AFGHANISTAN, UNE GUERRE POUR QUOI FAIRE ? (du 20.07.2011)

Posté par provola le 20 janvier 2012

                         Au moment où De Funès tente de démontrer que les militaires morts pour la France ne l’ont pas été pour rien, je reviens sur les quelques lignes que j’avais écrites voilà un an, m’interrogeant alors sur les intérêts réels qu’il y avait à garder notre armée en Afghanistan.

Voudrait-on nous faire croire que puisque ces militaires sont morts au champ d’honneur, ils l’on forcément été pour une juste cause ? Ne valait-il pas mieux se demander avant si le jeu en valait réellement la chandelle ? Ces morts nous ôteraient-ils le droit à la parole, à la l’interrogation, le respect nous empêcherait-il la réflexion ?

Aujourd’hui nous, enfin Lui, car nous n’avons rien décidé, jamais, Lui, a décidé de retirer les troupes d’Afghanistan, au bout d’une inutile procession, pourrait-on au moins en haut-lieu nous donner les résultats tangibles de ces années d’intervention ? Ou est-ce trop demander, ou est-ce considéré comme une polémique indécente ?

Ces soldats ne sont-ils pas morts pour notre liberté, et cette liberté n’est-elle pas la liberté de pensée ? Ils ne seront donc pas morts pour rien si nous avons la liberté de nous interroger sur leur mort.

Une indication nécessaire à la réflexion:

vendredi 13 mars 2009 : OTAN, le retour de la France

Le président Nicolas Sarkozy avait annoncé, mercredi 11 mars, le retour de la France dans le commandement militaire intégré de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), tournant la page ouverte par le général de Gaulle en 1966. La Francen’aurait alors obtenu, contrairement à ce qu’elle demandait, aucune avancée sur « le pilier européen » de l’organisation. Voici ce que l’on nous raconte à l’époque. Un général français prend pourtant le mercredi 9 septembre 2009 à Norfolk(Virginie, est des États-Unis) l’un des deux commandements « suprêmes » de l’Otan, clef de voûte du retour de la France dans l’appareil militaire intégré de l’Alliance atlantique..
« C’est la première fois dans l’histoire de l’Otan que l’un de ses commandements suprêmes est confié à un non Américain », souligne le général Stéphane Abrial. En fait le deal était clair, la France revient pour obtenir un strapontin américain, un des commandements de l’Otan en échange des bons et loyaux services en Afghanistan. Plus question ici d’une armée européenne, on est dans la soumission absolue à la main-mise des USA sur tous les terrains d’opérations.

L’Europe indépendante qu’on nous vend est une farce, une fable, on est clairement aux bottes des USA, notre liberté est celle de l’oncle Sam. La mort de nos soldats une comédie Obamesque.

Voici donc quelques lignes datant de l’année dernière, qui prennent un certain refief à la lumière des évènements récents :

                  Au mieux, nous sommes plein de bonnes intentions, au pire, nous nous foutons royalement de l’Afghnanistan, seules les fortunes englouties en armement en temps de disette pourraient éventuellement nous faire tourner de l’oeil. En gros, nous sommes généreux, nous voulons combattre le terrorisme, nous croyons que les Talibans sont des terroristes, enfin les Américains le croient et comme nous avons promis de les aider à combattre le cauchemar du onze septembre, nous envoyons en Afghanistan une aide minimale, une escorte symbolique, de nature à nous sentir forts auprès du grand frère.

Pourrions-nous dire que les Américains sont des terroristes par le simple fait que la famille Bush au pouvoir durant 12 ans a semé la terreur et imposé les armes en lieu et place de la diplomatie ?

En enfants obéissants nous proclamons le bien fondé de notre morale à deux balles, nous partageons le désert avec les fourmis rouges et les lézards, nous arpentons la banlieue de Kaboul, nous faisons avancer la liberté. C’est l’Elysée qui le dit, relayé par Rachida Dati qui préfère raconter n’importe quoi plutôt que de s’ennuyer à ne rien dire dans l’hémicycle de Strasbourg.   

Sauf que depuis des années, la victoire semble de plus en plus problématique. Les morts de part et d’autres s’accumulent sans qu’il soit véritablement question de réels progrès. De quels progrès s’agirait-il d’ailleurs ? Inventer la Suisse d’Asie ? Ne rêvons pas, serait-ce mieux ? Construire la future démocratie, qui y songe encore ? En tous cas pas les experts du terrain pour qui seul les Talibans peuvent à terme assurer une certaine stabilité politique. D’ailleurs Karzaï et l’armée américaine négocient déjà avec les Talibans un départ en bon ordre des troupes d’invasion à horizon 2012.

Car la victoire est impossible, une victoire sur qui, pourquoi, pour qui ? 

L’Arabie Séoudite et ses princes fantoches, garants des intérêts US au proche-orient est-elle un modèle de démocratie ? Nous ne nous posons pas tant de question au sujet de notre collaboration, nous avons besoin de ses immenses ressources en pétrole et n’importe quel régime nous va bien pourvu qu’il assure un approvisionnement régulier et à bon prix à nos sociétés occidentales. Que dire des émirats satellites dont les élites ne sont que des pions sur l’échiquier des intérêts US. Parler de régimes démocratiques est une vaste plaisanterie.  

La Russie est-elle une démocratie, la Chine est-elle l’anti-chambre du paradis ? Nous commerçons sans scrupules, nous vendons des armes, à la Lybie aussi. Nous paupérisons l’Afrique en voulant préserver notre chasse gardée face aux visées US et chinoises. 

Mais nous voulons apporter la démocratie en Afhanistan, funeste sornette. Ne sont-ce pas plutôt les vastes réserves de litium qui dictent une certaine propagande, qui tente de façonner l’opinion publique occidentale? 

Les soldats ne savent pas pourquoi ils se battent, ils ne l’on jamais su vraiment, dans aucune guerre, mais là, à vouloir soumettre un pays qui ne l’a jamais été, ils peuvent bien se douter que l’affaire était déjà pliée bien  avant leur intervention.

Publié dans ASIE | Pas de Commentaire »

L’ AQUAPLANING DE MICHELIN EN INDE

Posté par provola le 8 janvier 2012

                            Je diffuse l’article de Fabrice Nicolino sur le combat opposant des paysans indiens et Michelin qui a décidé de construire une usine sur leurs terres:  

ATTENTION, LES SIGNATURES DOIVENT ÊTRE ENVOYÉES ici

Je vous prie tous, amis lecteurs, de relayer la pétition ci-dessous, que j’ai signée bien entendu. J’ai pu d’ailleurs écrire un article sur le sujet, qui me tient au cœur. Il ne s’agit plus du lointain et méchant Monsanto. Il s’agit de Michelin. Il s’agit bien de nous. Prenez le temps de lire. Prenez le temps de signer, et de diffuser. Merci.

Bonjour à toutes et tous,
Toute une région du Tamil Nadu est actuellement mobilisée contre l’implantation d’une usine Michelin, ruinant la survie de milliers de villageois. Toute la population, hommes et femmes, s’est mobilisée. Il y a eu plusieurs grèves de la faim. Des militants ont été mis en prison. Nous vous demandons de diffuser largement cet appel à signatures et de nous adresser votre signature ici.

En soutien aux initiatives citoyennes indiennes, nous lançons un appel à tous ceux et celles qui refusent la loi du plus fort

                                     Michelin ne doit pas construire cette usine en Inde !

Le mouvement social ne peut plus se contenter de dénoncer abstraitement la délocalisation de l’économie. Non seulement cette dernière ruine l’emploi chez nous, mais elle détruit souvent à la racine les conditions de vie des plus pauvres au Sud. En Inde, un conflit terrible oppose un village d’Intouchables – les plus méprisés de ce pays de castes – et Michelin, notre grande transnationale du pneu.

Thervoy Kandigai est un bourg du Tamil Nadu, État du sud de l’Inde. Il compte environ 1500 familles, qui vivent depuis toujours des pâturages et forêts proches de Thervoy. Tel est leur territoire, que Michelin s’apprête à détruire pour l’éternité avec cette usine. Non seulement la forêt, espace indispensable à la survie de cette population sans terre, est confisquée mais elle a déjà commencé à être détruite, risquant par la même de tarir les lacs approvisionnant les villages locaux en eau. Notre transnationale a en effet réussi à convaincre les autorités fédérales, et entend bâtir une usine ultramoderne de pneus en lieu et place de la forêt des Intouchables. L’espace est déjà clôturé, des bâtiments déjà en construction, le centre de formation déjà ouvert.

Les villageois se battent seuls depuis deux ans, multiplient les actions, grèves de la faim. En retour, ils subissent la répression : coups, présence policière, emprisonnement, certains depuis février 2011. Ils viennent d’élire un Panchayat – sorte de maire – ouvertement opposé à l’installation de Michelin. Et ils appellent à l’aide internationale. La France est en première ligne, et les signataires de cette pétition demandent, comme les habitants de Thervoy Kandigai l’annulation du projet. Michelin India proclame sur son site internet : « Une des valeurs essentielles de Michelin, c’est le respect des personnes ». Le moment est venu de prouver que ces paroles ne sont pas que de la propagande commerciale. Ne touchez pas à la forêt des Intouchables de Thervoy Kandigai !

Les  soussignés exigent :
L’annulation de ce projet de construction d’une usine Michelin à Thervoy Kandigai
la restitution des terres aux villageois
l’indemnisation des villageois pour les terres détruites
la libération des 8 emprisonnés, l’amnistie pour les 61 en attente de jugement et l’arrêt de toute violence contre la population !

Premiers signataires

Thébaud-Mony Annie, sociologue, présidente de l’association Henri Pézerat, santé – travail – environnement, Fontenay-sous-bois

Nicolino Fabrice, journaliste, association Henri Pézerat, Fontenay-sous-bois

Roudaire Josette, présidente du Comité Amiante Prévenir et Réparer, Auvergne, association Henri Pézerat

Roca François, CGT Michelin, Clermont Ferrand

Souzon Thierry, CGT Michelin

Chevalier Michel, CGT Michelin

Gascuel Jean-Sébastien, hebdomadaire Paysan d’Auvergne

Serezat Jean-Pierre, Université populaire, Clermont Ferrand

Panthou Eric, Historien,Syndicaliste FSU, Clermont-Ferrand
Quinson Laurent, Bibliothécaire, Syndicaliste FSU, Lyon

Védrine Corine, ethnologue, Saint-Etienne

Publié dans ASIE, INDE | Pas de Commentaire »

LES VISAGES DE LA PAIX

Posté par provola le 7 octobre 2011

Les militantes des droits de l'Homme Tawakkol Karman (Yéménite) et Leymah Gbowee (Libérienne) et la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf en juin 2011

                              Profitons de l’attribution du Prix Nobel de la Paix à Tawakkol Karman (à gauche), à Leymah Gbowee (au centre) et à Ellen Johnson-Sirleaf (à droite), pour nous souvenir, au cas où nous l’aurions oublié, que d’autres Prix Nobel croupissent encore dans les geôles ou sont contraints à l’ exil:

images5.jpg LIU XIAOBO PRIX NOBEL DE LA PAIX TOUJOURS EN CAPTIVITE

N'oublions jamais LE DALAI LAMA PRIX NOBEL DE LA PAIX TOUJOURS EN EXIL

Publié dans AFRIQUE, ASIE | Pas de Commentaire »

PERMIS DE TUER : LES RÉACTIONS

Posté par provola le 19 août 2011

Article accepté à la publication sur PERMIS DE TUER : LES RÉACTIONS dans ASIE icone_redacteur2

Par Alpo47  19 août 10:13 Alpo47

Tout n’est pas forcément aussi simple que nous le disent médias et gouvernements.

Ils nous ont menti pour bombarder la Yougoslavie, envahir l’Irak, bombarder la Libye … et tellement d’autres fois, qu’il n’est pas raisonnable de croire systématiquement leurs affirmations…
il est fort possible et même très probable qu’ils nous mentent encore pour déstabiliser un autre pays.

Et il est parfois bon d’écouter ceux qui vivent au jour le jour les évènements du monde. Ici, une soeur, vivant dans un couvent de Syrie nous donne une tout autre version.

Et l’expérience ne plaide surement pas en faveur des gouvernements et de LEURS médias.

Par Bibi32 (xxx.xxx.xxx.210) 19 août 09:25 Bibi32

Tout n’est pas blanc ou noir dans ce monde, mais désespérement gris … Aucune action n’est gratuite, Bachar est un pourri, ce n’est pas pour cela que ceux qui poussent à la rébellion sont des anges. Ne seraient-ils pas même manipulés par des forces obscures venant de l’étranger ??? Tout se récupère, tout est manipulation et désinformation, on n’arrive même plus à savoir qui est qui… et je me borne a tout voir en gris… Cela me semble plus sage

Par leguminator (xxx.xxx.xxx.14) 19 août 10:37

Je me méfie de toute information occidentale sur le sujet syrien.

En effet j’ai un membre de ma famille marié à une personne d’origine syrienne et qui a donc des contacts et des informations de première main dans le pays. Tout n’est pas blanc ou noir comme on voudrait nous le faire croire. Selon ces personnes on peut considérer que 75% des informations concernant la Syrie dans les médias occidentaux relèvent du fantasme, de l’invention pure et simple.

Apparemment les troubles proviendraient de fondamentalistes qui veulent prendre le pouvoir et imposer la loi islamique. La majorité de la population n’en veut pas et se retrouve à manifester en faveur du pouvoir en place même si ce dernier n’est pas forcément le nec plus ultra en matière de démocratie. Bien entendu il y a de la répression violente, avec des morts, mais cette répression est majoritairement de type policière – comme chez nous – à mettre en perspective avec les oeuvres de Assad père qui avait rasé au début des années 80 presque la moitié d’une ville pendant un soulèvement similaire avec plus de 30 000 morts sans que la communauté internationale ne s’en émeuve.

Pour finir, la plupart des informations émanent de l’Observatoire syrien des droits de l’homme et les rédacteurs sont basés à Londres. Ces informations ne sont ni vérifiées, ni recoupées par les médias de masse qui les diffusent sans contrôle. Autre source allant dans ce sens : http://www.mondialisation.ca/index….

Par jaja (xxx.xxx.xxx.129) 19 août 09:41 jaja

Du père Assad (engagé dans la répression et la guerre syro-palestinienne des années 1980) les Palestiniens disaient qu’il était un « Lion au Liban et un lapin au Golan »…

Rien n’a changé avec le fils héritier toujours lion contre le peuple arabe et lapin au Golan occupé par les sionistes….

Par Bibi32 (xxx.xxx.xxx.210) 19 août 09:25 Bibi32

Tout n’est pas blanc ou noir dans ce monde, mais désespérement gris … Aucune action n’est gratuite, Bachar est un pourri, ce n’est pas pour cela que ceux qui poussent à la rébellion sont des anges. Ne seraient-ils pas même manipulés par des forces obscures venant de l’étranger ??? Tout se récupère, tout est manipulation et désinformation, on n’arrive même plus à savoir qui est qui… et je me borne a tout voir en gris… Cela me semble plus sage.

Par jaja (xxx.xxx.xxx.129) 19 août 09:41 jaja

Du père Assad (engagé dans la répression et la guerre syro-palestinienne des années 1980) les Palestiniens disaient qu’il était un « Lion au Liban et un lapin au Golan »…

Rien n’a changé avec le fils héritier toujours lion contre le peuple arabe et lapin au Golan occupé par les sionistes….

Par Alpo47 (xxx.xxx.xxx.68) 19 août 10:13 Alpo47

Tout n’est pas forcément aussi simple que nous le disent médias et gouvernements.

Ils nous ont menti pour bombarder la Yougoslavie, envahir l’Irak, bombarder la Libye … et tellement d’autres fois, qu’il n’est pas raisonnable de croire systématiquement leurs affirmations…
il est fort possible et même très probable qu’ils nous mentent encore pour déstabiliser un autre pays.

Et il est parfois bon d’écouter ceux qui vivent au jour le jour les évènements du monde. Ici, une soeur, vivant dans un couvent de Syrie nous donne une tout autre version.

Et l’expérience ne plaide surement pas en faveur des gouvernements et de LEURS médias.

Par xray (xxx.xxx.xxx.248) 19 août 18:09


Les évènements du Maghreb sont visiblement orchestrés de l’extérieur. 
Le but des Américains est de faire sauter les verrous qui leurs interdisent l’accès direct au fric et au pétrole du Maghreb. (Les « dictateurs » ne sont pas aussi malléables que nos bons élus sans pouvoir du grand bordel européen.) 
En Libye, qui fournit les armes ? Qui tue qui ? Les Américains ont trouvé en Europe des cons pour faire le sale travail. 
Les élus européens sont des carpettes sur lesquelles les Américains s’essuient les pieds. 

Le bourbier européen 
http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com 

Par paoum (xxx.xxx.xxx.71) 19 août 10:24

http://www.infosyrie.fr/

Par leguminator (xxx.xxx.xxx.14) 19 août 10:37

Je me méfie de toute information occidentale sur le sujet syrien.

En effet j’ai un membre de ma famille marié à une personne d’origine syrienne et qui a donc des contacts et des informations de première main dans le pays. Tout n’est pas blanc ou noir comme on voudrait nous le faire croire. Selon ces personnes on peut considérer que 75% des informations concernant la Syrie dans les médias occidentaux relèvent du fantasme, de l’invention pure et simple.

Apparemment les troubles proviendraient de fondamentalistes qui veulent prendre le pouvoir et imposer la loi islamique. La majorité de la population n’en veut pas et se retrouve à manifester en faveur du pouvoir en place même si ce dernier n’est pas forcément le nec plus ultra en matière de démocratie. Bien entendu il y a de la répression violente, avec des morts, mais cette répression est majoritairement de type policière – comme chez nous – à mettre en perspective avec les oeuvres de Assad père qui avait rasé au début des années 80 presque la moitié d’une ville pendant un soulèvement similaire avec plus de 30 000 morts sans que la communauté internationale ne s’en émeuve.

Pour finir, la plupart des informations émanent de l’Observatoire syrien des droits de l’homme et les rédacteurs sont basés à Londres. Ces informations ne sont ni vérifiées, ni recoupées par les médias de masse qui les diffusent sans contrôle. Autre source allant dans ce sens : http://www.mondialisation.ca/index….

Par jaja (xxx.xxx.xxx.129) 19 août 10:40 jaja

Un autre témoignage qui ne cache rien de la complexité de cette situation :

http://www.info-palestine.net/artic…

Par leguminator (xxx.xxx.xxx.14) 19 août 11:04

source de votre lien Al Jazeera, un cousin des médias occidentaux  

Par jaja (xxx.xxx.xxx.129) 19 août 11:13 jaja

George Galloway est bien connu dans toute la mouvance pro-palestinienne et son discours ici me semble intéressant… Il m’arrive aussi souvent d’utiliser des extraits pris non pas chez les »cousins » mais bien dans la presse occidentale, ce d’autant plus que je ne lis pas l’arabe, et ce sans le moindre remords  

Par LE CHAT (xxx.xxx.xxx.148) 19 août 10:56 LE CHAT

la Syrie est un régime autocratique de type stalinien , très policier avec culte de la personalité , en bref l’horreur .
Mais on peut également douter des infos relayées dans nos médias , ( on a vu les 2000 morts de Benghazi réduits à une centaine en fait ) et si l’Iran soutient le régime , les saoudiens sponsorisent le camp adverse .

Le mieux est qu’ils se démerdent entre eux , nous n’avons rien à y faire ni à nous en mêler

Par Cosmic Dancer (xxx.xxx.xxx.206) 19 août 10:58 Cosmic Dancer

Israël a tout au contraire tout intérêt à ce que tombe le régime de Damas, qui représente avec l’Iran, ne vous déplaise, cher auteur, et le Hezbollah au Liban, ce qu’on appelle « le croissant chiite ».

Et si au lieu de palabrer sans rien connaître aux enjeux et à la situation, vous vous informiez directement dans les médias arabes, ou les médias anglophones couvrant la région, vous sauriez que ceux qui n’ont pas intérêt à ce que tombe Assad, c’est précisément le Hezbollah, qui rapatrie ses armes par peur du contraire et contre lequel manifestent les Palestiniens au Liban (ça vous en bouche un coin, non) parce que le Hezb soutient le régime ET la répression, et l’Iran.

Eh oui, l’Iran qui est en train de construire une base militaire en Syrie pour faciliter le passage des armes destinées à, encore, attaquer Israël depuis sa frontière nord.

L’Iran qui a envoyé des conseillers spéciaux du corps des Pasdaran pour aider à la répression.

Alors évidemment, quand on sait cela par al Jazzera, al Arabiya, Maan News and Co. et qu’on lit votre « article », on est en droit de vous poser la question suivante :

Israël serait-elle suicidaire, se réjouissant du soutien armé de la puissante république islamique à tous ses ennemis ?

Vraiment, le journalisme citoyen…

Par jaja (xxx.xxx.xxx.129) 19 août 11:39 jaja

«  Israël a tout au contraire tout intérêt à ce que tombe le régime de Damas« 

Ce régime El Assad qui a combattu l’OLP de la grande époque (avant qu’elle ne se couche) qui a massacré les Palestiniens aidé de ses alliés chrétiens phalangistes (Tell al Zaatar) de l’époque… ?

Régime El Assad qui n’a pas hésité à faire partie de la coalition criminelle US contre l’Irak lors de la première guerre du Golfe…

Régime qui a même créé sa propre milice « palestinienne » (la Saïka) pour contrer les forces de la vraie Résistance palestinienne….

On peut supposer qu’un changement de régime à Damas amènerait au pouvoir, certes des sunnites, majoritaires dans le pays, mais surtout des gens ne supportant plus l’humiliation constante et quotidienne de voir une partie du pays (Le Golan) occupé par les forces sionistes….et prêts, pourquoi pas, à y ouvrir un nouveau front…

Par ailleurs rien n’empêcherait ce nouveau pouvoir de toujours soutenir les chiites du Hezbollah qui sont une composante importante de la Résistance arabe à la colonisation sioniste.

Par Cosmic Dancer (xxx.xxx.xxx.39) 19 août 21:21 Cosmic Dancer

« le Hezbollah, une part importante de la résistance arabe à la colonisation sioniste »

Vous vous moquez de qui, Jaja ?

Le Hezbollah dont les hommes armés font le salut nazi. Le Hezbollah qui torture et tue ses dissidents. Le Hezbollah qui n’hésite pas à sacrifier les paysans du Sud Liban qui tentent de se révolter contre l’utilisation de leurs villages pour cacher des armes et les bunkers de vos valeureux « résistants ».

Allez demander à la jeunesse libanaise démocrate ce qu’elle en pense de vos « résistants » !

Et les Palestiniens au Liban, parqués dans des camps, traqués, interdits de certains métiers, vous croyez qu’ils vont continuer longtemps à y croire, à vos « vrais résistants » ?

Quant à la « Vraie résistance » palestinienne à laquelle vous accordez une belle Capitale, mein Herr, si vous voulez parler de la suite dynastique de Yasser Arafat, allez donc en compter ailleurs qu’à moi. Pas pire corrompu que ce vieux renard. Et les opposants, aujourd’hui encore, en taule, quand ce n’est pas exécutés !

Le jour où les révoltes arabes se retourneront contre ceux-là aussi, vous en ferez une drôle de tête, Jaja.
D’ailleurs, c’est déjà arrivé dans un camp de Palestiniens de Syrie : les habitants se sont jetés sur votre « résistance ».
Nul doute que les « sionistes » en seront encore accusés.

Par xray (xxx.xxx.xxx.248) 19 août 18:06

 


EUROPE  
Permis de tuer : Mais qu’en font-ils de tous ces vieux ? 
(La liste Charlton)
http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2009/06/09/qu-en-font-ils-de-tous-ces-vieux.html 
Par OMAR (xxx.xxx.xxx.78) 19 août 18:20 donateur-d876a dans SYRIE

Omar 33

Provola : »L’Europe s’occupe de sa dette et deux avions contre Kadahafi…
 
Il faut aussi ajouter ce problème techniquE qui fait que Sarko ne peut pas intervenir en Syrie :

En effet, il n’y a pas assez de vent pour pousser le porte-avions « C. de Gaulle » jusqu’aux cotes syriennes…

Alors, Otan emporte le vent…

Par loire42 (xxx.xxx.xxx.171) 19 août 19:26 loire42

Vision assez bisounours de la vie.

Qu il se demerdent entre eux, pas mes ognions. Ca me fatigue de jouer les néocolonisateurs. Nous n avons pas a expliquer a ses gens comment ils doivent vivre.

Si l auteur est si triste du sort des civils, il peut aller payer de sa personne pour les sauvés. Mais je pense que l indignation de salon sied mieux a son temperament, envoyer de jeunes se faire trouer par contre ne le dérangerai pas. L armée Française a autre choses a foutre …

Même choses pour les  » refugier » de Lampedussa, 2000 arrivés la fin de semaine derniere, si vous voulez vous en occuper a vos frais, tres bien. Moi j ai assez donner BASTA, j ai plus rien, sauf ma rage …..

Par Gerard Lucon (xxx.xxx.xxx.32) 19 août 21:07 Gerard Lucon

et pendant que les couillons pensent a la Syrie .. l’OTAN et les milices islamistes tuent des civils lybiens, et 250.000 refugies lybien croupissent dans des camps en Tunisie … puisque l’Europe veut bien les bombarder mais pas les accueillir …

Par Cosmic Dancer (xxx.xxx.xxx.39) 19 août 21:23 Cosmic Dancer

Les « couillons » qui pensent à la Syrie, notamment les familles exilées des victimes de la répression, vous remercient, Lucon.

Par LE CHAT (xxx.xxx.xxx.189) 19 août 21:52 LE CHAT

@cosmic dancer

combien d’exilés libyens le richissime BHL a t il recueilli chez lui à ses frais ?

 

Publié dans ASIE, SYRIE | Pas de Commentaire »

PERMIS DE TUER

Posté par provola le 17 août 2011

PERMIS DE TUER dans ASIE dans SYRIE

Syrie

                    En Syrie l’indicible est roi, plus que le roi, la mort est à chaque coin de rue, pour qui ne veut pas se taire. Lattaquié la ville portuaire est assiégée par l’armée et la proie des sbires de Bachar El Assad. Les colonnes de fumée sont aussi celles de nos médias fiévreux, peu enclins à dénoncer les exactions des protecteurs de l’ordre supérieur mondial.

Des milliers de morts sont le tribu de notre indifférence, notre honte, la traduction du mépris onusien, combien en faudra-t-il encore pour éveiller ce corps insensible ?

Qui ne dit mot consent, comment interpréter autrement le mutisme, l’immobilisme de l’ONU ? La Syrie ne menace nullement les puits de pétrole, elle sert d’alibi en or à Israël, le pouvoir est armé par Poutine et ne coute pas un sou à l’occident. Tout baigne en Syrie, ce ne sont pas quelques révoltés en guenilles qui vont jeter le trouble dans ce jeu sordide des équilibres discrets.

Tant que la vague révolutionnaire dans les pays arabes ne touchait ni les intérêts pétroliers, ni la primauté militaire israëlienne dans la région, les démocraties avaient beau jeu de scander leur solidarité toute relative à la face du monde, maintenant qu’il s’agit de bouleverser le puzzle des alliances économico-militaires, il n’y a bien sûr plus personne.

Israël gesticule, dansant la samba sur la frontière, montrant ses gros bras, malheur aux insurgés qui risquent de lui enlever le meilleur alibi. Car la Syrie est avec l’Iran l’atout maître de la propagande, l’ennemi juré, l’ennemi exposé, montré du doigt, utilisé pour justifier toutes les exactions, les rétorsions sur Gaza, l’occupation du plateau du Golan, la poursuite de la colonisation, la politique de sur-armement, l’alliance divine avec l’Oncle Sam, la Syrie est un vernis de honte qui protège les intérêts du complexe militaro-juif, les débordements sionistes. 

Si la Syrie totalitaire de Bachar El Assad disparaissait, comment Israël pourrait-il continuer de brandir une menace devenue inexistante ? 

L’Europe engluée dans les sables de Lybie et dans les enterrements diplomatiques de première classe regarde ailleurs, indifférente. L’Europe s’occupe de sa dette et deux avions contre Kadahafi sont un effort de trop, l’Afghanistan une punition pour des budgets exangues.

Et puis l’Europe regarde s’échouer les réfugiés de Lampedusa, alors vous pensez, El Assad peut bien torturer, trucider, éliminer en paix, sous la haute protection de la Russie et pourquoi pas des USA, d’Israël et de l’Europe.

Publié dans ASIE, SYRIE | 1 Commentaire »

AFGHANISTAN, UNE GUERRE POUR QUOI FAIRE ?

Posté par provola le 20 juillet 2011

                        Au moment où De Funès tente de démontrer que les militaires morts pour la France ne l’ont pas été pour rien, je reviens sur les quelques lignes que j’avais écrites voilà un an, m’interrogeant alors sur les intérêts réels qu’il y avait à garder notre armée en Afghanistan.

Voudrait-on nous faire croire que puisque ces militaires sont morts au champ d’honneur, ils l’on forcément été pour une juste cause ? Ne valait-il pas mieux se demander avant si le jeu en valait réellement la chandelle ? Ces morts nous ôteraient-ils le droit à la parole, à la l’interrogation, le respect nous empêcherait-il la réflexion ?

Aujourd’hui nous, enfin Lui, car nous n’avons rien décidé, jamais, Lui, a décidé de retirer les troupes d’Afghanistan, au bout d’une inutile procession, pourrait-on au moins en haut-lieu nous donner les résultats tangibles de ces années d’intervention ? Ou est-ce trop demander, ou est-ce considéré comme une polémique indécente ?

Ces soldats ne sont-ils pas morts pour notre liberté, et cette liberté n’est-elle pas la liberté de pensée ? Ils ne seront donc pas morts pour rien si nous avons la liberté de nous interroger sur leur mort.

Une indication nécessaire à la réflexion:

vendredi 13 mars 2009 : OTAN, le retour de la France

Le président Nicolas Sarkozy avait annoncé, mercredi 11 mars, le retour de la France dans le commandement militaire intégré de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN), tournant la page ouverte par le général de Gaulle en 1966. La Francen’aurait alors obtenu, contrairement à ce qu’elle demandait, aucune avancée sur « le pilier européen » de l’organisation. Voici ce que l’on nous raconte à l’époque. Un général français prend pourtant le mercredi 9 septembre 2009 à Norfolk(Virginie, est des États-Unis) l’un des deux commandements « suprêmes » de l’Otan, clef de voûte du retour de la France dans l’appareil militaire intégré de l’Alliance atlantique..
« C’est la première fois dans l’histoire de l’Otan que l’un de ses commandements suprêmes est confié à un non Américain », souligne le général Stéphane Abrial. En fait le deal était clair, la France revient pour obtenir un strapontin américain, un des commandements de l’Otan en échange des bons et loyaux services en Afghanistan. Plus question ici d’une armée européenne, on est dans la soumission absolue à la main-mise des USA sur tous les terrains d’opérations.

L’Europe indépendante qu’on nous vend est une farce, une fable, on est clairement aux bottes des USA, notre liberté est celle de l’oncle Sam. La mort de nos soldats une comédie Obamesque.

Voici donc quelques lignes datant de l’année dernière, qui prennent un certain refief à la lumière des évènements récents :

Au mieux, nous sommes plein de bonnes intentions, au pire, nous nous foutons royalement de l’Afghnanistan, seules les fortunes englouties en armement en temps de disette pourraient éventuellement nous faire tourner de l’oeil. En gros, nous sommes généreux, nous voulons combattre le terrorisme, nous croyons que les Talibans sont des terroristes, enfin les Américains le croient et comme nous avons promis de les aider à combattre le cauchemar du onze septembre, nous envoyons en Afghanistan une aide minimale, une escorte symbolique, de nature à nous sentir forts auprès du grand frère.

Pourrions-nous dire que les Américains sont des terroristes par le simple fait que la famille Bush au pouvoir durant 12 ans a semé la terreur et imposé les armes en lieu et place de la diplomatie ?

En enfants obéissants nous proclamons le bien fondé de notre morale à deux balles, nous partageons le désert avec les fourmis rouges et les lézards, nous arpentons la banlieue de Kaboul, nous faisons avancer la liberté. C’est l’Elysée qui le dit, relayé par Rachida Dati qui préfère raconter n’importe quoi plutôt que de s’ennuyer à ne rien dire dans l’hémicycle de Strasbourg.   

Sauf que depuis des années, la victoire semble de plus en plus problématique. Les morts de part et d’autres s’accumulent sans qu’il soit véritablement question de réels progrès. De quels progrès s’agirait-il d’ailleurs ? Inventer la Suisse d’Asie ? Ne rêvons pas, serait-ce mieux ? Construire la future démocratie, qui y songe encore ? En tous cas pas les experts du terrain pour qui seul les Talibans peuvent à terme assurer une certaine stabilité politique. D’ailleurs Karzaï et l’armée américaine négocient déjà avec les Talibans un départ en bon ordre des troupes d’invasion à horizon 2012.

Car la victoire est impossible, une victoire sur qui, pourquoi, pour qui ? 

L’Arabie Séoudite et ses princes fantoches, garants des intérêts US au proche-orient est-elle un modèle de démocratie ? Nous ne nous posons pas tant de question au sujet de notre collaboration, nous avons besoin de ses immenses ressources en pétrole et n’importe quel régime nous va bien pourvu qu’il assure un approvisionnement régulier et à bon prix à nos sociétés occidentales. Que dire des émirats satellites dont les élites ne sont que des pions sur l’échiquier des intérêts US. Parler de régimes démocratiques est une vaste plaisanterie.  

La Russie est-elle une démocratie, la Chine est-elle l’anti-chambre du paradis ? Nous commerçons sans scrupules, nous vendons des armes, à la Lybie aussi. Nous paupérisons l’Afrique en voulant préserver notre chasse gardée face aux visées US et chinoises. 

Mais nous voulons apporter la démocratie en Afhanistan, funeste sornette. Ne sont-ce pas plutôt les vastes réserves de litium qui dictent une certaine propagande, qui tente de façonner l’opinion publique occidentale? 

Les soldats ne savent pas pourquoi ils se battent, ils ne l’on jamais su vraiment, dans aucune guerre, mais là, à vouloir soumettre un pays qui ne l’a jamais été, ils peuvent bien se douter que l’affaire était déjà pliée bien  avant leur intervention.   

Publié dans ASIE, ETATS-UNIS | Pas de Commentaire »

LIU XIAOBO, ON SE REVOIT DANS ONZE ANS

Posté par provola le 10 décembre 2010

images5.jpg 

Si l’on est encore là, toi il ne fait aucun doute que tu y seras.

Publié dans ASIE | Pas de Commentaire »

LE DALAI LAMA TIRE SA REVERENCE

Posté par provola le 21 novembre 2010

             Il en restait un, après Mandela et Castro, le dernier des Mohicans s’en va et c’est tout un pan de l’histoire du Vingtième siècle qui se boucle comme si l’on avait attendu ce jour de l’annonce du départ pour en tourner la page. 

Tenzin Gyatso va faire valoir ses droits à une retraite bien méritée. En exil en Inde depuis 1959, il n’aura cessé de proclamer l’amour et la compassion à travers la planète. Aujourd’hui il annonce son intention de raccrocher son bâton de pèlerin.

« Je crois, oui, je crois que je me retirerai d’ici six mois »

C’est par cette simple formule que Sa Sainteté a annoncé ce que beaucoup redoutaient. Lui-même a tenu à les rassurer en indiquant qu’il avait déjà évoqué ses intentions aux dirigeants politiques du gouvernement en exil. Il a tenu à démontrer qu’il n’y avait là rien de dramatique car depuis 2001, le mouvement tibétain a mis en place un mécanisme permettant au pouvoir politique d’assumer les fonctions les plus importantes:

« Grâce à cela , ma position au sein du gouvernement est déjà presque celle d’un retraité, c’est ainsi que j’ai pensé que mon retrait permettrait de parachever définitivement le processus de démocratisation. »  

Bien évidemment bien qu’il quitte l’Administration centrale du pouvoir en laissant sa charge de chef temporel, il restera pour les millions de Tibétains l’ émanation du Bodhisattva de la compassion, le chef spirituel par qui arrivera la libération, l’empire du Milieu permettant.

Publié dans ASIE, TIBET | Pas de Commentaire »

SUI BO ZHU LIU (CHINE 2)

Posté par provola le 19 novembre 2010

http://www.youtube.com/watch?v=1wJdFr8ZhgE

                  La poignée de main entre Hu Jintao et De Funès fut à fort potentiel de destruction symbolique, entre un Président pressé et un autre s’inscrivant dans la tradition du milieu, bien dans ses cales pieds. L’Europe est en bout de piste alors que la Chine dispose de tout son temps pour grignoter notre gruyère communautaire. Notre Chef des missions impossibles a un mandat qui lui brûle les doigts, en phase terminale d’une expérience délétère, comme investi d’une camisole trop pesante, il se doit de remplir des caisses vides depuis les lustres d’antan, le pourboire de l’Illustre suffira à peine à adoucir le tour de vis budgétaire de la fin de règne.

Entre un homme tranquille et un homme pressé, c’est toujours le premier qui gagne, lui qui a toute l’éternité pour signer des contrats à sa botte. L’autre n’a que le pouvoir de botter en touche sur les droits de l’homme et l’obligation de signer sa reddition. En ayant en la circonstance fait fi de tous les principes, de toutes les barbaries, de toutes les règles morales, de tous les prix Nobel de la paix et de Liu Xiaobo en particulier.

Après cette poignée de main, la France ne ressemble plus à grand chose d’autre qu’ à un vaste champ de mines, qui vont des mines de sels où croupissent des milliers d’esclaves, aux mines déconfites des millions d’opposants au régime chinois, emprisonnés dans les couloirs de la mort, sans oublier les centaines de condamnés politiques, les millions de Tibétains exilés ou déportés, les millions de Ouïgours musulmans de la province du Xinjiang, sous le joug du pouvoir central depuis l’invasion de 1884.

Tous se sont levés en coeur pour applaudir cette accolade chaleureuse et particulièrement émouvante. Tous ont approuvé cet échange sincère qui aura permis d’évoquer un large panel de sujets d’entente et de dégager un consensus favorable aux perspectives futures…funeste diplomatie de la langue de bois.   

Publié dans ASIE, CHINE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

LA CHINE A LE VENT EN POUPE

Posté par provola le 2 novembre 2010

              Impressionnant. Pour satisfaire son appétit, l’empire du Milieu a doublé sa consommation de charbon et triplé sa consommation de pétrole durant les 9 dernières années et le rythme s’accélère, mais dans le même temps, la Chine a baissé son intensité énergétique (consommation d’énergie par unité de PIB) de 16% entre 2005 et 2009 et ceci devrait lui permettre très prochainement d’être le leader de la production d’énergie propre. Ces données nous sont fournies par un rapport du World Watch Institute. Ceci est permis par une avancée technologique foudroyante, une politique de développement très agressive et une position financière particulièrement confortable.

En gros les bénéfices engrangés sur le front des exportations et grace au développement des énergies sales, permettent d’investir massivement dans les énergies renouvelables. Plus les efforts et les réussites commerciales sont conséquents, plus ils sous-entendent une accélération du dérapage incontrôlé. L’histoire du lavabo qui se vide moins vite que  le robinet qui fuit.

Néanmoins, comme il faut bien parfois faire preuve d’optimisme. La puissance éolienne installée a doublé chaque année durant les cinq dernières années, en 2009 la Chine a installé le tiers de tout le nouvel équipement mondial. Son parc éolien va bientôt dépasser le parc américain.  Toujours en 2009, la production chinoise de cellules photovoltaïques a représenté 40% du marché global. De la même manière, la Chine produit 90% des panneaux solaires thermiques mondiaux avec une production de 40 millions de m2 chaque année.

Allez dire aux Chinois qu’ils polluent, ils vous dirons qu’ils sont plus propres que nous.

Publié dans ASIE, CHINE | Pas de Commentaire »

LE TIGRE S’ENERVE

Posté par provola le 11 octobre 2010

LE TIGRE S'ENERVE dans ASIE dans ASIE

Les militants réunis vendredi 8 octobre à Pékin pour célébrer l'attribution du prix Nobel à Liu Xiaobo ont été arrêtés quelques heures après dans un restaurant.

« Le Monde » nous informe que la réaction du gouvernement chinois ne s’est pas faite attendre. Des amis de Liu Xiaobo nouveau prix Nobel de la Paix, réunis vendredi pour fêter l’événement ont été arrêtés pour « trouble à l’ordre public ». Ces photos montrant les arrestations circulent sur le web chinois.

L’épouse de Liu Xiaobo est assignée à résidence pour une durée indéterminée. Voici son dernier message: « J’ai vu Xiaobo le 9 octobre , je lui ai dit qu’il avait remporté le prix, je vous en dirai davantage plus tard. S’il vous plaît, qui que vous soyez  aidez-moi à communiquer grâce à twitter. Merci. »

Le Dalaï Lama lui-même Nobel de la paix a critiqué le pouvoir chinois pour sa politique liberticide.

Publié dans ASIE | Pas de Commentaire »

LA GIFLE

Posté par provola le 9 octobre 2010

 

 images5.jpg

Quelle claque ! Quelle mandale ! Remarquez, on la méritait bien, depuis le temps que l’on pactise avec le diable. Notre fabricant de chaussettes aura réussi à récolter un deuxième award, celui de pays le plus con. Après celui attribué au Dalai Lama, qui n’aura servi à rien qu’à assouvir notre fausse compassion, le prix Nobel de la paix a été attribué à Liu Xiaobo le dissident vétéran entré dans l’histoire au printemps 1989 à Tiananmen, sur une place des illusions perdues.

Mais pour un martyr reconnu, combien d’autres inconnus, combien de peuples assouvis, combien d’abonnés aux couloirs de la mort ? Combien en faudra-t-il encore pour que nous comprenions que chaque écran télé acheté, chaque portable exhibé fièrement en provenance des ateliers d’infortune, chaque tee-shirt à deux balles, tous ces contrats mortifères sont une cellule de haute sécurité pour des millions d’esclaves.

Ce prix Nobel de la paix nous remet les idées en place, ce n’est pas le cas des cohortes de journalistes qui semblent penser que la Chine est le seule destinataire du message de liberté. Cet avertissement est pour nous, pour personne d’autre, tant que notre soi-disant économie libérale et le nouveau dominateur de ces lieux s’entendront comme larrons en foire pour gagner des bricoles sur les étiquettes et les factures, nous n’aurons que peu de loisir de pouvoir à nouveau nous admirer dans une glace made in China.   

Une satisfaction tout de même pour CNC, les fidèles de ce blog avaient entendu parler de Liu bien avant qu’il soit nommé Prix Nobel de la Paix, voici l’article publié le 27 décembre 2009 ici même, le jour où la Chine inaugurait le train le plus rapide du monde.

Titre de l’article: LIU XIAOBO NE PREND PAS LE TRAIN  

Le jour ou’ la Chine inaugure le train le plus rapide du monde, le dissident Liu Xiaobo prend onze ans.

Canton- Wuhan 1064 km en 3 H , à la moyenne horaire de 350 km/h, en comparaison au Etas-unis pour parcourir en train les 306 km du New york- Boston par le high speed train il faut: … 3H15MN. Record du dérisoire.

Liu est un vétéran de la dissidence, 54 ans lundi prochain , il commence sa carrière durant les évènements de Tiananmen en 1989, alors jeune professeur de littérature, il adhère au mouvement démocrate des étudiants de Tiananmen. Il est accusé d’être un des principaux rédacteurs en 2008 de la Charte 08. Ce texte soutenu par 10 000 signataires demande la fin du monopole du parti communiste chinois.

Les JO n’ont servi à rien, le Dalaï Lama n’a rien gagné que l’estime générale, Obama il y a peu est allé visiter la Grande Muraille sans discuter de l’essentiel qui ne soit pas une affaire de crédit, Hillary Clinton a fait de belles photos,  notre 1er ministre par intérim François Fillon, n’a ramené qu’une poignée de contrats nucléaires, poignée de gros sel.

En réponse, la Chine a plombé Copenhague et se lamente pour une croissance à 8%.

La Chine est le seul fournisseur du Père Noël, l’unique usine des milliards de portables de la planète,  elle tient de ce fait le rire de nos enfants et le robinet de nos communications . Tant pis pour nous, on ne rit ni ne communique  en Chine , on travaille pour envahir le monde d’inutiles balivernes en plastique.  

Liu Xiaobo porte en lui l’héritage de Mandela , pour chaque jour d’incarcération , c’est Nelson qu’on condamne à nouveau, à 24H d’angoisse.

Que le monde qui saura si bien s’émouvoir en juin prochain du coté du Cap en Afrique du Sud, pour un ballon trop rond,  se souvienne que le fils du plus célèbre des martyrs se trouve quelque part du coté de notre indifférence.  

Publié dans ASIE | Pas de Commentaire »

IRAK, PARTIR POUR MIEUX RESTER

Posté par provola le 27 septembre 2010

Les troupes américaines sont parties, sauf celles qui sont restées. Le 30 juin dernier les derniers soldats US ont quitté l’Irak, cela a d’ailleurs permis à Obama de déclarer que la guerre du Golfe était officiellement terminée. Ce slogan mettait un terme au conflit et était l’aboutissement d’un engagement de sa campagne électorale.

7 ans et demi après le début des hostilités, les USA enclenchaient la marche arrière et retiraient leurs dernières troupes.

Toutes, non car un contingent de 50 000 hommes reste malgré tout sur place pour dit-on sécuriser la normalisation, ou comment continuer à faire la même chose en faisant croire que tout a changé. En fait rien ne va réellement changer par le simple fait qu’il y a bien longtemps que les troupes n’avaient eu à subir des affrontements de grande envergure, la situation étant plutôt une sorte de guérilla latente contre des ennemis parsemés et embusqués dans la population, des opposants isolés, religieux, nationalistes ou simplement anti-américains.

A ces 50 000 hommes, il faut ajouter 72 000 mercenaires ne faisant pas partie de l’armée américaine, mais plutôt des francs- tireurs privés, des snipers payés pour le même type de mission qu’elle. Ce ne sont pas des soldats à la bannière étoilée, ce sont des salariés, avec une arme à la main, sur-équipés, surper-entraînés mais rien à voir avec le stars and stripes, qu’on se le dise.

Mais que faut-il donc protéger du coté de Baghdad ?

L’Irak n’a qu’une ressource à faire valoir pour tacher de recouvrer un visage digne, le pétrole, des réserves immenses, les quatrième au monde après l’Arabie, le Vénézuela et l’Iran. Avant que les forces officielles ne se retirent, les USA en tant que régisseurs des intérêts irakiens avaient pris soin de signer des contrats avec les compagnies pétrolières « amies ». Celles-ci devant en premier lieu remettre en état de marche une extraction obsolète.  

Exxon, puis BP, Total, ENI, compagnies de pays engagés en Irak, ont été servies comme des compagnies chinoises ce qui permet à Washington de payer une partie des dettes contractées auprès du soleil levant. 

Les contrats ont une portée de trente ans minimum, ce qui garantit un bon retour sur investissements . Maintenant , le respect des engagements irakiens requièrent la fameuse normalisation dont il est justement question pour expliquer le maintien de certaines unités de « pacification ».

Quant aux mercenaires, rien à voir bien sûr avec une quelconque occupation, ce sont de simples agents de sécurisation des flux de brut et de gaz. Des espèces de fonctionnaires d’EDF et de Gaz de France, en quelque sorte, avec le logo Halliburton sur les chars d’assauts ( compagnie d’exploitation pétrolière tristement célèbre pour ses accointances avec le gouvernement Bush) et le fusil-mitrailleur en bandoulière.    

Publié dans ASIE | Pas de Commentaire »

SAKINEH

Posté par provola le 6 septembre 2010

http://laregledujeu.org  sakinehmohammadiashtiani43ansaetecondamneeamortpouradulterephotoafp1.jpg

Publié dans ASIE, MESSAGES AUX LECTEURS | Pas de Commentaire »

RETOUR A L’ENVOYEUR

Posté par provola le 31 juillet 2010

D’après une étude la NOAA (National oceanic and atmospheric administration) la pollution de l’air par l’ozone troposphérique, polluant toxique, est en progression constante sur la côte ouest des USA.

Cette pollution provient des émissions asiatiques (Chine, Inde, Thaïlande), transportées sur de grandes distances par les courants athmosphérique. Le développement des industries délocalisées en Asie par les USA, (ce qui permet entre autre de faire peser les systèmes de quotas de CO2 sur les pays producteurs) favorise en fait une concentration de gaz nocifs sur les régions riches des Etats-Unis.

Ce pied de nez de la nature nous rappelle que nous ne pouvons échapper à notre finitude, sachons attraper le boomerang en plein vol avant qu’il vienne s’écraser sur le bout de notre morgue.

Publié dans AMERIQUE, ASIE | Pas de Commentaire »

UNE MAREE NOIRE PEUT EN CACHER UNE AUTRE

Posté par provola le 31 juillet 2010

La Chine a du flair, elle ne provoque pas ses maarées noires au hazard. Elle attend que les autres se découvrent pour balancer ses saloperies. L’ampleur de cette marée noire (provoquée par une rupture de pipeline) située à Dalian au nord-est de la Chine, aurait été totalement minimisée par les autorités, d’après une dernière enquête menée par l’expert Rick Steiner près de 90 000 t de pétrole se seraient déversées soit pratiquement autant que le record précédent de l’Exxon Valdez en 1989. Le gouvernement de Pékin avait jusqu’ici évoqué le chiffre de 1500 t.

Sans images, sans commentaires, la marée noire chinoise n’existe tout simplement pas. Jugez-en:

http://www.youtube.com/watch?v=z0ZYJXxWWe4

Publié dans ASIE, ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

AFGHANISTAN, UNE GUERRE POUR QUOI FAIRE ?

Posté par provola le 30 juillet 2010

Au mieux, nous sommes plein de bonnes intentions, au pire, nous nous foutons royalement de l’Afghnanistan, seules les fortunes englouties en armement en temps de disette pourraient éventuellement nous faire tourner de l’oeil. En gros, nous sommes généreux, nous voulons combattre le terrorisme, nous croyons que les Talibans sont des terroristes, enfin les Américains le croient et comme nous avons promis de les aider à combattre le cauchemar du onze septembre, nous envoyons en Afghanistan une aide minimale, une escorte symbolique, de nature à nous sentir forts auprès du grand frère.

Pourrions-nous dire que les Américains sont des terroristes par le simple fait que la famille Bush au pouvoir durant 12 ans a semé la terreur et imposé les armes en lieu et place de la diplomatie ?

En enfants obéissants nous proclamons le bien fondé de notre morale à deux balles, nous partageons le désert avec les fourmis rouges et les lézards, nous arpentons la banlieue de Kaboul, nous faisons avancer la liberté. C’est l’Elysée qui le dit, relayé par Rachida Dati qui préfère raconter n’importe quoi plutôt que de s’ennuyer à ne rien dire dans l’hémicycle de Strasbourg.   

Sauf que depuis des années, la victoire semble de plus en plus problématique. Les morts de part et d’autres s’accumulent sans qu’il soit véritablement question de réels progrès. De quels progrès s’agirait-il d’ailleurs ? Inventer la Suisse d’Asie ? Ne rêvons pas, serait-ce mieux ? Construire la future démocratie, qui y songe encore ? En tous cas pas les experts du terrain pour qui seul les Talibans peuvent à terme assurer une certaine stabilité politique. D’ailleurs Karzaï et l’armée américaine négocient déjà avec les Talibans un départ en bon ordre des troupes d’invasion à horizon 2012.

Car la victoire est impossible, une victoire sur qui, pourquoi, pour qui ? 

L’Arabie Séoudite et ses princes fantoches, garants des intérêts US au proche-orient est-elle un modèle de démocratie ? Nous ne nous posons pas tant de question au sujet de notre collaboration, nous avons besoin de ses immenses ressources en pétrole et n’importe quel régime nous va bien pourvu qu’il assure un approvisionnement régulier et à bon prix à nos sociétés occidentales. Que dire des émirats satellites dont les élites ne sont que des pions sur l’échiquier des intérêts US. Parler de régimes démocratiques est une vaste plaisanterie.  

La Russie est-elle une démocratie, la Chine est-elle l’anti-chambre du paradis ? Nous commerçons sans scrupules, nous vendons des armes, à la Lybie aussi. Nous paupérisons l’Afrique en voulant préserver notre chasse gardée face aux visées US et chinoises. 

Mais nous voulons apporter la démocratie en Afhanistan, funeste sornette. Ne sont-ce pas plutôt les vastes réserves de litium qui dictent une certaine propagande, qui tente de façonner l’opinion publique occidentale? 

Les soldats ne savent pas pourquoi ils se battent, ils ne l’on jamais su vraiment, dans aucune guerre, mais là, à vouloir soumettre un pays qui ne l’a jamais été, ils peuvent bien se douter que l’affaire était déjà pliée bien  avant leur intervention.   

Publié dans ASIE | Pas de Commentaire »

IL ETAIT UNE FOIS KATMANDOU

Posté par provola le 29 juillet 2010

Avant la mondialisation, avant le shopping, avant les profits, avant la course aux richesses, au pied des grandes tours blanches, se cachait une vallée, pas plus large qu’un champ fleuri, coulait une rivière pas plus longue qu’une vie d’homme. 

A  Paschupatinath, crépitements des coeurs, au dernier soupir, les morts luisants se reflétaient dans les souvenirs du débit, les Dieux en transit s’échangeaient leurs passeports, il n’était point de consignes et de passe-droit, l’harmonie régnait, un point c’est tout.

Le Bouddha juste au dessus de l’horizon, sur la colline aux singes, accompagnait du regard les passants impénitents, quelques vishnous égarés sur l’herbe bitumée ralentissaient l’écoulement des cycles de vie, les roues s’enhardissaient dans un tourbillons de respirations. Un sourire d’ordinaire expression, un hochement du chef, « namasté ! », les mains jointives, une clé universelle. Des statues cardiaques, des pagodes en équilibre, des prières pour seule industrie, une éternelle instantanéité, des artistes partout qui consacraient leur existence aux plus hautes destinées, délicate souffrance.  Des êtres libres sans distinction de becs, de langues et de mantras.

Des notes inconnues à éloigner les moustiques, une chaleur inusuelle sans rapport avec la météo, le temps dans le fond absent des débats, un creuset de liberté.

Puis les antennes apparurent sans prévenir les piafs, concurrence déloyale, les débits de boissons, les hordes de sacs, les troupeaux d’obstinés de la montagne, les sniffeurs d’air pur, les accrocs, coke bon marché, l’abondance de dérisoire, la puanteur en soupape, bazars en guenilles.

Autrefois décor inaccessible aux rêves les plus fous, la vallée est le cauchemar des Dieux, la rivière éternelle charrie une mort réincarnée. La Bagmati est plus polluée que le Gange et le Brahmapoutre réunis, l’eau est plus lourde que le plomb et la vie n’est plus qu’une longue agonie. Autrefois les chiens errants s’arrachaient les restes des sacs en plastique, mais aujourd’hui les enfants sont des chiens qui n’ont plus d’air à respirer que la colle en sac plastique. 

Les filles ont quitté les versants fleuris pour remplir les bordels en fleurs, les touristes amoureux des cimes s’attendent à plumer les libidos vierges, plus jeune est la carne et plus hardi l’alpiniste qui trouve ici les parois discrètes.

Les Dieux crèvent à feu doux mais la population a admis la norme et le talon aiguille, l’atmosphère brûle la gorge, l’eau est imbuvable sauf pour les pauvres qui ont le droit de crever, mais le commerce avance, la banlieue dresse une armée de déçus.

Pauvreté et grandeur d’âme sont désormais précarité et misère de l’esprit.

Le tout est un plagiat à échelle réduite de la confusion générale qui voit du bonheur dans chaque foire et du profit dans chaque frustration.  

 

 

Publié dans ASIE, NEPAL | Pas de Commentaire »

POISON D’EAU DOUCE

Posté par provola le 21 juin 2010

Le Bengladesh est en train de mourir à coupes de gorgées d’eau contaminée à l’arsenic . Les nappes phréatiques, sources d’eau essentielles pour les Bengalis sont totalement impropres à la consommation et la population entière est condamnée à mort de manière anticipée à plus ou moins longue échéance. 

Selon une étude publiée sur le Lancet, ayant porté sur 20000 personnes, 20% des décès  ont eu pour cause une exposition trop importante à l’arsenic, ainsi des millions d’habitants risquent de mourir avant l’age à cause de l’eau.

Selon l’OMS, cette exposition est « le plus important empoisonnement de masse de l’histoire de l’humanité ».

Le Bengladesh souffre d’une situation géographique particulière, 20% du territoire, les plus peuplés, étant situés sous le niveau de la mer ou a moins de 15 m d’altitude, l’utilisation massive des eaux des nappes est la seule solution pour abreuver la population, la récente étude prouve sans le moindre doute la toxicité de ces nappes, il n’est plus possible dorénavant pour les instances internationales de poursuivre dans cette totale indifférence . Sans réaction immédiate des organisations mondiales, l’affaire prendrait l’allure d’une volonté non avouée de sacrifier une population ce qui s’apparenterait à une extermination délibérément choisie, à un génocide à grande échelle, à un crime contre l’humanité.  

Les Bengalis ne sont pas les seuls à absorber de l’arsenic avec leur eau potable, les Argentins, les Chiliens, les états du Nouveau Mexique et du Nevada aux USA sont également exposés à de fortes doses de ce puissant poison.

Quand on aura survolé les eaux du Golfe du Mexique, nappées de pétrole, les eaux des rivières de la douce France drapées aux pyralènes, les nappes de Bretagne remplies d’azote et de phosphore par la dilution des lisiers de porcs, on aura mesuré l’étendue des dégâts collatéraux de la soi-disant croissance à tous crins. 

Qu’on le comprenne bien, ce qu’Obama va faire payer à BP pour solde de tous comptes, nulle autre entreprise polluante de notre eau n’a véritablement à le supporter, l’incroyable désastre est là pour l’attester. 

L’ incroyable bizarrerie tient au fait que les principaux intéressés à la dépollution des eaux, les grands distributeurs dont les plus puissants sont français, Suez environnement, Véolia environnement, (on notera l’emploi du sobriquet « environnement ») pour ne pas les nommer, ont tout intérêt à ce que l’on continue à grande échelle à transformer la cruche de l’eau de la planète en une immense toupie à béton.  

Réjouissons-nous, l’eau est privée. Privée de vie. 

Publié dans ASIE, ECOLOGIE | Pas de Commentaire »

LE MONDE ENCHAINE DE TF1

Posté par provola le 25 mai 2010

TF1, ou Bouygues, soyons directs.

Le monde enchanté des fous (terme dans son acception première) de télé, des petits villages de l’Aubrac, lors des grandes transhumances et les vaches décorées de leur houx sur la tête, et l’horizon des monts du Cantal au delà de l’écran, un clin d’oeil de Jean Pierre Pernod, le bien-nommé, l’illusionniste et prince des saouleries du 13h, tout ce rêve mercantile frelate bel et bien notre crémerie nationale. Car rien de tout cela n’est vrai et tout le vrai est caché à la multitude.

TF1 est la vitrine du plus grand bâtisseur de la planète, constructeur de la multiplication des tours d’ivoire, des châteaux de cartes, des mosquées gigantesques, des métros du désert, des casinos, des bulles de savon en béton, des apoplexies de masse .  

Mais Bouygues est aussi l’ami des dictatures, le sous fifre des mégalomanies, des chantiers qui ne servent qu’à arrondir des fins de mois et à fabriquer des réfrigérateurs géant pour concerver les populations dans un état proche de l’esclavagisme.

Turkménistan, cet état qui regorge de pétrole et de gaz n’appartient qu’à son roi mais il est une tirelire savamment planquée pour le roi du béton, d’ailleurs les deux s’entendent comme larrons en foire pour manipuler l’opinion et faire leurs coups en douce.

La video qui suit vaut mieux qu’un long discours pour comprendre les accointances du sous-sol Turkmène et du casque de chantier à l’effigie orange.

Quand on aura précisé que Francis Bouygues le père de Martin était l’ami de Mitterrand et que le fiston est le témoin du second mariage de De Funès ainsi que le parrain du fils Louis du Président, on mesurera l’étendue des dégâts qui font de la République un refuge de complaisance pour les totalitarismes qui rapportent. 

Francis fondateur du groupe disait en 1971 à propos des 88% de son personnel d’origine étrangère: « Nous ne pouvons pas former cette main-d’oeuvre parceque si nous la formons nous n’avons aucune chance de la conserver, ces gens là sont venus en France pour gagner de l’argent et à partir de là il leur est égal de travailler douze heures par jours et même seize heures l’été quand ils le peuvent. »  

40 ans après, on reproduit le même schéma au Turkménistan, et ça ne passe pas sur TF1.

http://www.dailymotion.com/video/x979j7_business-en-absurdistan-le-pays-ou_webcam

 http://www.youtube.com/watch?v=Vybxnuxa6Mo

 

Publié dans ASIE, ECONOMIE, MEDIAS | Pas de Commentaire »

12
 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement