LE CHARBON, L’ENERGIE DE DEMAIN

Posté par provola le 27 décembre 2012

Co2, il carbone pronto a superare il petrolio entro dieci anni sarà la prima fonte energeticaCo2, il carbone pronto a superare il petrolio entro dieci anni sarà la prima fonte energetica

                                A tous les béni-oui-oui du green washing, à tous les adeptes du développement durable, à tous les fidèles de la croissance douce, je veux rappeler les dernières perspectives rendues publiques en terme de répartition des différentes sources d’énergie d’avenir, celles-ci venant ensevelir définitivement les rêves d’une croissance verte. Que nous indiquent ces chiffres ?  Tout simplement que le charbon va bientôt redevenir, dans à peine dix ans, la principale source d’énergie sur la planète, devant le pétrole, ce qui représente une sorte de bras d’honneur adressé à la lutte contre le réchauffement climatique.

Le seau d’anthracite à remplir le poêle, les tas de coke au fond de la cour, les volutes de fumées qui vous emplissent les poumons durant  le voyage en train, les mains noires, les gueules et  les façades repeintes de suie, ces images semblaient avoir disparu du paysage, emportées dans l’eau sale du vingtième siècle et pourtant la voracité de la croissance mondiale n’aura eu de cesse de les remetre au goût du jour.

Dans son étude, l’AIE (Agence internationale de l’Energie) s’est  penchée sur l’évolution du marché du charbon dans les cinq ans à venir. Conclusion : en 2017, la consommation de charbon devrait représenter 4,32 milliards de tonnes équivalent pétrole, tout près des 4,4 milliards de l’or noir.

« La part du charbon dans le bouquet énergétique mondial continue de progresser chaque année, et si aucun changement n’est fait aux politiques actuelles, le charbon rattrapera le pétrole d’ici une décennie », avertit la patronne de l’organisation basée à Paris, Maria van der Hoeven.

La Chine à elle seule consommera la moitié du charbon global, l’Inde un quart. Mais toutes les régions du monde connaitront un regain d’intérêt pour l’énergie du 19 ème siècle. Toutes ? Non, sauf les Etats-Unis lancés comme un chien fou sur leurs réserves de gaz de schiste ou le Canada en glissade incontrôlée sur leurs sables bitumineux de la pire espèce.

N’ allez pourtant pas croire que les deux pays émergents que restent la Chine et l’Inde seront alors les seuls pollueurs, ces deux pays sont simplement devenus nos principaux fournisseurs, grâce au fait que nous ayons fermé nos usines pour que celles-ci soient en réalité remplacées par les leurs, la pollution que nous n’avons plus à produire directement dans des usines à peu près propres est en fait produite au centuple à cause de l’utilisation de l’énergie la moins chère, le charbon.

Tout ceci sans compter la gabegie énergétique résultant du transport de marchandises sur des distances toujours plus importantes.

Actuellement, le charbon est la source d’énergie de 40% de la production mondiale d’électricité et de 70% de la production d’acier. Il est responsable de 43% des émissions de CO2, soit 12.5 milliards de tonnes par an.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement