• Accueil
  • > Archives pour octobre 2012

NEW-YORK: LE VRAI CATACLYSME

Posté par provola le 31 octobre 2012

Ecco New York sommersa, dalle sue emissioni

                                             Voici ce que produit la ville de New York comme quantité de gaz à effet de serre en 24 H, dont l’accumulation dans l’atmosphère produit du réchauffement climatique et donc des bouleversements dans l’équilibre des masses gazeuses. Il n’est pas à exclure que l’ouragan Sandy qui vient de balayer le nord-est des USA soit une des conséquences de notre mode de vie toujours plus incompatible avec la pérennité des conditions de la vie sur la planète.  

Tout ceci ne ressemble-t-il pas en définitive à un juste retour des choses, les éléments climatiques venant perturber l’isolante marche en avant de l’économie globalisée ? Le fait que New-York soit touchée est un pied de nez à cette ville symbole de la croissance infinie.  

La pyramide bleue ici représentée visualise de manière brutale chaque tonne de CO2 (figurée par une sphère de 10 m de diamètre, en réalité, le volume approximativement rempli par cette quantité de gaz) produite et évaporée dans l’atmosphère, dont l’amoncèlement atteint après une seule journée la hauteur de l’Empire States building. New York produit deux tonnes de CO2 par seconde.

Au bout d’une année de production la colline devient une montagne d’environ 8000 m d’altitude, soit une production de 54 millions de tonnes de CO2: http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=DtqSIplGXOA

Publié dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

AMOUR

Posté par provola le 28 octobre 2012

                      AMOUR dans MESSAGES AUX LECTEURS 220px-Jean-Louis_Trintignant_Cannes_2012

                         Je veux vous remercier, Monsieur Trintignant, d’avoir bien voulu revenir à la vie pour nous parler de nous. D’être rentré d’un séjour auprès de vos proches disparus pour remettre le couvert encore une fois. Amour est comme vous dites votre ultime soupir, votre ode à la vie,  votre accord parfait, votre message, votre illumination finale qui n’est que l’ esquisse de notre propre vacuité.

Monsieur vous touchez ici au sublime, au plus profond de l’être, aux viscères des sentiments. 

Chers lecteurs, ne manquez pas ce plongeon sans filet au travers des corps brisés quand les coeurs ralentis battent la mesure d’une existence bien faite. Quand les couches sont pleines, l’épuisement latent, et que le vide s’empare de l’espace, que le souffle s’emmitoufle sous un coussin d’air trop lourd pour supporter la respiration. Laissez-vous emporter par cette sonate aux sanglots longs, apprenez la musique des sentiments, le temps suspendu, les regards puissants, les mouvements hésitants, l’espace qui se réduit jour après jour. Venez ici apprendre à vivre, tout simplement, ce qui veut dire aimer. 

Ce scénario est géant, entre fauteuil roulant et lit médicalisé, les acteurs sont bouleversants, humains, on ressort de cette salle obscure avec la certitude que nous venons d’assister à notre propre décrépitude.  Un silence si délicat résonne. On entend le goutte à goutte du robinet qui fuit.

On s’acharne trop souvent à croire, à vouloir continuer, à continuer quoi ? Quand tout a été dit, quand tout devient de trop , quand c’est fini.

Chapeau bas, Monsieur l’Artiste, je vous salue, vous sortez par la grande porte, que votre vie désormais s’apaise au delà de ce bref instant que vous appelez de vos voeux.

Publié dans MESSAGES AUX LECTEURS | Pas de Commentaire »

Mme Christiane Taubira, Garde des Sceaux: LIBÉREZ PIERRE-EMMANUEL NEUROHR !

Posté par provola le 27 octobre 2012

Mme Christiane Taubira, Garde des Sceaux: LIBÉREZ PIERRE-EMMANUEL NEUROHR !

 

 

            L’écologiste Pierre-Emmanuel Neurohr est le premier détenu climatique de France. Il a été mis en examen le 7 septembre 2012 et incarcéré à la prison de la Santé pour avoir tenté d’empêcher un avion de décoller de Roissy le 5 septembre. Son action symbolique était non violente. Il s’est simplement placé sur la piste, devant l’avion, avant d’être rapidement arrêté. C’est la cinquième fois en trois mois que Pierre-Emmanuel Neurohr proteste ainsi, « à mains nues », toujours pacifiquement, contre l’usage de ces machines responsables d’émissions massives de CO2 qui contribuent à détruire irrémédiablement le climat de la planète. Son procès a eu leu le 18 septembre dernier, il risque désormais une condamnation à cinq ans de prison ferme. Pierre-Emmanuel Neurohr, homme de conviction, fondateur du Parti de La Résistance, est un prisonnier politique, son procès sera d’abord celui de l’hypocrisie d’une société prodigue en discours vertueux mais dont la cécité et la passivité face au réchauffement climatique peuvent s’avérer criminelles pour les générations futures. Si la rhétorique utilisée par Pierre-Emmanuel Neurohr, dont l’usage du terme de « génocide », n’est pas partagée par tous les signataires, nous savons cependant que les faits sur lesquels il s’appuie pour justifier son action, sont, eux, indiscutables. L’avion est effectivement le mode de transport dont l’impact sur le climat est le plus destructeur dans le court terme. Pierre-Emmanuel Neurohr n’est pas un délinquant, encore moins un criminel, c’est un militant non violent, c’est pourquoi les arguments avancés par le Parquet pour justifier son incarcération, notamment le « risque encouru par les usagers » en cas de nouvelle intrusion, sont dépourvus de fondements, nous exigeons donc sa libération immédiate !

(Photo de Martin Leers)

 

Voir l’action de Pierre Emmanuel Neurohr :http://www.youtube.com/watch?v=eyVZbraoUDk

 

Copie de la lettre adressée le 18 octobre 2012 par Pierre-Emmanuel Neurohr à Madame Taubira, Garde des Sceaux

Madame la Ministre,

Je suis un citoyen. Je suis accusé d’aucune violence. Je ne suis accusé d’aucun vol. Pour le dire de manière un tant soit peu positive, je suis un citoyen pacifique et honnête.

J’écris ces mots depuis la cellule 104 de la prison de la Santé, à Paris, où je suis enfermé depuis un mois et demi. Dans des conditions que l’on peut, sans craindre d’exagérer, qualifier de « mauvais traitements »1.

De quoi suis-je accusé ? D’une part, d’avoir découpé un grillage de jardin, seule description qui vaille pour la « chose » qui entoure l’aéroport Charles-de-Gaulle2. Passons, par respect pour l’intelligence des lecteurs. D’autre part, de m’être positionné en face d’un avion afin de le bloquer.

Il se trouve qu’à part faire dans la pyromanie, il n’y rien de plus destructeur du climat de la terre que la machine appelée « avion ». Il se trouve que, bien évidemment, la destruction du climat de la planète aura pour conséquence un génocide, du fait des sécheresses extrêmes que la communauté scientifique prévoit pour dans à peine une quinzaine d’années, dans le monde entier3.

Il se trouve que le système climatique étant ce qu’il est, pour empêcher ce crime, il faut agir maintenant.

Jusqu’à présent, aucun procès ne m’a envoyé en prison, les juges comprenant bien qu’ils avaient en face d’eux un citoyen pacifique et honnête ? Qu’à cela ne tienne. Une juge d’instruction a décidé de faire la justice à elle seule. Une juge d’instruction me maintient en prison depuis un mois et demi, et elle vient de me refuser une nouvelle demande de mise en liberté déposée par mon avocat4.

Une juge d’instruction qui sachant que je ne suis accusé d’aucune violence, a commencé à évoquer en face de moi et de mon avocat, éberlués, les attentats du 11 septembre 2011 et le terrorisme irlandais. Face à un tel manque de discernement, on hésite entre le rire et l’effroi. Une juge d’instruction qui pense que les journalistes ayant assisté à ma dernière action non violente « sont en réalité des complices » car ils m’encourageraient à agir5.

Une juge d’instruction qui a décidé de me faire subir une expertise psychiatrique…

Une telle juge d’instruction est visiblement incapable de juger sereinement. C’est pourquoi, afin de me battre contre l’injustice que représente mon emprisonnement depuis un mois et demi, afin de recouvrer ma pleine liberté, je commence aujourd’hui une grève de la faim.

Veuillez agréer, Madame la Ministre, l’expression de mes sentiments distingués.

Pierre-Emmanuel Neurohr

1. Je suis emprisonné depuis un mois et demi, 23 h sur 24 à quatre dans 12 m2 ; depuis un mois et demi, je n’ai pas pu voir ni mon amie ni quiconque, alors que je croise en « promenade » des trafiquants de drogue qui ont obtenu leur droit de visite au bout de quinze jours., etc…
2. Il semblerait que le PDG d’Aéroport de Paris soit plus intéressé par son lourd salaire que par la sécurité du site.
3. « Droughts, a review », Aiguo Dai, National Center for Atmospheric Research
4. C’est un secret de polichinelle que la décision de la juge d’instruction détermine fondamentalement celle du juge de la liberté et des détentions.
5. Madame Herlaut, document 24.9.2012. N’étant pas à une contradiction près, elle écrit dans la phrase suivante que ce sont mes « convictions » qui me « conduisent à enfreindre les injonctions » de l’autorité judiciaire…

 

Prison avec sursis requise contre Pierre Emmanuel Neurohr pour des intrusions à Roissy

Mis à jour le 26.10.12 

Une peine de prison avec sursis et des jours amende ont été requis vendredi devant la cour d’appel de Paris contre Pierre-Emmanuel Neurohr, un militant écologiste jugé en appel pour avoir tenté à quatre reprises d’empêcher des avions de décoller à Roissy pour dénoncer la «destruction du climat».

Il avait été notamment condamné à deux reprises à trois mois de prison avec sursis en première instance, par le tribunal correctionnel de Bobigny. L’avocate générale a requis une peine de jours amende qui soit supérieure à une première peine de 90 jours amende à 12 euros dont il avait déjà écopé pour l’une de ses premières intrusions. S’il était effectivement ainsi condamné, il devrait payer la somme qui lui serait réclamée sous peine d’avoir à purger une peine de prison.

Décision le 30 novembre

Le prévenu comparaissait détenu, car il a été placé sous mandat de dépôt après sa mise en examen pour sa cinquième tentative de bloquer un avion en trois mois, le 5 septembre. Le crâne rasé et chemise turquoise, Pierre-Emmanuel Neurohr, 44 ans, a répété qu’un seul vol transatlantique représente pour un passager l’émissions de la tonne et demie de C02 annuelle qu’il conviendrait de ne pas dépasser selon les études scientifiques qu’il invoque.

«Je souhaite tranquillement écrire un livre sur ces questions», a-t-il déclaré. Ce qui a amené l’avocate générale à souligner qu’il semble vouloir revenir à un combat «avec des armes licites», «qui j’espère ne l’amènera plus devant un tribunal».

Selon son avocat, Alexandre Faro, il a commencé il y a huit jours une grève de la faim à la maison d’arrêt de la Santé où il est détenu. Il est «cassé» par la détention, a-t-il ajouté, expliquant par ailleurs que son client a renoncé à tenter de perturber la circulation des avions. La cour a mis sa décision en délibéré au 30 novembre.

 

Publié dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

4 ANS

Posté par provola le 26 octobre 2012

                                             

4 ANS   dans ANNIVERSAIRE plume

« Les lois sont toujours utiles à ceux qui possèdent et nuisibles à ceux qui n’ont rien. » 

 

                       26 octobre 2008, 26 octobre 2012, 4 ans et toutes ses dents, un blog à 4 ans c’est beaucoup plus tentant qu’un blog à 1 ans. 4 ans c’est pas si mal et c’est déjà mieux qu’une condamnation à 3 ans. Mais deux blogs c’est déjà mieux qu’un blog qui vaut mieux que pas de blog du tout. Il y a provola.unblog.fr et il y a désormais provola.blog4ever.com. Il y a deux chaînes gratuites, qui sont deux occasions de vous saluer.

Merci en tous cas de votre fidélité, 1193 articles publiés, 175000 visites, tout cela n’est pas rien. Ce défilé des mots et des idées  ressemble à ces marches en altitude sur les hauts plateaux népalais, sans autre but que l’horizon, avec ses joies , ses vertiges, ses rencontres merveilleuses , et puis le repos à la fin de la journée au coin du feu à refaire le monde, à compter les étoiles et les étincelles. A dénoncer l’injustice, à traquer l’angoisse du lendemain.

A se raconter des histoires à l’abri des emmerdes. De quoi recharger ses piles, se croire éternel, avant qu’une brise légère n’évacue toute cette faste vacuité. 

Demain est un autre jour, qu’il vous apaise du coté de ces lignes. En cette année du tri-centenaire qui bientôt se termine Rousseau nous rappelle que  » les lois  sont toujours utiles à ceux qui possèdent et nuisibles à ceux qui n’ont rien. »  

La méteo reste plus que jamais à la révolution, pas celle des baillonnettes, celle des coeurs.

Publié dans ANNIVERSAIRE | Pas de Commentaire »

DES NOUVELLES DU TROU (3)

Posté par provola le 25 octobre 2012

                                       Une fois n’est pas coutume, je vous annonce une demi-bonne nouvelle. D’après les derniers relevés du satellite de la Nasa, la superficie moyenne du trou de la couche d’ozone est actuellement la seconde la plus faible depuis vingt ans ce qui tend à prouver que l’on va bien dans la bonne direction. En tout cas qu’on ne plonge plus vers ce vide absolu qui ressemblerait à un trou noir pour notre humanité.

Je vous  réédite ci-dessous l’article du 9/12/2010 dans lequel je soulignais déjà la résorption tendancielle du trou. Le record d’étendue du trou s’est établi cette année, en septembre dernier, à 21,2 millions de km2 ce qui est à comparer aux 22 millions de km2 observés en 2010. D’après certains scientifiques il ne faut pas y voir une amélioration de la concentration en ozone en haute atmosphère mais une simple stabilisation du phénomène observé sur les vingt dernières années.

Comme l’atmosphère se réchauffe globalement, cela favorise la préservation de l’ozone. (La couche d’ozone se réduit quand les températures refroidissent, raison pour laquelle le record est atteint en septembre dans l’hémisphère sud). Cela ne veut pas dire que la baisse de la production de CFC peut d’ors et déjà se mesurer en terme de protection de la couche d’ozone. D’autant qu’on se souvient du nouveau trou observé l’hiver dernier dans l’hémisphère nord. En gros cela ne va pas plus mal ( dans le trou), parceque ça va plus mal ( réchauffement climatique )

Attendons donc quelques années pour nous réjouir vraiment. 

Voici ce que j’écrivais en 2010.

Le trou va bien, enfin mieux, enfin moins mal, prenons les bonnes nouvelles, quand elles tombent, sans se bercer d’illusions.

Après avoir failli envahir une bonne partie de notre haute atmosphère il semble que le trou de la couche d’ozone ait tendance à se résorber. L’Institut national néo-zélandais de recherche sur l’eau et l’air vient d’annoncer que le trou de la couche d’ozone est le plus petit depuis 5 ans. Les dernières mesures effectuées en 2010 indiquent une étendue de 22 millions de km2 soit 2 millions de moins que l’année dernière. La perte maximum de la couche a été de 27 millions de tonnes soit 8 millions de tonnes de moins qu’ en 2009. La pire année sur le front du trou auront été les années 2006 et 2000, avec 29 millions de km2 et une perte de 43 millions de tonnes.

Bien qu’il soit encore difficile de proclamer la fin de l’alerte (les variations sont sensibles d’une année à l’autre et la vérité d’aujourd’hui n’est pas forcément la vérité d’hier ou celle de demain), les Néo-Zélandais estiment que le protocole de Montréal en 1987 signant la fin des chlorofluorocarbones (CFC) a permis de stopper l’hémorragie.

DES NOUVELLES DU TROU (3) dans COUCHE D'OZONE trou_dans_la_couche_d_ozone

Publié dans COUCHE D'OZONE | Pas de Commentaire »

CETTE MERDE APPELEE DELICE

Posté par provola le 23 octobre 2012

CETTE MERDE APPELEE DELICE  dans DROGUES vin+chine

                          Rien n’est pire que cette chose là, si belle à voir, si bonne à déguster, si agréable à avaler. Toutes les mises en accusation de substances dites illicites, tous les effets de manches à propos des drogues, plus ou moins douces, à propos des boissons énergétiques, ne sont en fait que postures, que détestables tentatives de noyer le poisson, dans ce verre de trop. Cette merde qui a brisé les vies autour de moi, qui a rempli mes cimetières.

Comment ne pas remarquer que l’alcool reste et de très loin la première drogue, souvent meurtrière, toujours dégradante ?

L’alcool , c’est 10 000 cancers mortels par an.

Au total, l’alcool est responsable de 7 % de l’ensemble des cancers. Si l’association entre consommation de boisson alcoolisée et risque de cancer est connue depuis près d’un siècle, on n’en connaît toujours pas précisément les mécanismes. Toutefois, l’alcool semble plutôt agir par contact direct, et va surtout entraîner des cancers au niveau des voies aéro-digestives supérieures (bouche, gorge, oesophage). Mais les dégâts vont au-delà et boire de l’alcool augmente les risques de multiples cancers.  

Une consommation chronique d’alcool peut entraîner des perturbations hépatiques telles qu’une stéatose, caractérisée par une surcharge en lipides, une hépatite alcoolique ou une cirrhose. L’ensemble de ces pathologies constitue les maladies alcooliques du foie. La malnutrition, tout comme le surpoids, semblent favoriser ces pathologies hépatiques. Environ 9 000 décès par cirrhose alcoolique ont été recensés en France en 1998. La plupart des cirrhoses sont diagnostiquées vers l’âge de 50 ans chez l’homme. La durée d’intoxication nécessaire pour développer une cirrhose est estimée à au moins 10 ans chez les femmes et au moins 15 ans chez les hommes, pour des doses quotidiennes plus faibles chez la femme : d’après les études, le risque de développer une cirrhose devient important (risque multiplié par 3 ou 4) à partir de 30g d’alcool par jour chez la femme et 50g d’alcool par jour chez l’homme. Après le diagnostic d’une cirrhose, 40 à 80% des patients décèdent dans les 5 ans.

Il est certain que l’éthanol, lui-même, est neurotoxique : à fortes doses, il perturbe les mécanismes de transmission de l’information nerveuse. Il peut même détruire les neurones.

Considérant l’ensemble des pathologies dont il est responsable l’alcool fait chaque année 40 000 morts, en comptabilisant également 30 % des accidents mortels sur la route.

Et combien de désastres familiaux, d’enfants détruits ?

De plus, les vignes en France représentent 4% des surfaces agricoles mais aussi 20% de la consommation de pesticides, essentiellemeht des fongicides. Le vin est contaminé pour des valeurs mille fois plus élevées que celles autorisées dans l’eau du robinet. L’utilisation des fongicide est sytématique, même en agriculture biologique (avec l’utilisation de produits minéraux tels que le soufre ou le cuivre. Je ne parle même pas des effets sur la faune environnante.  

Un décret est entré en vigueur récemment. Il établit clairement le lien de causalité entre les pesticides et la maladie de Parkinson. Il déclare qu’il « est créé au vu de l’état des connaissances chez l’homme permettant d’établir un lien de causalité entre la maladie de Parkinson et les pesticides. ». Cette maladie sera donc reconnue comme maladie professionnelle lorsqu’elle est due aux pesticides.

Les pesticides peuvent être des « produits à usages agricoles et des produits destinés à l’entretien des espaces verts (produits phytosanitaires ou produits phytopharmaceutiques) ». La maladie de Parkinson sera reconnue comme maladie professionnelle pour les agriculteurs s’ils ont manipulé eux-mêmes des pesticides, mais aussi s’ils n’ont été en contact qu’avec des cultures traitées. Ce décret reconnait d’autres maladies liées aux pesticides, telles que le cancer et certaines intoxications.

Alors pourquoi n’arrête-t-on pas ?

L’alcool c’est en France 1 million d’emplois, 15 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 40 % à l’exportation.  87% des 18-75 ans  déclarent avoir consommé de l’alcool durant les derniers mois, 38 % des interrogés en consomment une fois par semaine, 12% en consomment tous les jours. 18% disent avoir connu un épisode d’ivresse durant la dernière année. La part de la population des 18-75 ans ayant déclaré avoir consommé du cannabis au moins une fois durant la dernière année est de 8%.  A comparer avec les 87 %  pour l’alcool. Pour la cocaïne, c’est dix fois moins que le cannabis, soit cent fois moins que l’alcool…

Mais on préfère parler de la drogue, du cannabis , de la cocaïne, du Crac qui ne concerne en fait qu’une infime partie de la population.

Comment arrêter ? C’est simple, s’il est évidemment impossible d’éliminer ce business, il suffit au moins d’augmenter les taxes. Pourquoi ne pas multiplier par dix le prix de cette saloperie ? 

Le poids des lobbies ? Le mensonge des autorités ? Le poids des symboles ? N’ y a-t-il rien à faire pour protéger la population ? Ne peut-on informer largement les enfants de la dangerosité de l’ alcool ? Plutôt que de refuser d’augmenter les taxes de crainte d’un recul de la consommation.

Ce silence assourdissant est un crime contre l’humanité.

 

Publié dans DROGUES | Pas de Commentaire »

L’EUROPE INVITEE DES ROIS

Posté par provola le 21 octobre 2012

La contessa Stéphanie de Lannoy e il principe Guillaume con il primo ministro del Lussemburgo Jean-Claude Juncker e sua moglie Christiane (Epa/Grand-Ducal Court/Guy Wolff)

                             L’Europe en proie à la plus grave crise de son histoire se prélasse en invité d’honneur des monarques. On voit ici Jean-Claude Paul Juncker Président de l’Eurogroupe, serrer cette semaine la main de Stéphanie de Lannoy en compagnie du Prince Guillaume, lors d’un mariage en grandes pompes. Où ça ? Vous savez dans ce paradis fiscal qui planque des milliards d’euros chaque année au lieu de les investir là où ils seraient plus utiles.

Qui sont ces illustres inconnus ? On s’en fout, en revanche ce qui fout les boules c’est bien que nous soyons dirigés par des pitres de la sorte.   

S’exprimant  sur une chaîne de télévision régionale allemande, le chef de file des ministres des finances de la zone euro, Juncker, a indiqué que la zone euro imposera des conditions particulièrement sévères à l’Espagne si celle-ci se résoud à demander une éventuelle aide financière.

« Nous allons confronter l’Espagne à des conditions très dures, mais cela ne se fait pas de dire aux Espagnols à l’avance et par voie de presse ce que nous attendons d’eux », a déclaré M Juncker mardi soir à la télévision régionale Bayerischer Rundfunk, selon un communiqué de la chaîne.

Dans la même veine Juncker a invité les Grecs à intensifier les réformes tendant à rendre le pays plus compétitif.

Vous savez, pour qu’il deviennne aussi compétitif que cet espèce de royaume de Saba.

 

Publié dans EUROPE | Pas de Commentaire »

OGM: LA POLENTA EN QUESTION ?

Posté par provola le 20 octobre 2012

                                       Ayant grandi à la polenta, vous pensez bien que l’étude du professeur Seralini ayant montré la supposée toxicité des maïs transgéniques aura jeté le trouble au fond de mon assiette. En tous cas , elle aura au moins eu le mérite de soulever le débat, ce n’est pas là le moindre de ses mérites. Six Académies nationales (agriculture , médecine, pharmacie, sciences technologie, vétérinaire) viennet de mettre en doute les conclusions de ce rapport.

Selon les travaux publiés par Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à Caen, la consommation du maïs transgénique NK603 et d’un herbicide contenant du glyphosate (Round Up) de Monsanto par des rats est associée à un risque accru de tumeurs.

Ces Académies, si elles avouent ne pas avoir réalisé une expertise approfondie de l’étude en question,  pointent plutôt la méthode statsistique adoptée pour évaluer le risque de survenue de cancers chez des rats qui seraient naurellement sujets à des cancers.

Seralini lui-même avait déjà réagi aux critiques de toutes parts qui affluent depuis la parution de son étude:   

« Tout ceux qui ont aboyé [contre l'étude] sont à l’origine de l’autorisation de ces produits, et ils l’ont fait sur la base de tests sur la même souche de rats, avec des échantillons de 10 rats pendant seulement trois mois et pas avec autant de tests, avait-t-il opposé à ses détracteurs. C’est ridicule. »

Les Académies estiment vrai que les protocles expérimentaux permettant de juger de l’inocuité d’un produit devraient être revus au delà de la période généralement admise des trois mois.

Attendons pour nous faire une meilleure opinion les résultats des enquêtes menées actuellement par l’EFSA( European food safety authority) et du HCB (Haut conseil des biotechnologies)

Attendons pour réellement s’inquiéter à chaque fois qu’on décide de se faire un bon plat de polenta.  

 

OGM: LA POLENTA EN QUESTION ?  dans O G M 79295655_o

Polenta_DC_t.800 dans O G M

La polenta (ou polente), originaire du nord de l’Italie, du Tessin en Suisse, du Comté de Nice, de la Savoie, de Bulgarie, de la Roumanie et de la Moldavie, se présente sous forme de galette ou de bouillie à base de semoule ou de farine de maïs

Publié dans O G M | Pas de Commentaire »

17 octobre 1961, 51 ans de mémoire sélective (les réactions)

Posté par provola le 20 octobre 2012

Article accepté à la publication sur Agoravox

 

Par VICTOR LAZLO 19 octobre 18:32 VICTOR LAZLO 17 octobre 1961, 51 ans de mémoire sélective (les réactions) dans HISTOIRE donateur-d876a

Bonjour, 

Encore un article sur le 17 octobre 61 !
Je voulais juste souligner, dans la lignée de ce que dit plus haut Fergus, que les Algeriens n’ont pas été les seuls à « bénéficier » des brutalités policiéres et autres à cette époque :
Entre le massacre de la rue d’Isly , le bombardement de Bab El Oued, et les militants de l’OAS torturés et liquidés au coin du bois, et le reste, d’une maniére generale l’époque n’était pas à la tendresse.
Et pour ce qui est de la Gauche « européenne » ça n’a pas été « doux » non plus (voir Charonne).
Les responsables de l’époque, De Gaulle en tête, ont navigué à vue…Du moins ont-ils réussi à finir cette guerre, ce qui n’avait rien d’évident. Même s’ils l’ont « mal » finie : le génocide des Harkis, l’exode des Pieds Noirs, les massacres d’Oran et d’ailleurs en font foi.
Si De Gaulle était le « bourreau » que vous imaginez, il n’aurait pas hésiter à bombarder le Quartier Latin et Nanterre en 68…
De Gaulle aurait pu faire mieux, sans doute. Les quelques ouvrages que j’ai lu sur cette guerre ne le démontrent pas….
 
 

 

Par morice 20 octobre 00:15 morice

Si De Gaulle était le « bourreau » que vous imaginez, il n’aurait pas hésiter à bombarder le Quartier Latin et Nanterre en 68…

vous ignorez beaucoup de choses, visiblement.
il est allé faire quoi en hélico, vers Baden Baden, DeGaulle ?
Aller voir Massu.
et il faisait quoi Massu ?
Il marchait sur Paris avec des chars.
« Il convient de préciser que dès le 11 Mai Messmer ministre des armées a décidé sur ordre du premier ministre de mettre en alerte des unités de l’armée. Cette même armée qui se prêtera au rôle de « briseuse de grève » en assurant le contrôle aérien et les transports dits « prioritaires » (courrier et personnes) ainsi que les services de voierie, les transports en commun, le contrôle douanier et même l’inhumation des morts. La garde des émetteurs de l’ORTF échoit également à l’armée en appui à la gendarmerie. Le 30 Mai, des chars convergent vers Paris ainsi que des automitrailleuses ; des troupes sont mobilisées autour de Paris (à l’ouest de Versailles et à Satory où furent enfermés tant de Communards, dont Louise Michel – et où tant furent fusillés -, tout un symbole…) »
Ça, tout le monde le sait. Sauf vous, visiblement….
 
 

 

Par morice  20 octobre 00:08 morice

Papon a toujours été le vide-ordures qui arrange tout le monde, s’attaquer à lui fait bon genre et surtout permet à la Cinquième République de se dédouanner à bon compte, de se décharger d’un maximum de casseroles encombrantes.

vous rigolez ? Papon n’a pas été inquiété avant 1981…. franchement, ce torchon est à gerber, car vous laissez croire qu’on ne dénonce qu’un sous-fifre : OR c’était BIEN Papon le responsable principal, que DeGaulle engueulera juste après !
vous auriez eu un peu plus de curiosité, vous seriez allé voir 6 ans seulement après, ou un Grimaud, à la place d’un Papon évitera tout bain de sang à Paris… alors qu’il avait les mêmes policiers sous ses ordres. Les ordres sont bien venus de Papon, qui voulait venger les morts de policiers du FLN à « un contre dix ».
De Gaulle a laissé faire, car c’était ça ou un PUTSCH, ce que des HISTORIENS nous ont DEMONTRE.

Cette question est en fait la seule qui vaille quand on désire réellement faire acte de repentance. 

Vous n’avez donc RIEN compris à ce que vient de faire Hollande alors ; car ce qu’il a dit c’est que c’était un pays et sa police qui était responsable : ce qui signifie aussi son POUVOIR. Et DONC aussi DeGaulle.

« On ne construit pas la démocratie sur des mensonges et des occultations »
 
 

 

Publié dans HISTOIRE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Maroc : une « marche de la dignité » contre Mohamed VI

Posté par provola le 19 octobre 2012

                                      Une marche de la dignité contre le pouvoir marocain sera organisée à Betz, au nord de la France, en face du château de Mohamed VI. 

Une première dans l’histoire du Maroc en France. Des opposants au monarque Mohamed VI camperont durant une semaine, du 27 octobre au 2 novembre, devant son château à Betz, dans le département de l’Oise, au nord de la France.

L’ancien officier des Forces Royales Air (armée de l’air au Maroc), Mustapha Adib, est l’initiateur de ce prochain rassemblement. Adib est cet ancien capitaine qui a passé deux ans et demi en prison pour avoir dénoncé au cabinet royal, par écrit, la corruption des chefs de son unité militaire. Alors qu’il pensait bien faire, cet officier a été purement et simplement expulsé de l’armée. Il vit depuis quelques mois en exil à Paris.

De l’hexagone, Mustapha Adib poursuit sa lutte contre le pouvoir marocain. Lors d’une manifestation anti-régime devant l’ambassade du Maroc à Paris, ce dernier, vêtu de son habit militaire, a brandi une pancarte sur laquelle était inscrite « Mohamed 6 dégage ! ». Une fronde qui a non seulement provoqué la colère du palais mais qui lui a surtout valu des poursuites judiciaires à Marrakech, ville où il ne réside plus.

Pendant une semaine donc, Mustapha Adib occupera l’entrée du château, en compagnie d’opposants marocains tels que Hicham Dlimi, neveu du général Ahmed Dlimi, et organisera des conférences sur place afin d’expliquer, à sa manière, « la nature du régime marocain ». Une situation délicate pour Colette Thellier, le maire de Betz où de nombreux projets sont soutenus financièrement par le roi en personne. A ce propos, l’ancien officier a publié un communiqué sur sa page Facebook dans lequel il décrit son entrevue avec entre autres Mme le maire de Betz. (Source Afrik.com)

http://www.youtube.com/watch?v=pV0vmGhT190&feature=related

Publié dans MAROC | Pas de Commentaire »

17 OCTOBRE 1961, 51 ANS DE MÉMOIRE SÉLECTIVE

Posté par provola le 18 octobre 2012

17 OCTOBRE 1961, 51 ANS DE MÉMOIRE SÉLECTIVE  dans HISTOIRE jdpChaine0619_maurice-papon-itineraire-d-un-homme-d-ordre_infrarouge_france-2_1

 Papon, Pompidou, De Gaulle.

                                 Hollande s’y est aussi cassé les dents, en voulant faire acte de contrition, il a refusé de monter aussi haut que le devait le devoir de mémoire, c’est à dire jusqu’à De Gaulle lui-même, Papon jouant le fusible de service.

Daniel Mermet également, sur France Inter nous a rappellé la manifestation du 17 octobre 1961, Papon est cité trente fois, dans l’émission « là-bas si j’y suis », Michel Debré est cité, mais de De Gaulle pas de traces, on ne touche pas à De Gaulle, le Dieu de la République… si même « Là-bas si j’y suis » s’y met, on est mal barrés… 

Les autres médias y vont de leurs larmes empreintes de boboserie.

Si l’on a le droit de déboulonner les statues on a aussi le droit d’égratigner les amis, j’ai même le droit parfois de me trouver con.

Pierre milliaire de l’ identité nationale chère à ce comique de feu Besson, la manifestation du 17 octobre 1961 fait partie des journées historiques enveloppées d’un brouillard épais.

En juillet 1961, Maurice Papon reçoit des mains de De Gaulle la croix de commandeur de la légion d’honneur. Le général récompense ainsi le chef de gare de la déportation.

La torture est employée à grande échelle dans les caves d’ hôtels parisiens pour extirper des informations sur le FLN, Michel Debré Premier Ministre Ministre et Papon, Préfet de Paris sont mis à contribution, officiellement, étonnamment, mystérieusement, De Gaulle est tenu à l’écart. Pourtant, comment peut-on ne pas comprendre que le Président omnipotent est à l’origine de cette politique âprement sécuritaire ?

Le 17 octobre de la même année, une manifestation organisée par le FLN, Front de Libération Nationale algérien en faveur de l’indépendance est réprimée de façon sanglante dans Paris. Papon préfet de police est à la manoeuvre, …à la baguette. Des centaines de Franco-Algériens ( le chiffre exact fait toujours débat) sont tués par les forces de l’ordre dirigées par Papon, certains d’entre eux sont jetés dans la Seine.

On sait très peu de choses sur la réaction des plus hauts dirigeants au sujet de ce 17 octobre, De Gaulle ne fait pas mention de ces évènements dans ses mémoires. Sans doute était-il perdu dans ses pensées.

Bien sûr Papon est un salaud, mais quand on a dit ça, on n’a rien dit, on sauve les meubles et on n’égratigne surtout pas la République; De Gaulle est la figure sanctifiée, un héros au dessus de tous soupçons. Avec tous les fusibles de circonstance et les subterfuges historiques, le mensonge national doit perdurer à tous prix.

Papon a toujours été le vide-ordures qui arrange tout le monde, s’attaquer à lui fait bon genre et surtout permet à la Cinquième République de se dédouanner à bon compte, de se décharger d’un maximum de casseroles encombrantes.

Car enfin, à qui fera-t-croire que De Gaulle n’était pas au courant de se qui se tramait dans les rues de Paris ? Cette question est en fait la seule qui vaille quand on désire réellement faire acte de repentance.  

(cliquez sur le lien ci-dessous, manifestation de février 2007 contre l’oubli))

http://www.dailymotion.com/video/x18vo6_contre-loubli-du-17-octobre-1961-a_news

 

Publié dans HISTOIRE | 1 Commentaire »

L’EUROPE VOUS SALUE BIEN

Posté par provola le 13 octobre 2012

L'EUROPE VOUS SALUE BIEN dans EUROPE dans EUROPE

                            L’ Union Européenne a donc reçu le prix Nobel de la Paix. S’il avait fallu une bonne fois pour toutes discréditer cette récompense, on ne s’y serait pas pris autrement. Car enfin, qu’a- t-on voulu primer ? Le continent qui a créé de toutes pièces 26 millions de chomeurs et obligé des millions d’autres  à vivre sous le seuil de pauvreté ? Le fait que cohabitent en son sein des paradis fiscaux légaux (Luxembourg, Pays-Bas, Gersey, Guernesey, la City), d’autres satellites agissant en sangsues,( Andorre, Monaco, San Marin, le Liechtenstein, la Suisse).

Ou le fait que des barbelés soient destinés à empêcher les hordes d’affamés d’entrer, que des centaines de boat-people servent chaque semaine d’appâts à requins, que le Président du Conseil européen soit aussi premier ministre d’un paradis fiscal, (Jean-Claude Juncker), qu’un ancien Chancelier (Gerhard Schröder) soit devenu représentant de commerce de Gazprom.

Ou le fait que le peuple Rom soit un passager clandestin dans sa propre maison, devenue camp de concentration à gens du voyage ou chenil à Tsigane ? 

D’un coté la galère sans perspectives de pouvoir en répacher, des plans de sauvegarde de l’activité manufacturière qui sont des plans de la dernière illusion, des coupes budgétaires, des licenciements massifs, une paupérisation généralisée, une Commission européenne qui n’a de cesse de recourir à la flexibilité comme seul antidote aux délocalisations, de l’autre coté les affaires qui marchent bien, des banques qui entassent chaque jour des flux continus de capitaux fuyant l’impôt. 

D’un coté des vendeurs d’armes parmi les plus importants au monde  qui profitent des tensions mondiales, de l’autre une rhétorique de paix. D’un coté une Union continentale de façade, une cause commune, de l’autre un système militaire totalement assujetti aux Etats- Unis au sein de l’Otan, d’un coté un sentiment compassionnel envers  les causes perdues comme le Tibet, la Palestine, l’Afrique sub-saharienne  de l’autre une normalisation des relations avec de grandes démocraties, vous savez bien…les fournisseurs d’énergie comme la Russie, l’Arabie Saoudite, des fournisseurs industriels comme la Chine, ou sous influence du lobby juif pour éviter l’avènement de l’Etat paletinien et la fermeture du camp de Gaza.  

D’un coté un ensemble cohérent de pays à l’histoire imbriquée, de l’autre des membres aux intérêts divergents, des pays du nord dominants qui n’ont que l’avantage de profiter des pays du sud. D’un coté une entente, une même destiné, une collégialité politique, un volontarisme, de l’autre un monopole financier, un système autoritaire, un pays dominant, l’Allemagne.

L’Europe est un ersatz de parlementarisme moderne, sans contre-pouvoir, qui a tout d’un régime dictatorial, fort d’un système électoral inique, qui baffoue les principes démocratiques, ce que Rousseau appelait le Contrat Social (Rousseau se méfiait des députés qui devaient simplement rédiger les textes de lois, celles-ci devant être votées directement par le peuple), qui avance en méprisant l’avis des peuples, qui vote ses directives en catimini sous couvert de légalité, à l’abri des murs de Bruxelles, sous influence des lobbies industriels.

L’Europe choisit la voie parlementaire quand les bases de son pouvoir sont sapées par des peuples poussés à la révolte par la tournure des évènements, le référendum est destiné aux oubliettes. Le peuple ne peut comprende les grandes décisions prises en son nom par les grands sages, il est trop con pour s’intéresser à sa propre vie.

S’il fallait donner un prix à ce Nobel de la paix, nul doute qu’il ne prenne la forme d’un bonnet d’âne.  

Andorre

Monaco, laSuisse, Andorre, des exemples de l’Art de vivre européen.

Les croisières organisées gratuitement par l’Union Européenne. 

roms-gitans-manouches-9 Les Roms, de vrais européens ?

Publié dans EUROPE | Pas de Commentaire »

LA JUNGLE EST L’AVENIR DE L’HOMME

Posté par provola le 12 octobre 2012

                                   

                                   Nul doute que la mondialisation à marche forcée à laquelle nous assistons impuissants ressemble à une sorte de  fuite en avant sans contrôle, simplement actionnée par l’appât du gain comme si la cupidité était le ressort ultime permettant à l’homme d’assouvir sa quête de liberté. Cette fièvre commerciale tous azimuts a fini par surpasser les distances, les digues politiques; les passions religieuses, les menaces environnementales, les références historiques, les lois économiques.

La loi du marché règne en maître absolu, emportant avec elle les espoirs de garder le contrôle sur la vacuité des consciences. Comme si l’échange de marchandises était devenu l’unique relation tangible, l’ultime dialogue de sourds, la religion universelle.

Le libéralisme déborde de tous les cotés mais il n’appartient en réalité qu’à une poignée d’élus. Et qu’on ne vienne pas me dire qu’il est le pire des systèmes à l’exception de tous les autres. Tout simplement parceque les capitaux qui en sont le carburant se trouvent totalement libres d’arroser là où bon leur semblent, de privilégier les terres vierges de toutes protections sociales aux contrées autrefois fertiles mais promises à la stérilité par des surdosages d’ engrais. Autrement dit, l’intérêt d’un investisseur est de ne surtout pas placer ses billes dans les vieux pays à bas rendements et à forts coûts sociaux, mais au contraire de planquer ses deniers, au mieux dans un paradis fiscal, au pire dans un pays bien noté par les agences de rating. Les capitaux fuient les pays  à risques, ils investissent les plages calmes et les ports de plaisance, laissant les pièges du casino et le large aux vagues géantes aux couillons du système. 

Au cours des douze derniers mois 350 milliards d’euros ont quitté l’Espagne et l’Italie, qui en contrepartie n’arrêtent pas de demander des sacrifices à leurs populations.   

Le libéralisme se moque des frontières, des langues, des régimes politiques, des religions, des particularismes, il est la transcendance moderne, la  matrice des cocus, le cocon des nantis, la sécurité des rentiers. Nous vivons désormais en régime de compétition permanente, nous les petits, nous sommes tous en concurrence les uns les autres, les Chinois avec les Brésiliens, les vieux avec les grands, les actifs avec les retraités, les jeunes avec les vieux , les Arabes avec les Bouddhistes. Les femmes avec leurs maris, les malades avec les bien-portants. Et ce qui nous fait avancer, c’est que nous tous auront droit si nous nous comportons en en bons consommateurs serviles du système à notre Iphone 8, car il n’y aura plus que ce Smartphone là sur le marché, car le marché aura éliminé tous les autres.

Les autres, les dix millions d’individus qui possèdent 25% des richesses de la planète, eux regardent s’entredéchirer leurs consommateurs, se maudire l’existence à propos de Dieu, du foot ou de leur sexe.

Le libéralisme des dix millions a planqué 33000 milliards de dollars dans les paradis fiscaux alors qu’il en faudrait 1000 pour donner à manger au milliard d’hommes qui crèvent la dalle.

Ce libéralisme là a troué la couche d’ozone, sacrifié les forêts tropicales, accéléré le réchauffement climatique, le libéralisme pousse les compagnies pétrolières à l’exploration des mers arctiques, à l’extraction des gaz de schistes, des sables bitumineux, à l’exploitation des esclaves dans le but de produire toujours plus au moindre coût. Le libéralisme a réduit les glaciers du monde en lambeaux, la banquise en guenille.

Le libéralisme a contaminé la totalité des rivières de la planète, le libéralisme a contaminé les partis politiques, même la gauche, même l’écologie. Le libéralisme a élu des Etats terroristes comme refuges des centres nerveux économiques, la Chine, avec les terres rares, les USA, avec les gaz de schistes, la Russie avec le gaz, les régimes féodauxdu Golfe avec le pétrole assurent le carburant à une chaudière en surchauffe. Les républicains sont libéraux, les communistes sont libéraux, les Musulmans sont libéraux, les terroristes sont libéraux.

Les bouffons eux achètent au grand bazar, ils s’estiment heureux d’emplir leurs chariots et leur panse. L’amour est dans le détail du caddy.

Le libéralisme détricote les acquis sociaux, le bol de riz distribué aux travailleurs des pays émergents, les fourmis actuelles, permet de rogner sur les droits des consommateurs. Les vieux qui sortent du cycle de la consommation s’en vont finir leur parcours dans des mouroirs sans buvettes.  

Le  libéralisme est soi-disant la liberté d’agir et d’entreprendre accordée à chacun tout en sachant que les dés sont pipés. Comme si le but final n’était pas en puissance la loi du plus fort qui au bout du compte absorbe le plus faible. D’ors et déjà, les consortiums mondiaux tels que Nestlé ou Kraft dans l’agro alimentaire, Monsanto dans l’agriculture, Apple et Samsung, Microsoft, Coca-Cola, dominent chacun dans leur domaine réservé, ne laissant au commun des mortels qu’une infime part du gâteau. Ils s’érigent en véritables monopoles qui n’en portent pas le nom mais en possèdent l’étiquette. Les marques mondialisées sont le symbole de ce siècle plus dévoué à la futilité des signes de reconnaissance que fidèle à une morale collective. Ils appartiennent tous peu ou prou à une infime minorité de cumulards qui dirigent notre barque comme bon leur semble.  

Dans cette délirante dérive identitaire, l’humanité s’est trouvée une solution à ses tracas existentiels, la quête de Dieu n’ayant mené nulle part, la pêche étant désormais prohibée à cause de la pollution, les passions nationalistes ayant perdu de  leur attrait par l’abolition des frontières accordée aux produits, mais pas aux hommes. La consommation sera l’aboutissement de la philosophie, la suprême sagesse, même Nietzche n’y avait pas pensé.

Dans la jungle mondialisée des achats compulsifs, notre survie ne dépendra plus que de notre capacité à savoir perpétuer notre fièvre acheteuse, jusqu’à ce qu’un moustique informatique d’un nouveau genre ne vienne déjouer les filets de nos pièges à virus.

Il fera bien moite dans le cœur de nos enfants, mais ceux-ci n’aurons-t-il pas l’énorme avantage de pouvoir profiter d’une pub réparatrice ?

Jusqu’à ce que mort s’en suive…il ne manquerait plus que ça !

 

Publié dans ECONOMIE | Pas de Commentaire »

MERKEL EN VISITE A ATHENES

Posté par provola le 9 octobre 2012

Angela Merkel in visita ad Atene per incontrare il premier Antonis Samaras e il presidente Carolis Papoulias.  La polizia ha vietato le manifestazioni di protesta nel centro di Atene e ha schierato 7.000 agenti (Hanschke/dpa/Corbis)

 

(Reuters/Behrakis)

 

 

(Epa/Pantzartzi)

Publié dans GRECE | Pas de Commentaire »

COPE ALIAS LE RAYNAUD

Posté par provola le 9 octobre 2012

                            

                                 Jamais vous ne m’aurez entendu parler de l’ancien Président sous un autre trait que celui de feu De Funès.  Imitation parfaite, phrasé identique, même connerie naturelle.

De la même manière, je pense aujourd’hui  avoir découvert la véritable intention de Jean François Copé, candidat à sa propre succession à la tête de l’UMP. Il s’agit en fait pour lui de se donner un profil respectable et sympathique . Comme son mentor s’était déguisé sous les traits de De Funès, en réussissant une mue  identitaire, lui-même a souhaité prendre les traits du comique Fernand Raynaud rendu célèbre pour son sketche des croissants.  JF Copé  a parfaitement achevé sa transformation paraissant à la multitude assurément naturel. Plaisant aux foules racistes de l’UMP, se glissant sous les effluves du FN.

La tirade du croissant et du ramadan était bien entendu à prendre au second degré, Copé petit enfant de la rue se souvient avoir souffert durant sa jeunesse en voyant ses petits camarades se payer un petit pain au chocolat à la sortie de l’école. Lui même petit juif de banlieue enviait tous ces salauds de catholiques en culotte courte avec la langue toute noire et la lèvre couleur caca, qui se montraient bien contents de n’en rien laisser à ce copain pas tout à fait comme eux. Remarquez le bougnoule de service, lui non plus n’avait pas droit au petit pain et devait se contenter de sa gamelle de couscous.

Comme je vous ai toujours parlé sur ce blog de l’ami De Funès, je vous raconterai désormais les aventures de Fernand le Raynaud et vous comprendrez de qui il s’agit.

 

COPE ALIAS LE RAYNAUD dans POLITIQUE

http://www.youtube.com/watch?v=3k-duG7x2c0 

 http://www.ina.fr/video/I05133720/fernand-raynaud-les-croissants.fr.html

 

 

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

WHO CARES ?

Posté par provola le 5 octobre 2012

                       

 

WHO CARES ?  dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE corail_mort

                                                         Décidément, l’Humanité n’en rate pas une. Non contents de réduire la banquise à peau de chagrin, de transformer les glaciers himalayens en lacs d’eau douce, de brûler les dernières forêts primaires, de rendre l’eau de mer de plus en plus acide, de transformer les océans en poubelle à ciel ouvert, de vider les piscines de plutonium dans la Grande Bleue, de rendre l’air des grandes villes irrespirables à coups de particules fines, de trouer la couche d’ozone, de massacrer des dizaines d’espèces animales en voie de disparition, de vider sous-sols de leurs ultimes hectolitres d’hydrocarbures, nous voilà attachés à détruire l’une des merveilles de notre monde désormais au bord de l’asphixie, je veux parler de la Grande Barrière de corail. 

Les rapports alarmants se succèdent depuis quelques années sur l’avenir du plus vaste ensemble corallien au monde, qui s’étire sur 2 000 km au large du Queensland, sur la côte Est de l’Australie. Celui publié par les scientifiques de l’AIMS et de l’université de Wollongong a surpris par l’ampleur des dégâts décrits. Le document compile 2 258 études réalisées sur 214 récifs entre 1985 et 2012. Selon ses conclusions, en vingt-sept ans, la couverture corallienne de la région a diminué de moitié, passant de 28 % à 13,8 %. « La perte de la moitié de la couverture corallienne originelle est une source de grande préoccupation car elle est synonyme de perte d’habitat pour des dizaines de milliers d’espèces », évalue le rapport.

Pire, le rythme du déclin s’accélère depuis 2006, la couverture corallienne pourrait encore diminuer de moitié au cours de la prochaine décennie. 

Mes amis Caroline et Jean-Paul à Tahiti depuis 5 ans et plongeurs invétérés ont déjà noté une dégradation importante autour de l’ile de la situation du corail caractérisée par un blanchiment systématique des coraux autrefois munis de couleurs vives. Rendez-vous compte, je parle d’une évolution en quelques années, pas en quelques siècles et tout cela passe inaperçu ou presque alors que les préoccupations premières restent pour la multitude le cours de l’or noir ou la marque de la dernière paire de pompes de Cristiano Ronaldo. 

 L’Australie a admis ce mercredi,  sa « négligence » dans la préservation de la Grande Barrière de corail. Une étude publiée mardi a révélé que le plus vaste ensemble corallien du monde avait perdu plus de la moitié de ses prairies de coraux en moins de trois décennies sous l’effet combiné des cyclones, de la prédation d’étoiles de mer invasives attirées par les rejets de nitrates d’origine agricole et du changement climatique.

« J’imagine que l’étude a fait l’effet d’une onde de choc dans beaucoup de foyers » en Australie, a déclaré le ministre de l’environnement, sur un plateau de la chaîne publique ABC. Le gouvernement de centre-gauche aux affaires a pris des mesures de conservation, mais « il ne fait aucun doute qu’il y a eu des négligences depuis des décennies », a-t-il ajouté.

Alors que je discutais du réchauffement climatique avec un collègue australien, celui-ci m’expliqua tout simplement que pour lui, comme pour la plupart de ses concitoyens d’ailleurs, il y  avait de l’argent à se faire encore durant une trentaine d’années sur son île et cela grâce aux énormes réserves de charbon et de minerais qui selon lui sont le véritable « poumon » de l’économie du pays. 

En guise de conclusion, face à mes inquiétudes sur l’agravation de la situation environnementale, il me répondit:

« The global warming ? Who cares ? »

« Le réchauffement climatique ? On s’en fout « 

 

Publié dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

TOUCHEZ PAS A MON URANIUM (les réactions)

Posté par provola le 2 octobre 2012

Article accepté à la publication sur Agoravox

 

Par citoyenrené 29 septembre 16:08 citoyenrené

@ l’auteur,

en partie d’accord avec vous pour les motivations nucléopathes de ce gouvernement centre droit d’Hollande au Mali…comme d’hab, sous couvert de « démocratie » , mais 2 remarques

- depuis combien de temps aqmi est localisé dans ses régions ? des années ! alors feindre de le découvrir maintenant que l’on a tranquillement laissé se développer la tumeur, quelle mascarade

question subsidiaire : qui est aqmi ? qui les finance, qui les tolère ? qui les utilise ?

- « Les terroristes autrefois au service de Kadhafi » qu’est ce que vous racontez ? c’est une erreur malencontreuse de votre part ou une ration distillée de désinformation ?

 

Par OMAR 29 septembre 18:33 TOUCHEZ PAS A MON URANIUM (les réactions) dans NUCLEAIRE donateur-d876a

Omar 33

« La France soutiendra les initiatives que prendront les Africains,… »

Mon œil.

F. Hollande avait plutot suggeré puis espéré une intervention militaire algérienne…

Cela aurait été parfait que des africains s »entretuent pour la sauvegarde et la protection de l’uranium…
Les terroristes ?
Mais la France les aide en Libye et en Syrie…
 

 

 

Par Emmanuel Aguéra  30 septembre 12:39 Emmanuel Aguéra

De la nucléopathie (je la retiendrai, celle-là !) à l’uraniophilie, on s’arrange un peu avec le mélange des genres.
Si en effet la lecture des agissement d’Aqmi peut et doit à mon avis aussi se faire indépendamment des évènement lybiens (sauf en matière de récup d’armement, mais c’est monnaie courante après une chute de régime, n’est pas Syrien et voisin du Qatar qui veut), il n’en reste pas moins que le bordel ambiant dans le Sahara n’est de nature à rassurer ni les pays de la régions où la stabilité politique apparaît endémiquement (et l’héritage colonial n’en est pas innocent) bien fragile.
Les missions aériennes de « reconnaissance » menées en continu par la France dans la région sont symboliques et n’ont probablement pour sens que d’éviter une impuissance et une démission trop apparente vis à vis à la fois des familles, de l’opinion publique, en France comme au Sahel, et évidemment d’Areva et de son personnel. Mais cette impuissance me semble évidente, car ce territoire où se balladent quelques avions que Morice se fera un plaisir à nous décrire, est grand comme 3 ou 4 fois la France et l’on comprend dès lors le besoin de Hollande d’un recours à une coalition. Humanitaire, bien sur…
L’auteur a cent fois raison d’insister sur ce point, et il nous saute à la gueule que les couleurs politiques n’ont pas grand sens sur ce continent dont le vol systématique et institionalisé des matières premières, notamment énergétiques, apparaît comme le garde-fou contre l’aggravation de notre crise financière qui fait rigoler dans cette région où l’on récupère les tubes cathodiques que l’on jette ici au profit des plasma ultra larges.

On n’est pas loin de l’appel de Bush à partir en croisade pacificatrice contre un Irak débordant d’or noir…

Potr finir, j’ajouterais que l’énergie se révéle de façon de plus en plus évidente à la fois comme la source véritable de notre crise… et en grande partie (excusez le gros-mot qui va suivre !) de la dette de notre occident « civilisé ». Je le crie depuis le premier choc pétrolier de 1973, qui ne fut pas pour moi un hasard, au moins en ce qui concerne l’hexagone, puisqu’il intervînt et marqua la fin du Gaullisme et de son contigent de garanties France-Africaines que l’on ne cesse d’essayer de prolonger depuis… Vains et éphémères sparadraps aux doux noms de Kabyla, Ouattara, etc…
Oui, la crise de ce XXI° siècle a commencé en 73, je l’attends depuis 40 ans, la voici et elle consacre la fin de 3 ou 4 siècles de croissance occidentale basés sur la spoliation systématique (et les massacres divers) des différents empires coloniaux.
Mais c’est une autre -et longue- histoire… l’Histoire. 

 

Par sirocco  29 septembre 16:01 sirocco

On avait même entendu Hollande préparer le terrain en pointant du doigt ces fondamentalistes qui détruisent des mausolées à Tombouctou.

C’est clair : notre Président va-t-en-guerre se positionne en défenseur du patrimoine culturel et de la civilisation.
Les mines d’uranium un peu plus au nord-est ? Loin de lui une telle pensée !!!!

 

 

Par lionel  30 septembre 22:53

Quels Africains prendront des décisions ? Ouattara ? Campaoré ? Les pires psychopathes de la région. J’étais à Bamako au moment du coup d’Etat du Capitaine Sanogo et de ses amis patriotes Maliens, j’ai passé plus de dix ans dans la zone Nord Mali où je me suis marié ai des enfants. Veolia possède les eaux du Nord Mali, quand à Areva/Rhodia, ces deux là ont fusionnés pour exploiter les terres rares déjà connues à l’époque où les Français voulaient créer un état Saharien. Les documents circulent à Bamako où les gens sont souvent bien mieux informés qu’ici. Il ne s’agit donc pas seulement d’Arlit. Il est aussi essentiel d’évoquer l’accaparement des terres arables et la convoitise que cette ruée vers la mort suscite lorsque l’on connaît le potentiel de certaines terres du Nord Mali. D’ailleurs, quid du projet industriel agricole pharaonique des fonds souverains Lybiens ? Qui va récupérer les terres, les investissement, l’usine de tomate ? Les paysans expropriés ? Les sociopathes céréaliers dont nous parlaient les services Italiens au début de l’agression contre les Lybiens et leurs travailleurs sub-Saharien ? Les Saoudiens achèteront-ils l’office du Niger ?

Des militaires Français sont basés depuis plus de deux ans à Sévaré et font des manoeuvres entre Hombori et le pays Dogon comme s’ils étaient chez eux depuis lors… 
Destruction des Etats nations, stratégie du choc, remembrement géopolitique… Psychopathie.

 

Publié dans NUCLEAIRE, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement