• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 26 novembre 2012

LES TENEBRES DU POUVOIR

Posté par provola le 26 novembre 2012

A cloud of tear gas rises from a field near demonstrators during an evacuation operation on land that will become the new airport in Notre-Dame-des-Landes, western France, November 23, 2012. The new airport, some 30kms (19 miles) from Nantes, is scheduled to be constructed for 2017.      REUTERS/Stephane Mahe (FRANCE  - Tags: BUSINESS ENVIRONMENT CIVIL UNREST)

                                 Il flotte à Notre Dame des Landes comme une fin de  règne, une agonie programmée car ce n’est pas d’aéroport dont il s’agit mais bien de la survie d’un pouvoir en bout de piste. Notre Dame des Landes sera le cauchemar des fausses gauches accrochées à leurs chimères, à leurs stupides croyances d’un développement à tout crin piétinant la vie et la nature ce qui est la même chose.

Une gauche pour ainsi dire et sans mémoire qui se moquent de ses électeurs, des écolos squatteurs de strapontins, aspirateurs de tapis et de médailles en bois, des socialos simplistes, dans les bottes trop courtes qui vaquent à leur occupation du champ de bataille comme Napoléon à Waterloo.

Craignez ingrats, pleurez malfrats, votre présence est un risque pour notre intégrité, notre patience atteint son point limite et vous êtes désormais un obstacle majeur. Cet verrue infâme ne passera pas tant que les loups et les champignons vénéneux croiseront les vertes contrées, tant que les lutins sanglants occuperont vos peurs et vos cauchemars. 

A quoi sert une gauche casquée, armée d’illusions, bouclier troué, brandissant sans vergogne son verbiage sécuritaire, à quoi ressemble une gauche mégalomane perdue dans ces landes sauvages aussi à l’aise qu’une huitre dans une assiette d’un cinq étoiles.    

A quoi riment ces écolos d’EELV, cette espèce d’élyséens enchainés à leurs privilèges, immobiles, perchés, plastifiés, indignes de mélanger leur genre aux luttes du maquis, ces putains de résignés, incapables de dresser la moindre barricade face à l’avancée des légions mondialistes. 

Cette mascarade en place depuis des mois n’a rien changé malgré les simagrées sur les couples gays, la farce des quotas d’immigrés , des 3%  de déficit, des réponses aux marchés, des baisses de charges, des gages aux spéculateurs, des libertés accordées aux évadés  fiscaux, aux entrepreneurs en colère, aux patrons voyous, aux lobbies industriels, au nucléaire, aux gaz de schistes. Ces Valls clones d’ Hortefeux.   

La débandade de la droite aurait pu laisser libre cours à une expression différente, à une interprétation gonflée mais encore une fois, une soupe insipide nous est servie, la cicatrice ouverte et jamais refermée du mittérandisme s’est remise à saigner.

Quelle misère, quel piètre spectacle que cette percée des factions du petit matin, dans le brouillard des caméras, en catimini, en chasse de sensations fortes. 

Cette gauche de droite ne le sait pas encore elle qui croyant vider les écureuils et les chouettes d’hiver va s’enliser dans les marécages et les sables mouvants.

Cette gauche qui nous mène tout droit au désastre est tout simplement en train de creuser sa tombe. 

 

Publié dans ECOLOGIE | 1 Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement