• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 2 octobre 2012

TOUCHEZ PAS A MON URANIUM (les réactions)

Posté par provola le 2 octobre 2012

Article accepté à la publication sur Agoravox

 

Par citoyenrené 29 septembre 16:08 citoyenrené

@ l’auteur,

en partie d’accord avec vous pour les motivations nucléopathes de ce gouvernement centre droit d’Hollande au Mali…comme d’hab, sous couvert de « démocratie » , mais 2 remarques

- depuis combien de temps aqmi est localisé dans ses régions ? des années ! alors feindre de le découvrir maintenant que l’on a tranquillement laissé se développer la tumeur, quelle mascarade

question subsidiaire : qui est aqmi ? qui les finance, qui les tolère ? qui les utilise ?

- « Les terroristes autrefois au service de Kadhafi » qu’est ce que vous racontez ? c’est une erreur malencontreuse de votre part ou une ration distillée de désinformation ?

 

Par OMAR 29 septembre 18:33 TOUCHEZ PAS A MON URANIUM (les réactions) dans NUCLEAIRE donateur-d876a

Omar 33

« La France soutiendra les initiatives que prendront les Africains,… »

Mon œil.

F. Hollande avait plutot suggeré puis espéré une intervention militaire algérienne…

Cela aurait été parfait que des africains s »entretuent pour la sauvegarde et la protection de l’uranium…
Les terroristes ?
Mais la France les aide en Libye et en Syrie…
 

 

 

Par Emmanuel Aguéra  30 septembre 12:39 Emmanuel Aguéra

De la nucléopathie (je la retiendrai, celle-là !) à l’uraniophilie, on s’arrange un peu avec le mélange des genres.
Si en effet la lecture des agissement d’Aqmi peut et doit à mon avis aussi se faire indépendamment des évènement lybiens (sauf en matière de récup d’armement, mais c’est monnaie courante après une chute de régime, n’est pas Syrien et voisin du Qatar qui veut), il n’en reste pas moins que le bordel ambiant dans le Sahara n’est de nature à rassurer ni les pays de la régions où la stabilité politique apparaît endémiquement (et l’héritage colonial n’en est pas innocent) bien fragile.
Les missions aériennes de « reconnaissance » menées en continu par la France dans la région sont symboliques et n’ont probablement pour sens que d’éviter une impuissance et une démission trop apparente vis à vis à la fois des familles, de l’opinion publique, en France comme au Sahel, et évidemment d’Areva et de son personnel. Mais cette impuissance me semble évidente, car ce territoire où se balladent quelques avions que Morice se fera un plaisir à nous décrire, est grand comme 3 ou 4 fois la France et l’on comprend dès lors le besoin de Hollande d’un recours à une coalition. Humanitaire, bien sur…
L’auteur a cent fois raison d’insister sur ce point, et il nous saute à la gueule que les couleurs politiques n’ont pas grand sens sur ce continent dont le vol systématique et institionalisé des matières premières, notamment énergétiques, apparaît comme le garde-fou contre l’aggravation de notre crise financière qui fait rigoler dans cette région où l’on récupère les tubes cathodiques que l’on jette ici au profit des plasma ultra larges.

On n’est pas loin de l’appel de Bush à partir en croisade pacificatrice contre un Irak débordant d’or noir…

Potr finir, j’ajouterais que l’énergie se révéle de façon de plus en plus évidente à la fois comme la source véritable de notre crise… et en grande partie (excusez le gros-mot qui va suivre !) de la dette de notre occident « civilisé ». Je le crie depuis le premier choc pétrolier de 1973, qui ne fut pas pour moi un hasard, au moins en ce qui concerne l’hexagone, puisqu’il intervînt et marqua la fin du Gaullisme et de son contigent de garanties France-Africaines que l’on ne cesse d’essayer de prolonger depuis… Vains et éphémères sparadraps aux doux noms de Kabyla, Ouattara, etc…
Oui, la crise de ce XXI° siècle a commencé en 73, je l’attends depuis 40 ans, la voici et elle consacre la fin de 3 ou 4 siècles de croissance occidentale basés sur la spoliation systématique (et les massacres divers) des différents empires coloniaux.
Mais c’est une autre -et longue- histoire… l’Histoire. 

 

Par sirocco  29 septembre 16:01 sirocco

On avait même entendu Hollande préparer le terrain en pointant du doigt ces fondamentalistes qui détruisent des mausolées à Tombouctou.

C’est clair : notre Président va-t-en-guerre se positionne en défenseur du patrimoine culturel et de la civilisation.
Les mines d’uranium un peu plus au nord-est ? Loin de lui une telle pensée !!!!

 

 

Par lionel  30 septembre 22:53

Quels Africains prendront des décisions ? Ouattara ? Campaoré ? Les pires psychopathes de la région. J’étais à Bamako au moment du coup d’Etat du Capitaine Sanogo et de ses amis patriotes Maliens, j’ai passé plus de dix ans dans la zone Nord Mali où je me suis marié ai des enfants. Veolia possède les eaux du Nord Mali, quand à Areva/Rhodia, ces deux là ont fusionnés pour exploiter les terres rares déjà connues à l’époque où les Français voulaient créer un état Saharien. Les documents circulent à Bamako où les gens sont souvent bien mieux informés qu’ici. Il ne s’agit donc pas seulement d’Arlit. Il est aussi essentiel d’évoquer l’accaparement des terres arables et la convoitise que cette ruée vers la mort suscite lorsque l’on connaît le potentiel de certaines terres du Nord Mali. D’ailleurs, quid du projet industriel agricole pharaonique des fonds souverains Lybiens ? Qui va récupérer les terres, les investissement, l’usine de tomate ? Les paysans expropriés ? Les sociopathes céréaliers dont nous parlaient les services Italiens au début de l’agression contre les Lybiens et leurs travailleurs sub-Saharien ? Les Saoudiens achèteront-ils l’office du Niger ?

Des militaires Français sont basés depuis plus de deux ans à Sévaré et font des manoeuvres entre Hombori et le pays Dogon comme s’ils étaient chez eux depuis lors… 
Destruction des Etats nations, stratégie du choc, remembrement géopolitique… Psychopathie.

 

Publié dans NUCLEAIRE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement