• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 13 octobre 2011

NOTRE FUKUSHIMA A NOUS

Posté par provola le 13 octobre 2011

               NOTRE FUKUSHIMA A NOUS dans NUCLEAIRE     dans NUCLEAIRE                 Lhistoire du train belge plein de déchets radioactifs, (Les limites de radioactivité ont été largement dépassée autour du train de déchets radioactifs néerlandais La limite maximale annuelle d’exposition pour le grand public est fixée à 1 millisievert (mSv) par an par la réglementation européenne. Cette limite ne signifie pas qu’une telle exposition serait sans effet sanitaire mais qu’elle est considérée comme économiquement acceptable par l’industrie nucléaire.
Rappelons que les doses de radioactivité reçues par l’organisme humain sont cumulatives. Toute exposition extra-ordinaire à une source de radioactivité vient donc se surajouter à la radioactivité reçue en temps normal par le grand public, avec le risque de dépasser la dose annuelle autorisée.
Autour du train de déchets hautement radioactifs néerlandais, le réseau « Sortir du nucléaire » a mesuré :
- au contact du train : 8 µSv (microsieverts) soit entre 80 et 100 fois la radioactivité naturelle sur le site
- à 1 m du convoi : 4,7 µSv (microsieverts)
ayant traversé la France ces 3 derniers jours n’est pas une histoire belge mais la triste réalité, la propagande nous assure que La Hague est une cour des miracles, la plus belle machine à retraiter, malheureusement la réalité est tout autre, voici quelques éléments d’information:

http://www.lesinrocks.com/actualite/actu-article/t/70781/date/2011-10-04/article/la-hague-secrete/

Ces jours-ci, l’Italie, qui a définitivement refermé le chapitre nucléaire, a budgétisé le coût du démantèlement de ses  installations nucléaires, soit deux petites centrales de rien du tout plus quelques usines de traitement de l’uranium: 5 milliards d’euros seront nécessaires pour ces quelques infrastructures qui en comparaison avec le parc français ressemblent au village des schtroumpfs; s’il fallait budgétiser sérieusement le démantèlement des centrales françaises ce sont des centaines de milliards d’euros qui seraient à déclarer, ce qui est impossible pour tout gouvernement qui tient à sa sécurité.

Comment avouer que le coût réel du nucléaire n’est pas celui du kilowatt heure annoncé depuis des lustres car ne tenant pas compte des coûts du démantèlement et du stockage à long terme ( des millions d’années) des déchets ?   

Publié dans NUCLEAIRE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement