• Accueil
  • > EUROPE
  • > NOUS SOMMES TOUS DES FACHOS, L’EUROPE SANS PITIE.

NOUS SOMMES TOUS DES FACHOS, L’EUROPE SANS PITIE.

Posté par provola le 4 octobre 2013

                            

                         Nous sommes le continent des renoncements, de tous des fachos, nous sommes agrippés à nos valeurs invisibles, à nos peurs, à nos petites mesquineries. A genoux devant la Chine Obama et le Qatar.

Je sais aujourd’hui que je suis en réalité rien moins qu’un facho, moi qui croyait être partisan d’une gauche radicale. Car enfin, vivre dans ce continent de merde me ramène à mes plus bas instincts. 

Depuis sa création en 1957, l’Europe plutôt que grandir n’a cessé de se réduire, d’abord en s’accrochant à l’OTAN, ce qui la plaçait de fait sous l’éteignoir américain, ensuite en n’étant qu’une filiale de l’Allemagne productiviste, attachée à sauvegarder le patrimoine de ses futurs retraités.

Jusqu’à devenir un enfer pour les Roms, et un cimetière pour des milliers de migrants de l’espoir qui souffrant le martyr de l’autre coté de la grande rivière tentent désespérément d’atteindre un graal inexistant. 

Une chaloupe  comme des centaines d’autres auparavant sans plaque d’immatriculation et sans drapeau a chaviré avec à bord 500 réfugiés serrés comme des sardines partis de Lybie et qui  tentaient de rejoindre l’île de Lampedusa, la terre promise.

On dénombre plus de cent morts et plus de deux cents personnes sont portées disparues.

Pas des Somaliens ou des Erythréens comme on entend partout mais des femmes et des enfants.

Combien faudra-t-il encore de morts et de drames pour qu’enfin on se préoccupe sérieusement du sort des candidats au bonheur ?

Il s’agit très certainement de l’une des pires catastrophes de l’histoire de l’émigration et les médias ce matin sont muets ou quasiment. Ce qui importe , c’est de savoir si l’on va travailler le dimanche ou le prix des cigarettes. S’il s’était agi de disparus américains ou même japonais, de Canadiens ou de Suisses, combien de tonnes de larmes aurions-nous versé et combien de titres grandiloquents ?

Honte à nos dirigeants européens impavides qui comme d’habitude se sont constitués en grande tablée, argumentant la probable augmentation des taux de 0.25%, honte à nos clampins inutiles harnachés à leurs privilèges.

Honte à notre médiocratie nationale, DE DROITE COMME DE GAUCHE qui tourne la tête pour ne pas ressentir sa propre culpabilité, honte à notre démocratie aussi muette qu’une carpe qui veut aller bombarder la Syrie sous l’aile protectrice des Ricains mais qui est incapable de trouver un moyen de protéger les populations migrantes à ses portes. Honte à nous qui avons dilapidé l’esprit des barricades.

Honte à notre sphère médiatique qui butine ci-et-là des buzz en bouteilles vides.  TF1 titre sur le mariage des rois et des reines. Ces noces de l’absurde et du dérisoire, noces d’une fin annoncée, celle de l’humanité tout entière.

Honte à nous qui buvons à la source le fiel spirituel du libéralisme échevelé sans une marque de compassion.   

A oui j’oubliais, au moment où des centaines de Somaliens trouvaient la mort en traversant la Méditerranée, un marin nommé Armel Le Cleach venait remplir nos médias en ayant battu le record de la Traversée de la Mer de la Mort. Ce genre de raccourci devient absolument insupportable et aucun journaliste n’a relevé l’indigne association.

Il y a des jours où l’on souhaiterait remettre le raccourci en place de grève, j’ai nommé notre chère guillotine.    

 

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement