• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 26 décembre 2011

L’ELECTION APPARTIENT AUX NANTIS

Posté par provola le 26 décembre 2011

                                 Il n’aura échappé à personne que les campagnes d’incitation à l’inscription sur les listes électorales auront été d’une discrétion absolue. On aurait voulu empêcher les nouveaux entrants de participer à la prochaine élection présidentielle, les jeunes en mal de boulot surtout, qu’on ne s’y serait pas pris autrement. D’ailleurs les plus mal lotis ne seraient-ils pas les plus virulents contestataires d’un système qui les écartent de l’accès à l’emploi ?

 Répartition de la masse totale de patrimoine brut entre les ménages

Une lecture avisée des récentes statistiques de l’INSEE détaillant la répartition des patrimoines peut nous permettre de comprendre aisément le souhait inavoué des partis dits de pouvoir de tenir à l’écart les classes se retrouvant en première ligne sur le front de la crise sociale. Il est logique de noter combien est grande la correspondance entre patrimoines et parts de l’électorat;  considérant que 93 % des patrimoines globaux appartiennent peu ou prou à la moitié de la population, on met en évidence le fait que cette moitié de la population correspond exactement à l’électorat des partis dits « de pouvoir », artificiellement et habilement distribués à droite et à gauche de l’échiquier comme pour mieux rassurer la population sur la répartition équitable des rôles et des pouvoirs.

En effet, si l’on considère un taux de votants évoluant aux alentours de 75% au premier tour de l’élection, (ce qui correspond en réalité à  65% des citoyens en âge de voter), on peut raisonnablement s’attendre à un vote cumulé pour les partis dits de pouvoir de l’ordre de: 25% pour Hollande, 23% pour Sarkozy,  18% pour Bayrou, 5% pour les périphériques du pouvoir, ce qui représente a peu près 70% de l’électorat qui eux-mêmes correspondent à 65%  des citoyens en âge de voter. 70% de 65 % cela représente en réalité 45% 0à 50% de la  population, la même proportion que celle possédant plus de 90% des richesses du pays.  

Le second tour de l’élection se chargeant de dépoussiérer le décor de toutes scories du type FN ou front de gauche qui pourraient bousculer le ronronnement des institutions ne bénéficiant qu’à la bourgeoisie possédante.

Le système majoritaire à deux tours est tout simplement un système de spoliation des droits fondamentaux du citoyen, qui sous couvert d’une stabilité politique, nie à la moitié de la population son droit fondamental à être représenté dans les affaires du pays.

La première des mesures de bon sens à prendre serait d’obliger tout citoyen de voter , la contrainte étant l’assurance dune meilleur équité de traitement des aspirations et des droits de chacun, la seconde mesure étant d’instaurer une dose de proportionnelle seule garantie de retrouver des représentants de chaque parti à l’assemblée nationale.

En l’état actuel des choses, comment ne pas peut juger totalement indécent de faire participer une moitié de population en sachant au préalable qu’elle n’a aucune chance d’entrer en ligne de compte dans les mesures prises pour résorber la crise ? Autant exposer clairement les données du problème, ce qui pourrait réellement inviter la majorité silencieuse à élever la voix et à battre le pavé.

 

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement