UN TRAIN D’ENFER

Posté par provola le 12 octobre 2011

Attention !

UN TRAIN D'ENFER dans NUCLEAIRE

Un train de déchets hautement radioactifs passe dans votre ville.

 Mardi 11, mercredi 12 et jeudi 13 octobre 2011, un train de déchets Néerlandais hautement radioactifs va traverser le Nord et l’Ouest de la France. 

Mardi 11 mars 2011, un train transportant des déchets nucléaires néerlandais hautement radioactifs, issu de la centrale nucléaire de Borseele quittera les Pays-Bas pour rejoindre l’usine AREVA de La Hague, dans la Manche, pour y être selon le terme employé par l’industrie « retraité ». En France, il traversera 12 départements: le Nord, le Pas-de-Calais, l’Aisne, l’Oise, la Seine-et-Marne, la Seine St Denis, le Val d’Oise, les Yvelines, l’Eure, la Seine Maritime, le Calvados et la Manche et empruntera les voies du RER grande couronne en région parisienne. Un transport tenu secret au mépris des élus, des cheminots et de la population Malgré les risques de ce transport, la population n’est pas informée du passage de ce train. Comme à leur habitude, les autorités et l’industrie nucléaire ont fait le choix du secret et de l’opacité, tenant les élus, les cheminots et les riverains dans l’ignorance la plus totale. 

Un transport absurde et dangereux Non seulement le traitement à l’usine de La Hague ne diminue pas la radioactivité des déchets, mais il augmente leur volume. Cette activité est également extrêmement polluante et contamine l’eau et l’environnement. De plus, les wagons spéciaux, restent irradiés pleins ou vides et il est fortement déconseillé de s’en approcher à moins de deux mètres ou d’intervenir sur le train. En outre, transporter ces déchets est extrêmement risqué : le combustible usé transporté dans les conteneurs étant hautement radioactif, les conséquences d’un accident pourraient être gravissime. 

Déchets nucléaires: un casse-tête impossible à résoudre 

Les centrales nucléaires produisent chaque année en France 1200 tonnes de déchets, dont personne ne sait quoi faire. Il n’existe aucune solution pour les gérer ou pour s’en débarrasser, et certains d’entre eux resteront radioactifs et dangereux pendant des milliers d’années. Face à cette impasse une seule solution: arrêter d’en produire et sortir du nucléaire Il existe aujourd’hui une solution: ne surtout pas les enfouir, arrêter d’en produire et sortir dès maintenant du nucléaire, en économisant l’énergie et en développant les énergies renouvelables. Le Réseau « Sortir du nucléaire » et le syndicat SUD-RAIL se mobilisent pour obtenir l’arrêt du nucléaire et de ces transports dangereux. Changeons d’ère, sortons du nucléaire ! 

Pour en savoir plus et connaître les horaires du convoi : www.sortirdunucleaire.org

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement