• Accueil
  • > Archives pour septembre 2012

TOUCHEZ PAS A MON URANIUM

Posté par provola le 28 septembre 2012

                                                  

                    L’empressement soudain de Hollande à vouloir voler au secours du Mali cache en réalité une moins avouable volonté. Pour la première fois de son mandat, à la tribune de l’ONU, le Président y est allé de sa verve pour sonner le rassemblement des bonnes volontés africaines de la région du sud Sahel. L’invasion du nord Mali par les factions armées d’Aqmi (Al-Qaïda du Mali) a rebattu les cartes géopolitiques.

Officiellement la France souffre pour la malheureuse démocratie Malienne, en but aux pillages et à la montée islamique. Les terroristes autrefois au service de Kadhafi et aujourd’hui maîtres des trois-quarts du Mali sont en fait une épine au pied des approvisionnements en uranium de la France. La  mine d’uranium la plus importante est située à Arlit au Niger à environ 200 km de la frontière Malienne et il est bien évident que qu’Hollande ne peut se permettre de prendre le moindre risque de bloquer les cinquante huit réacteurs du parc nucléaire et de faire voler en éclats la fameuse indépendance énergétique de l’hexagone.    

Les factions islamiques armées jusqu’aux dents ont compris la fragilité de la France qui se retrouve à devoir protéger un site désormais en proie au banditisme. La prise d’otages sur le site d’exploitation des gisements si précieux pour la France est un moyen facile de lui soutirer un maximum à peu de frais pour des mercenaires habitués aux méthodes expéditives de la tyrannie du dictateur Kadhafi. 

« Les otages sont détenus entre les déserts malien et algérien, dans une zone communément appelée le Timétrine », a affirmé une source malienne. Cette information a été confirmée par la présidence française.
Dans la nuit du 15 au 16 septembre, cinq Français, un Togolais et un Malgache, pour la plupart collaborateurs des sociétés françaises Areva et Satom (groupe Vinci), avaient été enlevés à leur domicile à Arlit, dans le nord du Niger.
Vendredi, le chef d’état-major des armées françaises Edouard Guillaud avait indiqué que la France était prête à « engager le contact à tout moment » avec Aqmi, tout en assurant qu’une opération militaire n’était pas à l’ordre du jour.

Quelque 80 soldats français ont été envoyés à Niamey et se relaient pour mener des vols de reconnaissance dans la région où sont détenus les otages. 

 Voici le passage du discours de Hollande à l’ONU qui ne dit pas exactement ce que recherche la France dans ce volontarisme si particulier à vouloir ainsi à tous prix nettoyer la démocratie malienne des scories islamiques:

«L’urgence, c’est le Sahel. La communauté internationale doit prendre la mesure de la gravité de la situation créée par l’occupation d’un territoire par des groupes terroristes au Nord Mali. Il est urgent d’aider les Etats de la région à trouver ensemble une réponse politique, économique et humanitaire. L’Union Africaine, la CEDEAO doivent prendre des décisions courageuses. La France soutiendra les initiatives que prendront les Africains, à partir de la légalité internationale que leur confèrera une résolution du Conseil de sécurité, pour permettre au Mali de retrouver son intégrité territoriale.» 

Le discours de Hollande à l’ONU bien sûr occulte le souci principal  du gouvernement qui est de sécuriser et de pérenniser l’exploitation et l’approvisionnement du minerai d’uranium d’Arlit. Il ne faut surtout pas effrayer la population qui pourrait se retrouver en panne d’électricité en plein cours de l’hiver, à cet effet Hollande semble prêt à tout.

Même s’il cela mettait la vie des otages en jeu ?

 

Mali, Niger et Algérie

Publié dans NUCLEAIRE | Pas de Commentaire »

2005, LE RETOUR

Posté par provola le 28 septembre 2012

2005, LE RETOUR dans EUROPE

Publié dans EUROPE | Pas de Commentaire »

MADRID NE LACHE PAS LE MORCEAU (LE DIRECT DE LA MANIF SUR LE SITE D’EL PAIS)

Posté par provola le 26 septembre 2012

http://elpais.com/elpais/2012/09/26/videos/1348665200_408606.html?autoplay=1

Publié dans ESPAGNE | Pas de Commentaire »

TOP NEWS

Posté par provola le 26 septembre 2012

La princesse Charlène de Monaco fait du tourisme au Maroc. 

La princesse Charlène de Monaco a choisi le royaume chérifien pour y passer quelques jours de vacances. Elle est l’invitée du Consul honoraire de Monaco à Agadir, Ahmed Benisaâd. La princesse a rendu en début de semaine une visite aux malades de l’hôpital Hassan II d’Agadir pour distribuer des pâtisseries marocaines aux malades, rapporte Afriquinfos.

Voilà une nouvelle dont on se fout totalement. Comme 95% de ce que nous infusent nos médias soumis aux règles de la pub et de la connerie.  

 

TOP NEWS dans CHERCHEZ L'ERREUR

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

ESPAGNE, LE VISAGE DE LA DEMOCRATIE

Posté par provola le 26 septembre 2012

                                                         Tout à coup l’Espagne s’embrasa, franchement je pensais que ça allait craquer bien plus tôt, les amortisseurs sociaux , indemnités chômage et autres gadgets somnifères ont permis de sauver les meubles quelques mois mais le jeu de massacre libéral commence à pousser le mécontentement de la population vers d’autres horizons, plus musclés. On se souvient de ce qu’expliquait l’historien américain Howard Zynn qui estimait à environ 30 % le taux de chômage à partir duquel se déclenche mécaniquement la révolte populaire, le dépassement de ce seuil avait précédé la période des grandes grèves des années 20 aux Etats -Unis.  

Face à la monté du chômage, au ralentissement organisé de l’écocomie, à la dégradation généralisée des comptes publics et de la situation sociale, la protestation des indignés a repris corps ce mardi, alors que les régions font face désormais à une faillite inéluctable et demandent une aide urgente à un pouvoir exangue. 

Plus de la moitié des jeunes sont sans empois, le taux de chômage atteint 25,1% de la population active. La situation est devenue intenable et la rue explosive. Raroy est sur la corde raide.

La réponse de l’Europe est de réclamer une augmentation de l’age de la retraite alors les gens sont sans emplois, paradoxe des paradoxes, et une plus grance flexibilité, qui veut dire en réalité une plus grande précarité pour la multitude alors que les gagnants de l’entrée du pays dans la communanuté européenne, depuis 1986, ceux qui ont pu profiter du boom immobilier ont retiré leurs billes et coulent des jours heureux dans les paradis fiscaux.

Etonnament, la troika ne réclame rien aux exilés, il est plus facile de taper toujours sur les mêmes, sur ceux qui sont obilgés de rester sur place et de rembourser une dette qui n’est pas la leur.   

 

ESPAGNE, LE VISAGE DE LA DEMOCRATIE   dans ESPAGNE 1348574023_950325_1348600470_album_normal

 

 

 

 

Publié dans ESPAGNE | Pas de Commentaire »

CHARLIE HEBDO, C’EST QUAND LE MOMENT ?

Posté par provola le 24 septembre 2012

CHARLIE HEBDO, C'EST QUAND LE MOMENT ? dans CHERCHEZ L'ERREUR I6HTg

                           La gauche officielle qui ‘est qu’une gauche de pacotille se prend les pied dans le tapis des convenances. Fabius et Ayrault ont targué le journal Charlie Hebdo d’irresponsabilité.

Selon eux, ce n’était pas le moment de mettre de l’huile sur le feu au moment ou la communauté musulmane serait remontée comme une pendule contre un film bidon dont on ne sait même pas s’il existe vraiment. Comme si il y avait un moment pour dénoncer, pour dire, pour penser, pour s’émouvoir, pour respirer. Le gouvernement gênés aux entournures envoie le limier Valls faire le sale boulot de représentant de commerce du pouvoir, celui-ci devant rester ferme face à la soi-disant menace  islamiste. Les rodomontades font suite aux démonstrations de sévérité, la République ne lâchera rien, fut-elle socialiste, toute manifestation sera interdite, les islamistes ne passeront pas.

Sauf qu’il n’y aura pas de manifs parceque les Musulmans dans leur immense majorité n’ont rien à faire des caricatures de Charlie Hebdo et des films de série B  avec un prétendu message. Comme les Chrétiens ont cessé depuis longtemps de s’offusquer à chaque fois qu’on insulte le Messie, les Musulmans qui ne sont pas nés de la dernière pluie savent tout aussi bien démêler la pelote de l’instrumentalisation du Prophète.

Alors de grâce, laissons tous les Charlie du monde s’exprimer, tenter de vendre leurs caricatures comme tout autre marchand de papier et gardons nous de prendre les donneurs de leçons pour des coeurs pûrs, la République pour une gardienne de la morale. N’est ce pas cette même République qui flaire bon le business dès que des Musulmans, radicaux pour le coup, veulent bien acheter une centrale nucléaire, un TGV ou un Rafale ? Que n’a-t-on entendu les Valls, les Ayrault, les Hollande se prononcer sur les peines capitales prononcées du coté de La Mecque, sur l’étonnant intérêt du Qatar pour nos banlieues ? Il est drôle de voir ces monarchies potiches, gardiennes du temple pétrole plus que du Coran, être considérées comme de grandes amies de l’occident démocratique.

Existe-t-il de bons islamistes, qui nous achèteraient des tas de missiles, des voitures de luxe, des radars, qui occuperaient nos palaces parisiens qui seraient bien vides s’il fallait les emplir de bons chômeurs bien de chez nous ? Existe-t-il de bons islamistes qui feraient grimper le prix du m2 avenue Foch et habilleraient leurs femmes libérées en robes Chanel ?

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, MEDIAS | 1 Commentaire »

UN TROUPEAU DE CLOCHES

Posté par provola le 22 septembre 2012

                       UN TROUPEAU DE CLOCHES dans CHERCHEZ L'ERREUR file-d-attente-lancement-iphone-5-1

4-1-Transhumance dans CHERCHEZ L'ERREUR

                 

                          Des queues d’esclaves du système au bord de l’hystérie, des files d’attente aux portes du mégastore à trognons, des cohortes de fans, une planète suspendue à l’ »apple » des nouveautés.  Comparées à la longue procession des transhumances bovines, cette messe consumériste semble avoir perdu toute dignité et tout sens du ridicule. A moins qu’emportées par une fée masochiste, les gamins en soient réduits désormais à gouter d’un avenir démodé, car il faut du courage à rebours à s’attacher de la sorte aux barrières du désespoir.  

Les vaches attachées à la tradition printanière ont elles un but essentiel, se carrer la panse tout l’été dans les vertes prairies d’altitude. Fières et carillonnantes, elles s’en vont trouver rien moins que la liberté.

La meute des branchés en revanche participe du mouvement d’intégration final qui est censé relier l’heureux possédant à l’illusion du bonheur. Les prairies de la connaissance sont à la portée de la moindre touche pourtant l’impression est que l’antenne est le fil invisible qui empêche toute évasion salvatrice.

Comment communiquer si l’on a rien à dire ? Multipliez les moyens d’expression, il ne sortira du discours qu’une goutte de salive gaspillée au gré du vent d’ignorance. 

La vache a au moins le loisir de ruminer, je veux dire qu’elle prend le temps de mastiquer l’information, de la formuler à son goût, de digérer l’existence. Ou de faire la différence entre une herbe sélectionnée par les saisons et une pomme d’hiver, pourrie et rongée par les vers.

Englués dans cet embouteillage publicitaire, affligés de mille tourments affichés et de slogans stériles, les prisonniers du pouce broutent la vie du mauvais coté car il faut avoir fait pour parler et ne pas rêver de ce qu’on ne fera jamais.

 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | 1 Commentaire »

DES NOUVELLES DU FRIGO

Posté par provola le 21 septembre 2012

                              Ce doit être une idée fixe chez moi, mais que voulez vous, notre folie collective n’aura de cesse de me tarauder l’esprit jusqu’à mon dernier souffle. Le spectacle de cette Bérézina des temps modernes provoquée par la plus incroyable des volontés suicidaires de notre histoire est à pleurer. Le record de la fonte de la banquise, depuis que des relevés sont réalisés, vient à nouveau d’être battu le 16.09.2012 dans l’indifférence générale. Témoignons sans plus aucune illusion de pouvoir arrêter le thermomètre à plus 2 degrés d’ici la fin du siècle. 

time seriesextent map cartes du NSIDC 

 

DES NOUVELLES DU FRIGO dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE 20070918_vs_20120916-350x516  les zones en noir montrent les surfaces perdues par la banquise depuis le précédent record datant de 2007

Publié dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

L’AVENIR EST UN CAUCHEMAR

Posté par provola le 20 septembre 2012

               Pour qui souhaiterait s’en convaincre, une virée dans l’empire de l’oncle Sam…sung, bon voyage, attachez vos ceintures: http://www.youtube.com/embed/OO39mCdWNvM

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

LES RICHES NE CREENT PAS LA RICHESSE (les réactions)

Posté par provola le 18 septembre 2012

Article accepté à la publication sur Agoravox 

Par lloreen  15 septembre 12:03

Non seulement ils ne créent pas la richesse mais en plus ils manipulent tout.
La démocratie en premier.
Vidéo incontournable pour prendre conscience de l’ampleur du problème : la démocratie piratée (vidéo sous titrée en français)

http://www.youtube.com/watch?v=i9TD…

 Par lloreen  15 septembre 12:10

L’argent n’est pas une richesse mais une arme de destruction massive.
Faire croire que des morceaux de papier servent de base d’échange est la première des arnaques.
Mais que se passe t-il dans les têtes pour gober une telle énormité ?

Penser qu’on « doit » (dette) quelque chose à une bande d’ escrocs patentés est une autre étrangeté.Surtout quand on sait que la dette est un concept vide de sens. 

Par lloreen  15 septembre 12:31

La SEULE vraie richesse est la nature.Ils la détruisent et nous rançonnent.
Si cela n’est pas un marché de dupes je ne sais pas ce que ce terme recouvre.

 Par Jean-Pierre Llabrés 15 septembre 11:57

Jean-Pierre Llabrés

Qu’est-ce qui empêche les « pauvres » de s’enrichir par les mêmes mécanismes que les milliardaires ? 

En ces temps de crise, on ne cesse de parler de déficits budgétaires, de dette, d’inflation, de réduction des charges, d’augmentation des impôts, et cætera…
Parmi nos « élites », il n’y a personne pour prononcer ce qui semble être LE gros mot absolu : ÉPARGNE ! ! !
Pourtant, que ne pourrait-on faire avec de l’ÉPARGNE ? ? ?… 

Le Parti Capitaliste Français ( PCF ) propose une synthèse socio-économique permettant d’instaurer une authentique compatibilité entre compétitivité et cohésion sociale ; entre compétitivité et solidarité. 

Ce projet de « Refondation du Capitalisme & Instauration d’un Dividende Universel par l’Épargne » se compose d’un Objectif Principal et de deux Objectifs Spécifiques qui découlent de l’objectif principal.

Objectif Principal :
Acquisition Citoyenne & Collective du Pouvoir Économique en vue de la « Refondation du Capitalisme ».

Objectifs Spécifiques :
I)
Transformer le « capitalisme ordinaire » en un authentique Capitalisme Écologique, Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.
II)
Faire bénéficier chaque citoyen, même mineur, d’un Dividende Universel évolutif qui, de facto, éradiquera définitivement le concept même de chômage ainsi que celui de la « lutte des classes ».  

Par Jonas  15 septembre 18:57

Il ne s’agit pas d’aimer ou de ne pas aimer le capitalisme. C’est un fait. L’Union soviétique malgré la coercition de 70 ans s’est écroulée sur elle-même sans intervention extérieure. La Chine de Mao, après plus de 80 millions de morts est venue au capitalisme sans le dire. 300 millions de Chinois ont un niveau de vie égale au nôtre. Cuba après tant et tant de discours de Fidel , son frère Raul Castro y vient peu à peu, avec les ventes d’appartements , établissements de petits restaurants , cafés . La Corée du nord demande trois fois par an de l’aide aux pays capitalistes pour nourrir sa population, bien qu’elle se revendique anticapitaliste.

Dire comme Besancenot, je suis anticapitaliste , c’est très bien. Mais pourquoi ne donne t-il pas sa démission de son emploi protégé et aller se battre dans une entreprise privée ? Et puis qu’il explique , par quoi le remplacer aux trois millions de chômeurs qui eux cherchent des entreprises capitaliste pour travailler étant donné que le service public avec ses caisse vides ne peut pas les embaucher. Et va plutôt licencier ou ne plus renouveler les départs à la retraite.

  Par Alinea  15 septembre 11:59

Alinea

Le problème – et qui ne date pas d’hier- c’est que l’argent, c’est le pouvoir !
La stagnation du monde actuel est mortifère : le calme avant la tempête ? Tout semble figé depuis des années, l’étau se resserre, l’air devient irrespirable, on ne peut compter sur personne ; sauf sur nous-mêmes !
Voilà, c’est toujours pareil…

 

Par Chupa chups  16 septembre 00:09

Chupa chups

« Il nous reste donc à distribuer 41 milliards d’€ à 10 millions de personnes, une paille, soit 4 100 euros par personne, ce qui en moyenne représente 5 mois de revenus pour cette tranche de population. Que croyez-vous que ferons ces dix millions d’heureux ? Ils dépenseront illico ce pécule qui sera automatiquement redistribué dans l’économie réelle pas la virtuelle de la City. »

Bien imaginons. Dix millions de personnes pauvres reçoivent 4100€. Que vont-elles en faire ? Elles vont les dépenser chez des petits commerçants (imaginons qu’elles aient de la vertu, qu’elles se disent que cela fera marcher l’économie.). Les petits commerçants dépenserons cela dans les grandes surface. Etc … En fin de compte, en prenant de cette manière, vous ne faites que faire un tour à l’argent, du haut vers le bas, comme dans une passoire.

« Difficile de justifier un impôt progressif dont le seul but est de redistribuer les revenus. » Milton Friedman (je ne suis très monétariste, mais bon, quand le bonhomme dit quelque chose de bien, pourquoi s’en priver ?).

C’est toutefois oublier les méfait que votre système fera à l’économie. Les pauvres gens, voyant cet argent pleuvoir du ciel, n’auront certainement pas la bonté de travailler pour du beurre. Cela créera du chômage. De plus, par ce système, vous bloquez, et l’investissement, et l’épargne. Un riche voulant investir ne pourra plus. Il gagne de l’argent, mais immédiatement, on lui reprend. Cela détruira aussi l’épargne. Les pauvres ne voudront plus épargner. L’argent tombe du ciel. Jamais je ne pourrais seulement en manquer. Il y a encore d’autres méfaits. Ce serai bien trop long de tous les lister.

La socialisation, le doux nom qui précède collectivisation, n’est jamais, au grand JAMAIS, une bonne idée

 

Publié dans ECONOMIE | Pas de Commentaire »

LES RICHES NE CREENT PAS LA RICHESSE

Posté par provola le 15 septembre 2012

                    LES RICHES NE CREENT PAS LA RICHESSE dans CHERCHEZ L'ERREUR

                                   A force de nous asséner que les riches nous sont indispensables, on avait fini par le croire. Il faut dire que les médias appartiennent tous peu ou prou à ceux qui nous racontent de belles histoires; à ce titre on remarquera que les classes les plus fortunées et en particulier les cadres dirigeants, qui sont payés par les premiers, cette faction représentant moins de 5 % de la population, occupent environ 80% du temps d’antenne à la radio comme à la télévision, ce qui leur permet de chanter une douce mélodie avec ces fameuses ritournelles sur la protection des plus riches qui seraient aussi indispensables à la prospérité de tous que l’eau le serait à la survie de la forêt, ainsi soit-il.

Distribuez la fortune de Bernard Arnault, 42 milliards d’€ aux 10 millions de personnes les plus pauvres, en lui laissant tout de même de quoi vivre les vingt ans qui lui restent ( il est agé de 63 ans), c’est à dire 1 milliards d’euros, soit 50 millions par an, soit 137 000 € à dépenser par jour, ça laisse de quoi se payer quotidiennement une baguette de pain avec une tranche de jambon de Parme, de payer sa maison de retraite puis de planquer le reste aux Bermudes ou à Zermatt, pour mettre sa descendance à l’abri des intempéries.

Il nous reste donc à distribuer 41 milliards d’€ à 10 millions de personnes, une paille, soit 4 100 euros par personne, ce qui en moyenne représente 5 mois de revenus pour cette tranche de population. Que croyez vous que ferons ces dix millions d’heureux ? Ils dépenseront illico ce pécule qui sera automatiquement redistribué dans l’économie réelle pas la virtuelle de la City. Evidemment cette démonstration ne vaut qu’à la marge, on comprend bien que le patrimoine ici en cause ne pourrait se monnayer de la sorte , en effet il est en grande partie constitué d’actions du groupe LVMH qui ainsi distribuées  permettraient simplement aux nouveaux bénéficiaires de recevoir une rente annuelle. Il n’en demeure pas moins indiscutable que ce partage apporterait une énorme bouffée d’oxygène à une société sclérosée par l’accumulation des richesses entre quelques poignées de rentiers.

Quant à dire qu’Arnault est un grand manager, il n’est que de se pencher 5 minutes sur la façon dont il a construit son empire pour comprendre qu’il a surtout fait montre d’opportunisme en ayant démarré en reprenant la boite de construction de son père. Ce qui n’est pas le meilleur moyen de partir de rien, on en conviendra. Sans oublier d’évoquer la chance qui se présenta à lui de pouvoir profiter du conflit existant en son temps entre les familles Louis Vuitton et Moêt Hennessy pour reprendre aux forceps un bijou commercial à peu de frais.De même, comment avaler sans s’étrangler la fable de la formidable ascension du groupe LVMH qui serait due uniquement à l’intelligence managériale de son chef sans parler des milliers de travailleurs aux doigts d’or du groupe du luxe français, eux qui sont sa véritable pépite ? 

Voici comment  Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie, explique le rapide accaparement des richesses par la meute des oligarchies financières, depuis une trentaine d’années:

Quel est, selon vous, le prix économique de l’inégalité ?

Il faut comprendre d’abord que la richesse de ceux que j’appelle les 1% est souvent la conséquence de distorsions »économiques, comme les monopoles, la puissance des banques ou la capacité des dirigeants à profiter des faiblesses de la loi pour augmenter leurs propres revenus… Autant de choses qui rendent l’économie moins efficace, parce qu’elles créent des inégalités fondamentales: l’argent est capté par les plus riches, au détriment des plus modestes. Comme ceux qui sont en haut de l’échelle utilisent une moindre part de leurs revenus que ceux qui sont en bas, cela signifie une demande plus faible, et donc, au niveau macroéconomique, une économie plus faible. 

Cette situation est-elle due, d’après vous, à un défaut de l’Etat, qui ne fait pas ce qu’il est censé faire ?

Oui. Pourquoi l’inégalité est-elle plus forte aux Etats-Unis qu’en Scandinavie, alors qu’on est dans le même système d’économie de marché? La grande question, c’est la façon dont on façonne les marchés à travers l’action politique. Surtout que l’inégalité économique entraîne l’inégalité politique. L’argent parle plus fort: un dollar, une voix. C’est particulièrement vrai aux Etats-Unis, où les campagnes électorales sont financées par des contributeurs privés. »

Autant dire que les riches profitent d’un système à leur botte, constitué de lobbies, pour accumuler et bafouer les règles les plus élémentaires de la solidarité. 

Alors si l’on ne peut simplement imaginer de spolier les actionnaires, ne peut-on imaginer des règles simples de partage des richesses faciles à mettre en œuvre ? De Gaulle  y avait songé,  De Funès en avait effleuré l’idée.

Rappelons nous de la fameuse règle des trois tiers annoncée par le précédent menteur, feu De Funès et bien vite enterrée : les bénéfices après impôts des entreprises seraient à partager de la manière suivante, un tiers seraient dévolus aux investissements nécessaires à la pérennité de la société, un tiers seraient versés aux actionnaires, un tiers aux salariés. En effet les salariés ne sont-ils pas actionnaires au titre de leur force de travail ? Ne sont-ils pas tout autant que l’actionnaire impliqués dans la survie de leur outil de travail ? Une telle redistribution  redonnerait une formidable bouffée d’oxygène à notre système économique sclérosé par les inégalités. 

Et il est au moins sûr que ces millions de nouveaux capitalistes virtuels ne seraient pas tentés par une fuite en pays de Cocagne.  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, ECONOMIE | 1 Commentaire »

LE COUP DE GUEULE DE PHILIPPE

Posté par provola le 12 septembre 2012

                       Je sais que le libéral socialisme n’est pas une réponse aux maux de notre planète.
Dans son dernier ouvrage Denis Meadows, explique très bien que l’empreinte écologique de nos « civilisations » est de 1.5 fois la capacité de notre terre, tout est presque dit.

Il existe un ouvrage américain dont le titre en américain est : »our stolen future », traduit en français par « l’homme en voie de disparition », paru en France aux éditions Terre vivante, a ce jour épuisé.
Une étude très sérieuse menée par une équipe pluridisciplinaire, qui nous parle des pollutions par les produits chimiques, « pesticides », PCB, et autres perturbateurs endocriniens, ou leurres hormonaux. Conséquence une baisse de la fertilité de 50 % et une baisse de la qualité d’un éjaculat de 50 %. Les responsables tels les pesticides, généreusement vendus par Monsanto, Dow Chemical, Dupont de Nemours, Bayer, et tous les autres, sans compter les phtalates, les bisphénols, y compris dans la plupart des fadettes…etc…
Les métabolites, les molécules contenus dans les PCB ont, suivant le type de molécule (on en recense 209 existantes) ont une demi durée de vie de 94 ans minimum et 2700 ans maximum, on retrouve ses molécules d’une génération sur l’autre à travers entre autre le lait maternel.
Avec à la clé baisse de fertilité, troubles neurologiques, troubles du comportement.
Notre monde dit « civilisé va droit dans le mur, et il n’y a pas de pilote.
La terre nourricière que nous sommes en train de voler à nos enfants na pas été livrée avec un mode d’emploi, à qui la faute…
La pollution par les PCB date, depuis sa découverte et sa fabrication, des années 1938, par un certain Monsanto, autrement dit pour voir apparaître les conséquences de notre « inconséquence » il peut se passer 50 à 70 ans…et comment revient-on en arrière?
Les fameux CFC responsables du trou dans la couche d’ozone, avec pour corollaire une évolution du climat …, et le trou est toujours là, mais comme les hommes ont fait le nécessaire, silence radio.
La crise actuelle qui n’est pas résolue, et ne le sera pas, elle est la marque caractéristique de la faillite du modèle capitaliste, dont le maître mot est le profit.
Il faut remettre l’humain au centre du débat et stopper net la progression exponentielle qui est la marque de nos civilisations. Peut-on parler de civilisations qui se sont répandues dans le monde entier, en apportant avec elles, la vérole, le sida, l’alcoolisme, les pesticides, et autres cochonneries chimiques et nucléaires. Evidemment le somalien à qui il ne reste plus rien, ses côtes sont polluées, il ne peut pas survivre, alors il prend les armes, il rançonne le civilisé, pour essayer de survivre, et c’est selon notre définition « un terroriste ».
A quand un tribunal de l’histoire pour juger les gouvernants pleins de morgue et de certitude, qui sont à la solde des « Goldmann Sachs » et compagnie, peut-on me trouver un individu normal qui a voulu cela…
Philippe

 

 

Publié dans LE COUP DE GUEULE DE PHILIPPE | Pas de Commentaire »

A CHAQUE JOUR SON RECORD

Posté par provola le 11 septembre 2012

Graphique banquise

                         L’extension de la banquise n’a jamais été aussi réduite depuis au moins 1200 ans, le record avait été battu fin aout, et la situation s’agrave de jour en jour. Le minimum sera atteint vers le 20 septembre, on pourra alors mieux mesurer l’incroyable accélération de la fonte de la glace arctique.  La surface de glace vient de perdre 170000 km2 depuis deux semaines, soit le tiers de la superficie de la France. 

Sur ce graphique la surface de la banquise annoncée est inférieure à celle donnée par la Nasa, parce que les « trous » ne sont justement pas comptés comme de la glace.

Cette évolution spectaculaire est clairement provoquée par le changement climatique en cours, du à nos émissions de gaz à effet de serre.

 Le graphique  montre qu’il reste encore au moins deux semaines de fonte où la banquise peut encore se rétracter. On voit aussi que, depuis 2007 inclu, toutes les rétractions estivales sont hors régime normal des 30 dernières années. Un phénomène spectaculaire, lié à la diminution de l’épaisseur de la banquise qui, malgré sa reconstitution en étendue durant l’hiver, ne parvient plus à résister à l’été boréal.

 

Publié dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

LE LIBERAL-SOCIALISME (les réactions)

Posté par provola le 8 septembre 2012

Article accepté à la publication sur Agoravox

 

Par henry_jacques  8 septembre 11:16 henry_jacques 

« Il y a longtemps qu’un gouvernement n’avait pas à ce point méprisé les français en les prenant pour des imbéciles ! Les français s’en souviendront en 2012 ! »

 Relevé dans un post sur Agoravox avant les élections présidentielles. Puis le sacre est arrivé, la « Majorité » s’en est rappelée… le « benêt a été élu. La fête au soir du 6 Mai, l’euphorie, le bonheur, enfin la vraie vie renait !

Le Français, particulièrement le socialiste est un ‘’basic ignare’’… 

Comme l’a démontré le psychiatre psychologue polonais Dabrowsky dans sa théorie ‘’Le concept de la Désintégration positive’’, la majorité du peuple ne peut que végéter au Niveau 1 de l’intégration primaire. 

A ce niveau d’intégration primaire, on peut observer deux formes d’ajustement à la société : l’ajustement négatif, qui est une adaptation sans créativité, caractérisée par la conformité aux conventions sociales, le manque de réflexion et de critique, l’ajustement à “ce qui est.

 La majeure partie des gens soit ne remettent pas du tout en question leur intégration primitive, soit, après une période de désintégration relativement courte, généralement ressentie aux environs de l’adolescence, finissent dans une réintégration au niveau précédent ou dans une intégration partielle de quelques-unes des fonctions à des niveaux légèrement plus élevés, sans une transformation de la structure mentale complète. Dabrowski estimait qu’environ 65 % des gens vivent leur vie au niveau 1. 

Le Français Voilà donc le schéma mental du stéréotype qui le mois dernier à accompli son « devoir de citoyen couillon », validant ainsi la supercherie du vote.

Persuadé au plus profond de son système de ‘’réflexion’’ que la vie allait radicalement changer par le dépôt de son excrément dans l’urinoir électoral, il est a des années lumières d’envisager que le jeu se déroule ailleurs et depuis fort longtemps.

Seule une minorité (Niveau 3 de la théorie de Dabrowsky), connaissait la démarche destructrice des psychopathes dirigeants (Point commun mais inversé entre le navet et le dirigeant : le non-ajustement négatif, qui est un mépris pour les normes et les conventions sociales résultant d’un égocentrisme exacerbé et de la réalisation sans pitié des buts personnels les plus vils, psychopathes, leaders, criminels).

Du 31 Mai au 3 juin dernier s’est tenue la réunion annuelle du Grpe Bilderberg à Chantilly aux USA. Demi-surprise : le Français Henri de Castries,PDG d’AXA a été intronisé nouveau Patron du Bilderberg…Génie de la finance, « ’’sachant tuer sans laisser de traces’’ de la même promotion Voltaire à l’ENA que  son ‘’ami’’ Hollande…Et le bug se trouve dans cette amitié’’. Car l’élection du ‘Président bisou’’ est le fruit de Bilderberg, et non du navet d’électeur. Il serait temps que les Niveau 1 tente de comprendre !

Autrement dit, l’incompétent Hollande ( c’est pour cette indéniable ‘’qualité’’ que Bilderberg l’a choisi comme Pdt des Français),ne fait et ne fera qu’appliquer les décisions du Groupe. De surcroît, Henri de Castries ayant contribué financièrement à la campagne de F. Hollande, ce dernier se retrouve coincé. Nous nous trouvons donc devant le scénario suivant : Une politique copié/collé de l’Italie. Evincement de Berlusconi, remplacé par Carlo Monti sommité de Bilderberg, pour poursuivre la destruction de l’économie et de la souveraineté du pays. Voilà ce qui se profile pour la France. La crise financière n’ayant pas de fin programmée puisque l’élite mondialiste ne changera pas de méthodes de domination de l’économie mondiale via la dette, puisqu’elle appliquera jusqu’au bout l’austérité, puisqu’elle ne renoncera nullement à ses bénéfices et à son pouvoir.

Les navets Niveau 1 ont craché leur haine, lancé l’hallali, lapidé Sarkozy (remake collectif de l’exécution de Louis XVI), ils n’ont guère perçu que N.Sarkozy avait été placé par la CIA afin de préparer les Français au stade suivant qui sera bien plus destructeur.

D’ailleurs, il n’aura pas fallu attendre longtemps pour découvrir le machiavélisme . Juste un mois après l’avènement du sauveur, la fulgurante augmentation des impôts en perspective, n’est-elle pas identique à une faux effectuant son travail de coupe ?

Les J.O. du mois passé à Londres, truffés d’emblèmes du NWO, n’étaient-ils pas l’ Overture de cette macabre symphonie ?

Le Niveau1 n’aura que le choix entre prendre les armes ou courber l’échine. Mais ne connaissons-nous pas son triste destin d’esclave ?

 

Par Ariane Walter  8 septembre 11:53 Ariane Walter

provola : OK surtout sauf :
« Le fdg s’est accommodé de cette dérive socialiste ????
Là,vous écrivez n’importe quoi.
Et qu’on ne me sorte pas « vous avez voté Hollande ». je n’ai pas voté Hollande. personne du FDG n’a voté Hollande. certains ont voté contre Sarkozy. Et il faut reconnaître que ne plus voir sa tronche fait du bien. On souffre d’une autre façon.

L’essentiel pour l’instant est de créer une unité nationale contre le TSCG et l’Europe de Goldman Sachs. 

 

Par eric  8 septembre 12:01

Faut oser … L’essentiel des collectivités locales sont gérées par des majorités gauche plurielles. Il suffirait que le FDG et autres petits rigolos qui se la jouent « retenez moi ou je fais un malheur », se désolidarisent dans les votes, pour que le PS arrive dare dare à la table des négociations. Ok vous avez « voté contre sarko et pas pour Hollande » aux présidentielles. On le saura. Assez » parlé du passé….Mais aujourd’hui, vous votez Hollande tous les jours dans toutes les municipalités, régions, etc….sans même parler des « organisation sociales civiques citoyennes » co-gérées. SI le front de gauche avait des véléités de résistances supèrieures à celles d’un chien de manchon, cela se verrait sur le vrai terrain, pas dans des défilés de belle arrière saison dans les centres de grandes villes.

Par Karash  8 septembre 12:48

« Il n’aura pas fallu attendre plus de quatre mois pour confirmer ce que nous savions déjà : les imposteurs au pouvoir n’ont rien de socialistes, ils n’en ont que l’étiquette, ils sont là pour perpétuer une politique de casse sociale en évitant les grands remous qui pourraient effrayer les marchés financiers. En gros pour faire le sale boulot à la place des libéraux. »

On aura fait un grand pas le jour où les petites gens de gauche auront compris que les prétendus socio-libéraux ne sont ni libéraux, ni socialistes. Il n’y a jamais eu de politique libérale en France depuis la seconde guerre mondiale, puisque la dépense publique n’a jamais cessé d’augmenter, et que l’épaisseur de la règlementation n’a cessé de croitre. La casse des services publiques indispensables, en premier lieu la justice, elle est le fait de politiciens incompétents et d’une élite administrative hors de contrôle, et n’a jamais conduit à faire baisser la dépense publique.

 Par ROBERT GIL  8 septembre 13:43

Ce qui fait les bonnes réformes c’est quand la classe populaire montre les dents. En fait, les partis institutionnels n’ont pas envie de grands mouvements populaires qui s’émanciperaient de leurs tutelles, et il faut se souvenir que les grandes avancées sociales, notamment en 36, ont été arrachées par la lutte, et non par la volonté d’un gouvernement, fût-il de gauche……..

voici un article de J.P. ACASOCA, qui explique trés bien les chimères en politique :

http://2ccr.unblog.fr/2012/01/16/revolutionnaire-ou-reformiste/

 

 

Publié dans POLITIQUE | 1 Commentaire »

LE LIBERAL-SOCIALISME

Posté par provola le 4 septembre 2012

                                          

                                Il n’aura pas fallu attendre plus de quatre mois pour confirmer ce que nous savions déjà: les imposteurs au pouvoir n’ont rien de socialistes, ils n’en ont que l’étiquette, ils sont là pour perpétuer une politique de casse sociale en évitant les grands remous qui pourraient effrayer les marchés financiers. En gros pour faire le sale boulot à la place des libéraux.

Les évadés fiscaux au premier rang desquels les Peugeot peuvent dormir tranquilles, la mobilisation des bannis d’Aulnay aura fort à faire avec les cordons de CRS, la CFDT jouant le rôle de pompier des grands feux sociaux. Les 3 millions de chômeurs atteints en ce funeste mois d’aout de vacance du pouvoir Hollande, ce qui représente plus de 10 % de la population active, auront tout au plus émus des plagistes élus, en espadrilles de combat contre le sous-emploi.

Dès lors que la préoccupation première avait été de dégager De Funès  à tout prix, la seule alternative était bien sur de s’en remettre à l’exaspérante apathie sociale-démocrate qui en ces temps de tremblements de terre économique et environnemental nous convie gentiment à un enterrement de première classe, en douceur. Malheureusement, les amis de la rose n’ont pas changé depuis 1981 et les éléphants donnent  la cadence d’une gentille descente aux enfers, d’ une dérégulation généralisée.

Montebourg a beau s’ingénier à enduire de salive ses nombreux déplacements, à parcourir les usines et les chaines de montage, le résultat reste celui d’une accumulation  de mauvaises nouvelles, le Sapin n’est pas un noël et annonce des lendemains pires encore et pas de solutions miracles.

La façon dont les fils illégitimes de Jaurès, au premier chef le fils d’immigré espagnol Valls, digne successeur de la Morano, ( la Rital anti-pauvres)  ont délogé les roms sans solution durable  et surtout sans ménagement laisse également un gout amer, on mesure l’impact de la vue de ces bulldozers sur l’émotivité des gamins en guenilles. Les maigres meubles et souvenirs, tentatives ultimes de se raccrocher à la vie auront été balayés en quelques minutes comme si  l’on voulait jeter en pâture ces espèces de coupables de tous les maux à l’opinion. En cela la méthode expéditive ne diverge pas de celle des prédécesseurs, les pressés du gouvernail veulent se débarrasser de l’image obscure de l’Europe et obtenir des résultats faciles à montrer à l’écran.

Fabius lui, le revenant d’outre-tombe nous assure qu ‘une riposte à la barbarie de Bachar el Assad sera foudroyante si le dictateur  venait à utiliser des armes chimiques; on peut interpréter ce genre de gesticulation de la manière suivante: Bacher a le permis de tuer mais  de manière traditionnelle, pas en employant des armes « interdites ». Comme l’on peut être sur que El Assad ne possède pas un tel arsenal (rappelez-vous la guerre du golfe et les armes de destruction massive ), Fabius est certain en nous montrant ses beaux muscles qu’il n’aura pas à les employer. Son verbiage inqualifiable le propulse illico dans les oubliettes de l’histoire.

Le traitement de l’écologie au sein du gouvernement Ayrault est également une parfaite illustration de cette espèce de parodie du pouvoir orchestrée par insupportable « boboserie » dite de gauche. Cécile Duflot est cantonnée à la surveillance de la serpillière, EELV, ayant disparu des écrans radars. Montebourg a confirmé que le nucléaire reste bien une filière d’avenir en pays de Gaule alors que les promesses de campagne du candidat Hollande étaient plutôt celles d’une fin programmée de l’exception française.

La fiscalité qui au final reste le vrai curseur de différenciation de la gauche et de la droite risque également de souffrir du poids des lobbies économico-financiers et des légions de rentiers du système. La taxation à 75% des revenus supérieurs à 1 million d’euros risque d’être réduite à peau de chagrin, ce qui ne devrait toucher que les rares couillons imprudents ayant été incapables de planquer leur menu pognon en Confédération helvétique ou au Luxembourg.

Le Front de gauche lui, comme c’était prévisible, a fini par s’accommoder de cette sournoise dérive socialiste, la résistance anti-traité européen et anti-austérité s’organise, les voix n’ayant pas été obtenues lors du scrutin législatif sauront se faire entendre dans la rue.

Le spectacle de cette bande d’inefficaces spécialistes de l’improvisation politique, agités et surpris en flagrant délit de démagogie sécuritaire, alors que l’Armada chinoise croise à l’horizon, fait peur à voir; le plus éprouvant dans tout ça étant que l’on qualifie toujours ces petits joueurs à la sauvette, de gardiens du temple de gauche.

 

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement