• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 4 avril 2013

ROYAL OUBLI

Posté par provola le 4 avril 2013

                        La présidente PS de la région Poitou-Charentes, Ségolène Royal, a estimé jeudi que la fraude imputée à Jérôme Cahuzac était consternante et jetait le discrédit sur les élus, sans se prononcer sur le point de savoir si François Hollande était au courant avant mardi.

«C’est consternant, c’est affligeant, parce que la politique c’est servir les autres et c’est ne pas se servir. C’est une règle d’or, une règle à respecter et à protéger», a déclaré à des journalistes la candidate du PS à la présidentielle de 2007, en marge d’une réunion au conseil régional à Poitiers.

«On a la chance en France d’avoir beaucoup d’élus engagés qui ne ménagent pas leurs peines (…) et tout d’un coup il y aurait un discrédit jeté sur l’ensemble des élus parce que certains se livrent à des comportements qui sont une trahison par rapport à la fonction magnifique de dépositaire de la confiance du peuple», a-t-elle encore déclaré, avant de souhaiter une «sanction rapide et intransigeante.

On sait désormais que le compte de Cahuzac datait de 20 ans , or il y a sept ans on se souvient que Royal, alors en course pour l’Elysée s’était faite épinglée par le Canard Enchainé pour sous estimation de patrimoine de manière à minimiser son impôt sur la fortune:  

Dans son édition du 7 mars 2007, l’hebdomadaire affirme notamment que son patrimoine immobilier s’élève en fait à plus de 1,8 millions d’euros, bien loin des 933 000 euros officiellement déclarés au fisc. « Les contribuables fortunés ont certes une fâcheuse tendance à minimiser la valeur de leur patrimoine de 10 à 15%. Mais la candidate à l’Elysée pulvérise les records de sous-évaluation immobilière », écrit le journal. Objectif de Ségolène Royal et François Hollande, selon Le Canard enchaîné : limiter leur ISF, établi à 862 euros en 2005, au lieu de 6 000 euros, d’après l’estimation du journal.

Toujours selon l’hebdomadaire, qui se base sur les estimations de six experts immobiliers de la Côte d’Azur, la valorisation de la maison de 120 m2 que le couple possède à Mougins, près de Cannes, « relève de l’aimable plaisanterie ». Les 270 000 euros officiellement déclarés seraient ainsi deux à trois fois inférieurs au prix du marché -Le Monde, dans son édition datée du 7 mars, fixe d’ailleurs selon ses estimations la propriété à 540 000 euros « sans la piscine, le terrain et la vue ». Autre sous-estimation relevée par Le Canard enchaîné : l’appartement de Boulogne-Billancourt, dont Ségolène Royal et François Hollande possèdent les deux tiers via une Société civile immobilière, vaudrait en fait 1,2 million d’euros, et non 750.000 euros.

Enfin, Le Canard enchaîné relève également que Ségolène Royal aurait « négligé d’évoquer deux biens supplémentaires qui viennent gonfler le patrimoine soumis à l’ISF de son foyer fiscal : des parts dans deux appartements situés à Cannes et propriété de la famille Hollande ».

(sources TF1 et Libé)

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement