• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 29 décembre 2012

2012, MAREE MONTANTE CONFIRMEE

Posté par provola le 29 décembre 2012

 2012, MAREE MONTANTE CONFIRMEE dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE 50587scr-bangladesh-cyclone             

                                             Alors que les amuseurs publics du réchauffement climatique, les fossoyeurs du bien commun et adeptes de la croissance verte, auront encore une fois tenté de noyer le poisson à la conférence de Doha, l’élévation du niveau de la mer pourrait se révéler deux à trois fois plus importante que prévu au cours de ce siècle, indique une étude publiée par le Conseil national de la recherche américain confirmantd’autres prévisions présentées en mai dernier à Oslo. L’élévation pourrait, selon ces recherches, atteindre de 8 à 23 com d’ici 2030 et de 50 à 1,40 m d’ici à 2010.
Les experts américains se sont penchés sur des estimations des Nations unies et les ont mises à jour avec de nouvelles données concernant l’état de la calotte glaciaire, dont la fonte serait responsable de l’accélération de la montée du niveau des océans.

Dans leur étude, les chercheurs prévoient une montée des eaux tout autour du globe allant de 8 à 23 cm d’ici 2030, par rapport au niveau de 2000, de 18 à 48 cm d’ici 2050, et de 50 cm à 1,40 m d’ici 2100. Cette dernière estimation est nettement plus grande que celle avancée par le Groupe d’experts des Nations unies sur l’évolution du climat (GIEC) dans leur rapport de 2007. A l’époque, le Giec avait tablé sur une hausse de 18 à 59 cm d’ici la fin du XXIe siècle.

Cette étude est complétée ces jours-ci d’une autre venant confirmer l’accélération de la fonte de l’Antarctique ouest.

Selon ces travaux également américains, publiés lundi 24 décembre dans la revue Nature Geoscience, cette région du grand inlandsis s’est réchauffée de 2,4 °C depuis 1958, devenant l’une des zones les plus sensibles au changement climatique en cours.

Le réchauffement s’y produirait environ trois fois plus vite que la moyenne relevée sur l’ensemble du globe au cours de la même période. Ces résultats spectaculaires suscitent l’attention, car la calotte de glace est, dans cette région, réputée fragile. Sa dégradation pourrait conduire à une élévation importante du niveau marin. Notre résultat suggère que le réchauffement estival continu de l’Antarctique occidental pourrait perturber le bilan de masse de la calotte glaciaire, explique David Bromwich (université d’Etat de l’Ohio, Etats-Unis). La région pourrait ainsi contribuer à l’augmentation du niveau de la mer encore plus qu’elle ne le fait déjà. »

Au cours des vingt dernières années, l’ouest de l’Antarctique a perdu en moyenne 65 milliards de tonnes de glace par an.

Cette année avait vu le record de fonte de la calotte Arctique battu en septembre dernier, on pensait jusqu’ici l’Antarctique à l’abri d’une fonte du même ordre. Ces deux études montrent malheureusement qu’il n’en est rien. 

En cette année fin d’année maudite, buvons à la marée montante, à la gloire du tourisme de masse, aux digues inutiles, à Venise, à la santé des populations du Bengladesh qui verront leurs terres et leurs pieds disparaître à jamais.

A celle des baleiniers japonais qui voguent en ce moment vers l’Antarctique pour tenter d’exterminer la dernière baleine.   

 

Publié dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement