L’ÉCOLOGIE ENTERRÉE

Posté par provola le 25 juin 2012

                                  Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour comprendre les véritables intentions du nouveau pouvoir quant à la prise en compte des grands enjeux environnementaux. Si l’on considère que les premiers pas du gouvernement pouvaient nous éclairer sur sa volonté réformatrice alors il y a bien de quoi être déçus voir inquiets. 

«Dans le contexte qui est celui de la France aujourd’hui, je ne crois pas que le commerce extérieur constitue un enjeu moins important que l’écologie»,a assuré Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement.

Il y a deux semaines, Nicole Bricq avait annoncé avec son homologue chargé du Redressement productif Arnaud Montebourg une «remise à plat» de tous les permis d’exploration pétroliers et gaziers accordés au large de la Guyane, en attendant une refonte de l’actuel code minier, accusé de sacrifier l’environnement sur l’autel du libéralisme.

Le gouvernement a toutefois donné son feu vert la semaine dernière à Shell pour engager ses travaux d’exploration. Cet imbroglio a suscité au sommet de l’Etat des tensions entre la ministre de l’Environnement et son Premier ministre Jean-Marc Ayrault, et de violentes critiques de la part des alliés écologistes du PS. Mme Bricq a cédé jeudi son portefeuille de l’Environnement à Delphine Batho pour prendre la tête du ministère du Commerce extérieur.

Depuis le jeu des chaises musicales remplaçant l’incompétence du Parti écolo, jusqu’au néant des idées parcourant le récent sommet de Rio sur le sauvetage manqué de la Planète, rien ne peut véritablement nous rassurer:

Une récente étude publiée la semaine dernière par le Conseil national de la recherche américain montre que  l’élévation du niveau de la mer due au réchauffement climatique pourrait se révéler deux à trois fois plus importante que prévu au cours de ce siècle,  confirmant d’autres prévisions déjà publiées en mai dernier à Oslo. L’élévation pourrait, selon ces recherches, atteindre de 8 à 23 com d’ici 2030 et de 50 à 1,40 m d’ici à 2010.

Les experts américains se sont penchés sur des estimations des Nations unies et les ont mises à jour avec de nouvelles données concernant l’état de la calotte glaciaire, dont la fonte serait responsable de l’accélération de la montée du niveau des océans.

Dans leur étude, les chercheurs prévoient une montée des eaux tout autour du globe allant de 8 à 23 cm d’ici 2030, par rapport au niveau de 2000, de 18 à 48 cm d’ici 2050, et de 50 cm à 1,40 m d’ici 2100. Cette dernière estimation est nettement plus grande que celle avancée par le Groupe d’experts des Nations unies sur l’évolution du climat (GIEC) dans leur rapport de 2007. A l’époque, le Giec avait tablé sur une hausse de 18 à 59 cm d’ici la fin du XXIe siècle.

Multiplication des tempêtes et vagues plus grandes
« Avec la montée du niveau des océans, on s’attend à une multiplication des tempêtes de puissance extrême et de plus longue durée, ainsi qu’à des vagues plus grandes, ce qui accroît le risque d’inondation, d’érosion côtière et de perte de zones marécageuses », soulignent Robert Dalrymphe, président du comité d’experts, et Willard Hackerman, professeur d’ingénierie civile à l’Université Johns Hopkins (Maryland, est), co-auteurs de cette étude.

Rien n’y fait, on aura beau continuer de tirer le signal d’alarme, nous trouverons toujours des sceptiques de circonstance pour nous expliquer que nos craintes ne sont que des fantasmes de bobos, nous croiserons à jamais ces rentiers de la gauche pâle qui prèférent se vautrer dans leurs convenances au lieu de bousculer l’ordre du désastre.

Nous aurons toujours à combattre les faux amis de la Terre qui considèrent que leur destin vaut bien plus qu’une révolution des mentalités.  

Les voilà bien ces socialistes de pacotille partisans du statu-quo libéral, ces révolutionnaires des salons de coiffure, ces bloqués du système.

L’instant de sidération passé, qui fait d’une élection une tentative de suicide collectif, nous aurons à réarmer notre glaive pour décapiter la horde futile, cette mascarade à la rose plastifiée, il nous restera à reconstruire le cercle des poëtes disparus, à recomposer la gamme des bonnes volontés.

 

 

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement