• Accueil
  • > Archives pour décembre 2012

2012, MAREE MONTANTE CONFIRMEE

Posté par provola le 29 décembre 2012

 2012, MAREE MONTANTE CONFIRMEE dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE 50587scr-bangladesh-cyclone             

                                             Alors que les amuseurs publics du réchauffement climatique, les fossoyeurs du bien commun et adeptes de la croissance verte, auront encore une fois tenté de noyer le poisson à la conférence de Doha, l’élévation du niveau de la mer pourrait se révéler deux à trois fois plus importante que prévu au cours de ce siècle, indique une étude publiée par le Conseil national de la recherche américain confirmantd’autres prévisions présentées en mai dernier à Oslo. L’élévation pourrait, selon ces recherches, atteindre de 8 à 23 com d’ici 2030 et de 50 à 1,40 m d’ici à 2010.
Les experts américains se sont penchés sur des estimations des Nations unies et les ont mises à jour avec de nouvelles données concernant l’état de la calotte glaciaire, dont la fonte serait responsable de l’accélération de la montée du niveau des océans.

Dans leur étude, les chercheurs prévoient une montée des eaux tout autour du globe allant de 8 à 23 cm d’ici 2030, par rapport au niveau de 2000, de 18 à 48 cm d’ici 2050, et de 50 cm à 1,40 m d’ici 2100. Cette dernière estimation est nettement plus grande que celle avancée par le Groupe d’experts des Nations unies sur l’évolution du climat (GIEC) dans leur rapport de 2007. A l’époque, le Giec avait tablé sur une hausse de 18 à 59 cm d’ici la fin du XXIe siècle.

Cette étude est complétée ces jours-ci d’une autre venant confirmer l’accélération de la fonte de l’Antarctique ouest.

Selon ces travaux également américains, publiés lundi 24 décembre dans la revue Nature Geoscience, cette région du grand inlandsis s’est réchauffée de 2,4 °C depuis 1958, devenant l’une des zones les plus sensibles au changement climatique en cours.

Le réchauffement s’y produirait environ trois fois plus vite que la moyenne relevée sur l’ensemble du globe au cours de la même période. Ces résultats spectaculaires suscitent l’attention, car la calotte de glace est, dans cette région, réputée fragile. Sa dégradation pourrait conduire à une élévation importante du niveau marin. Notre résultat suggère que le réchauffement estival continu de l’Antarctique occidental pourrait perturber le bilan de masse de la calotte glaciaire, explique David Bromwich (université d’Etat de l’Ohio, Etats-Unis). La région pourrait ainsi contribuer à l’augmentation du niveau de la mer encore plus qu’elle ne le fait déjà. »

Au cours des vingt dernières années, l’ouest de l’Antarctique a perdu en moyenne 65 milliards de tonnes de glace par an.

Cette année avait vu le record de fonte de la calotte Arctique battu en septembre dernier, on pensait jusqu’ici l’Antarctique à l’abri d’une fonte du même ordre. Ces deux études montrent malheureusement qu’il n’en est rien. 

En cette année fin d’année maudite, buvons à la marée montante, à la gloire du tourisme de masse, aux digues inutiles, à Venise, à la santé des populations du Bengladesh qui verront leurs terres et leurs pieds disparaître à jamais.

A celle des baleiniers japonais qui voguent en ce moment vers l’Antarctique pour tenter d’exterminer la dernière baleine.   

 

Publié dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

LE CHÔMAGE EN BAISSE !

Posté par provola le 27 décembre 2012

                       La progression du chômage en novembre est en baisse de 35% par rapport à octobre.

Explication: selon le ministère du Travail, 29.300 chômeurs de plus ont poussé la porte de Pôle emploi en novembre. Une nouvelle progression, de 35 % inférieure à celle d’octobre (45.000), qui porte à 3,13 millions le nombre d’inscrits en catégorie A (chômeurs sans aucune activité). 

Comme d’habitude on se rassure comme on peut, le chômage augmente moins vite que s’il baissait plus lentement… 

Bientôt le chômage va réellement baisser, on peut espérer que les inscrits en fin de droits vont finir par se fatiguer de chercher un empoi et vont quitter les statistiques ce qui améliorerait la situation. Déjà un flux de découragés du système permet de maintenir artificiellement le niveau des sans -emplois à un niveau supportable, mais le nombre des nouveaux venus reste supérieur à celui des partants, au grand dam du gouvernement.

Encore un effort et la courbe des entrants par rapport à celle des partants va réussir à s’inverser. L’espoir du pouvoir est de dissuader encore un peu les exclus du système de continuer leur recherche d’emplois. Il suffit pour cela de baisser les prestations sociales et le temps d’indemnisation.

Il suffirait même de dire qu’il n’y a pas de place pour tout le monde et qu(il ne sert à rien de se bercer d’illusions.  

D’ ailleurs l’heure est à la flexibilité de l’emploi. Selon les nouvelles normes de la modernité managériale socialiste, les entreprises n’embauchent que qui si on leur permet de licencier, le salarié est devenu une variable d’ajustement, les 35 h sont la prochaine barrière à abattre , le salaire est une charge, la pause pipi un enfer à bénéfices.

Donnons des salaires de Chinois  à tout le monde et vous verrez la courbe enfin s’inverser comme nous l’a annoncé notre Président visionnaire.

Conclusion: ne prenez pas tout ce que je vous dis dans cet article pour argent comptant.    

 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, ECONOMIE | Pas de Commentaire »

LE PAUVRE, C’EST CELUI QUI A BESOIN DE BEAUCOUP

Posté par provola le 27 décembre 2012

LE PAUVRE, C'EST CELUI QUI A BESOIN DE BEAUCOUP  dans AMERIQUE mujica-josé-comparé-a-marzouki-tunisie-uraguay2

                                  L’élection, en 2009, de José Mujica, deuxième président de gauche de l’histoire de l’Uruguay, ce petit pays souvent en avance sur son temps, aurait pu passer quasi inaperçue. Ce n’est pas le premier dirigeant de la région à ne pas appartenir au sérail politique. Et la presse tant latino-américaine qu’internationale l’a longtemps ignoré. Mais ce vieux guérillero rescapé des cachots de la dictature a une vraie particularité : il semble insensible aux sirènes du pouvoir, ­cultive son quotidien d’“homme normal”, en refusant tout protocole et 90 % de son salaire présidentiel et en continuant à vivre dans sa ferme. Il dit ce qu’il pense – au grand dam de ceux qui souhaiteraient un président avec plus de prestance… Et n’a pas peur de lancer des pavés dans la mare, telle la légalisation totale du cannabis dans une région où la lutte contre le trafic de drogue est une question prioritaire. Un président normal, un vrai, en somme ?

Il est la une du magazine Courrier International. Il apparaît assis, en jeans, sur une chaise en plastique, devant sa maison près de Montevido. Silhouette bedonnante, sourire tranquille, pas de cravate, de vieilles chaussures… José Mujica, surnommé « Pepe » Mujica, est à la tête d’un petit pays – seulement trois millions d’habitants. Pourtant, depuis 2009, depuis qu’il est président, il fait sensation. Il a dépénalisé l’avortement, sous certaines conditions. Et il s’apprête à légaliser la vente de cannabis: l’Uruguay va autoriser les habitants à cultiver cette drogue pour leur usage personnel. L’État se chargera lui-même de vendre la marijuana. Ça semble incroyable, mais pour les défenseurs du projet, ce système est bon moyen de lutter contre la délinquance, et aussi d’informer la population sur les effets nocifs de la drogue.

Pepe Mujica assume cette politique, comme il assume son style et son parcours chaotique. Avant d’arriver à la présidence, à 59 ans, il a passé quinze ans en prison, dont neuf ans à l’isolement total. Il a payé très cher son engagement chez les Tupamaros, la principale guérilla urbaine du pays, qui luttait contre la dictature. Quand il était derrière les barreaux, il est presque devenu fou. Il entendait des bruits. La lecture et l’écriture lui ont sauvé la vie. Lorsque la démocratie est revenue, Pepe Mujica s’est lancé en politique, à gauche, jusqu’à son élection il y a trois ans.

Dans Courrier international, la presse d’Amérique du sud reste ébahie par le style de Pepe Mujica. Le président refuse d’habiter le palais présidentiel. Il préfère vivre dans une ferme, avec son épouse qui est sénatrice. La maison est sommaire : une seule chambre et un toit en zinc. En tant que président, Pepe Mujica touche 10.000 euros d’indemnités, mais il en reverse 90%, notamment à un programme de logement des habitants les plus pauvres. Est-ce de la démagogie ? Apparemment non. Le seul « luxe » du président est une Coccinelle bleue, achetée en 1987. Pepe Mujica refuse la société de consommation. Il cite les philosophes de l’antiquité : « le pauvre, c’est celui qui a besoin de beaucoup ».

L’Uruguay est le pays le moins corrompu du continent, et un des plus heureux:

http://www.youtube.com/watch?v=w_vi64PQAtA

(Article de Courrier International)

Publié dans AMERIQUE | Pas de Commentaire »

LE CHARBON, L’ENERGIE DE DEMAIN

Posté par provola le 27 décembre 2012

Co2, il carbone pronto a superare il petrolio entro dieci anni sarà la prima fonte energeticaCo2, il carbone pronto a superare il petrolio entro dieci anni sarà la prima fonte energetica

                                A tous les béni-oui-oui du green washing, à tous les adeptes du développement durable, à tous les fidèles de la croissance douce, je veux rappeler les dernières perspectives rendues publiques en terme de répartition des différentes sources d’énergie d’avenir, celles-ci venant ensevelir définitivement les rêves d’une croissance verte. Que nous indiquent ces chiffres ?  Tout simplement que le charbon va bientôt redevenir, dans à peine dix ans, la principale source d’énergie sur la planète, devant le pétrole, ce qui représente une sorte de bras d’honneur adressé à la lutte contre le réchauffement climatique.

Le seau d’anthracite à remplir le poêle, les tas de coke au fond de la cour, les volutes de fumées qui vous emplissent les poumons durant  le voyage en train, les mains noires, les gueules et  les façades repeintes de suie, ces images semblaient avoir disparu du paysage, emportées dans l’eau sale du vingtième siècle et pourtant la voracité de la croissance mondiale n’aura eu de cesse de les remetre au goût du jour.

Dans son étude, l’AIE (Agence internationale de l’Energie) s’est  penchée sur l’évolution du marché du charbon dans les cinq ans à venir. Conclusion : en 2017, la consommation de charbon devrait représenter 4,32 milliards de tonnes équivalent pétrole, tout près des 4,4 milliards de l’or noir.

« La part du charbon dans le bouquet énergétique mondial continue de progresser chaque année, et si aucun changement n’est fait aux politiques actuelles, le charbon rattrapera le pétrole d’ici une décennie », avertit la patronne de l’organisation basée à Paris, Maria van der Hoeven.

La Chine à elle seule consommera la moitié du charbon global, l’Inde un quart. Mais toutes les régions du monde connaitront un regain d’intérêt pour l’énergie du 19 ème siècle. Toutes ? Non, sauf les Etats-Unis lancés comme un chien fou sur leurs réserves de gaz de schiste ou le Canada en glissade incontrôlée sur leurs sables bitumineux de la pire espèce.

N’ allez pourtant pas croire que les deux pays émergents que restent la Chine et l’Inde seront alors les seuls pollueurs, ces deux pays sont simplement devenus nos principaux fournisseurs, grâce au fait que nous ayons fermé nos usines pour que celles-ci soient en réalité remplacées par les leurs, la pollution que nous n’avons plus à produire directement dans des usines à peu près propres est en fait produite au centuple à cause de l’utilisation de l’énergie la moins chère, le charbon.

Tout ceci sans compter la gabegie énergétique résultant du transport de marchandises sur des distances toujours plus importantes.

Actuellement, le charbon est la source d’énergie de 40% de la production mondiale d’électricité et de 70% de la production d’acier. Il est responsable de 43% des émissions de CO2, soit 12.5 milliards de tonnes par an.

Publié dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

LA PROPAGANDE ORGANISEE DES MEDIAS

Posté par provola le 24 décembre 2012

  LA PROPAGANDE ORGANISEE DES MEDIAS dans CHERCHEZ L'ERREUR    

                                        Que faites-vous là à lire Croissance Non, Conscience ? Normalement, à en croire le matraquage de nos journaux, nos télés, nos radios, notre pub affichée partout, nos grands magasins, vous devriez vous trouver sur une piste noire à Courchevel ou à St Moritz. Mais non, comme d’habitude, comme tous les ans, vous avez droit à la sempiternelle image de carte postale, et ses flocons, ses sapins enneigés, ses vallées blanches, ses gamins aux joues rouges, ses restaurants bondés au pied des pistes noires de monde. Et ces journalites l’air rebondi au sourire figé d’entretenir cette fable immuable.  Ces bulletins de la météo des neiges éternelles qui nous racontent l’épaisseur de poudreuse alors que la température de l’ouest du continent est au tee-shirt-bermuda.

Ces images de gares bondées, ces TGV dégueulants, ces embouteillages réjouis et ces péages encombrés. Ces gosses excités, paire de ski en V en position chasse neige, ces flambeurs en surf, lunettes de soleil sur le crâne pour ne pas brouiller le bronzage du tour des yeux.

Or puisque vous êtes-là à vous délecter de ces images éculées, des ces réflexions hors de propos en ces temps de crise, cela veut dire que vous n’y êtes pas vous, en gros, que si vous n’y êtes pas, c’est que vous êtes un con.

En fait ce que ne vous disent pas nos médias, c’est que vous qui représentez la majorité silencieuse, vous n’avez aucune chance de pouvoir un jour vous payer un séjour tout en haut de la piste. Qu’une semaine au ski pour une famille équivaut à trois SMIC.

L’observatoire des inégalités nous dit que 65 % des Français ne partent jamais en vacances en hiver. Seuls 17% partent régulièrement en hiver, soit tous les ans, 10%, soit tous les deux ans, 7%. Or la moitié seulement des vacanciers d’hiver partent réellement aux sports d’hiver, les autres préférant rejoindre leur famille pour quelques jours de repos.

Ainsi, on peut estimer que seuls 8 % de la population partent régulièrement aux sports d’hiver au moins une fois tous les deux ans. Ce qui fait 5% de la population qui part tous les ans… pour 95% des Français qui regardent les 5% se faire chier sur une piste bondée de monde qui ressemble vaguement à une station de métro à 18H, avant de se retrouver dans une pizzeria merdique qui vous sert une calzone congelée aux oeufs OGM.

 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, MEDIAS | Pas de Commentaire »

DEPARDIEU, LA VIE S’ARRETE A NECHIN (les réactions)

Posté par provola le 22 décembre 2012

Par asterix  15 décembre 17:16

Bonjour Velosolex, bonjour à l’auteur.
C’est donc Asterix qui vous parle. Un irréductible, belge de surcroît.
Deux choses pour vous éclairer :
En un, le Belge qui travaille est plus taxé que son frère français !.Il n’en va pas dutout de même pour une société installée sur le territoire belge, et ce grâce à une disposition fiscale qui s’appelle les intérêts notionnels, une construction fiscale qui permet de déduire de la masse imposable les intérêts des sommes que la société se prête à elle-même. C’EST UN SCANDALE à la seule portée des groupes qui cherchent à éluder l’impôt ! Bien étayée par des experts fiscaux, cette disposition permet de diminuer de près des trois quarts la masse imposable, c’est tout simple. Que Depardieu l’utilise est bien évidemment scandaleux, mais le plus grand scandale, c’est mon pays qui le commet en se mettant en porte-à-faux par rapport aux grands principes ayant donné naissance à notre Communauté Européenne. En quelque sorte, nous volons les impôts que d’autres devraient payer chez eux. Je serais Hollande, je m’insurgerais contre cette disposition mise au point par notre ancien Ministre des Finances ( et actuel Ministre des Affaires Etrangères ) Didier Reynders, libéral bon teint, conservateur devant l’éternel et défenseur des riches et des puissants.
En deux, il est bon que vous sachiez que le Maire de Nandrin est SOCIALISTE !!!
Mais le socialisme chez nous est d’abord affaire d’argent, il est au pouvoir depuis si longtemps…
Pour conckure, je fais miennes les paroles de Geluck, l’auteur du Chat : La Belgique, a t-il dit aujourd’hui même lors d’un interview qui laissera des traces, n’est qu’un UMP à l’échelon national.
C’est croustillant !
Et si bien dit, si vrai… 

Par velosolex 15 décembre 18:46 velosolex

Astérix et l’Auteur

Et l’Obélix dans tout ça ?
De moins en moins résident place de la concorde !
De plus en plus intermittent des impôts !
Le spectacle continue, de plus en plus Barnum’s.
Depardieu dans le rôle de monsieur Loyal ?
On le savait parti au volant de sa « mamouth » chercher les fiches de paye qui lui manquaient pour faire valoir ses droits à la retraite.
J’espère qu’il les trouvera bien vite, et qu’il nous reviendra, comme un fils prodige.
Entre temps, parviendra t’il à faire le plein de son scooter…..
Peut-être qu’un auteur de BD Belge va s’emparer de cette histoire, dont les rebondissement nous font un peu vomir, quand même.

Nulle volonté de mettre les belges dans le même sac que l’affreux Gégé, dont j’ai le tort de porter le même prénom.
Peuple sympathique, dont la tragédie de l’histoire de leur pays, les rend dubitatif devant l’outrance prétentieuse de leurs voisins.
 L’avenir sera belge ou ne sera pas, néanmoins harmonisé, si l’on veut que tous les rats ne se retrouvent pas sur le même navire.
Pas homogénéisation non plus pour la bière, qui vaut par ses différences.
Hors ça, peut être serait il temps de faire valoir notre pouvoir, et de boycotter tous ces minables qui se gargarisent du nom de vedette.

On pourrait ergoter sur la valeur de ces clowns consacrés, dont la fortune ne tient guère qu’au talent qu’on leur reconnait, fantasmé, lié à l’habitude du visionnage en boucle.
Tout ce népotisme qui agite cette profession, où les rapports incestueux permettent maintenant à des famillles de droit divin, les delon, les deneuve, les gainsbourg, les Douillon, les trintignant, les souchon, les hallyday, les dutronc, et j’en passe tant et tant….
Qu’elle a remplacé les familles de l’ancien régime, achetant des charges nobilières, pour vivre de rentes et les transmettre ensuite à leur rejeton.
Il était, dans l’ancien régime, des gens du peuple pour trouver aussi aux nobles du génie, et baisser leur casquette devant eux, en les appelant monseigneur

Publié dans BELGIQUE, EVASION FISCALE | Pas de Commentaire »

AUX COMPTABLES DU PS: BIENVENUS EN ENFER

Posté par provola le 21 décembre 2012

                        

AUX COMPTABLES DU PS: BIENVENUS EN ENFER  dans IDENTITE NATIONALE 121220192307432_39_000_apx_470_

 

                                    J’invite tous les énarques de notre gente dirigeante de gauche qui ne jure plus que par les économies et les coupes budgétaires à réaliser pour satisfaire les marchés, les commissions et la mère Merkel, à visiter la prison des Baumettes à Marseille, un lieu culte de notre justice nationale, un symbole du délabrement de nos institutions, un monument national à l’envers, aussi honteux pour notre ego patriotique que peut-être glorieuse la Tour Eiffel pour notre ferveur nationaliste.

Car nous sommes désormais connus et reconnus internationalement pour notre patrimoine punitif autant que pour notre glorieux passé architectural.

Nous sommes condamnés depuis de nombreuses années par Amnesty International pour l’insalubrité de nos bidonvilles carcéraux sans que cela ne trouble l’indifférence de nos politiques et de notre opinion préférant tourner le regard ailleurs.

Les économies promises par le pouvoir PS vont contribuer à agraver les conditions de vie indignes subies chaque jour par les prisonniers, survivants des taules, qui sont devenues au cours du temps de véritables cloaques, de vraies oubliettes de notre société dite moderne. 

Et si Hollande a reconnu en ce jour de gloire de mémoire collective les souffrances subies il y a plus de 50 ans par le peuple algérien, il laissera sous silence ce drame quotidien qui se joue sous ses yeux et ternira à jamais son passage à l’Elysée.

Il faut que chaque Français sache que l’enfer existe et que ça se passe en France, dans la ville de Fernandel. Où Bernard Tapie s’en revient maintenant parader avec ses centaines de millions d’euros, ce préjudice moral qui aurait suffit à rénover largement la porte de l’enfer.

Visiter une partie de sa propre vie au parloir de la prison des Baumettes c’est aborder le film d’horreur par son coté obscur, le plus glauque, par son coté Blade Runner, on y devient Harrisson Ford traqueur de répliquants, limier au milieu des robots, sauf qu’ici les robots sont les geôliers. Dès le sas d’entrée, le blindage, les grilles, les ponts-levis, les meurtrières et les trappes franchis, l’angoissante sensation d’être soi-même coupable vous prend à la gorge et la peur vous noue les tripes qu’on ne vous indique plus jamais la direction de la sortie.

Nulle trace d’humanité en ces lieux crasseux où la crasse a des siècles d’existence. Où la peinture sent la merde et l’air n’est respirable que pour les quelques cafards encore en vie.

Si les Champs Elysées sont l’expression du libertinage et de la fierté nationale, les Baumettes sont la honte de la nation, une bonne raison pour tailler la République des annales de la démocratie.

Si l’idée était qu’un prisonnier était censé revenir meilleur du séjour de pénitence, cette baliverne est à oublier vu l’indigne mise en scène, le délabrement total des règles et du piège à rats. Si l’idée était qu’un bagnard est forcément un coupable, il n’est que de pénétrer le vagin de l’obscène pour saisir qu’un régime vicié est à la base de profondes injustices. Innocents ou coupables, point de différence de traitement , ici on ne fait pas dans la dentelle, mais au fond , aucun taulard et aucun coupable n’est assez coupable pour mériter ce traitement, même les gardiens. 

Le parloir est un monument à la mémoire de tous les faits de guerre, un Birakeim emmuré, le prisonnier est un miraculé, un ressuscité permanent en instance de départ vers sa mort lente.

Décrire l’enfer n’a aucun intérêt si ce n’est à dissuader les chiens de la finance et les loups du business d’y échapper. Décrire l’enfer, c’est donner la direction de la solution finale aux responsables d’un tel anachronisme.

Maires de Marseille emmaillotés de l’OM R ou Organisation à Moralité Réduite. Présidents de toutes les cinq Républiques alors qu’il en eut suffi d’une pour détruire ce plagiat de la Bastille, juges en tous genres, donneurs de sentences erronées, visionnaires  de la confrérie des aveugles, membres de la gesticulation de l’avant-bras, transfuges de l’effet de manche.

Le pire avec les Baumettes, c’est que même une fois dehors, on n’y échappe pas, comme si les flammes vous poursuivaient bien au delà de la brûlure, comme si les cicatrices temporelles étaient devenues des stigmates obsessionnels.  

Et il faudrait repeindre bien plus que les murs et les troubles mentaux des pensionnaires pour qu’une trêve des brises rende le Mistral moins gonflant. Et toutes les filles de joie du Vieux Port ne redonneront goût à la vie aux fils de putes éternels.  

Si je me mets à rêver du jour J de la Révolution, la vraie, celle qui ferait passer celle de 89 pour du pipi de chat, nul doute que ce jour béni de mon sommeil sera d’abord celui de la prise des Baumettes.

Publié dans IDENTITE NATIONALE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

LUCHINI C’EST ENORME…MENT CON

Posté par provola le 19 décembre 2012

                             «Depardieu, c’est un ami, a souligné Luchini. Et je ne juge pas mes amis. Par contre, ceux qui jugent Depardieu, (Philippe Torreton ) surtout s’ils sont acteurs, ils devraient juger aussi leur filmographie.» Une façon pour l’acteur vu récemment au cinéma dans le film «Dans la maison» de François Ozon de balayer les critiques sur l’exil fiscal en Belgique de Depardieu.
Pour Luchini, il faut au moins être du niveau d’un Delon, d’un Clint Eastwood ( ou d’un Luchini) pour critiquer Depardieu, ce qui revient à avouer qu’il il ne suffit pas de se dire acteur pour en être un et que seul un vrai acteur peut se permettre de critiquer Son ami.

La plus grosse connerie dans ce que ce nous qu’assène Luchini comme étant La vérité révélée est le fait qu’on ne puisse pas juger ses propres amis. Ne vais-je pas juger mon meilleur ami qui se sera comporté comme un vrai salaud ? Ne vais-je pas juger mes amis au seul prétexte que je les ai choisis à un moment m ? L’amitié est lucidité et rigueur, pas aveuglement et laxisme.

La seconde connerie est celle qui consiste à expliquer que seul le grand acteur Luchini peut juger qui peut être considéré comme étant un véritable acteur, ce qui assurerait  à celui-ci le droit de pouvoir émettre une critique à l’endroit de son ami.  

La troisième connerie revient à sous-entendre que seuls de vrais acteurs peuvent prétendre à devenir les amis de Luchini.   

Mais au fait, qui donc est ce Monsieur Luchini qui se permet ainsi d’attribuer des bons points de respectabilité ? Ce mec est-il réellement si important pour s’arroger le droit à la nomination des gens respectables ?  

La quatrième connerie est que cette tentative d’excuser l’escapade fiscale de l’ami en question n’a aucune chance de réussir.

La cinquième connerie est que tous ces soi-disant vrais ou faux acteurs et ces donneurs de leçons de pacotille ne vivent en réalité que des subventions attribuées généreusement par l’Etat à l’industrie du cinéma qui sans cela aurait déjà péréclité comme bon nombre en Europe.

Ce Luchini vit donc des impôts que ne veut plus payer son ami.  

Pour paraphraser Brassens qui disait que « l’age ne fait rien à l’affaire, jeune ou vieux, quand on est con on est con », on peut dire qu’ acteur ou pas, quand on est con, on est con.

Garde tes mots Fabrice, pour exprimer ton talent, pas pour défendre l’indéfendable.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, LES PEOPLE A POIL | Pas de Commentaire »

LA MORALITE DE GAUCHE AU SOMMET DE L’ETAT

Posté par provola le 18 décembre 2012

                             Jérôme Cahuzac, Ministre du Budget, a été condamné en 2007 pour avoir embauché dans sa clinique d’implants capillaires une femme de ménage philippine au black à 250 €/mois et 40 h par semaine, pendant 1,5 an de 2003 à 2004. Le Tribunal de Grande Instance de Paris, en 2007  n’a pas souhaité  que cette affaire d’esclavage moderne  jugée mineure ne figure sur son casier judiciaire.

Il est le frère d’Antoine Cahuzac, directeur général d’EDF Énergies nouvelles et ancien président du directoire d’HSBC Private Bank France.

Chirurgien de formation, il ouvre une clinique de chirurgie esthétique à Paris, ce qui lui ouvre les portes du Ministère du budget quelques années plus tard. Propiétaire d’un vaste appartement Avenue de Breteuil, il est assujetti à l’impôt sur la fortune, situation  qui peut en insiter certains dans son cas à s’expatrier ou à ouvrir des comptes dans un Paradis fiscal.

Peu avant son accession au trône, le compte en Suisse aurait basculé dans un autre Paradis, à Singapour, moins voyant que la Confédération helvétique.  

C’est en tout cas ce que croit savoir Médiapart.

L’ affaire Depardieu vient à point nommé pour allumer un contre-feu.

Publié dans EVASION FISCALE | Pas de Commentaire »

DEPARDIEU CAHUZAC: LES RACINES DU MAL

Posté par provola le 16 décembre 2012

                             L’affaire Depardieu (voir arcticle ci-dessous: Depardieu, la vie s’arrête à Néchin) ayant secoué le landerneau médiatique ces derniers temsp pourrait bien n’être qu’un épi-phénomène eu regard à l’immense vague d’évasion fiscale minant les fondements de notre société et plus généralment de notre démocratie.

Quand un ministre de la République, Jérôme Cahuzac en l’occurence, en charge de notre budget et de la surveillance de l’évasion fiscale est convaincu d’avoir possédé un compte illégal en Suisse durant 20 ans et d’avoir en 2010 transféré les fonds détenus à Singapour, il faut se poser la question de la remise en cause totale du fonctionnement de  notre maison commune.

Si le comportement de notre amuseur public Obélix peut prêter à sourire tant il apparait vide de toute moralité, la face cachée du Ministre révèle bien au contraire que la transgression et l’illégalité se sont totalement introduites au plus haut sommet de l’exécutif, et là le cancer de l’évasion prend véritablement toute son ampleur.

 Toute cette affaire nous permet de mieux jauger l’étendue du désastre en cours alors que nos nos médias officiels appartenant peu ou prou aux gérants du système de fraude organisée, évacuent consciencieusement toute trace qui pourrait éveiller notre mécontentement.

Heureusement de bonnes âmes tels les flibustiers de Médiapart ou du Canard Enchaîné arrivent parfois à briser l’omertà.

Bonne écoute: DEPARDIEU CAHUZAC, LES RACINES DU MAL

Publié dans EVASION FISCALE | Pas de Commentaire »

LES AMÉRICAINS SONT TARÉS 2

Posté par provola le 15 décembre 2012

Rappel de l’article écrit en juillet 2012, à la suite de la tuerie (déjà) ayant eu lieu dans une école et ayant fait 12 morts et 50 blessés:

  »Après la énième tuerie de masse ayant eu lieu aux Etats-Unis, il ne viendrait pas à l’esprit de l’opinion Yankee que le vrai coupable, c’est l’Etat lui-même qui incite plus qu’il n’ autorise le port d’armes, et en premier lieu le Président lui-même qui est le garant de ce non-sens, de cette criminelle institution.

Que dit en effet le second amendement de la constitution américaine:

« Une milice bien organisée étant nécessaire à la sécurité d’un État libre, le droit qu’a le peuple de détenir et de porter des armes ne sera pas transgressé. »

Résultat, en comparant les populations française et états-uniène, on se rend compte qu’il y à 90 fois plus de morts par armes à feu chez les mangeurs de hamburgers qu’au pays du jambon beurre. »

Chaque jour ce sont pas moins de 24 meurtres par armes à feu qui sont commis dans ce pays parmi les plus violents de la planète. 3 millions de personnes sont emprisonnées ce qui représente un taux d’emprisonnement de 1 pour mille personnes soit 10 fois plus qu’en France qui compte 70 000 prisonniers pour 65 millions d’habitants. 

La façon dont les élections viennent de se dérouler dans cette démocratie du porte-monnaie qu’on nous présente toujours en exemple à suivre, alors que 3 milliards de dollars ont été dépensés par les deux candidats, augure mal d’une remise en cause de la liberté individuelle impliquant le port d’armes.

Le lobby des armes a été l’un des plus grands pourvoyeurs de fonds des deux candidats et ces tombereaux de pots de vin n’ont surement pas été investis en vain. On voit mal Obama se résigner à décevoir ses propres financiers à qui il doit rien moins que sa réélection.

Ses larmes de crocodile face aux caméras endeuillées ne convaincrons que les inconditionnels de l’Oncle Sam.

Le lobby des armes, en réaction à cette tuerie, propose d’armer systématiquement les professeurs des écoles…

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, ETATS-UNIS | Pas de Commentaire »

LE 20 H D’ RTL

Posté par provola le 14 décembre 2012

Entendu sur RTL, première radio de France aux infos de 20H, ce jeudi 13.13.2012

1ère nouvelle: « une avalanche provoque la mort d’un skieur hors piste. Un deuxième skieur est légèrement blessé ».

Commentaire: il y a environ 1000 morts en France par jour, pour mourrir à la une, mieux vaut le faire sous une tonne de neige qu’après une nuit bien arrosée.

2ème nouvelle: « l’équipe féminine de hand ne s’est pas qualifiée pour les demi-finales du championnat d’Europe. Dommage car l’équipe a fait une excellente seconde mi-temps…qu’elle a remporté ».

Commentaire: malheureusement il y a eu une première mi-temps qui a du échapper à RTL;

3ème nouvelle: le tiercé.

4ème nouvelle : les pronostics du tiercé de demain. 

Commentaire final: combien de temps faudra-t-il encore attendre avant d’avoir affaire à de vrais journalistes ?

Rappel de l’article:LE 20 H D' RTL dans MEDIAS

« RTL LA PICOUSE LUXEMBOURGEOISE »

Il se pourrait bien qu’en faisant attention de ne pas croiser le fantôme de la liberté au détour du paysage audiovisuel on soit pourtant obligé de se coltiner au moins son clone sous la forme d’une piqure de rappel radiophonique, par la grâce de sa valise de seringues, la fameuse valise RTL qui est à la radio ce que les dentiers sont aux maisons de retraites. On n’imagine pas le mal contenu dans une simple valise, qui en plus de contenir un paquet de billets de contrebande, recèle en plus de quoi rendre stérile le plus virulent des révolutionnaires.

RTL est un monument national, la première radio de France comme on dit, depuis des décennies, depuis des siècles, sauf que celui-là est du genre évadé fiscal, dont le siège est basé à Luxembourg-ville surement pas pour les beaux yeux du Grand-Duc.

Pour bien fixer les choses, voyons à qui nous avons à faire :

RTL est filiale du groupe Bertelsmann. Bertelsmann, quatrième groupe de médias mondial, premier en Europe, 15 milliards de CA, c’est aussi en France M6, W9, Paris Première, Téva, RTL2, FunRadio…et au delà une miriades de chaînes de télé et de radios dans plusieurs pays d’Europe. Dans la presse, Bertelsman c’est Prisma presse , ou Géo, National Geographic, Capital, Télé-loisirs, VSD, Voici, Gala, Femme Actuelle, etc, c’est aussi le groupe Random House qui est une maison d’édition fondée en 1927, basée à New-York acquise par Bertelsman en 1992.    

 180px-Random-house2 dans MEDIAS Random House le siège à New-York

Tous les médias français Télé, Radio, Internet, Presse, sont gangrenés par le groupe Bertelsmann, on ne peut échapper à l’immense pouvoir qui exerce de fait un matraquage systématique publicitaire et politique, ce qui en réalité va de pair.

Les rois du divertissement, les stars du show-biz et du journalisme se retrouvent chaque jour depuis des lustres sur les antennes de big brother pour diffuser la douce note responsable de l’endormissement des foules, pour infuser la picouse quotidienne à des auditeurs prisonniers de l’idéologie consumériste, pour parachever un traitement radical de conditionnement.   

Bertelsmann a été beaucoup plus proche du passé nazi qu’il n’a voulu l’admettre après-guerre. Le rapport publié par la commission d’historiens indépendante, instituée en 1998 par le plus grand groupe allemand des médias, montre à quel point la petite maison d’édition de l’époque a profité de grosses commandes de la Wehrmacht et eu recours accessoirement à des travailleurs forcés en partie juifs.

Lors de la présentation du rapport à Munich, le président de Bertelsmann, Gunther Thielen, a ` accepté sans restriction ´ l’étude comme la ` description officielle ´ de l’histoire de l’entreprise sous le troisième Reich. Il a ` regretté ´ deux choses: que les versions présentées auparavant par le groupe aient eu des ` lacunes et des erreurs ´ et que pendant la Seconde Guerre mondiale Bertelsmann ait fait des affaires avec des livres ` qui sont tout à fait inconciliables avec les valeurs ´ du groupe. La commission présidée par l’historien Saul Friedländer a pour de bon démasqué la légende selon laquelle les nazis auraient fermé Bertelsmann en 1944 pour punir un quelconque esprit de résistance.

Vous pensez échapper à Bertelsmann, alors évitez ce qui suit si vous y parvenez:

Radio :

  • CLT-UFA SA (détenue à 100%) :
    • RTL : radio généraliste la plus écoutée en France
    • FUN RADIO : radio musicale pour adolescents
    • RTL2 : radio musicale pop-rock
    • RETL L’EQUIPE : radio numérique de l’information et du sport (détenue à 50%)

Télévision :

  • Groupe M6 (détenu à 48,6%) :
    • M6 (actionnaire principal – 48,55%) : chaîne généraliste privée
      • M6 Suisse (fenêtre publicitaire Suisse)
    • W9 (détenue à 48,5 % de facto, contrôlée par le groupe M6 et détenue par M6 à 51,5%) : chaîne généraliste privée
    • Paris Première (détenue à 48,5% de facto, contrôlée par le groupe M6 et détenue par M6 à 51,5%)
    • Téva (actionnaire principal via M6 – 100%) : chaîne thématique privée, destinée aux femmes, cuisine, beauté et mode, de vie
    • M6 Music Hits (actionnaire principal via M6 – 100%) : chaîne musicale
    • M6 Music Club : chaîne musicale
    • M6 Music Black (actionnaire principal via M6 – 100%) : chaîne musicale
    • M6 Boutique et Cie (actionnaire principal via M6 – 100%) : chaîne de télé-achat
    • Best of Shopping (actionnaire principal via M6 – 100%) : chaîne de télé-achat
    • Girondins TV (actionnaire principal via M6 – 100%) : : chaîne du club de football des Girondisnd de Bordeaux
    • TF6 (détenue à 24,3% de facto, contrôlée par le groupe M6 et détenue par M6 à 25,7%) : chaîne de séries
    • Série Club (détenue à 24,3% de facto, contrôlée par le groupe M6 et détenue par M6 à 25,7%) : chaîne de séries

 

Publié dans MEDIAS | Pas de Commentaire »

DEPARDIEU: LA VIE S’ARRÊTE À NÉCHIN

Posté par provola le 14 décembre 2012

                         

      WP_001422    L’arrivée de Gérard Depardieu en scooter à Néchin, Belgique, pour échapper au fisc français est le symbole d ‘un dérapage incontrôlé, celui d’une époque malsaine, celle des dinosaures fiscaux en fuite avant l’extinction finale, celle des minables reconnus, des rois maudits, des gros porcs, des bidons rouillés, des héros défroqués en pleine implosion sociale. Néchin, ‘est l’histoire d’un bled avec son église, à peine plus grand qu’un poulailler, et sa pataugeoire, ses champs de betteraves et ses exilés fiscaux, planqués dans la luzerne, une rue pleine de maisons en briques, qu’on dirait en ruines tellement qu’on entretien cette image anonyme.

La France est de l’autre coté de la rue, la Belgique ici ressemble à un bar à frites sans putes, on y sent l’huile bien grasse comme la bile des gens inquiets de peur qu’on vienne éveiller les soupçons ou soulever les matelas épais comme des édredon en cachemire.

Ici Depardieu est le dernier arriviste arrivé, le plus petit aussi, tellement petit qu’il lui a fallu réserver son strapontin aux boss du coin, au double du prix. Néchin, c’est le Calais des riches, les clandestins sans papiers veulent s’éclater à Londres, les évadés du fisc veulent se planquer à Néchin. Les uns rêvent d’ exister, les autres de disparaître.

La taxe d’entrée, c’est la renommée, le profil, à Néchin, on n’accepte pas les petits commerçants. Ici, il y a le marché des nouveaux arrivants tous les mercredis, c’est écrit sur le panneau à l’entrée du zoo à fortunes, ici c’est du lourd, la famille Mulliez, propriétaire d’Auchan y a construit son cloaque, la famille Carrefour l’a rejointe pour y jouer une belotte à la santé des couillons qui emplissent leurs caddys de l’autre coté du mur de la honte. 

Ne cherchez pas, à Néchin il y a pas de banque, on est pas à Genêve ou à Monaco, pas de Casino non plus, rien que des champs de betteraves et des téléphones satellitaires qui suivent l’évolution des cours de bourse à NewYork ou à Hong Kong. 

On se souvient que le Christ s’était arrêté à Eboli, Néchin est si loin d’un lieu de vie que la vie elle-même y a disparu comme aspirée dans un piège à vacuité. Les grosses bagnoles sont planquées, les apparences trompent le facteur qui a perdu l’ adresse du dernier curé.  

Dans cette banlieue paysanne, plus pourrie qu’une cahute de fortune au bord du périph, en rive de nulle part, paumée aux quatre vents d’hiver, si froide qu’on dirait congelée à jamais dans un frigo de supermarché, plus rien n’existe que la volonté d’un mec déjà mort, d’échapper à son destin, d’emmener dans son trou ses valises en carton Hermès, ses merdes et ses biftons, à l’abri des regards des dérobés honnêtes .

 

Publié dans EVASION FISCALE | Pas de Commentaire »

DES NOUVELLES DES AVIONS: HIGHWAY TO HELL

Posté par provola le 12 décembre 2012

DES NOUVELLES DES AVIONS: HIGHWAY TO HELL  dans LUTTES CITOYENNES dans LUTTES CITOYENNES

Alerte ! Notre-Dame-des-Landes : la justice ordonne l’expulsion des opposants de la châtaigne ! (à 15h18, le 12/12/2012) La ZAD est menacée dès maintenant!

Le tribunal de grande instance de Saint-Nazaire a autorisé la préfecture à expulser les occupants des cabanes installées sur le site du futur aéroport de la région nantaise. Mardi, la justice avait déjà autorisé la destruction des cabanes. Mais la préfecture ne pouvait en expulser les occupants sans une nouvelle procédure judiciaire, alors que la trêve hivernale est en vigueur. (AFP)

Mobilisons-nous massivement sur la ZAD dès maintenant ! Toutes les cabanes de la ZAD sont aujourd’hui expulsables ! Or, les autorités ne peuvent intervenir que durant cette semaine ou/et en début de semaine prochaine ! Car les fêtes de noël approchent et les gendarmes mobiles et CRS seront « traditionnellement » mobilisés sur toute la France pour cette période ! Sinon, ils devront attendre début janvier, ce qui serait désavantageux pour leur politique de la terre brulée, et le commencement des travaux de la 4 voies, qu’ils projettent de construire au sud du projet d’aéroport dès début 2013 !

Résistons à l’arasement de la ZAD ! Tous/toutes, luttons contre leur mépris et leur politique capitaliste et productiviste, d’un autre temps !

Tous/toutes à la ZAD !

(Du blog du collectif de lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes)

Publié dans LUTTES CITOYENNES | Pas de Commentaire »

LES PAVÉS DE SORTIE EN 2015

Posté par provola le 8 décembre 2012

                           

Les négociations de la "Cop 18" se terminent vendredi 7 décembre à Doha.

                                     La Conférence de Doha sur le changement climatique  ressemble à s’y méprendre aux nombreuses autres qui l’ont précédée, sans résultats, sans espoir, sans intérêt. Kyoto, Copenhague, Durban, les grand-messes succèdent aux débats de la dernière chance, les bonnes intentions remplacent les succès reportés et les faux-semblants. D’ailleurs les acteurs de cette série de seconde zone sont toujours les mêmes, des climatologues sincères, des représentants de gouvernements corrompus jusqu’à la moelle par les lobbies industriels et pétroliers, des écolos bon chic bon genre persuadés de servir à quelque chose à l’échelle du temps. Pourtant rien en change, ou plutôt si, les Etats Unis qui ne se sentent pas concernés par l’enfumage général, la Russie qui lance son Pipe Line South Stream pour envahir l’Europe avec son gaz, le Canada avec son sable bitumineux, l’Australie avec ses immenses réserves de charbon déversées vers la Chine, tous les grands absents de Doha nous jouent la comédie sempiternelle, laissant se dérouler la mascarade des bons sentiments.

Il n’est déjà plus question à Doha de 2013, mais de 2020, vous verrez en 2020, on s’y mettra tous, laissez nous le temps de nous refaire la cerise, le monde est en crise , il faut relancer la machine, les usines, le transport, le commerce, le business comme on dit, laissez encore un peu cracher les cheminées, crever les océans, laissez-nous produire du plastique, des portables, du poisson en boîte, des arbres en polyéthylène, des nounours en mousse de polyuréthanne, des écrans plasma, et surtout des merdes inutiles à grande valeur ajoutée, vous savez ce qu’on appelle la valeur hors coût, ce qui vous fait gagner un maximum de pognon. Tout en fait ce qui permet de payer les pantins qu’on envoie dans le grandes conférences et qui s’en reviennent fiers du devoir accompli. Ces plantes grasses et bedonnantes qui se planquent derrière l’immensité de la tache alors que leurs commanditaires ont en fait des intérêts contraires à la volonté affichée.

Au milieu de cette cacophonie habituelle et de débats de plus en plus techniques, on aura retenu le cri de douleur du négociateur philippin Naderev Saño, dont le pays a été frappé par un typhon meurtrier, qui a rappelé l’enjeu de discussions qui semblent souvent en totale déconnection avec la réalité: « Je lance un appel au monde entier, aux dirigeants du monde entier, ouvrez vos yeux et regardez la réalité en face. Je parle au nom des centaines de personnes qui ont péri dans la tragédie qui nous frappe, c’est un retour brutal à la réalité pour ma délégation, sur la réalité du changement climatique »

La France y est aussi allée de sa langue de bois, flairant bon l’occasion de se contruire une stature internationale, le pouvoir soi-disant de gauche a confirmé sa candidature à l’organisation de la prochaine conférence climat de l’ONU devant se tenir en 2015, c’est ce qu’a confirmé Fabius le charlot du réchauffement, le pape du sang contaminé. La candidature française avait déjà été annoncée par Hollande précédemment. Bon Dieu faites que la prochaine aie réellement lieu à Paris … J’invite toutes les bonnes volontés, tous les parents qui ont envie de laisser un monde vivable à leurs enfants de se tenir dès à présent prêts à faite péter la chape de plomb de la fameuse croissance, à faire exploser la rhétorique du PIB, à faire valser les immobilistes du pouvoir d’achat, de la télé réalité , et du commerce dominant.

Si la prochaine négociation a lieu ici, à Paris, en 2015, elle ne devra pas se tenir à la tribune feutrée d’une conférence bidon mais dans la rue, le débat ne devra pas concerner quelques envoyés spéciaux faisant bonne figure face aux caméras complices mais englober l’ensemble d’une population responsable, enfin consciente des enjeux climatiques. Paris 2015 doit être le cauchemar des gaziers, des pétroliers, des plastiqueurs, des vendeurs de merdes, des schisteux, des atomieux, et pourquoi pas des remplisseurs de paradis fiscaux, ce qui revient souvent aux mêmes.

L’idée chers amis, est de carrément pourrir le concert de musique classique qu’imagine certainement notre gouvernement à la recherche de la croissance perdue et de le transformer en un meeting citoyen, en un rock and folk des familles destiné à rameuter les consciences.

Les caméras seront braquées de ce coté-ci, ne perdons pas l’occasion de prendre le manche avant que les branquignoles ne s’emparent à nouveau du balais. Du pain sur la planche pour les CRS, ce qui est toujours bon pour l’activité du pays et la croissance en général. A refaire les routes, nettoyer les trottoirs, refaire les vitrines, réparer les pare-brise, soigner les bobos.

A remplacer les pavés parisiens par des pavés chinois bien moins chers que leurs homologues.

D’ici-là: 36-37

Publié dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

FLAMANVILLE: LA FACTURE DES FOUS

Posté par provola le 4 décembre 2012

                            La facture de l’EPR de Flamanville (Manche) n’en finit pas d’augmenter. EDF a annoncé lundi avoir relevé de 2 Mds€ son estimation du coût de la construction du réacteur nucléaire de troisième génération. Cela porte le montant total à 8,5 Mds€, inflation comprise, en partie à cause des problèmes et retards subis par le chantier. L’an denier la facture avait pratiquement doublé de 3,3 miliards (en 2005)  à 6 milliards. Le chantier avait déjà annoncé un retard de 4 ans par rapport au calendrier initial. Cette date a été maintenue. Jusqu’à quand  ?

On est chez les fous !» a tweeté de son côté Jean-Vincent Placé, le patron des écologistes au Sénat.

8,5 milliards pour l’EPR de Flamanville, sans compter l’allongement des coûts subis par Bouygues en Finlande où le premier EPR est train de devenir un véritable cauchemar pour notre champion du BTP. Là-bas, nos amis Finlandais ont tout simplement alourdi l’ardoise devant être prise en charge par Bouygues de quelques 5 milliards. Vous pensez bien que ce coût va être entièrement réglé par l’Etat français en sur-facturations sur le chantier de Flamanville, le prix de la sécurité nucléaire pour certains, une escroquerie à grande échelle pour d’autres.

8,5 milliards pour Flamanville donc, plus 5 milliards de mieux pour l’EPR finlandais, que nous devrons payer d’une manière ou d’une autre, plus 26,1 milliards pour le Lyon-Turin (estimation du Trésor; coût estimé en 2002: 12 milliards d’euros) qui sera attribué en grande partie à Eiffage , Vinci ou Bouygues, plus 4 milliards pour ‘aéroport de Notre Dame des Landes (Estimation Canard enchainé, coût estimatif en 2002: 500 millions d’euros)  qui est déjà tombé dans l’escarcelle de Vinci, le doute n’est plus permis, les fous sont au pouvoir. Chers les fous.

En temps de crise, on l’aura compris, en temps d’austérité devrait-on ajouter, où chaque centime est compté pour la retraite du citoyen landa, où le chômeur est montré du doigt, où les restos du coeur ont du mal à boucler les fins de mois, il semble allucinant de se lancer dans ces sortes de gabegies insensées, ces espèces d’aventures technologiques risquées d’un point de financier autant qu’inutiles d’un strict point de vue technogique.

Le temps des pyramides, du Concorde ou du paquebot France est révolu, il faudrait que quelqu’un se charge d’expliquer cela à notre gente dirigeante en mal de postérité.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

LYON-TURIN: L’AUTRE FRONT DU REFUS

Posté par provola le 2 décembre 2012

                           

LYON-TURIN: L'AUTRE FRONT DU REFUS  dans POLITIQUE   dans POLITIQUE

                    Notre Dame des Landes n’est pas le seul écueil sur lequel risque de se fracasser l’activisme environnemental du gouvernement. La ligne ferroviaire à grande vitesse à travers les Alpes, ce monstre du Loch Ness , ne semble pas près de voir le jour. Il est question depuis trente ans de relier les réseaux français et italien par une ligne à grand gabarit permettant de relier Lyon et Turin en 2H.

Dans les rêves des fonctionnaires de Bruxelles il s’agissait également de poursuivre la construction de ce qui constitue un tronçon essentiel du fameux couloir 5 devant relier Lisbonne à Kiev.

Voilà plus de vingt ans que Français et Italiens envisagent de percer un nouveau tunnel ferroviaire sous les Alpes. Inscrit en 1994 sur la liste des projets prioritaires de transport de l’Union européenne, le projet de nouvelle liaison entre Lyon et Turin est amorcé au lendemain de la catastrophe du tunnel du Mont-Blanc, en 1999. Un premier accord international est signé en 2001. D’une capacité de 40 millions de tonnes de fret, l’équivalent de deux millions de camions, l’infrastructure doit dans un premier temps permettre de retirer 700 000 poids lourds des routes, et transporter les voyageurs de Lyon à Turin en moins de deux heures. Huit cents millions d’euros de travaux préparatoires ont déjà été investis, alors que le coût total pour la réalisation du seul tunnel international de 57 km reliant Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) à Suse (Piémont) est évalué à 8,5 milliards d’euros.

Sauf que le couloir 5 ne verra jamais le jour, Lisbonne ayant été obligé par Bruxelles et le FMI de revoir ses ambitions à la baisse et de renoncer à la ligne TGV Lisbonne frontière espagnole. Quant à la poursuite du dit couloir 5 au delà de Venise il n’en est absolument plus question dans les cartons des employés européens.

Sauf que les coûts estimatifs du projet de ligne Lyon-Turin n’ont cessé de s’envoler passant de 12 milliards d’euros en 2002 à 26 milliards d’euros aujourd’hui, sans que l’on soit sûrs que cette dernière estimation ne soit elle-même sous-évaluée.

Sauf que les populations locales coté italien n’ont de cesse de clamer l’absurdité du projet depuis 15 ans, quant aux risques environnementaux eccessifs en grande partie à cause de la dangerosité des couches de terrain devant être perforées. Les carottages ont montré l’imprégnation de strates d’amiante qui seraient entassées (Suse et Maurienne) dans des vallées déjà saturées. L’opposition italienne écologiste NOTAV (Non à la ligne « treno alta velocità », train grande vitesse)  ne lâchera rien, soyons en sûrs. Un mouvement local coté français est également en train de se réveiller, riverains et agriculteurs sont réunis au sein d’un collectif demandant l’annulation de l’enquête publique, après un avis favorable sur les voies d’accès côté français émis en juillet. Europe Écologie-Les Verts et le Parti de gauche s’opposent aussi au projet.

Tel un coup de tonnerre, venant secouer le volontarisme gouvernemental, la Cour des Comptes est venue souligner les coût exhorbitants de cette infrastructure qui pourrait facilement être rempacée par l’amélioration de la ligne existante. Les Sages recommandent, je cite «de ne pas fermer trop rapidement l’alternative consistant à améliorer la ligne existante».

En effet, il ne fait aucun doute que les partisans du projet expliquent surtout sa nécessité en mettant l’accent sur sa capacité de 40 millions de  tonnes par an soit l’équivalent de 2 millions de camions, en moindre mesure, ils expliquent aussi qu’elle permettrait un temps de parcours Lyon-Turin en deux heures. 

Mais est-il bien raisonnable de vouloir faire circuler des wagons de fret sur une ligne TGV ? Pourquoi ne pas songer à aménager plus simplement la ligne existante, totalement sous-évaluée à l’heure actuelle ? De plus, le ferroutage Lyon Turin n’est pas fait pour diminuer le nombre de camions sur les routes ou autoroutes mais pour augmenter la quantité de marchandises pouvant transiter par nos vallées alpines. Donc les nuisances ne vont pas diminuer mais augmenter entraînant une circulation accrue de camions notamment vers les plates formes de chargement

De même, est-on sûrs que de nombreux hommes d’affaires souhaiteront utiliser la ligne pour faire un aller-retour entre les deux métropoles en 2H alors qu’on vol aller prend 30 mn ?

Relier les réseaux TGV français et italien n’a de sens que si cela a encore une utilité, il faut bien admettre que le train a perdu de son appeal auprès de populations préférant de toutes façons l’avion pour des trajets supérieurs à 3H. De même, il n’est désormais plus possible d’imposer aux autoctones, sans concertation, des tracés inacceptables et leurs cortèges d’expropriations.

Au moment où les deux gouvernements vont se retrouver pour accélérer le lancement des travaux, un nouveau front du refus semble se dessiner, après la lutte anti-aéroport, la fronde anti-TGV, elle aussi, est en train de se mettre en place de ce coté-ci des Alpes, aiguisant ses arguments et ses bayonnettes. Après le front Ouest, voici se mettre en place le front est. Le gouvernement est prévenu, cela s’appelle une prise en tenaille.

Publié dans POLITIQUE | 1 Commentaire »

NOTRE DAME DES LANDES: LE COUP DE GUEULE DE PHILIPPE

Posté par provola le 2 décembre 2012

                            Le Samedi 24 novembre, je me suis rendu avec ma femme sur le site de Notre Dame Des Landes jusqu’au bois de Rohanne nous avons été confrontés aux violences policières, jets de grenades lacrymogènes, pulvérisations par bombes au poivre, tirs de flash Ball, tirs de grenades assourdissantes, et avons assisté à du tabassage a la matraque.  (voir certificats médicaux sur site acipa.free)
J’ai 68 ans, je suis retraité, et après m’être informé très sérieusement sur ce projet, sur sa chronologie, ses procédures d’attribution de concession, etc.., en voisin je suis venu soutenir avec beaucoup d’autres de ma génération, ceux que M.Valls qualifient de squatters, terroristes ou autres qualificatifs fallacieux..
Nous, opposants à ce projet « mégalo », traités d’ultra gauchistes aussi bien par M.Valls que par M.Lenglet, vous invitons à venir nous rencontrer, afin que vous preniez des informations vous évitant de nous qualifier de façon diffamatoire.
Je ne pouvais pas  imaginer de telles scènes de violence, en France, selon vous le pays des droits de l’homme, et le chantre de la démocratie. Je suis outré que vous fassiez aussi peu de cas de notre opinion, sachez que nous défendons nos enfants et les générations à venir.

Expliquez nous le terme du contrat signé entre Vinci, les régions, l’état, sous la « clause de retour à meilleure fortune », expliquez nous pourquoi, à travers la région et l’état, nous sommes caution des emprunts effectués par Vinci, pourquoi nous sommes caution d’une partie des dividendes devant être versés aux actionnaires de Vinci.

Expliquez nous pourquoi l’étude effectuée par le CE Delft, (bureau d’études Néerlandais spécialisé en implantation d’aéroports) n’a jamais été prise en compte par les élus locaux à l’origine de ce projet – entre autre l’aménagement actuel de Nantes atlantique en cas de saturation, coûterait moitié moins cher, Nantes Atlantique est selon leur étude au tiers de sa saturation, (voir Gatwick, Genève, pour des infrastructures équivalentes, et un risque de déficit de 90 à 600 millions pour la construction de NDDL)-
Votre démarche est une démarche d’endettement à très long terme, la concession, sous la fameuse clause de retour à meilleure fortune attribuée à AGO Vinci, court jusqu’en 2065.
Seriez vous prêts à vous engager comme caution sur vos fonds personnels  sur la rentabilité de ce projet…

Vous nous conduisez vers une société  perdue, invivable, vous avez vendu votre âme à des groupes de type Vinci, vous êtes pieds et poings liés devant des oligarques qui sont issus de vos rangs, il n’y a aucune déontologie dans votre démarche, nous n’en voulons plus.
Arrêtez de vous cacher derrière votre soi-disant légitimité d’élus, vous nous devez des comptes, vous êtes de piètres gestionnaires, et vous jouez avec nos biens, notre futur, celui de nos enfants et petits-enfants, le monde a changé, il continue de changer, rechargez vos piles changez vos logiciels , reprenez les fondamentaux de la vie, nous refusons de vous suivre dans une voie suicidaire.

Pour une fois écoutez les voix qui s’élèvent.

Ph.Francois

Publié dans LE COUP DE GUEULE DE PHILIPPE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement