• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 16 janvier 2012

CARTON ROUGE A LA REACTION DE GAUCHE (les réactions sur Bellaciao)

Posté par provola le 16 janvier 2012

CARTON ROUGE A LA REACTION DE GAUCHE
15 janvier 2012 – 19h39 – Posté par 86.***.145.***

A la différence près que la Gauche n’a aucune raison de suivre la logique du Capitalisme financiarisé à l’anglo-saxonne (pas plus que d’autres d’ailleurs) qui n’a qu’un souci celui de gaver les actionnaires et les rentiers au détriment des peuples.
« Professeurs » de quoi ? La honte de la gôche c’est de vouloir à tout prix donner des gages aux prédateurs par l’intermédiaire d’institutions qui n’ont de valeur que celle que leur donne ceux qui les ont créées.
Arrêtons avec ces enfumages qui se succèdent au profit des oligarchies. Les économistes libéraux n’arrêtent pas de se planter dans leurs oracles, sont de moins en moins crédibles. Les agences de notation ne sont que des créatures de plus pour nous tenir en laisse.
Le totalitarisme caractérise bien ce qui se profile pour nous si nous ne nous imposons pas, quand la pensée unique ne suffit plus, on envoie les chars, encore un effort.

CARTON ROUGE A LA REACTION DE GAUCHE
15 janvier 2012 – 19h43 – Posté par Fredo78.***.142.**

dire bravo a S&P parce qu’il trouve « pas beau » la politique des pays européens c’est déjà légitimé cette entreprise, ramassis d’ultra libéraux aux services des multinationales.
Cher monsieur je ne vous dit pas bravo !!! et je vous conseille de proposer vos services aux économistes experts en tout genre qui passent a longueur d’antenne dans les médias pour nous expliquer qu’il faut réduire les services publics et baisser les salaires. Je suis sur que Michel Godet reprendra vos superbes arguments.

CARTON ROUGE A LA REACTION DE GAUCHE
15 janvier 2012 – 23h01 – Posté par l’ankou78.***.91.***

S & P veut voir les pays prendre des mesures suffisantes contre les déficits publics……
Au PS on répond…..… Qu’ils auraient su réduire à moyen terme le déficit de la France …….donc mieux gérer le capitalisme………….
Un politicien de gauche dirait qu’il faut faire payer plus aux riches et aux banquiers, un déficit dont ils sont responsables……..Au vu que les pauvres ont déjà donné…..…S&P serait obligé d’acquiescer……
Tout ceci est une optique capitaliste de la chose. Il est évident que rien ne vaut une bonne révolution. Et qu’il faut remettre tout le système à plat……….

CARTON ROUGE A LA REACTION DE GAUCHE
15 janvier 2012 – 21h31 – Posté par l’ankou78.***.91.***

Ca veut dire que Le front de gauche n’a rien compris au film ………….et qu’ils sont encore plus cons que l’on ne le pensait……….
rien que çà :
CARTON ROUGE A LA REACTION DE GAUCHE (les réactions sur Bellaciao) dans POLITIQUE puce Le capitalisme c’est pas les affaires des prolos.
puce dans POLITIQUE S&P ne fait que donner une mauvaise note au naboléon et aux capitalisto-compatibles européens…..qui en principe, sont des ennemis de classe…..

CARTON ROUGE A LA REACTION DE GAUCHE
16 janvier 2012 – 01h46 – Posté par cop83.***.101.**

Les agences de notation expriment benoitement la pensée des factions les plus puissantes de la bourgeoisie.

Avec leurs contradictions comme de souhaiter une réduction des déficits, sans s’en prendre trop à la classe populaire (qui achète la production) mais tout en lui en mettant plein la gueule.

Elles expriment les craintes et les avidités de ces factions puissantes de la bourgeoisie plus ou moins crument (il vaut mieux par exemple regarder ce que dit l’agence de notation chinoise sur l’UE et les USA pour avoir un avis bourgeois…).

Il ne faut pas les prendre pour plus que cela.

Ceux qui sont à la manœuvre dans la grande crise capitaliste sont les groupes géants, les appareils d’état, les puissants médias de la bourgeoisie, afin de réduire la part des richesses revenant au monde du travail.

C’est également toute la bataille qui s’appuie sur la logique de la dette pour faire payer autrement à la classe ouvrière la restauration des taux de profit à grande hauteur (impliquant des destructions considérables, des trouées dans les appareils de production, des défis terribles pour l »humanité, des risques de barbarie incontrolables).

J’ai vu que le FdG a un mal terrible à dire qu’on ne doit pas payer la dette, pas un sou.

J’ai vu également des contre-feux sordides sur cette question indiquant que de ne pas la payer serait affamer des pays en développement qui avaient investi leurs petits sous là dedans (ça hurle de joie dans les travées des palais des saouds, ou des gros bourges chinois, etc) voir qu’on affamerait des fonds d’investissement couvrant les recettes pour des travailleurs retraités, que des fonds souverains se tordraient de douleur, etc…

Enfin, avec ou sans agences de notation, la spéculation sur les monnaies, sur les dettes publiques seraient les mêmes .

Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement