PUB

Posté par provola le 30 octobre 2011

Une fois n’est pas coutume sur ce blog anti-tout, une pub pour une micro-entreprise bien sympathique qui a le vent en poupe.

La Nov’éolienne veut réconcilier le design avec la performance

par Baptiste Roux Dit Riche | Cleantech Republic |

une2_noveolienne_091201

Bien que balbutiant, le secteur du petit éolien domestique n’en finit pas d’aiguiser les appétits. Dernier outsider en date : la Nov’éolienne. Un aérogénérateur à axe vertical et au design inédit. « Belle et silencieuse », cette nouveauté encore au stade de prototype promet de répondre à 100% des besoins d’un foyer en électricité. Une ambition osée qui selon Maximilien Petitgenet, co-fondateur de Noveol, n’aurait pourtant rien d’une publicité mensongère. « Notre modèle Family de 2 kW peut produire 3 500 kWh par an en moyenne sur le territoire français. Cela correspond à la consommation d’une famille à l’année selon l’ADEME.» Des performances que la start-up tricolore explique par le choix d’une technologie verticale et par la longue maturation de sa machine. Prévue pour être commercialisée cette année, la Nov’éolienne couve depuis 2007 dans les méninges de Maximilien Petitgenet et de son associé Abdennour Rahmani. Tous deux anciens étudiants de l’ENSMA, une école d’ingénieurs poitevine.

Le choix de l’esthétique

corps2_noveolienne_091201Confiants, les deux créateurs n’en demeurent pas moins réalistes sur le potentiel actuel du petit éolien. Le secteur restant une affaire de passionnés. « C’est un choix qui demeure toujours moins rentable que le photovoltaïque. A l’exception de zones dans le Nord et l’Ouest de la France. Mais il y a énormément de demandes, donc nous sommes confiants». Pour séduire les propriétaires et les collectivités vertes, Noveol mise notamment sur l’esthétisme et l’intégrabilité de ses « moulins ». Sur un toit ou en milieu urbain, les Nov’éoliennes pourront ainsi être peintes d’une couleur choisie par le client. Esthètes, les machines viennoises se veulent aussi modernes, puisqu’elles intègrent une carte électronique d’autorégulation de leurs pales. De quoi éviter la casse en cas de fortes bourrasques.

Un bilan carbone exemplaire

 

Abdennour Rahmani (Directeur Recherche & Développement) - Maximilien Petitgenet (Président)

Abdennour Rahmani (Directeur R& D) Maximilien Petitgenet (Président)

 

Ultime précaution « green » pour Noveol : un bilan carbone présenté comme « irréprochable ». Fortement concurrencée par des modèles venus d’Asie, la marque revendique en effet la fabrication française de ses Nov’éoliennes à 98 %. Des matériaux qui sont également majoritairement recyclables. Une fibre durable à laquelle seront peut-être sensibles les futurs clients de la marque. Pour les recruter, Noveol pense d’abord s’appuyer sur ses propres équipes avant de s’allier ensuite à l’un des grands opérateurs français de l’éolien. Un partenaire dont l’identité reste pour l’instant confidentielle. « Belle mais silencieuse ».

Crédit photo : Jean-Yves Joubert

Noveol en bref

  • Implantation : Chasseneuil (86)
  • Création : mars 2009
  • Objectifs 2011 : N.C
  • Effectif : 7 salariés
  • Commercialisation de la Nov’éolienne : juin 2010
  • Objectifs tarifaires: 15 000 euros pour le modèle Family (2 kW) – 25 000 euros pour le modèle Collective (6 kW)

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement