ON VA ALLER SE BAIGNER AU NORD DU GROENLAND

Posté par provola le 28 août 2018

La plus ancienne et la plus épaisse mer de glace s’est fissurée en Arctique pour la première fois

La mer de glace la plus ancienne et la plus épaisse du monde vient de se fissurer au nord du Groenland, en Arctique. C’est la première fois qu’un tel phénomène se produit dans cette zone qu’on pensait protégée. Les fortes chaleurs et les vents puissants enregistrés cette année sont les responsables.

Banquise

Pour la première fois, la banquise s’est fissurée au nord du Groenland.

CC0 CREATIVE COMMONS

BRISEE. Là où la glace s’étend normalement sur des millions de kilomètres carrés, même en été, la mer liquide s’est infiltrée dans une immense brèche au début du mois d’août 2018. C’est ce que rapporte un article duGuardianC’est la première année où la banquise se fend dans cette région du globe.

« La dernière zone de glace »

Le Groenland est en grande partie recouvert de glace. Cette calotte polaire ne doit pas être confondue avec la banquise qui désigne la couche de glace recouvrant l’océan. Les terres au nord du Groenland sont habituellement prolongées par la banquise. Dans cette zone, la glace est généralement très compacte en raison de la dérive transpolaire. Ce courant océanique s’écoule d’est en ouest dans l’océan Arctique et pousse la glace de la Sibérie à travers l’Arctique jusqu’à la côte. Les gros blocs de glace sont alors coincés dans cette région et s’y entassent, créant une immense étendue glacée très épaisse (de quatre à vingt mètres d’épaisseur). Cette mer gelée était surnommée « la dernière zone de glace » car les scientifiques prédisaient que ce serait la dernière barrière nordique contre les effets de la fonte d’une planète plus chaude. Ils se trompaient.

ON VA ALLER SE BAIGNER AU NORD DU GROENLAND dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

info-ayl dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

xjR1t2S9_normal

Thomas Lavergne@lavergnetho

So the open water / low concentration patch North for Greenland is still there (and slowly moving westward). Nice and scary. From http://seaice.dk 

Leif Toudal@elmltp
En réponse à @lavergnetho et 2 autres

A small animation from @DTUSpace
showing our combined #Sentinel1 and #AMSR2 images and our @CMEMS_EU #Sentinel1 1-day ice drift vectors. All from http://www.seaice.dk

Sur cette animation vidéo, on voit la mer en bleu qui s’immisce entre la banquise et la côte nord du Groenland. © seaice.dk 

La chaleur et le vent ont ouvert la glace

Les fortes chaleurs de cette année et les vents chauds auront eu raison de la banquise. Le réchauffement climatique est directement responsable de ce phénomène. En effet, les températures dans l’Arctique augmentent deux fois plus vite qu’aux tropiques. Les années 2015, 2016 et 2017 sont les plus chaudes jamais enregistrées à la surface du globe d’après l’Organisation météorologique mondiale (OMM). Et le premier semestre 2018 poursuit cette tendance. Début août 2018, la station météorologique de Kap Morris Jesup, au nord du Groenland, avait enregistré un record de température de 17 °C. Avant cet été, la banquise s’était déjà fissurée en février, alors que le mercure avait grimpé anormalement haut durant une dizaine de jours. Les vents puissants et chauds ont également contribué au détachement des blocs de glace de la côte et les ont poussés vers le large. Depuis plusieurs années, la glace se fragmente au pôle nord. Et plus les blocs de glace sont petits et épars, plus ils sont mobiles.

« Je ne peux pas dire combien de temps cette brèche restera ouverte mais même si elle se ferme dans quelques jours, le mal sera fait : la vieille glace de mer épaisse aura été repoussée de la côte vers une zone où elle va fondre plus facilement » a déclaré au Guardian Thomas Lavergne, chercheur à l’Institut météorologique de Norvège. Or la fonte de la banquise entraîne des effets néfastes sur le climat comme la modification des courants océaniques et atmosphériques. De plus, si la glace fond, beaucoup de ressources en hydrocarbures deviendraient potentiellement accessibles, ce qui pourrait transformer ces terres encore vierges en zones industrielles. Des perspectives qui font froid dans le dos.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement