ON NE CHANGE PAS UNE EQUIPE QUI GAGNE. Réchauffement climatique : record de concentration de CO2 sur le pôle Sud

Posté par provola le 17 juillet 2016

Mauvaise nouvelle pour la planète et le climat : selon une étude de l’Agence américaine d’observation océanique et atmosphérique (NOAA) la concentration de CO2 sur le continent Antarctiquevient de battre un record cette année, avec plus de 400 parties par million (ppm) relevées le 23 mai 2016. Concrètement, cela signifie que pour la première fois depuis 4 millions d’années, sur 1 million de molécules présentes dans l’atmosphère, plus de 400 sont des molécules de C02.

Toujours selon la NOAA, la croissance de la concentration de C02 atmosphérique sur une année a par ailleurs dépassé tous les calculs enregistrés depuis 56 ans, avec un bond de 3,05 ppm l’année dernière…

La faute à qui ?

noaa,rechauffement climatique,émission de co2,energie fossilePremiers responsables : les hommes et leurs activités. Pendant la période préindustrielle, le taux de concentration de dioxyde de carbone dans l’air se situait aux alentours de 270 ppm. Les résultats dévoilés par l’étude mettent clairement en cause la combustion des énergies fossiles. Liée notamment aux transports, au chauffage, à la production d’électricité et aux activités industrielles ou agricoles, elle est pointée par les scientifiques américains comme le « premier facteur de pollution aux gaz à effet de serre ».

El Nino

La NOAA note aussi que la concentration du C02 dans l’atmosphère a été aggravé en 2015 par le phénomène climatique El Nino, un courant saisonnier chaud de l’Océan Pacifique à l’origine d’un réchauffement cyclique global, aux mécanismes en partie encore inconnus des scientifiques qui cherchent à en percer les mystères. Et peut-être également accentué par le réchauffement climatique planétaire en cours. Lorsque El Nino est là, on assiste à une multiplication des vagues de chaleur, incendies et inondations qui provoquent des dégâts sur les écosystèmes terrestres et libèrent une partie du C02 stocké dans le sol.

Avec quels résultats ?

noaa,rechauffement climatique,émission de co2,energie fossile« Puisque les émissions liées à la combustion fossile ont battu des records ces dernières années, le taux de croissance du C02 dans l’atmosphère a de la même manière battu des records », écrit un chercheur américain, Pieter Tans, affilié au groupe de travail sur les gaz à effet de serre mondiaux de NOAA. Normal. Mais très inquiétant quand on sait qu’une partie de ce C02 restera dans l’atmosphère durant des milliers d’années, quand bien même la combustion des énergies fossiles s’arrêterait partout sur la planète demain. Avec pour conséquence l’aggravation du réchauffement climatique et de la pollution de l’air.

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | Pas de Commentaire »

ON N’ARRETE PAS LE PROGRES

Posté par provola le 18 février 2016

Une illustration fournie par la NASA le 20 janvier 2016, montrant que l’année 2015 avait été la plus chaude connue depuis le début des mesures modernes de températures en 1880
© AFP/Archives HANDOUT – le plus chaud

Washington (AFP) – Janvier 2016 a été le premier mois de l’année le plus chaud sur le globe enregistré depuis le début des relevés de température à la fin du XIXe siècle, a annoncé mercredi l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

Globalement, la température moyenne à la surface des océans et des terres s’est située 1,04 degré Celsius au-dessus de la moyenne du XXe siècle, faisant de janvier le premier mois de l’année le plus chaud depuis 1880, surpassant le précédent record établi en 2007 de 0,16°C, a précisé la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration).

Janvier 2016 marque également le neuvième mois consécutif durant lequel la température moyenne sur la planète bat un record mensuel, un nouveau record attestant encore du réchauffement planétaire.

L’année 2015 dans son ensemble avait déjà été de loin l’année la plus chaude jamais enregistrée, battant le record de 2014, avait annoncé l’Agence le mois dernier.

Décembre 2015 a aussi été le mois le plus chaud jamais enregistré sur la Terre depuis 136 ans.

En janvier 2016, la température moyenne sur la planète à la surface des terres a été 1,56°C au-dessus de celle du 20e siècle, en faisant la deuxième plus élevée jamais mesurée.

Sur les océans, janvier a dépassé de 0,86°C la moyenne du 20e siècle et a été le plus chaud pour ce mois de l’année depuis 1880, dépassant le précédent record en 2010 de 0,25°C.

La couverture neigeuse et de glace dans l’hémisphère nord a par ailleurs été 1,9 million de km2 plus grande que la moyenne de la période 1981-2010, selon l’observatoire de la neige Rutgers qui a utilisé des données satellitaire de la NOAA.

Cette superficie a été la neuvième plus étendue dans l’hémisphère nord depuis 50 ans, période depuis laquelle ces mesures sont effectuées.

En Amérique du Nord, l’étendue de neige et de glace a été la sixième plus grande en janvier sous l’effet en grande partie du courant équatorial chaud du Pacifique, El Nino, réapparu l’an dernier et qui devrait persister jusqu’au début du printemps.

Mais la superficie des glaces dans l’océan arctique a été en janvier 7,14%, soit 1,06 million de km2, en dessous de la moyenne de 1981-2010 et 90.649 km2 inférieure au précédent record de 2011, selon les analyses du Centre national de la neige et de la glace (NSIDC) qui s’appuie sur des données de la NOAA et de la Nasa.

L’étendue des glaces de l’océan antarctique a quant à elle été en janvier 4,26%, soit 2,07 millions de km2 sous la moyenne de la même période, ce qui en fait la seizième plus faible depuis 2011.

© AFP

 

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | Pas de Commentaire »

ALISO CANYON, LE DEBUT DE LA FIN

Posté par provola le 29 décembre 2015

Pour faire suite à la COP21, une énorme fuite de méthane ( provoquée par une rupture de canalisation souterraine) située en Californie ( un Etat en pointe sur la transformation énergétique, en paroles) continue de répandre dans l’atmosphère à grande échelle ce gaz à effet de serre 73 fois plus puissant que le CO2;

Personne n’est capable à ce jour d’apporter  une solution à la catastrophe en cours, on parle de l’horizon février ou mars prochains sans plus de précisions.

La fuite représente l’équivalent des émissions de 7 millions de véhicules, ce qui équivaut pour la Californie à une augmentation de ses dégagement de gaz à effet de serre de l’ordre de 25%.

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | Pas de Commentaire »

COP 21: UN PACTE AVEC LE DIABLE.

Posté par provola le 13 décembre 2015

WP_20151212_012                         De grandes emphases, la planète des singes est sauvée, Paris a sauvé la terre, l’univers regarde la France, et Fabius est un prophète et Hollande le nouveau Christ qui rejoint au panthéon des mythologies Horus, Zeus et pourquoi pas Bouddha et Zarathoustra. Ce farceur qui va recommencer à nous parler de croissance dès lundi,

On se résume: 15 jours pour écrire un torche-cul, 15 jours pour s’entendre sur le fait qu’on est d’accord , sur rien. Moins de 2 degrés mais on essayera d’aller le plus près possible de 1, 5 degré.

1,5 degré ( par rapport à l’ère préindustrielle),voilà pour le slogan,  les pays développés, « doivent » , non pardon ,  c’en était trop pour les Ricains, donc « devraient »( les USA ont obligé à un amendement de dernière minute sur ce seul terme, ce seul temps) être en première ligne de la transformation énergétique. Des mots vides de sens, car derrière les mots on  ne se donne pas les moyens d’atteindre les objectifs, on enfume, on mystifie, on brade l’avenir sur l’autel du profit. La maison brûle comme dirait l’autre.. On sait ce qu’il advint de cette proverbiale annonce.

On commence en 2020 , d’ici 5 ans on va voir ce qu’on va voir, on aura d’ici là encore la liberté de propulser dans l’atmosphère 160 giga tonnes de CO2 impunément. Après, on commence à réduire les émissions de gaz à effet de serre, de combien ? de ce qu’on  peut ? non, de ce qu’on veut bien.

Les pays développés paient quoi aux pays émergents ? 100 milliards ? Mais qui à qui exactement, on ne sait pas , on va se mettre d’accord, vous verrez. On commence ici aussi en 2020, dans 5 ans, la France sera assez riche pour filer 6 milliards de dollars aux pays émergents, le prochain  Président dira ça aux Français, on va pas leur dire avant d’avoir été réélu.

Cet accord est celui du développement durable , vous savez le lapin sorti du chapeau pour continuer en douce à faire les mêmes conneries que d’habitude, la peinture verte sur une cheminée.

Admettons qu’on aille à 1,5 degré, en considérant qu’on est en gros à + 0, 9 degré déjà , ( cette année à 1 degré n’est espérons-le encore pas tout à fait une habitude, mais plutôt une exception. il reste 0,6 degré pour atteindre le meilleur l’objectif. C’est la moitié, des émissions qu’on a déjà envoyé depuis 150 ans, soit 500 giga tonnes, sur 30 ans, sauf qu’on ne prend pas en compte les dégagements de Co2 dus à la déforestation, sauf que es océans ne peuvent plus absorber ce qu’ils ont fait jusqu’à présent à cause de l’acidification, sauf que le permafrost va amplifier ses dégagements de Méthane. Alors on va si tout va bien assister à un ralentissement dans l’accroissement des émissions, puis sur les vingts ans suivants, à une diminution, mais le taux de CO2 et de méthane vont pourtant continuer de croître, tout simplement parce-que l’on continuera à émettre plus que ce qu’on émettait il y a 120 ans ( je rappelle la durée de vie du CO2 dans l’atmosphère de 120 ans)

On s’est foutu de nous dans les grandes largeurs, durant cette COP et il ne faudra avoir de cesse de le répéter au risque de laisser libre cours à ce mensonge qui nous mène tout droit comme j’avais déjà eu l’occasion de le dire, en enfer.

On recommence à cerner la bande de bonimenteurs dès qu’on aura dessaoulé, imbibés que nous étions, durant ces 15 jours, de si bonnes paroles.

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | 1 Commentaire »

J’AI ÉVITÉ L’AVERSE DES BONS SENTIMENTS

Posté par provola le 12 janvier 2015

                             Il pleuvait dimanche, tout le mode a cru au grand soleil, mais on le sait bien il fait moche à Paris quand il fait beau , c’est à ce moment là qu’on a un pic de pollution, il pleuvait dimanche des faux-semblants, de l’hypocrisie, de l’ignorance.

La manif de dimanche m’aura fait penser à la joie des foules accueillant les libérateurs de Paris en 1944. Indécence absolue des vivants qui ayant déjà oublié les morts se réjouissaient et s’embrassaient alors que d’autres, absents pour le coup  ayant perdu un proche durant le conflit ou étant blessés dans leur chair restaient prostrés dans l’anonymat du deuil ou de la douleur.

Les Charlie sont les mêmes que leurs aînés de la dernière guerre, qui se  sont levés quand Paris a été touché alors que le terrorisme islamique date en fait d’une vingtaine d’année. Tous les jours des dizaines de victimes de ce même terrorisme succombent sans qu’un seul des Charlie ne se retourne devant l’horreur, sans qu’aucun des chefs d’états présents  ne daigne se déplacer , que dis-je ne daigne s’offusquer. On le sait un mort français a plus d’importance qu’un enfant Syrien ou Palestinien. Les Charlie sont les foules qui créent des bouchons lorsqu’il faut reluquer un accident au bord de la route.

L’indécence c’étaient ces drapeaux français, déployés à la barbe de l’universalisme de la lutte anti-terroriste, ce drapeau-là flairait bon le fanion de Marine;  l’indécence, c’était Netanyaou, ce grand démocrate pas invité par Hollande mais pourtant présent en tête de cortège, imposant que débarque à République le conflit israelo- palestinien, l’indécence, c »est Georges Cloonay qui se dit lui-même Charlie.

Et tous les chefs de guerre, ralliés à l’Otan, cette arme de destruction massive qui n’a de cesse de bombarder de manière aveugle, qui doit utiliser son arsenal de manière à renouveler le stock d’armes. Tous présents, ces soldats à la botte de l’oncle Sam, qui cherchent un endroit au Larzac pour construire un autre Guantanamo.

L’indécence c’est le tous d’accord, alors que notre force, c’est notre spontanéité, nos divergences, notre façon de dire non au consensus. Charlie est le contraire de l’unanimisme. Charlie, c’est du piment vert, le contraire d’une tarte à la crème.

l’indécence, c’est l’appel aux lois d’exception , c’est d’accepter qu’on nous fouille à l’entrée des cinoches, des supermarchés et des églises. Comme on fait dans les aéroports et qui n’a jamais empêché aucun attentat.

L’indécence, c’est le coup de chapeau au GIGN, aux forces de l’ordre, à l’armée, au Raid, alors que le héros c’est la petite gardienne de la paix stagiaire de Montrouge qui n’avait rien à faire sur la voie publique (un stagiaire n’a pas à être exposé), qui avait été placée là par manque d’effectifs; qui a été abattue par l’erreur impardonnable des policiers, mais aussi de tout un peuple qui ne veut plus payer d’impôts et surtout pas des fainéants de fonctionnaires.

L’indécence, c’est d’affirmer qu’on n’a pas pas peur mais qu’on demande quand même qu’on renforce la protection.

L’indécence, c’est les médias, engagés dans une course à la une et au scoop, en boucle sur le sensationnel, on croyait revoir les tours branlantes du 11 septembre.

L’indécence c’est de voir les proches des victimes montrer leurs larmes devant les écrans de télé, c’est de sonner l’angélus pour des gars qui se sont battus contre les religions toute leur vie, l’indécence c’est  couvrir d’éloges des Dieux du crayon qui étaient au bord du dépôt de bilan par manque de lecteurs.

L’indécence, c’est de ne pas nommer la première responsable de ce désastre absolu. Parce-que la première responsable , c’est la France elle-même.

Parce-que les terroristes sont Français, ont grandi en France, et sont simplement quelques uns des 150 000 jeunes qui sortent de l’école sans aucune formation chaque année et n’ont donc aucun avenir, que le fait de butter. Responsabilité des politicards de mes deux, responsabilité des citoyens repliés sur leurs convictions, leur patrimoine, leurs privilèges, responsabilité des bobos, responsabilité de ceux qui n’ont qu’une envie, faire partie des bobos. Responsabilité des 5% de Français qui possèdent 60% du patrimoine des Français. Responsabilité des électeurs qui n’ont que le souhait de perpétrer l’injustice sociale.

La bonne nouvelle si l’on veut bien admettre les chiffres officiels, c’est que si 3,7 millions de personnes ont défilé , c’est que 62 millions n’ont pas défilé. La dernière indécence aura donc été d’affirmer que toute la France a défilé.

En mémoire des victimes de la boucherie je suis allé me balader dans la forêt de Montmorency, là-même où Rousseau  écrivit le Contrat Social, prémisse de la démocratie et en fut chassé par le pouvoir en place.

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | Pas de Commentaire »

CHARLIE HEBDO, C’EST QUAND LE MOMENT ?

Posté par provola le 10 janvier 2015

Article du 24/09/2012

La gauche officielle qui ‘est qu’une gauche de pacotille se prend les pied dans le tapis des convenances. Fabius et Ayrault ont targué le journal Charlie Hebdo d’irresponsabilité.

Selon eux, ce n’était pas le moment de mettre de l’huile sur le feu au moment ou la communauté musulmane serait remontée comme une pendule contre un film bidon dont on ne sait même pas s’il existe vraiment. Comme si il y avait un moment pour dénoncer, pour dire, pour penser, pour s’émouvoir, pour respirer. Le gouvernement gênés aux entournures envoie le limier Valls faire le sale boulot de représentant de commerce du pouvoir, celui-ci devant rester ferme face à la soi-disant menace  islamiste. Les rodomontades font suite aux démonstrations de sévérité, la République ne lâchera rien, fut-elle socialiste, toute manifestation sera interdite, les islamistes ne passeront pas.

Sauf qu’il n’y aura pas de manifs parceque les Musulmans dans leur immense majorité n’ont rien à faire des caricatures de Charlie Hebdo et des films de série B  avec un prétendu message. Comme les Chrétiens ont cessé depuis longtemps de s’offusquer à chaque fois qu’on insulte le Messie, les Musulmans qui ne sont pas nés de la dernière pluie savent tout aussi bien démêler la pelote de l’instrumentalisation du Prophète.

Alors de grâce, laissons tous les Charlie du monde s’exprimer, tenter de vendre leurs caricatures comme tout autre marchand de papier et gardons nous de prendre les donneurs de leçons pour des coeurs pûrs, la République pour une gardienne de la morale. N’est ce pas cette même République qui flaire bon le business dès que des Musulmans, radicaux pour le coup, veulent bien acheter une centrale nucléaire, un TGV ou un Rafale ? Que n’a-t-on entendu les Valls, les Ayrault, les Hollande se prononcer sur les peines capitales prononcées du coté de La Mecque, sur l’étonnant intérêt du Qatar pour nos banlieues ? Il est drôle de voir ces monarchies potiches, gardiennes du temple pétrole plus que du Coran, être considérées comme de grandes amies de l’occident démocratique.

Existe-t-il de bons islamistes, qui nous achèteraient des tas de missiles, des voitures de luxe, des radars, qui occuperaient nos palaces parisiens qui seraient bien vides s’il fallait les emplir de bons chômeurs bien de chez nous ? Existe-t-il de bons islamistes qui feraient grimper le prix du m2 avenue Foch et habilleraient leurs femmes libérées en robes Chanel ?

 

Sur le site du NPA

Après l’ignoble attentat contre Charlie Hebdo
L’union nationale est un piège
Unissons-nous pour la démocratie, la solidarité contre le racisme

L’attaque à l’arme lourde qui a fait 12 morts dans les locaux du journal Charlie Hebdo à Paris suscite dans tout le pays l’émotion, l’indignation, la colère et la révolte. Cette attaque terroriste est insupportable. L’exécution des salariés et des dessinateurs du journal  est un crime qui nous vise toutes et tous, un crime contre la démocratie et la liberté d’expression. Notre solidarité est pleine et entière avec les victimes de cette folie meurtrière.

Ceux qui ont commis ces crimes veulent terroriser, provoquer délibérément l’horreur et la peur, créer une situation de tension extrême, précipiter l’affrontement et la radicalisation. Le danger est immense de voir le racisme et l’islamophobie déferler. D’ores et déjà les actes contre les musulmanNEs  (attaque contre des mosquées, agressions…) se multiplient. Il est décisif d’y opposer une condamnation et une résistance  sans concession. Plus que jamais nous devons combattre toutes stigmatisations, toutes discriminations. Il faut aussi refuser toutes les mesures sécuritaires et liberticides.

Hollande appelle à l’union nationale, le PS, l’UMP organisent dimanche des marches d’union nationale auxquelles le FN, reçu par Hollande le 9 janvier, a demandé à être invité. Les uns et les autres cherchent ainsi à masquer leur propre responsabilité dans la dégradation sociale et politique, le climat délétère que nous connaissons aujourd’hui. Tout en s’en défendant, ils cultivent un climat xénophobe et raciste, la peur de l’étranger, la peur de l’autre, terreau de la haine. Ils veulent ainsi diviser les classes populaires, les soumettre à leur politique, à leur ordre social qui engendrent la barbarie qu’ils prétendent combattre. Le comble du cynisme revient à Marine Le Pen qui a fait de la xénophobie, de la dénonciation des immigrés et des étrangers son fonds de commerce.

Une politique qui engendre le désespoir et la barbarie

Cette violence meurtrière et barbare ne vient pas de rien. Elle se forme au cœur de la violence sociale et morale que connaît une large fraction de la jeunesse des quartiers, la violence du racisme et de la xénophobie, des discriminations, la violence du chômage et de l’exploitation. Cette violence barbare est l’enfant monstrueux  de la guerre sociale  que mènent la droite et la gauche au service de la finance.  Et aussi des guerres contre les peuples qui se sont enchaînées depuis la première guerre contre l’Irak, en Afghanistan, en Libye, en Afrique, en Syrie. C’est aussi la guerre engagée depuis des décennies contre le peuple palestinien. Des guerres qui ne visent qu’à maintenir la domination des multinationales, leur droit à piller les richesses alimentent ainsi les pires fondamentalismes réactionnaires.  Cette violence militaire barbare engendre une autre violence barbare. Il n’y a pas de réponse à la décomposition sociale dont le crime contre Charlie  Hebdo est la dramatique expression sans combattre les politiques qui l’engendrent.

Pour la solidarité entre les travailleurs et les peuples

Notre solidarité avec Charlie Hebdo, avec les victimes de ce crime terroriste odieux dont certaines ont été souvent partie prenante de nos combats, c’est la lutte contre toutes les bêtises réactionnaires qui dressent les hommes et les peuples les uns contre les autres, contre tous les préjugés obscurantistes. La démocratie et la  liberté d’expression ne se divisent pas, pas plus que le respect des hommes, des peuples ou de la vie humaine.

C’est pourquoi,  sur nos lieux de travail et d’études, sur nos lieux d’habitation nous pouvons discuter, nous rassembler, manifester pour construire la solidarité nécessaire pour faire vivre la démocratie et la liberté, en toute indépendance des forces réactionnaires et du gouvernement.

 

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | Pas de Commentaire »

LE MECANISME DES FLUX DE CO2

Posté par provola le 24 novembre 2014

Image de prévisualisation YouTube

Une année de production de CO2 visualisée, et la propagation du gaz dans l’atmosphère.

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | Pas de Commentaire »

L’APOCALYPSE EN SYNTHESE

Posté par provola le 9 avril 2014

L'APOCALYPSE EN SYNTHESE dans ACIDIFICATION DES MERS cover

CLIMAT : LE GIEC REND SON RAPPORT SCIENTIFIQUE

Le Giec a publié le « résumé pour décideurs » du rapport de son groupe-1, consacré aux bases physiques du dossier climat.

Texte destiné en théorie aux « décideurs » – gouvernements, acteurs économiques et sociaux – il fait 36 pages et offre quelques graphiques scientifiques issus du rapport complet, qui sera bientôt disponible . Ce résumé a été adopté par consensus des 195 délégations gouvernementale cette semaine à Stockholm. Il représente donc simultanément un résumé extrêmement condensé de la science du climat produite depuis 2007 et jusqu’à 2011, et l’accord des délégations gouvernementales sur la manière d’exprimer ce résumé en langage pas trop technique. Comme il a été souvent expliqué, ce processus conduit à un texte très prudent, plus susceptible de minimiser le changement climatique en cours ou à venir qu’à le maximiser.

Le choix entre un climat futur changé... ou bouleversé

Voici une des figures du résumé pour décideurs qui présente le choix fondamental qui sera fait par les sociétés humaines, gouvernements, entreprises, citoyens producteurs et consommateurs.

A gauche, le planisphère orange pâle montre l’élévation de température moyenne de la surface de la Terre à la fin du siècle si nous parvenons à maîtriser nos émissions de gaz à effet de serre de manière à ce que les émissions cumulées se situent vers 270 milliards de tonnes de carbone. A droite, le planisphère couvert de rouge montre ce qui se passerait si on continuait sur la pente actuelle, avec un total cumulé de 1685 milliards de tonnes de carbone (en fait il s’agit d’un chiffre médian des émissions qui conduisent selon les différents modèles climatiques à ce résultat).

En résumé pour les mal-comprenants, et donc dans un langage très différent de celui du Giec: dans le premier cas, le climat change rapidement, mais pourrait rester en dessous d’un seuil fixé à 2°C de plus, même avec un système climatique qui réagirait fortement à la perturbation anthropique. Ce changement serait important, d’une rapidité et d’une ampleur sans précédent depuis le néolithique, mais les problèmes qui en découleraient seraient « gérables »… toute choses égales par ailleurs en économie, géopolitique, etc. En revanche, dans le second cas, toujours en langage non correct, les générations futures risquent de nous maudire. Logique puisque le changement de climat ainsi anticipé consiste à bouleverser la Terre avec un écart climatique correspondant à celui qui sépare une ère glaciaire d’un interglaciaire… mais en cent ans au lieu de 5.000 ans.

Les forçages climatiques anthropiques et solaire despuis 1750    Les forçages climatiques anthropiques et solaire depuis 1750 . En voici un second graphique, qui résume les forçages climatiques dus à l’homme et au Soleil depuis 1750. Les actions réchauffantes ou refroidissantes des gaz et aérosols émis par l’homme dans l’atmosphère et la conséquence sur l’albédo (la réflexion de l’énergie solaire par la surface des sols) des changements dans l’usage des sols (déforestation) sont représentés dans ce tableau synthétique.

 

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS, RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

RAPPORT DU GIEC: NOUS Y VOILA, DANS LE CACA

Posté par provola le 31 mars 2014

                       Voici le 5 ème rapport du Giec, jamais auparavant  les conclusions n’avaient été aussi précises, aussi claires, à la barbe de tous les climato-sceptiques, aussi Allègre soient-ils. Le réchauffement climatique est bien en route et rien ne peut plus l’arrêter, ce qui peut nous arriver de mieux, c’est d’en atténuer les effets.

La probabilité d’impacts graves, étendus et irréversibles s’accroît avec l’intensification du réchauffement », note ce rapport intitulé « Changement climatique 2014: impacts, adaptation et vulnérabilité ». Ce nouvel opus du Groupe intergouvernemental d’experts sur l’évolution du climat (Giec) de l’ONU, prix Nobel de la paix, est le fruit d’un immense travail – 12.000 publications passées en revue – et constitue l’état des lieux scientifique le plus complet depuis le rapport de 2007.

Bien sur Valls arrive comme un sauveur dans notre esquif à la dérive, mais ce non évènement à l’échelle de l’humanité aura réussi à masquer l’annonce la plus importante depuis la fin de la seconde guerre mondiale.

Le Giec confirme et signe la longue litanie des indices soulignant le rôle de l’homme dans le changement climatique en cours, pendant ce temps, nos dirigeants se demandent comment retrouver la croissance qui contribue au déchaînement des évènements climatiques. La dérision s’empare de notre chaloupe de tarés, la Tour Eiffel s’éteind durant 5 minutes pour « sauver la planète » disent-ils alors que 35GT de CO2 sont déversés dans l’atmosphère en 2013 à l’aune de la mondialisation.

Les travaux du Giec (195 pays) servent de base aux négociations internationales sur le financement des actions d’adaptation et la réduction des gaz à effet de serre: l’objectif est de limiter le réchauffement à 2° C en moyenne par rapport aux niveaux pré-industriels, la planète ayant déjà pris 0,8°C et la trajectoire actuelle nous conduisant vers +4° à la fin du siècle.

« Dans de nombreux cas, nous ne sommes pas préparés aux risques actuels liés au changement climatique », a estimé Vicente Barios, co-président du groupe de scientifiques auteurs du rapport, en soulignant la nécessité d’investir dans cette direction. A plusieurs reprises, le rapport souligne que ce sont les populations pauvres des pays du Sud qui subiront les impacts les plus forts du changement climatique.

« La part de la population mondiale confrontée à des pénuries d’eau ou affectée par d’importantes inondations va s’accroître avec le niveau du réchauffement au 21e siècle », souligne le « Résumé pour décideurs », une synthèse destinée aux politiques.

Je tâcherai sur ce blog dans les prochains jours de vous détailler ce rapport essentiel qui ne devrait pas tomber dans l’oreille d’un sourd, pour peu que l’on s’intéresse un minimum au monde que nous laisserons à nos enfants.

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | Pas de Commentaire »

RAPPORT DU GIEC J-1

Posté par provola le 30 mars 2014

                  Hier a eu lieu le earth hour, on éteint quelques monuments pour se donner bonne conscience, pour « sauver la planète », jamais dans l’histoire de l’humanité la connerie n’aura atteint un aussi haut niveau, aussi haut que le niveau des émissions de gaz à effet de serre, évalué à 35 GT pour l’année dernière.

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | Pas de Commentaire »

RAPPORT DU GIEC J-2

Posté par provola le 29 mars 2014

                     Je vous laisse un dernier weekend tranquille, allez vous promener,  passez du bon temps, tout ce qui vous attend après risque de vous angoisser assez pour vous gâcher le reste de vos jours.

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | Pas de Commentaire »

RAPPORT DU GIEC: J-4

Posté par provola le 27 mars 2014

                        La fin de notre civilisation n’est plus très loin, les élections municipales ressembleront lundi à une douce récréation. A moins que nos politiciens de merde ne continuent de se foutre de nous. 

Vous aurez bien entendu sur ce blog un large compte-rendu du rapport du Giec, dont on sait déjà qu’il est une catastrophe annoncée.

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | Pas de Commentaire »

LE TRAFIC AERIEN EUROPEEN EN TEMPS REEL (la merde du ciel)

Posté par provola le 21 février 2014

lien, cliquer sur: http://www.flightradar24.com/#51.34,17.62/5?&_suid=139300293894606843521468235278

… pour suivre EN DIRECT notre course désespérée vers une improbable destination, ou comment aller à marche forcée vers notre propre extinction.

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | Pas de Commentaire »

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE: C’EST PIRE QUE PREVU (Bonne Année)

Posté par provola le 1 janvier 2014

                         Bonne année bla-bla. Pardonnez, il n’est plus temps de s’amuser, il n’est plus temps de se congatuler, c’est ce que nous conseille la revue scientifique Nature qui publie aujourd’hui une récente étude sur l’évolution du climat à l’échelle globale. Et bien le moins qu’on puisse dire est que les choses semblent aller dans le mauvais sens avec une prévision d’une augmentation des temprératures de 4 degrés à l’horizon 2100 et même 4 degrés supplmémentaires en 2200.  J’en apprends un peu plus sur cette recherche et je vous en réserve la primeur au plus vite. Les voeux m’ennuient au plus haut point.

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | Pas de Commentaire »

MER ACIDE

Posté par provola le 1 mars 2012

MER ACIDE  dans ACIDIFICATION DES MERS ocean-vague_9739

 

                       La mer n’a jamais été aussi acide, elle absorbe environ un quart du CO2 produit par les activités humaines. C’est la conclusion d’une étude publiée sur la revue Science et qui a reconstitué l’évolution de l’acidité des océans sur une période de 300 millions d’années.

Selon les chercheurs, le taux de CO2 dans l’atmosphère augmentant de manière exponentielle pourrait bouleverser l’équilibre de la faune marine, détruisant  les barrières de corail, ainsi que des espèces aussi diverses que les huitres ou les saumons.

En examinant cette histoire de 300 millions d’années, il a été retrouvé une augmentation de CO2 semblable à ce qui est en train de se passer actuellement, même si cette évolution s’est faite de manière plus lente. La période appelée Paléocène-Eocène Thermal Maximum (PETM)  remonte à 56 millions d’années, le taux e CO2 a alors doublé en une période de 5000 ans, la hausse de températures globales ayant atteint 6°. Le bouleversement des températures provoqua une mutation radicale de la vie sur Terre.

La moitié des micro-organismes unicellulaires disparurent ce qui tendrait à prouver que même les organismes de la chaîne alimentaire supérieure ont alors disparu en grande partie.

Dans cette étude on estime que le pH de l’eau s’est abaissé d’un facteur 0,45 ce qui marque une forte hausse de l’acidité.

Au cours du dernier siècle, le taux de CO2 dans l’atmosphère a augmenté de 30% et le pH marin s’est abaissé de 0,1, la vitesse d’acidification est dix fois supérieure par rapport à ce qui s’est passé dans le passé.

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS | 1 Commentaire »

EUROPE, MARÉE MONTANTE

Posté par provola le 14 septembre 2011

               

 EUROPE, MARÉE MONTANTE  dans ACIDIFICATION DES MERS dans EUROPE

 

                                Alors que nos dirigeants se déchirent pour savoir qui va bien pouvoir payer les dettes accumulées durant trente ans pour assurer une croissance fictive et de bons revenus à quelques familles, notre environnement marin ressemble de plus en plus à une baignoire d’eau chaude chlorée.

Le projet Clamer (climate change and european marine ecosystem research) vient d’établir un état accablant des mers entourant notre continent. Fonte des glaciers, augmentation des températures et déplacement des espèces animales se font à une vitesse sans précédent, beaucoup plus élevée que tout ce qu’on avait pu imaginé. En ce début de siècle , les températures augmentent 10 fois plus vite que la moyenne du 20 ème siècle, de 1986 à 2006, la surface des eaux s’est réchauffée de 3 à 6 fois la moyenne globale et cela a contribué à l’érosion plus ou moins marquée de 15% des cotes. 

Vers la fin du siècle la mer Baltique devrait être de 2 à 4 degrés plus chaude, la mer du Nord de 2 degrés. En 2100, le niveau des mers européennes devrait s’être élevé d’environ 60 cm.  

Je ne parle pas là de la qualité des eaux ou plutôt des boues maritimes qui deviennentun véritable dépotoir . Chaque Européen a rejeté cette année 525 kg d’ordures dont une bonne partie se retrouve directement dans l’environnement sous forme de méthane dans les décharges à ciel ouvert, de pesticides, de sacs plastiques qui polluent les océans, d’algues vertes alimentées par les lisiers, de gaz carbonique après incinération, ce qui acidifie la mer, tout ceci contribuant à l’extinction programmée de 30% des espèces animales marines en un siècle. 

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS, EUROPE, RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

VASTE FUMISTERIE

Posté par provola le 30 mai 2011

                       J’aime les fumistes, les vrais, mon grand-père en était un, il oeuvrait pour que ses tuyaux de poêle ne laissent échapper la moindre fumée, il tapait pour les rouler, sur des plaques de tôle de zinc à rythme régulier, à s’en tordre les tympans, il formait ses conduits, calibrait les embouts, les installations étaient calibrées au millimètre, à la main, et ses doigts de fée, d’orfèvre du CO2, ajustaient les éléments comme les mécanismes d’une horlogerie suisse.

Je ne sais par quel hasard du langage le terme de « fumiste » est devenu synonyme de mauvais artisan, cela m’attriste mais lorsque je prends connaissance des indices de rejet de CO2 dans l’atmosphère de notre société globalisé et des palabres de ses activistes forcenés, de ses chantres de la croissance, je ne peux que dépoussiérer le compliment devenu insulte au cours des âges, car voilà bien les nouveaux fumistes de l’ère moderne, des usurpateurs ceux-là, qui ont perdu l’amour du travail bien fait, qui considèrent que le développement doit forcément passer par l’encrassage de la chaudière atmosphérique.

La nouvelle qui devrait nous réjouir, la fin de la crise économique, est en fait l’annonce d’un désastre écologique programmé.

L’IEA, l’Agence internationale pour l’environnement vient de communiquer les quantités de CO2 émises par l’humanité en 2010, et comme on pouvait s’y attendre, le résultat a de quoi effrayer. Le record d’émissions a une nouvelle fois été battu avec un total de 30,6 giga-tonnes de CO2, ce qui représente une augmentation de 1,6 giga-tonnes sur 2009. La crise mondiale avait seulement fait fléchir ce triste score de quelques 0,3 giga-tonnes, il aura suffit d’un regain d’activité dans les principaux pays développés pour que la cheminée recommence à cracher.

Le constat est clair, rien n’arrête la course folle, la machinerie s’embale au lieu de freiner, et ni les Kyoto, ni les Copenhague ni feront rien, tout simplement parceque les prêtres de ces fausses messes, les envoyés spéciaux de nos dirigeants écotartufes sont payés pour que les négociations ne viennent entraver le pas cadencé du développement, directement responsable des bouleversements atmosphériques et marins, de la concentration des gaz à effet de serre et de l’acidification des océans.  

Le prochain rapport du GIEC sur le changement climatique sortira l’année prochaine, gageons qu’il ne soutirera de nos consciences anesthésiées par enfumage, qu’un éternuement feutré.

Energie G20

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS, RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

LA MER SE MEURT

Posté par provola le 6 février 2011

               Si la dispute n’est pas près de se tarir entre climato-sceptiques et tenants de la Confrérie diu Giec, annonciateurs de l’accélération de la hausse des températures globales, il est une question qui peut au moins mettre tout le monde d’accord, même Allègre.

Le CO2 anthropique (produit par l’homme) augmente chaque année, cela bouleverse l’atmosphère mais aussi, par voie de conséquence les océans qui diluent le CO2 en quantité toujours plus importante.

On sait l’effet du CO2 sur l’atmosphère, on connaît aussi les conséquences de l’augmentation d’anhydrite carbonique diluée dans l’eau de mer. On pouvait imaginer que la masse représentée par les océans, des milliers de fois plus importante que celle de l’atmosphère, ne pouvait être réellement détériorée par une hausse de la concentration du taux de CO2. Il apparaît au contraire qu’un phénomène d’acidification se produit, et que ceci met gravement en danger la survie du krill, ces minuscules crustacés qui sont à la base de la chaîne alimentaire de la vie sous-marine.

Selon les chercheurs de L’Australian Antarctic  Division de Kingston en Tasmanie le plancton est menacé par l’acidification des océans du à l’augmentation de CO2 atmosphérique dilué dans les eaux.

Leur expérience a porté sur l’exposition d’échantillons d’embryons de krill à quatre différentes concentrations de CO2, 380, 700, 900, et 2000 parties par million. Ces essais ont montré que l’exposition au dioxyde de Carbone pouvait augmenter la mortalité des embryons de 54%. Les chercheurs ont ainsi mis en évidence l’extrême fragilité du krill dans sa phase embryonnaire, vis à vis des changements climatiques à partir de concentrations d’environ 950 ppm.

Si l’acidification de l’eau de mer continuait au rythme actuel, cela mettrait en risque d’extinction une bonne partie du krill mais aussi de la faune marine. 

LA MER SE MEURT  dans ACIDIFICATION DES MERS Carte-variation-ph-ocean-actuelle_Plumbago-Wikimedia-CC-by-sa-3

Carte des variations du pH depuis l’ère pré-industrielle de 1700 à 2000,  de manière générale le pH des océans s’est abaissé, ce qui correspond à une acidification de l’eau mer.

 

Publié dans ACIDIFICATION DES MERS, ECOLOGIE | 1 Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement