TSONGA L’IMMIGRE DE LUXE

Posté par provola le 8 juin 2013

                        

             Il aura suffi que le dénommé Tsonga essaye d’effacer des palmarès de la planque fiscale, l’exilé  Noah, pour que la France oublie ce dont elle était en train de discuter depuis quelques semaines, à savoir lutter contre la fraude et l’évasion fiscale. Oh bien sur,  Tsonga n’est pas un fraudeur, un délinquant du fisc, il n’en demeure pas moins que comme tous ses congénères il se paie notre tête en affichant sa volonté de planquer son pognon en des contrées plus sures, c’est à dire de l’autre coté di rideau de fer du secret bancaire.

En voilà un qui nous dit clairement que le partage ne s’ intéresse qu’à petites doses et préfère se la couler douce, loin des turpitudes bleu blanc rouge, tout en faisant la une des journaux bien de chez nous. Dans cette mascarade insensée, on ne peut que souligner le rôle machiavélique de nos médias qui d’un coté font souffler le chaud de la lutte nécessaire contre les trafics qui pèsent sur notre économie en subtilisant des sommes qui s’avéreraient au combien  nécessaire à la santé de notre économie, mais aussi le froid en cette façon qu’ils ont de porter au pinacle des individus de seconde zone qui ouvertement se moquent de notre communauté.

Evidemment, Tsonga n’est pas le seul dans son cas, le bienheureux Loeb, champion du monde de rallye, nous la joue également sournoisement, ce n’est pas une raison de ne pas renvoyer ces mecs chaque fois qu’ils viennent remplir nos conversations et nos sentiments.

D’autant que Tsonga vient en plus nous vanter les splendeurs du Kinder Bueno, cette saloperie en barres, bourrée d’huile de palme et appartenant au groupe Ferrero dont le siège se situe au Luxembourg pour alléger son impôt…

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement