COP21: MORALES MET LES PIEDS DANS LE PLAT

Posté par provola le 1 décembre 2015

Le discours du Président Bolivien à l’ouverture de la COP21 :

                  Le ton est donné, la fracture se situe exactement entre les pays du sud et les pays du nord ayant pollué la planète impunément durant 160 ans.

Les USA et l’Europe reconnaissent leur responsabilité et son prêts à payer pour la transformation énergétique des pays du sud ? Morales leur dit: chiche.

Le Président bolivien pointe du doigt le capitalisme débridé qui au nom de la liberté de marché globalisée a dégradé notre planète -mère jusqu’à un point de non retour.

Il déplore la façon dont le système dominant a exploité jusqu’à plus soif les ressources de la planète au profit de quelques-uns.

Des mots très lourds de sens qui n’ont pas reçu un accueil enthousiaste à la fin du discours. On s’en doutait un peu, des mots passés totalement inaperçus dans la mélasse des déclarations convenues des pays du nord.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement