201

Des cabanes en tôle dans un bidonville à Saint-Denis, à quelques encablures de Paris et à côté du Stade de France

                            Fierté de la France nationaliste, le grand stade de St Denis, devient le théatre d’une transformation à marche forcée, impulsée par la mondialisation. Pour répondre aux canons de l’architecture moderne, le monument ayant donné la coupe aux coincés du ballon rond et datant d’une quinzaine d’année devait se parer des nouvelles tendances urbanistiques. Colorisation cinétique des habitations individuelles, mise en commun des lieux de vie, voies sur berges rendues à la circulation des chariots, aires de jeux où s’entassent des montagnes de détritus, tout est fait pour assurer aux occupants le dépaysement de la bande de Gaza.

Car ici les habitants ne payent pas leurs impôts et comme à Naples, la cité n’est plus qu’un monticule informe où les précaires croupissent à l’ombre des projecteurs. Les enfants exclus ne voient l’école que dans leur rêves qu’ils ont intacts et si la France ne peut pas accueillir toute la misère du monde comme dit un socialiste autrefois de gauche, à quoi servent les 11000 milliards d’euros d’économies accumulés par les Français. ? 

Les uns entassent les sacs plastiques, et pissent dans le canal de l’Ourcq, les capitalistes moralisateurs des droits de l’homme entassent les bons du trésor et jettent aux maudits des regards noirs.

Paris autrefois ville-lumière n’est plus q’un mythe qui se désagrège, désormais l’assemblage a tout l’air d’un sarcophage au coeur de pierre, d’une guerre larvée à compter les biftons et les morts de faim.

 

SIDE_3074788_5_apx_470_ dans CHERCHEZ L'ERREUR

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

OBAMA LANGUE DE BOIS

Posté par provola le 14 février 2013

                          Dans son discours sur l’état de l’Union, prononcé mardi 12 février à Washington, Obama a voulu séduire les classes moyennes, qu’il considère comme « le véritable moteur de la croissance économique américaine ».

Le Washington Post relève qu’Obama s’est enhardi sur la question du budget. Selon le journal, le moment le plus fort du discours a été la remise en question du stéréotype selon lequel la réduction du déficit serait un bienfait pour l’économie. Au contraire, le président a plaidé pour des « investissements en faveur d’une croissance globale »– une idée forte pour le journal, et ce, même si elle a peu de chance de séduire le Congrès.

« J’ordonnerai à mon cabinet de me présenter les textes que nous pouvons prendre, maintenant et à l’avenir, pour réduire la pollution, préparer nos communautés aux conséquences du changement climatique et accélérer la transition vers davantage de sources d’énergies renouvelables. » Le président américain a fixé « un nouvel objectif à l’Amérique : réduire de moitié l’énergie dépensée dans nos maisons et nos entreprises d’ici les vingt prochaines années ».

En fait Obama nous fait du tout et n’importe quoi, du tout et son contraire, IL NOUS INDIQUE  QU’IL FAUT  PROFITER des énergies nouvelles fossiles pour accélérer la transition vers des énergies moins polluantes …

« Les gaz de schistes qui ont rendu aux USA le sceptre de principale nation productrice d’énergie fossile, vont permettre une accélération du processus de transformation de l’économie ».

On croit rêver…connaissant les véritables rejets en méthane dans l’atmosphère DE LA TECHNIQUE DU CRACKING qui rend les gaz de schistes plus polluants que le charbon.   

« Il faut profiter des revenus de notre pétrole et de notre gaz pour financer un « Energy security trust » qui nous mènera vers de nouvelles technologies, vers la voiture propre ».

Car Obama admet dorénavant la réalité du changement climatique et reconnait que les 12 années les plus chaudes de l’ère moderne ont été enregistrées durant les quinze dernières années. On n’en est plus à la négation pure et simple de son prédecesseur mais alors qu’on aurait pu s’attendre à ce qu’il en tire toutes les conséquences sur la nécessité de réduire la voilure, ce qui passe par un partage des richesses et non plus par une course à l’échalotte, voilà qu’il nous alimente la nouvelle croissance par un tour de passe-passe; les voitures seront propres, les mobiles seront propres, la vie sera propre.

La logique de la croissance verte sévit toujours, il faut tout changer pour que rien ne change sur le fond, pour que vive la mondialisation, que perdure l’accumulation des richesses pour quelques uns, et la galère pour les autres.  

 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

NKM DE GAUCHE

Posté par provola le 6 février 2013

                      Les mêmes, ce sont strictement les mêmes, De Funès avait son égérie écolo sous la forme d’une longue tige bobo, la verte pâle Nathalie Kosciusko Morizet plus intéressée par les bois d’essence des estrades que par la sauvegarde de l’environnement. Hollande en perte d’identité a repris la copie en lançant dans le grand bain de l’esbrouffe écolo la bobo Delphine Batho dont le look n’a rien à envier à celui de sa devancière.

Delphine Batho préside,  ce matin dans la Meuse,  un comité destiné à faire le point sur les projets de développement économique devant accompagner la création du futur centre de stockage en profondeur des déchets les plus radioactifs. Photo ER     NKM DE GAUCHE dans CHERCHEZ L'ERREUR 525210_0202476996194_web    

Comme Delphine Batho n’a pas la moindre idée sur la façon d’occuper ses longues journées elle se rappelle à notre bon souvenir en allant visiter le site de Bure en Haute Marne, site où il n’existe encore rien que des champs de betteraves mais où l’Etat a décidé de stocker notre merdier nucléaire pendant 700 000 ans, je veux parler de la montagne de déchets radiactifs produits par notre parc de centrales.

Batho garantit que dans 700 000 ans les déchets seront parfaitement en sécurité. Quant à l’humanité, on se demande si elle sera encore en état de s’en apercevoir. Mais comme notre Ministre nous l’assure…

Si elle n’a aucune légitimité à se farcir le dossier des déchets, elle en a encore moins à se confronter au réchauffement climatique qui pour elle se résume à la climatisation des piscines au dernier étage d’un palace parisien.

Son parcours politique n’a rien a envier à celui de NKM, parachutée dans les Deux-Sèvres à la députation elle débarque à la justice dans le gouvernement Ayrault avant d’atterrir à l’écologie, on se demande encore pourquoi.  

En effet, je ne plaisante pas, le 16 mai 2012, elle est nommée ministre déléguée à la Justice, auprès du garde des Sceaux, Christine Taubira.

Sans attributions suffisamment précises et après un mois de relations difficiles avec son ministre de tutelle, elle obtient le portefeuille de plein exercice de Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie le 21 juin 2012 dans le 2e gouvernement Ayrault.

Suite à sa nomination au gouvernement, elle annonce son départ, comme le réclamait au nom de l’exemplarité depuis l’automne 2009 la Régie immobilière de Paris, de son logement intermédiaire de 108 m2 dans le 19 ème arrondissement de Paris, loué pour 1 524 euros par mois, qu’elle occupait depuis 2001, par le biais du 1 % patronal comme salariée à l’époque du conseil régional d’Île-de-France.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

12345...10
 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement