• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 19 mars 2013

QUE SE VAYAN TODOS ( qu’ils se barrent tous avec Cahuzac)

Posté par provola le 19 mars 2013

                            Cahuzac est mort politiquement, mais tout le gouvernement est sali, sa démission devenait inévitable. Une affaire qui n’est pas près de s’éteindre. Hollande sacrifie son ministre, mais l’Elysée était bien sur informé depuis longtemps de la situation intenable. Comment ne pas estimer indécente cette volonté de masquer la lessiveuse suisse au plus haut sommet de l’Etat. La gauche socialiste, cette gauche qui n’a que le nom de cet idéal de justice et d’éthique révèle ses contradictions au grand jour. On parle ce soir de dignité, de morale, de présomption d’innocence. Les sbires de droite font le dos rond, attachés à leurs propres casseroles. Le FN se frotte les mains, la crédibilté de l’exécutif est au niveau zero.    

Cahuzac suite. Le fameux enregistrement dans lequel une voix supposée de Cahuzac notre cher Ministre du budget (qui pourait faire un bon ministre des affaires étrangères) évoque un compte en Suisse lui appartenant aurait été validé par la police.

Selon le site Médiapert, la bande audio n’a pas été manipulée et la voix est celle de Jérôme Cahuzac, citant des sources judiciaires. L’enregistrement a en particulier été expertisé par la police technique et scientifique (PTS).

« Ca me fait chier d’avoir un compte ouvert là-bas, l’UBS c’est quand même pas forcément la plus planquée des banques »,déclare l’homme à un interlocuteur non identifié sur l’enregistrement diffusé par Mediapart. Une enquête préliminaire pour blanchiment de fraude fiscale a été ouverte le 8 janvier pour déterminer si, comme l’affirme Mediapart, le ministre délégué au Budget a détenu dans les années 2000 un compte en Suisse.

Le parquet de Paris annonce ce mardi requérir une information judiciaire notamment pour le chef «de blanchiment de fraude fiscale». L’instruction vise une personne «non dénommée». Cependant, l’analyse menée sur l’enregistrement fourni à la justice «renforce l’hypothèse que Jérôme Cahuzac est le locuteur inconnu».

«Trois témoins, à qui les enquêteurs ont fait écouter l’enregistrement, ont dit reconnaître la voix de Monsieur Jérôme Cahuzac et un témoin des « intonations de la voix »», poursuit le parquet dans un communiqué.

Des sommes «proviendraient de laboratoires pharmaceutiques»

Le parquet souligne par ailleurs qu’un témoin «a indiqué qu’il lui avait été rapporté que les sommes versées sur (un) supposé compte (en Suisse) proviendraient de laboratoires pharmaceutiques». Le parquet de Paris a ainsi requis également l’ouverture d’une information judiciaire, toujours «contre personne non dénommée» des chefs de «perception par un membre d’une profession médicale d’avantages procurés par une entreprise dont les services ou les produits sont pris en charge par la sécurité sociale, blanchiment et recel de ce délit».

On ne lache pas l’affaire… vous savez mon avertion pour l’évasion fiscale qui est le coeur des inégalités systémiques inhérentes au système libéral.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement