• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > CARTON ROUGE A LA REACTION DE GAUCHE (les réactions sur Agoravox)

CARTON ROUGE A LA REACTION DE GAUCHE (les réactions sur Agoravox)

Posté par provola le 17 janvier 2012

Article accepté à la publication sur Agoravox

 

Par Daniel Roux (xxx.xxx.xxx.198) 16 janvier 12:22 Daniel Roux

Les agences de notation s’adressent en premier lieu à leurs clients.

Elles ne sont pas exemptent de reproches et devraient être poursuivies pour leur notation des fameux subprimes et des banques américaines. C’est pour cette raison sans doute qu’elles cherchent à se racheter auprès des investisseurs et du gouvernement américain.

L’abaissement de la note d’un emprunteur en difficulté fait partie de leur responsabilité vis à vis des investisseurs qui leur font confiance.

Dénoncer les agences, c’est dénoncer le thermomètre qui relève la fièvre, comme cela a souvent été écrit à juste titre.

Pour Mélenchon et pour tous ceux qui aspirent aux plus hautes responsabilités, la moindre des choses seraient d’analyser les causes et conséquences de la situation financière, puis de proposer des solutions aux Français.

Le remède à administrer ressemblera plus à une trithérapie de cure qu’à un cachet d’efferalgan n’agissant que sur les symptômes.

Ces remèdes sont connus, reste à régler les curseurs.

- Simplification des lois fiscales dissimulant un nombre inconnu de niches et suppression des avantages fiscaux institués par Chirac et Sarkozy, aux plus riches.
- Mise en place de tranches supplémentaires.
- Transfert des financements de la politique sociale nationale des entreprises et salariésvers l’impôt.
- Mise en place d’une TVA sociale en la modulant de façon à préserver le pouvoir d’achat des plus pauvres.
- Simplification de l’organigramme politique au niveau national, régional et départemental avec la suppression des « fromages de la républiques ».
- Lutte efficace contre la corruption avec sanctions réelles y compris pour les politiques quelque soit leur rang.
- Lutte contre les paradis fiscaux, refuge de l’argent de la corruption, de l’évasion fiscale et de la spéculation.

Auxquels j’ajouterai :

- Création de toute pièce d’une banque nationale, banque de dépôts et d’investissement des entreprises.
- Séparations des pouvoirs entre exécutif, législatif et judiciaire avec création d’un pôle anti corruption indépendant aux moyens adaptés.

A propos de la TVA en général, rappelons que contrairement à ce qui est écrit partout, ce sont les consommateurs qui paient en achetant, la totalité des coûts, charges, frais, impôts et même bénéfices et subventions des entreprises.

Et ce qu’ils ne paient pas en achetant de la nourriture, des biens et des services, ils le paient actuellement par des prélèvements sur leur salaire, des redevances, des timbres, des contributions, des cotisations et autres franchises et .. le téléthon et autres participations aux organismes gérant la charité.

Par Fergus (xxx.xxx.xxx.132) 16 janvier 11:57 Fergus CARTON ROUGE A LA REACTION DE GAUCHE (les réactions sur Agoravox)  dans POLITIQUE donateur-d876a

Bonjour, Provola.

La titre de l’article n’est pas représentatif de ce que l’on a entendu à gauche. Car si le Front de Gauche a effectivement tiré à boulets rouges sur les agences, et quasiment sur elles seules, tel n’a pas été le cas des socialistes, Hollande en tête, dont la réaction vis-à-vis des agences a pu être critique ici ou là, mais qui ont surtout souligné que cette dégradation sanctionnait de manière cinglante l’échec de la politique conduite par Sarkozy depuis son élection.

Par Melara (xxx.xxx.xxx.146) 16 janvier 12:28

@Daniel Roux

« Pour Mélenchon et pour tous ceux qui aspirent aux plus hautes responsabilités, la moindre des choses seraient d’analyser les causes et conséquences de la situation financière, puis de proposer des solutions aux Français. »

Vous avez dû louper une foule d’écrits et d’interventions médiatiques de JL Mélenchon, pour faire preuve d’une telle ignorance sur les analyses et les solutions avancées par Mélenchon et le FdG.

Par Scual (xxx.xxx.xxx.134) 16 janvier 13:51

PROVOLA le problème n’est pas la raison avancée par S&P pour dégrader la note française, puisque c’est exactement le raisonement du FdG pour expliquer pourquoi la politique de Sarkozy n’est pas la bonne. Au mot près et même que Mélenchon avait dit exactement ce qui se passerait et les raisons qui seraient avancées il y a des mois et des mois…

Le problème c’est que les raisons avancées pour dégrader la note de la France sont les conséquences des demandes de S&P (et autres) qui ont eux-mêmes réclamé ces réductions budgétaires massives sinon ils dégraderaient la note de la France… ensuite ils la dégradent pour raison de réduction budgétaire massive, c’est à dire pour avoir fait ce qu’ils demandaient ! C’est effectivement une guerre déclarée à l’État Français. Ni plus ni moins.

C’est comme si on était malade et que notre médecin nous disait « si vous voulez vous en sortir il faut arrêter d’aller au travail pour garder des chances de guérir et seulement dans ce cas alors on accepte de vous opérer »… puis le jour de l’opération, « ah désolé comme vous n’avez pas travaillé vous n’avez pas de quoi vous payer l’opération, vous allez mourir ! »

C’est les agences de notation qui imposent les conditions qui rendent leur exigences impossibles à atteindre. Leurs demandes sont un paradoxe : dépenser le plus d’argent possible en dépensant le moins d’argent possible ! Ce genre de demande est tellement débile qu’on peut se demander comment tant de gens ne se rendent pas compte de la supercherie…

Les agences de notation ont un objectif, un seul, augmenter les taux d’intérêts et elles en ont malheureusement le pouvoir. Il faut leur retirer ce pouvoir.

 

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement