• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 12 septembre 2012

LE COUP DE GUEULE DE PHILIPPE

Posté par provola le 12 septembre 2012

                       Je sais que le libéral socialisme n’est pas une réponse aux maux de notre planète.
Dans son dernier ouvrage Denis Meadows, explique très bien que l’empreinte écologique de nos « civilisations » est de 1.5 fois la capacité de notre terre, tout est presque dit.

Il existe un ouvrage américain dont le titre en américain est : »our stolen future », traduit en français par « l’homme en voie de disparition », paru en France aux éditions Terre vivante, a ce jour épuisé.
Une étude très sérieuse menée par une équipe pluridisciplinaire, qui nous parle des pollutions par les produits chimiques, « pesticides », PCB, et autres perturbateurs endocriniens, ou leurres hormonaux. Conséquence une baisse de la fertilité de 50 % et une baisse de la qualité d’un éjaculat de 50 %. Les responsables tels les pesticides, généreusement vendus par Monsanto, Dow Chemical, Dupont de Nemours, Bayer, et tous les autres, sans compter les phtalates, les bisphénols, y compris dans la plupart des fadettes…etc…
Les métabolites, les molécules contenus dans les PCB ont, suivant le type de molécule (on en recense 209 existantes) ont une demi durée de vie de 94 ans minimum et 2700 ans maximum, on retrouve ses molécules d’une génération sur l’autre à travers entre autre le lait maternel.
Avec à la clé baisse de fertilité, troubles neurologiques, troubles du comportement.
Notre monde dit « civilisé va droit dans le mur, et il n’y a pas de pilote.
La terre nourricière que nous sommes en train de voler à nos enfants na pas été livrée avec un mode d’emploi, à qui la faute…
La pollution par les PCB date, depuis sa découverte et sa fabrication, des années 1938, par un certain Monsanto, autrement dit pour voir apparaître les conséquences de notre « inconséquence » il peut se passer 50 à 70 ans…et comment revient-on en arrière?
Les fameux CFC responsables du trou dans la couche d’ozone, avec pour corollaire une évolution du climat …, et le trou est toujours là, mais comme les hommes ont fait le nécessaire, silence radio.
La crise actuelle qui n’est pas résolue, et ne le sera pas, elle est la marque caractéristique de la faillite du modèle capitaliste, dont le maître mot est le profit.
Il faut remettre l’humain au centre du débat et stopper net la progression exponentielle qui est la marque de nos civilisations. Peut-on parler de civilisations qui se sont répandues dans le monde entier, en apportant avec elles, la vérole, le sida, l’alcoolisme, les pesticides, et autres cochonneries chimiques et nucléaires. Evidemment le somalien à qui il ne reste plus rien, ses côtes sont polluées, il ne peut pas survivre, alors il prend les armes, il rançonne le civilisé, pour essayer de survivre, et c’est selon notre définition « un terroriste ».
A quand un tribunal de l’histoire pour juger les gouvernants pleins de morgue et de certitude, qui sont à la solde des « Goldmann Sachs » et compagnie, peut-on me trouver un individu normal qui a voulu cela…
Philippe

 

 

Publié dans LE COUP DE GUEULE DE PHILIPPE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement