IL FAIT BON, PIEGE A CONS.

Posté par provola le 1 octobre 2011

                             IL FAIT BON, PIEGE A CONS. dans MESSAGES AUX LECTEURS             Jamais les relevés de températures sur une bonne partie de l’Europe n’avaient été aussi élevés, c’est à dire depuis 250 ans, depuis qu’on sait mesurer. Les écarts avec les valeurs saisonnières sont tout simplement énormes, je dirais hors-normes. L’isotherme 0, c’est à dire l’altitude où se retrouve la température de 0°C est située à 4 000 m.

Pour ce qui me concerne, du haut de ma colline, je peux admirer le panache noirâtre enveloppant la plus belle ville du monde. 

Et ça n’a rien de reluisant, croyez-moi, mais sur nos médias, ils sont contents, ils annoncent du beau, du bon, du-bonnet, car c’est bon pour la pub et la croissance…car qu’ y a-t-il de mieux à faire que de passer sa journée au supermarché, par une si belle journée?

Pour les moins crédules, voici les cartes non pas des prévisions météo, mais des conditions de l’air, ce qui est tout à fait différent:

L’indice de l’air parisien pour la journée de demain http://www.airparif.asso.fr/indices/resultats-jour-citeair#demain est de 85 soit une très mauvaise journée en perspective pour les insuffisants des voies respiratoires, les asthmatiques, les enfants, les vieillards, les cancéreux, les cardiaques, et tous les gens qui les accompagneront.

La consigne devrait être pour ces personnes: surtout ne sortez pas; elle devrait être pour les sportifs des bords de Seine ou les cyclistes du Bois de Boulogne: surtout pas de sport aujourd’hui, au bout du compte, TF1 ( et tous les autres tarés du soi-disant « beau temps ») indique, demain grand beau soleil, une journée à passer DEHORS. 

 

Une Réponse à “IL FAIT BON, PIEGE A CONS.”

  1. Philippe "Objecteur de mensonge dit :

    Bravo, ce n’est que le début d’un processus qui risque de s’accélérer et de s’amplifier, les médias trichent ils faut à tout prix faire marcher le commerce, et l’ouverture du tiroir caisse, toujours la croissance exponentielle, celle qui va nous projeter dans le mur.
    Il ne faut pas dissocier cela de la « crise financière », de la folie de la plupart des hommes qui laissent les prédateurs gouverner le monde, et s’en aller éventuellement vers un conflit, beaucoup de ces prédateurs sont bêtement convaincus de pouvoir ensuite relancer leur chère économie de type exponentielle.

    Philippe « Objecteur de croissance »

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement