• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 14 décembre 2012

LE 20 H D’ RTL

Posté par provola le 14 décembre 2012

Entendu sur RTL, première radio de France aux infos de 20H, ce jeudi 13.13.2012

1ère nouvelle: « une avalanche provoque la mort d’un skieur hors piste. Un deuxième skieur est légèrement blessé ».

Commentaire: il y a environ 1000 morts en France par jour, pour mourrir à la une, mieux vaut le faire sous une tonne de neige qu’après une nuit bien arrosée.

2ème nouvelle: « l’équipe féminine de hand ne s’est pas qualifiée pour les demi-finales du championnat d’Europe. Dommage car l’équipe a fait une excellente seconde mi-temps…qu’elle a remporté ».

Commentaire: malheureusement il y a eu une première mi-temps qui a du échapper à RTL;

3ème nouvelle: le tiercé.

4ème nouvelle : les pronostics du tiercé de demain. 

Commentaire final: combien de temps faudra-t-il encore attendre avant d’avoir affaire à de vrais journalistes ?

Rappel de l’article:LE 20 H D' RTL dans MEDIAS

« RTL LA PICOUSE LUXEMBOURGEOISE »

Il se pourrait bien qu’en faisant attention de ne pas croiser le fantôme de la liberté au détour du paysage audiovisuel on soit pourtant obligé de se coltiner au moins son clone sous la forme d’une piqure de rappel radiophonique, par la grâce de sa valise de seringues, la fameuse valise RTL qui est à la radio ce que les dentiers sont aux maisons de retraites. On n’imagine pas le mal contenu dans une simple valise, qui en plus de contenir un paquet de billets de contrebande, recèle en plus de quoi rendre stérile le plus virulent des révolutionnaires.

RTL est un monument national, la première radio de France comme on dit, depuis des décennies, depuis des siècles, sauf que celui-là est du genre évadé fiscal, dont le siège est basé à Luxembourg-ville surement pas pour les beaux yeux du Grand-Duc.

Pour bien fixer les choses, voyons à qui nous avons à faire :

RTL est filiale du groupe Bertelsmann. Bertelsmann, quatrième groupe de médias mondial, premier en Europe, 15 milliards de CA, c’est aussi en France M6, W9, Paris Première, Téva, RTL2, FunRadio…et au delà une miriades de chaînes de télé et de radios dans plusieurs pays d’Europe. Dans la presse, Bertelsman c’est Prisma presse , ou Géo, National Geographic, Capital, Télé-loisirs, VSD, Voici, Gala, Femme Actuelle, etc, c’est aussi le groupe Random House qui est une maison d’édition fondée en 1927, basée à New-York acquise par Bertelsman en 1992.    

 180px-Random-house2 dans MEDIAS Random House le siège à New-York

Tous les médias français Télé, Radio, Internet, Presse, sont gangrenés par le groupe Bertelsmann, on ne peut échapper à l’immense pouvoir qui exerce de fait un matraquage systématique publicitaire et politique, ce qui en réalité va de pair.

Les rois du divertissement, les stars du show-biz et du journalisme se retrouvent chaque jour depuis des lustres sur les antennes de big brother pour diffuser la douce note responsable de l’endormissement des foules, pour infuser la picouse quotidienne à des auditeurs prisonniers de l’idéologie consumériste, pour parachever un traitement radical de conditionnement.   

Bertelsmann a été beaucoup plus proche du passé nazi qu’il n’a voulu l’admettre après-guerre. Le rapport publié par la commission d’historiens indépendante, instituée en 1998 par le plus grand groupe allemand des médias, montre à quel point la petite maison d’édition de l’époque a profité de grosses commandes de la Wehrmacht et eu recours accessoirement à des travailleurs forcés en partie juifs.

Lors de la présentation du rapport à Munich, le président de Bertelsmann, Gunther Thielen, a ` accepté sans restriction ´ l’étude comme la ` description officielle ´ de l’histoire de l’entreprise sous le troisième Reich. Il a ` regretté ´ deux choses: que les versions présentées auparavant par le groupe aient eu des ` lacunes et des erreurs ´ et que pendant la Seconde Guerre mondiale Bertelsmann ait fait des affaires avec des livres ` qui sont tout à fait inconciliables avec les valeurs ´ du groupe. La commission présidée par l’historien Saul Friedländer a pour de bon démasqué la légende selon laquelle les nazis auraient fermé Bertelsmann en 1944 pour punir un quelconque esprit de résistance.

Vous pensez échapper à Bertelsmann, alors évitez ce qui suit si vous y parvenez:

Radio :

  • CLT-UFA SA (détenue à 100%) :
    • RTL : radio généraliste la plus écoutée en France
    • FUN RADIO : radio musicale pour adolescents
    • RTL2 : radio musicale pop-rock
    • RETL L’EQUIPE : radio numérique de l’information et du sport (détenue à 50%)

Télévision :

  • Groupe M6 (détenu à 48,6%) :
    • M6 (actionnaire principal – 48,55%) : chaîne généraliste privée
      • M6 Suisse (fenêtre publicitaire Suisse)
    • W9 (détenue à 48,5 % de facto, contrôlée par le groupe M6 et détenue par M6 à 51,5%) : chaîne généraliste privée
    • Paris Première (détenue à 48,5% de facto, contrôlée par le groupe M6 et détenue par M6 à 51,5%)
    • Téva (actionnaire principal via M6 – 100%) : chaîne thématique privée, destinée aux femmes, cuisine, beauté et mode, de vie
    • M6 Music Hits (actionnaire principal via M6 – 100%) : chaîne musicale
    • M6 Music Club : chaîne musicale
    • M6 Music Black (actionnaire principal via M6 – 100%) : chaîne musicale
    • M6 Boutique et Cie (actionnaire principal via M6 – 100%) : chaîne de télé-achat
    • Best of Shopping (actionnaire principal via M6 – 100%) : chaîne de télé-achat
    • Girondins TV (actionnaire principal via M6 – 100%) : : chaîne du club de football des Girondisnd de Bordeaux
    • TF6 (détenue à 24,3% de facto, contrôlée par le groupe M6 et détenue par M6 à 25,7%) : chaîne de séries
    • Série Club (détenue à 24,3% de facto, contrôlée par le groupe M6 et détenue par M6 à 25,7%) : chaîne de séries

 

Publié dans MEDIAS | Pas de Commentaire »

DEPARDIEU: LA VIE S’ARRÊTE À NÉCHIN

Posté par provola le 14 décembre 2012

                         

      WP_001422    L’arrivée de Gérard Depardieu en scooter à Néchin, Belgique, pour échapper au fisc français est le symbole d ‘un dérapage incontrôlé, celui d’une époque malsaine, celle des dinosaures fiscaux en fuite avant l’extinction finale, celle des minables reconnus, des rois maudits, des gros porcs, des bidons rouillés, des héros défroqués en pleine implosion sociale. Néchin, ‘est l’histoire d’un bled avec son église, à peine plus grand qu’un poulailler, et sa pataugeoire, ses champs de betteraves et ses exilés fiscaux, planqués dans la luzerne, une rue pleine de maisons en briques, qu’on dirait en ruines tellement qu’on entretien cette image anonyme.

La France est de l’autre coté de la rue, la Belgique ici ressemble à un bar à frites sans putes, on y sent l’huile bien grasse comme la bile des gens inquiets de peur qu’on vienne éveiller les soupçons ou soulever les matelas épais comme des édredon en cachemire.

Ici Depardieu est le dernier arriviste arrivé, le plus petit aussi, tellement petit qu’il lui a fallu réserver son strapontin aux boss du coin, au double du prix. Néchin, c’est le Calais des riches, les clandestins sans papiers veulent s’éclater à Londres, les évadés du fisc veulent se planquer à Néchin. Les uns rêvent d’ exister, les autres de disparaître.

La taxe d’entrée, c’est la renommée, le profil, à Néchin, on n’accepte pas les petits commerçants. Ici, il y a le marché des nouveaux arrivants tous les mercredis, c’est écrit sur le panneau à l’entrée du zoo à fortunes, ici c’est du lourd, la famille Mulliez, propriétaire d’Auchan y a construit son cloaque, la famille Carrefour l’a rejointe pour y jouer une belotte à la santé des couillons qui emplissent leurs caddys de l’autre coté du mur de la honte. 

Ne cherchez pas, à Néchin il y a pas de banque, on est pas à Genêve ou à Monaco, pas de Casino non plus, rien que des champs de betteraves et des téléphones satellitaires qui suivent l’évolution des cours de bourse à NewYork ou à Hong Kong. 

On se souvient que le Christ s’était arrêté à Eboli, Néchin est si loin d’un lieu de vie que la vie elle-même y a disparu comme aspirée dans un piège à vacuité. Les grosses bagnoles sont planquées, les apparences trompent le facteur qui a perdu l’ adresse du dernier curé.  

Dans cette banlieue paysanne, plus pourrie qu’une cahute de fortune au bord du périph, en rive de nulle part, paumée aux quatre vents d’hiver, si froide qu’on dirait congelée à jamais dans un frigo de supermarché, plus rien n’existe que la volonté d’un mec déjà mort, d’échapper à son destin, d’emmener dans son trou ses valises en carton Hermès, ses merdes et ses biftons, à l’abri des regards des dérobés honnêtes .

 

Publié dans EVASION FISCALE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement