ON N’ARRÊTE PAS LE PROGRÈS

Posté par provola le 17 novembre 2011

                           Le riz récolté dans la région de Fukushima est déclaré impropre à la consommation, des traces de césium radioactif ont été repérées sur des échantillons. La région en cause se situe à environ 60 km de la centrale , bien au delà donc de la zone d’exclusion de 20 km. Jusqu’à présent, le riz, la base de l’alimentation au Japon semblait avoir été épargné, les doutes ayant surtout concerné la viande, le thé et les champignons.

Une nouvelle campagne de tests ont été effectués dans la région de Tokyo, de manière a éviter que les denrées contaminées n’entrent dans la chaîne alimentaire; il est à prévoir que les résultats seront négatifs, de manière a éviter l’affolement de la population.

                           Le laboratoire Genopharm est accusé d’avoir vendu un anti-cancéreux périmé. Le laboratoire allemand Riemser a porté plainte jeudi à Paris contre le laboratoire français Genopharm, en l’accusant d’avoir sciemment commercialisé des lots périmés d’un anticancéreux fabriqué par Riemser, a-t-on appris auprès de son avocat.

Cette plainte pour faux et usage de faux, tromperie et falsification a été déposée auprès du pôle santé publique du tribunal de grande instance (TGI) de Paris et vise à établir les responsabilités dans cette affaire révélée par Le Parisien, a expliqué à l’AFP Me Eric Weil, le conseil du groupe allemand.

Le fonds du problème est que Genopharm a commercialisé des médicaments qu’il savait périmés, a-t-il accusé.

                           Le blog Planète sans visa de Fabrice Nicolino nous informe que dans les maternités, les tétines et les biberons jetables sont stérilisés en toute illégalité avec un gaz hautement toxique: l’oxyde d’éthylène. « Pendant des décennies, des millions de tétines mises à disposition des mamans et de leurs nouveaux-nés dans les hôpitaux français ont été stérilisées en infraction avec la réglementation en vigueur. Plus précisément : ces biberons jetables ont continué d’être désinfectés avec de l’oxyde d’éthylène, un gaz classé en 1994 comme cancérogène avéré par le Centre international de Recherche sur le Cancer,Depuis le début des années 1990, les réglementations françaises puis européennes excluent l’oxyde d’éthylène des procédés de stérilisation dès lors qu’il s’agit de “matériaux au contact des denrées alimentaires” (MCDA). Ce qui correspond très exactement à la définition des tétines. L’arrêté du 9 novembre 1994, qui précise lui-même un décret de 1992, stipule que “ces objets ne doivent pas altérer les qualités organoleptiques des denrées, produits et boissons alimentaires placés à leur contact” et que le “traitement désinfectant” doit donc être dûment “autorisé”. Or l’oxyde d’éthylène ne fait pas partie de la liste des produits qualifiés »… source Planète sans visa. 

Le Ministre de la Santé Xavier Bertrand a ouvert une enquête à la suite de ces révélations.

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement