• Accueil
  • > Archives pour février 2012

L’EUROPE VEUT DETRUIRE LA GRECE

Posté par provola le 10 février 2012

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1308155487.jpg

                                     L’Europe est en guérilla urbaine en attendant l’explosion sociale et la guerre civile. L’Europe est désormais aux mains des banquiers, des spéculateurs, des traiders. 

L’Europe du nord s’est enrichie en vendant des BMW, des missiles, des montres de luxe, des Jeux Olympiques, des téléphones, des trains, des autoroutes à la Grèce, qui s’est endettée pour faire plaisir aux commerçants du nord. Maintenant l’Europe appartient aux prêteurs du nord  qui ont racheté de la dette grecque et qui veulent être sûr de récupérer un jour leurs billes en or. 

D’où les plans sociaux qui succèdent aux plans de rigueur, aux plans de désendettement, aux plans sur la comète et aux coups tordus. Licenciements massifs dans la fonction publique, baisse drastique des minimas sociaux, l’objectif est de créer de la déflation compétitive, de contraindre les Grecs à la misère. On espère que de ce fatras surgira la croissance, ce graal hypothétique, on espère que la Grèce réussira à terme à vendre son huile d’olive au prix d’une Audi A4. Satanée illusion. 

Bien sur que ce mécanisme n’ a aucune chance de survenir, d’ailleurs les mesures adoptées depuis deux ans déjà ont plutôt aggravé la situation; mais le FMI et la BCE aveuglément continuent leur triste besogne, insensibles aux protestations.   

Les taux d’intérêts ont étouffé le petit pays, comme ils étouffent l’Espagne, le Portugal, l’Italie et bientôt la France. En Europe, la main invisible des marchés a fini de renverser les gouvernements pour mettre à la place des gouvernements techniques, terme édulcoré qui veut dire des plombiers dont l’objectif est de colmater les fuites. 

Comme la monnaie unique est la chasse gardée du berger allemand, une dévaluation qui nuirait aux bas de laine teutons est impossible, la seule voie d’issue pour le sud est donc de tirer la protection sociale vers le bas, de balayer un siècle de luttes syndicales et politiques, de tordre la gauche, de flexibiliser le travail, de précariser la vie quotidienne, de rendre la condition humaine compatible avec à la globalisation de l’économie. 

L’Europe qu’on nous avait vendu, l’Europe protection, l’Europe cocon qui devait nous mettre à l’abri des mastodontes mondiaux est un leurre, car cette terre n’est plus qu’une jungle mercantiliste dominée par une bande de commissaires aux comptes et entourée par une horde de paradis fiscaux.  

Panagiotis Grigoriou, Marianne:  « Nous sentant déjà ancrés à la solution finale bancocrate, nous tenterons sans aucun doute autre chose. Mais quoi ? Tout est dans l’air. C’est la raison pour laquelle, selon certaines informations de la presse grecque (mercredi 8/2/2012), la chaîne CNN serait en train de louer l’ensemble du 6eme étage au prestigieux hôtel « Grande Bretagne », place de la Constitution (Syntagma), en face du Parlement et ceci parait-il pour plusieurs semaines, « s’attendant à la bataille d’Athènes ». Alors, 6e étage comme 6e avenue à New York (Bank of America Tower et Rockefeller Center) ? Il semblerait aussi que les ambassades ici à Athènes, préviennent leurs ressortissants d’un manque à craindre de produits alimentaires et de carburant. Nous, nous avons déjà constitué des réserves dans les caves et dans les placards. Avez vous évoqué la possibilité d’une guerre ? »  

Les marchés financiers attaqueront la France le 7 mai, le lendemain de la victoire de François Hollande. 

 

Publié dans GRECE | Pas de Commentaire »

LES MEDIAS INVENTENT L’EAU CHAUDE

Posté par provola le 9 février 2012

                         

                         Nos médias sont choqués, le CSA  leur impose une stricte égalité de part d’antenne durant les quelques semaines précédent le premier tour de l’élection présidentielle. En gros on leur demande de respecter la pluralité de traitement des différents candidats et donc de faire leur boulot. Sauf que ce job, là il y a bien longtemps qu’ils en ont perdu l’habitude.

Alors ils s’insurgent, 9 radios et télés ont déposé une requête auprès du Conseil constitutionnel pour lui demander de revoir les règles du temps de parole durant la campagne électorale édictée par le Conseil supérieur de l’audiovisuel. Cinq semaines de stricte égalité de parole entre les candidats officiels, c’est bien trop long et contraignant. 

Nos médias à l’abri d’un monopole de fait (quelques groupes se partagent le PAF), habitués à faire la part belle aux lobbies qui sont les vrais commanditaires ne savent pas comment gérer la pluralité. La liberté leur fait peur, l’information indépendante est une punition, nos journalistes qui ont le pouvoir de manipuler l’opinion à longueur d’années jouent les vierges effarouchées.

Leur argumentaire est accablant: « Sur  le fond, la règle de stricte égalité entre les candidats qui ‘ à l’évidence ne représentent pas le même poids aboutit à une surexposition médiatique sans aucun rapport avec la réalité de la vie politique. »

En fait, pour nos professionnels de la propagande libérale (néolibérale et sociale-démocrate), les temps d’antenne devraient aller à ceux qui ont le plus grand poids politique et donc à ceux qui en bénéficient déjà en permanence. La connivence entre lobbies industriels, partis politiques dominants et rédactions des principaux médias n’est plus à démontrer. 

Comment ne pas faire ce constat accablant, à l’image des diatribes sévères de Mélanchon à l’encontre des minus de l’information. Ne soyons pas dupes, nos journalistes qui par simple souci d’éthique devraient avant tout garantir la diversité des expressions et des courants d’idées se permettent au contraire de nous gruger en débitant sans ambages la messe quotidienne et la promotion de la tête de gondole politique.

Au lieu de rabaisser leur caquet nos aboyeurs patentés menacent de carrément déprogrammer les émissions politiques en cherchant ainsi à subtiliser le débat présidentiel au peuple.

Prenez garde, bande de faux démocrates qu’un vent nouveau ne vous suspende le micro qui n’est rien d’autre qu’un des plus précieux biens publics.

Publié dans MEDIAS | Pas de Commentaire »

LAUVERGEON VEUT SA PAYE

Posté par provola le 8 février 2012

                      

 

LAUVERGEON VEUT SA PAYE  dans NUCLEAIRE 1617390_3_a3a1_portrait-d-anne-lauvergeon-l-ancienne    Anne Lauvergeon présidente démissionnée d’AREVA (Notre champion du nucléaire), non contente d’avoir payé la société minière URAMIN 2,5 milliards de dollars au lieu de 470 millions, réclame à son ancien employeur une intemnité de départ pour bons et loyaux services de 1,5 million d’euro. Décidément, ces gens-là ne savent plus où ils habitent. 

En octobre 2006 une offre confidentielle du groupe minier canadien est faite à AREVA, lui proposant le rachat pour moins de 500 millions de dollars. Cette valorisation est le double de l’estimation faite début 2006

Challenges: La valorisation de 471 millions est déjà le double de celle d’avril 2006, ce qu’UraMin justifie dans la lettre par « l’augmentation significative des réserves et de la teneur à Trekkopje », le gisement du groupe en Namibie, mais aussi par le « gain de la licence à Ryst Kuil » (un gisement en Afrique du Sud) et l’ »acquisition du projet Bakouma » en Centrafrique. Mais à 471 millions de dollars, l’acquisition restait autrement plus intéressante qu’aux 2,5 milliards de dollars consentis huit mois plus tard, lors l’OPA de juin 2007. en mars 2007, à peine six mois plus tard, Areva participe à l’augmentation de capital d’UraMin sur la base d’un prix par action supérieur de 46% à l’offre d’octobre 2006, en prenant 5,5 % du capital de la société canadienne. Plus que la hausse de la valorisation, c’est le procédé qui étonne le plus les contempteurs d’Anne Lauvergeon: « Pourquoi prendre 5,5% du capital, un chiffre au dessus des seuils de déclaration, si c’est pour lancer une OPA trois mois plus tard?, s’interroge un dirigeant du groupe. Si l’objectif est d’acheter la boîte, on ramasse discrètement des actions sur le marché, on reste en dessous les seuils de déclaration. On ne dit pas haut et fort:  » Moi Areva, numéro un mondial du nucléaire, je m’intéresse a cette boite«  

AREVA lancera finalement son offre à 2,5 milliards de dollars (1,8 milliard d’euros) le 15 juin 2007. La chute du cours de l’uranium et la baisse de l’estimation des réserves des gisements d’UraMin a finalement conduit le groupe nucléaire à passer une provision de 426 millions d’euros en 2010, puis 1,46 milliard d’euros en décembre dernier.

AREVA ne l’oublions pas est un groupe public, les deniers sont les nôtres, les milliards valsent, la cour des scomptes dans sa récente estimation du coût réel du nucléaire a-t-telle tenu compte de ce dérapage de 1,5 milliard d’euros ?

Ce scandale vient s’ajouter à la longue liste des coups foireux du nucléaire: Superphénix dont le démantèlement n’est pas près de se terminer, les deux EPR, le finlandais et celui de Flamanville qui explosent toutes les additions bien avant d’affoler les compteurs geyger, les coûts réels du démantèlement futur des 58 réacteurs, le stockage des déchets. N’en jetez plus je ne sais plus où les mettre.

Me Lauvergeon, le Peuple de France ne vous doit pas 1,5 million d’euros, c’est vous qui lui devez 1,5 milliard…

Publié dans NUCLEAIRE | Pas de Commentaire »

GREVE GENERALE A ATHENES

Posté par provola le 7 février 2012

                      

GREVE GENERALE A ATHENES dans GRECE

 

                         La réponse du peuple grec à l’admonestation européenne diligentée par Me Merkel, la pression de la Troïka censée apporter la solution devient insupportable, les débordements de masse ne sont plus à exclure. La Grèce n’aura droit à son bout de gras qu’à condition s de procéder à une déflation (baisse générale des salaires et des prix). Les citoyens sont alors tentés de frauder le fisc pour mettre à l’abri famille et maigres économies. Le tourbillon infernal est enclenché, les fonctionnaires de Bruxelles et du FMI creusent les déficits et la dette, le peuple est dans la rue: voici le déroulement de cette journée historique, une de plus qui ne fait même pas un sous-titre dans nos journaux de merde.

Du site INDYMEDIA.ORG

                      12:16 (+2 GMT) Athènes: Tensions devant le mur de plexiglas tenu par la police depuis ce matin à Vasilis Sofias Av. Les manifestants ont commencé à pousser le mur et la police a utilisé des gaz lacrymo

13:18 (+2 GMT)Syntagma Sq: Quelques manifestants jetaient des pierres aux forces de police devant le parlement et un groupe de fascistes a essayé de les en empêcher : il y a eu des affrontements entre anarchistes et fascistes devant le parlement. Les anarchistes et quelques autres manifestants ont réussi à repousser les fachos, mais la police gaze les manifestants.

13:50 (+2 GMT) Affrontements entre la police et les manifestants rues Rigilis et Amalia. Des centaines de manifestants continuent à sʼaffronter devant le parlement. Au moins un manifestant gravement blessé devant lʼhôtel Grande Bretagne.

15.30 (+2 GMT) Un grand groupe de manifestants furieux attaquent 3 unités de la police anti-émeutes dans Filellinon street. Les témoignages font état de 4.000 personnes se battant contre les flics dans cette rue.

14:45 (+2 GMT) Affrontements tout autour de Syntagma et sur la place. Les manifestants répondent avec des pierres aux attaques de la police, la place est recouverte de poudre blanche laissée par les bombes de lacrymogène, mais des gens sont toujours là, pendant que dʼautres se regroupent dans les rues autour de la place et essayent de revenir sur la place.

Vers 13:00 (+2 GMT) Ioannina: Environ 70 manifestants ont tenté dʼoccuper la préfecture. 15 dʼentre eux ont réussi à entrer et de petits affrontements ont éclaté à lʼintérieur du bâtiment. Les forces de police ont encerclés le bâtiment mais un groupe de 150 manifestants, en solidarité avec ceux qui ont réussi a entrer ont combattu et repoussé les escadrons de police

16:53 (2+GMT) Un grand groupe de manifestants vient de chasser une unité de policier en moto (DlAS/DELTA) rue Panepistimiou. Les hauts-parleurs de la place Syntagma appellent tout le monde à revenir sur la place. Même sʼil est difficile dʼy rester à cause des gaz lacrymo, les manifestants persévèrent.

16:49 (2+GMT) Les gens essayaient de revenir progressivement à Syntagma (au son de la musique dans les hauts-parleur). Mais à lʼinstant les flics viennent dʼattaquer à nouveau en masse, piégeant des groupes de personnes sur la partie basse et essayant dʼévacuer toute la place avec des gaz lacrymo et une grande violence.

Les dirigeants européens jouent avec le feu, l’histoire nous a appris la manière dont peuvent tourner ce genre de situation; la Grèce a déjà connu  cela, l’Union au lieu d’éteindre l’incendie ne trouve rien de mieux que jeter de l’huile sur les braises.

Le Premier ministre néerlandais a assuré être « d’accord » avec la commissaire européenne chargée des nouvelles technologies, Neelie Kroes, qui avait affirmé dans un entretien publié mardi dans le quotidien néerlandais de Volkskrant qu’il n’y aurait « pas mort d’homme » si la Grèce abandonnait la monnaie unique.

 

 

Publié dans GRECE | Pas de Commentaire »

CIVILISATION DU SEX-TOY

Posté par provola le 6 février 2012

CIVILISATION DU SEX-TOY dans CHERCHEZ L'ERREUR

 

             Notre civilisation est supérieure à toutes les autres, puisque Guéant le dit, c’est forcément faux.

De quoi parle-t-on en effet ?

De notre planète tournée vers le nouveau Dieu consommation.

De notre civilisation de l’égoïsme porté au pinacle, du plaisir matériel, de l’individualisme, de la sphère privée ? Du pavillon de banlieue et du caniche qui chie sur les trottoirs ?

De l’école des riches et de l’école des pauvres.

De la civilisation des jouissances immédiates, du dérisoire, d’une vieillesse interdite, d’une jeunesse volée.

De notre civilisation du libre-échange, de la mise en concurrence globale des hommes, du fric, du pouvoir des lobbies, des vendeurs de rêves, des marchands d’armes.

De notre civilisation de la pub, qui dicte ses conditions à des désirs jamais satisfaits.

De notre civilisation de la destruction totale de l’environnement, du réchauffement climatique, des marées noires, de l’agriculture intensive à base de pesticides

De notre civilisation du flicage, des contrôles dans les aéroports, des caméras pour surveiller les rues et les gares.   

De notre civilisation du non-sens, de la croissance infinie dans un monde fini ?

De notre civilisation de l’industrie de l’armement, de la dissuasion nucléaire ?

De la civilisation du terrorisme d’Etat acceptable de Chine ou d’Arabie saoudite et inaccepable de Corée du nord ou d’Iran.

De la civilisation de la bagnole, du supermarché, de l’écran plat, des vacances , du bronzing, de la gonflette, des faux seins, des faux culs.

De la civilisation productiviste, hamburgérisée, des montagnes d’obèses, des fleuves d’incultes, voués à la consommation, regard vissé au portable vide d’idées.

De  démocraties de façade, d’inégalités, de libertés bridées, de pertes de repères philosophiques, historiques, culturels.

De l’information qui n’est qu’une contre-information, du politiquement correct, des idées reçues, des philosophes endimanchés, des donneurs de leçons, des rois de l’écran.

De la civilisation du paraître, du semblant, du néant.

D’une civilisation sans avenir.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

LA CONTINUITE DU CHANGEMENT SOCIALISTE

Posté par provola le 5 février 2012

                   

                            Hollande est inconnu hors de Corrèze, alors vous pensez en Israël. Qu’à cela ne tienne, on expédie Fabius au Proche-Orient pour rassurer les interlocuteurs de la région sur l’innocuité de la pilule socialiste.

Que peut aller faire Laurent Fabius dans l’émirat gazifère du Qatar et en Israël ? Une simple visite « d’amitié », comme il l’assure ? Ou doit-on chercher des raisons autrement plus politiques derrière cette tournée improvisée (et incroyablement peu médiatisée) de l’ancien Premier ministre de François Mitterrand ? Il est vrai que la crédibilité internationale de François Hollande est extrêmement basse et que le candidat socialiste n’en a jamais fait une priorité. Laurent Fabius aurait-il du coup été envoyé pour faire connaitre le député de la Corrèze à l’émir du Qatar et aux dirigeants israéliens ?

Et qu’a dit Laurent Fabius à ses interlocuteurs pour les rassurer quant à l’arrivée d’un président inexpérimenté aux manettes de la France ? En gros, que le parti socialiste ne comptait pas faire évoluer en profondeur l’approche stratégique initiée par Nicolas Sarkozy… En clair, une alternance pour faire la même chose : dommage que les socialistes n’aient pas le courage de tenir le même discours aux Français.

Comme Obama et sa génuflexion à L’Aipac, le lobby juif aux Etats-Unis durant la campagne électorale de 2008, le PS commence sa com à l’international en se prosternant devant le gouvernement israélien.

N’ayez crainte, avec Hollande, vous n’aurez pas à regretter l’ancien président , la France reste un ami fidèle d’Israël et surtout du statut-quo dans la région qui veut dire avancée des colonisations en Cisjordanie, bouclage à double tour de la Bande de Gaza et création de l’Etat Palestinien repoussée aux calandres grecques.

Du site  » Israel Valley »:

Le Parti socialiste a confié à Daphna Poznansky, déléguée des Français de l’Etranger, vice-présidente de la commissions des lois, l’organisation de cette visite d’information menée par l’ancien premier ministre. Rappelons que Laurent Fabius a relancé, en 1994, la coopération scientifique et technologique entre la France et Israël, avec la création de l’AFIRST, dont le 1er président fut le professeur François Gros et le vice-président le professeur Ephraïm Katzir, ancien président de l’Etat.

Profitons-en pour parler d’un dossier sympa pour les amis d’Israël: Laurent Fabius, élu maire du Grand-Quevilly en 1995 a été impliqué dans la réalisation opérationnelle et la mise en place d’un jumelage de sa ville avec la magnifique petite ville de Ness-Ziona en Israël. Fabius n’a jamais renoncé a ce jumelage malgré des critiques provenant de quelques “amis” socialistes. Laurent Fabius est a présent député et 1er adjoint, Finances et développement durable. C’est en 1964 que Grand-Quevilly a conclu un jumelage avec cette ville d’Israël. Ness-Ziona, d’une superficie de 16 km2 , est située à 20 minutes de Tel Aviv, 50 minutes de Jérusalem et 15 minutes de l’aéroport international “Ben Gourion”.

Le Parti socialiste a confié à Daphna Poznansky, déléguée des Français de l’Etranger, vice-présidente de la commissions des lois, l’organisation de cette visite d’information menée par l’ancien premier ministre. Rappelons que Laurent Fabius a relancé, en 1994, la coopération scientifique et technologique entre la France et Israël, avec la création de l’AFIRST, dont le 1er président fut le professeur François Gros et le vice-président le professeur Ephraïm Katzir, ancien président de l’Etat.

Mati Ben-Avraham : « Une mission exploratoire, je présume. Alors, que retirez-vous de vos contacts de la journée à Jérusalem et Tel-Aviv ? Peut-on dire que le PS a une politique bien établie en ce qui concerne, disons, la disputation israélo-palestinienne ? »

Laurent Fabius : « Oui, nous avons une position bien établie, qui est claire, et bien conforme à notre tradition. François Mitterrand a été, je crois, le premier président français à exprimer tout-à-la fois l’amitié profonde entre nos deux pays et le droit des palestiniens à une souveraineté nationale. C’est notre ligne. Nous estimons que c’est la seule voie qui puisse mener à la paix. »

MBA : « Politique ou parti-pris ? Car fin 2010, dans un texte intitulé « nouvelle donne internationale et européenne » que vous avez rédigé en compagnie de Jean-Christophe Cambadélis, je lis : « Nous romprons avec l’indulgence excessive du gouvernement français envers le pouvoir israélien à qui nous dirons qu’il devra quitter rapidement les territoires colonisés… » Les israéliens ont apprécié, et revu la cote du PS à la baisse ! »

Laurent Fabius : « Merci de poser la question. Nous avons sur cette question délicate une position qui consiste à dire que le développement de la colonisation est ressentie négativement par les palestiniens et tout aussi par la communauté internationale. Il faut donc, si l’on veut avancer, trancher. Mais, et j’insiste sur ce point, il faut qu’israéliens et palestiniens trouvent des voies, des solutions pour reprendre le dialogue et aboutir finalement à un accord de paix. »

Bla-bla-bla, les mêmes sornettes que Mitterrand en son temps, les mêmes circonvolutions sémantiques, la même misère historique. A quoi d’autre pourrait-on s’attendre de ce personnage squatteur des arcanes du pouvoir depuis des décennies, qui traine ses casseroles de gauche comme il planque ses tableaux de maîtres au fisc. En tout cas avec cet épisode du Fabius en mission spéciale, Hollande a défini la ligne d’horizon internationale du prochain épisode socialiste, dessinant l’inquiétante monotonie de la morne plaine.

Publié dans ISRAEL, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

LA VIE AVANT LA MORT: DANS LES PRISONS DE JEDDAH

Posté par provola le 4 février 2012

                           Depuis quelques jours circulent des films repris avec un portable à l’intérieur d’une prison saoudienne à Jeddah, Arabie Saoudite, où les conditions d’incarcérations sont totalment inhumaines. Les prisonniers se retrouvent parfois entassés à 25 dans une cellule de quelques mètres carrés, les quelques témoignages qui nous parviennnent parlent de tortures , de viols, généralement sur les prisonniers asiatiques.  http://www.youtube.com/watch?v=aARk5WLE_fQ 

Voilà la réalité de ce pays terroriste, l’une des pires dictatures si ce n’est la plus monstrueuse, qui nous vend son pétrole à un prix raisonnable, le prix de notre silence à peine gêné.

Publié dans GOLFE PERSIQUE | Pas de Commentaire »

LEJABY, LA SUPERCHERIE DE SUPERMAN (les réactions sur Bellaciao)

Posté par provola le 3 février 2012

LEJABY, LA SUPERCHERIE DE SUPERMEN
3 février 2012 – 04h13 – Posté par Sandro79.**.243.***

Appeler sarkozy « De Funès » est une vraie insulte… pour Louis de Funès.

rien dans CHERCHEZ L'ERREUR
LEJABY, LA SUPERCHERIE DE SUPERMEN
3 février 2012 – 07h47 – Posté par le retraité109.***.41.**

Ce n’est pas De Funès, c’est Zorro.
il a sauvé 93 emplois quand même…..
Si il est réélu il va remettre en marche Gandrange et tout ce qui a disparu depuis 2007.
Non c’est pas ça ?
C’était couru d’avance qu’il allait trouver une solution, tout l’ UMP nous explique aujourd’hui qu’il va faire, dans les deux mois qui viennent, ce qu’il n’a pas fait depuis 5 ans.
Le pire gouvernement de la Vème République.

Le retraité

rien
LEJABY, LA SUPERCHERIE DE SUPERMEN
3 février 2012 – 09h52 – Posté par 92.***.114.***

Il n’a rien sauvé du tout et les ouvrières de Lejaby vont s’en rendre compte… après les présidentielles. Tout ce cinéma n’est qu’un coup médiatique de plus. Quel cynisme et quel mépris pour des personnes dont ce rascal n’a absolument rien à foutre.

rien
LEJABY, LA SUPERCHERIE DE SUPERMEN
3 février 2012 – 09h09 – Posté par 82.***.129.**

Sujet en partie abordé ici dans le cadre d’une discussion plus large ouverte sur la lecture d’extraits du Manifeste du Parti communiste.

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar…

rien
LEJABY, LA SUPERCHERIE DE SUPERMEN
3 février 2012 – 17h36 – Posté par 3becs192.**.63.***

Faut pas déconner les gars le 18 janvier 2012 pour le sommet social il a annoncé la création de 1 000 postes pour POLE EMPLOI…
Mais je dis qu’il a joué petit bras, il aurait dû annoncer une création de 4 000 000 postes chez POLE EMPLOI afin de vaincre définitivement le chômage et d’avoir des chiffres qui ne méritent pas la contestation !
Lejaby : ce soir la photo sera vraiment belle à l’Elysée, et surtout pas d’instrumentalisation… les journalistes vont vraiment se faire plaisir à commenter cet exploit… c’est une légende qui commence… SHOW MUST GO ON !
Voilà ce qu’il font toute la journée : STORYTELLING !

rien
LEJABY, LA SUPERCHERIE DE SUPERMEN
3 février 2012 – 18h28 – Posté par azard2.**.77.***

C’est plutot Nicolas Le Funeste.

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

LEJABY, LA SUPERCHERIE DE SUPERMAN

Posté par provola le 2 février 2012

                  

                                      A deux mois du premier tour de ce que vous savez, De Funès s’occupe des 93 ouvrières de Lejaby dont il n’a strictement rien à faire. Il s’agit pour lui de gagner la bataille de l’image, à un moment crucial de la cristallisation des opinions, il appelle sont pote Bernard Arnault patron de LVMH, qui annonce ce jour même des résultats mirobolants pour son groupe. 

- »Bernard, tu promets un carnet de commande sur plusieurs année à ton sous-traitant SOFAMA qui se charge de reprendre l’ancien établissement Lejaby ». 

- »OK mais tu me paies la totalité de la reconversion, grâce à moi tu coiffe au poteau la solution du PS avec Montebourg. »

- »Pas de problèmes, tu me dois une bouffe »…  

Louis Vuitton client de Sofama est une filiale de LVMH dont la branche américaine est dirigée par Renaud Dutreil ancien ministre de 2005 à 2007, époque où il croisait régulièrement son collègue ministre de l’intérieur, un certain Nicolas De Funès. LVMH appartient à Bernard Arnault qui n’a jamais caché sa proximité avec De Funès. 

L’Etat va prendre en charge la formation des ouvrières et le remplacement des installations industrielles tout ceci pour transformer un fabricant de lingerie en maroquinier de luxe. Cela est tout bénef pour LVMH qui n’avait pas besoin de ça pour bien se porter. Mais le gouvernement risque par là même de se voir refuser son plan par la Commission européenne pour entrave à la libre concurrence. 

Le veto viendra après le deuxième tour de l’élection présidentielle, au moment où le sort des Lejaby aura rejoint les oubliettes de la République. 

Nicolas De Funès recevra en grandes pompes vendredi à 17 heures, un peu avant le 20h de TF1, une délégation de salariés de l’usine Lejaby d’Yssingeaux (Haute-Loire) ainsi que Vincent Raberin, P-DG de Sofama, sous-traitant de Vuitton qui propose de reprendre le site, a annoncé jeudi l’Élysée. 

Le chef de l’État présidera une réunion « consacrée au projet de la société Sofama sur ce site, ainsi qu’aux moyens que les pouvoirs publics pourront mobiliser pour former et accompagner les salariés concernés pendant cette phase de transition », écrit la Présidence dans un communiqué. Xavier Bertrand (Travail), Laurent Wauquiez (Enseignement supérieur) et Éric Besson (Industrie) participeront à cette réunion. 

Le décor est planté, le spectacle est lancé, l’Elysée en première ligne, Wauquiez y va de son violon: « Rien n’aurait été possible sans De Funès »  

Tout est si dérisoire, pathétique, un quinquennat à voir disparaitre des pans entiers de l’industrie nationale et un activisme dans la dernière ligne droite pour sauver 93 ouvrières et tenter de sauver la face. Tout ceci ne trompe personne, que les couillons qui ne savent plus comment dédouaner le responsable de ce désastre politique et de ce désert de moralité.

 

 

 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

PAPA TU M’ENVOIES LE FALCON

Posté par provola le 1 février 2012

                        PAPA TU M'ENVOIES LE FALCON dans CHERCHEZ L'ERREUR      

                            Le Falcon présidentiel au service du fiston.               

                             On n’est vraiment pas vernis, ce type là-haut perché est juste insupportable, plus que deux mois, mais quand même.  De Funès a plusieurs enfants on va donc pour un bout de temps encore continuer de régler les additions des rejetons, pas de soucis toutes ces factures participent de la croissance que notre Président va chercher avec les dents…Donc pas de problèmes, a moins que…A moins qu’aller chercher le fiston (l’ainé) en Ukraine aux frais ( le Falcon présidentiel) du contribuable soit un acte légèrement en la marge de la République… 

Les voyages de Pierre Sarkozy sont décidément bien mouvementés. Après avoir «miraculeusement échappé à la mort » il y a deux au Brésil, le fils du Père de l’Etat a été victime d’une « intoxication alimentaire » en Ukraine la semaine dernière et a été rapatrié avec un Falcon de l’Etat, révèle ce mercredi Le Canard Enchaîné. 

L’Elysée a confirmé en partie l’information, Pierre Sarkozy, ou plutôt « DJ Mosey », était sur le point de mixer dans une soirée privée d’Odessa lorsqu’il a été pris de maux le conduisant à être hospitalisé. Même si, selon Rue 89, le jeune homme de 26 ans ne semblait pas non plus dans un état dramatique, c’est bien un Falcon de l’escadron présidentiel qui est venu le chercher en Ukraine. 

L’Elysée a confirmé les faits au Canard Enchaîné, précisant que De Funès avait «payé par chèque sur ses deniers personnels la somme de 7.632 euros». Sauf que, selon l’hebdomadaire, citant les chiffres officiels du ministère de la Défense, une heure de vol avec un tel avion vaut 5.600 euros, soit un coût total de près de 40.000 euros pour environ sept heures de vol. Par ailleurs, il est normalement interdit à ces avions officiels «de faire concurrence au privé» sauf par «intérêt général», rappelle Le Canard Enchaîné.

 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR | Pas de Commentaire »

12
 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement