• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 30 septembre 2011

LA PALESTINE EST UNE MER MORTE (LES RÉACTIONS)

Posté par provola le 30 septembre 2011

Article accepté à la publication sur LA PALESTINE EST UNE MER MORTE (LES RÉACTIONS) dans ISRAEL icone_redacteur2

Par Jean Eymard-Descons  30 septembre 12:49 

Au Nord, c’était les colons…

Par Alef  30 septembre 13:14

La sempiternelle rengaine des pro-palos nous est encore servie
Non mais, vous y croyez vraiment à votre réécriture de l’histoire assaisonnée de votre miserable victimisation ?

Par Farniente  30 septembre 14:32 

Pas d’attentat terroriste au jet de pierre aujourd’hui ?

Par tiloo87  30 septembre 16:43

La patrouille…
Aura-t’on droit à un mur, nous aussi ?
Par Ariane Walter  30 septembre 13:27 

Oh ! Alef, on e voit un peu partout aujourd’hui. Tu es de garde ?

Par James  30 septembre 14:49 

Des voleurs, mais des voleurs z ’élus, ne l’oubliez surtout pas !
Implantation, est le type d’argument propagandiste passé désormais dans le langage journalistique courant, pirouette visant à légitimer la présence de colons illégaux sur des territoires spoliés .
Ce ne sont pas des implantations, mais des colonies occupées par 500 000 fanatiques en Cisjordanie, territoire palestinien .

Par Menouar ben Yahya  30 septembre 17:01

J’ai vu une émission chez Teddeï ou il était question d’Israél et de l’Amérique. Une femme complétement hystérique qui intervient souvent dés qu’il s’agit de défendre la politique israéliennne était là, il y avait aussi des pseudo intellos qui étaient au diapason avec elle pour dire que c’était compliqué mais qu’Israél et l’Amérique avaient en commun un gout prononcé pour la liberté et que les deux se battaient pour la liberté dans un milieu hostile….ecoeuré, j’ai zappé, c’était trop, une nausée terrible m’a secouée…les Etats unis se sont construit sur le génocide des indiens, les terres ont été volées, les indiens parqués dans des réserves, c’est ça le point commun avecd Israél, c’est celui qui me saute aux yeux, c’était au nom de la liberté, d’accord ! J’avais pas saisi la grandeur de la démarche. Si j’ai bien compris pour massacrer, voler, humilier…il faut d’abord être une démocratie ? Heureusement avant que je zappe une personne totalement minoritaire dans ce débat de faux culs, a pri la parole pour défendre les Palestiniens, sans ça, je vomissais sur le canapé.

Par Alef  30 septembre 18:45

Il n’y a pas de Palestine mais il y a Israël une nation reconnue et membre de l’ONU.

On ne le répètera jamais assez, le peuple « palestinien » n’existe pas. La création d’un État « palestinien » est seulement un moyen de lutte contre l’État d’Israël pour l’unité arabe.
En réalité aujourd’hui il n’y a aucune différence entre les Jordaniens, les « Palestiniens », les Syriens et les Libanais. La « Palestine » n’est qu’une région géographique ; elle n’est ni un peuple, ni une nation, on ne peut donc en faire un État.

Pour vos problèmes de vomissement, routard.com conseil le PRIMPERAN (1/2 à 1 comprimé trois fois par jour, avant les repas)
http://www.routard.com/guide_voyage…

 Par Andromède 30 septembre 23:04

Well, reprenons, 

il n’y a aucune différence entre les Jordaniens, les « Palestiniens », les Syriens et les Libanais.

Totalement faux, puisque leurs histoires respectives ont totalement divergé depuis des décennies, ce qui a contribué à en faire des sociétés avec leurs particularités propres. 


elle n’est ni un peuple, ni une nation, on ne peut donc en faire un État.


Il y a juste toute l’Amérique Latine dans ce cas, sauf le Brésil (langue) qui n’aurait aucun droit à être constituée d’états différents. L’Autriche n’aurait jamais du non plus être évacuée par les Alliés au début des années 50, en effet, parlant allemand et culturellement allemande, quelle était son « existence » ? Juste, petit détail que vous oubliez, les nations ne se forgent pas que sur des critères linguistiques, ethniques ou religieux, ni même sur la combinaison de ces trois éléments. Et aussi que les découpages de sentiments d’appartenance nationaux ne sont pas intangibles et figés à une sorte d’âge mythique trans-historique au delà duquel il ne saurait y avoir de mutations ou de création de nouveaux groupes pouvant revendiquer le droit à être un état, les évènements/processus historiques qui font que telle ou telle conscience nationale apparait dans partie ou totalité de la population sont innombrables : pas d’Espagne avant la Reconquista, pas de Suisse avant le Moyen Age et la constitution de leur indépendance progressive, pas de conscience nationale allemande avant Luther. La règle qui veut que les identités nationales et la conscience de leur existence par des groupes de personnes fait aussi que ces constructions sont mortelles, comme les civilisations, plus de royaume ostrogoth en Italie, ni de royaume lombard, ni de royaume suève en Espagne. Pourtant, ni ces peuples ni leurs particularités linguistiques, culturelles-religieuses voire ethniques n’ont disparu du jour au lendemain, ce qui montre donc que ces critères ne sont pas tout et ne prennent pas en compte le désir de se revendiquer d’une communauté politique/nationale propre.


Les Palestiniens existent aussi parce qu’ils ont une histoire qui leur est propre, qui n’est plus celle de la Jordanie depuis 1967. 


Deux suggestions alors, soit vous lâchez les territoires occupés et les laissez à la Jordanie. Mais dans ce cas, est-ce que c’est ce que souhaitent les Palestiniens ? Soit vous les annexez, chiche, et vous acceptez de devenir un état où les Juifs sont en minorité. 

Par Cosmic Dancer 30 septembre 23:22 

Ce n’est ni ce que souhaite le pouvoir jordanien, ni ce que souhaitent les Palestiniens de Gaza (majoritairement jeunes et gavés par le Hamas au point d’être dans un genre de punk-attitude, écrivant des revendications fuck tout le monde dans le coin), ni ce que souhaite le Fatah qui via non officiellement son représentant au Liban a fait savoir que les « réfugiés palestiniens » n’auraient pas la nationalité palestinienne dans l’hypothèse d’un futur Etat palestinien. Les responsables du Fatah n’ont ps souhaité commenter cette déclaration faite à Beyrouth ce jour, capitale du Liban qui ne reconnaît non plus aucun droit ni aucun statut aux « réfugiés » depuis plus de soixante ans, ce qui ne semble préoccuper personne.

Par himmelgien  30 septembre 20:40

 Chaque fois que j’ai parlé de la politique israélienne qui finira par transformer le territoire en Mer Morte, il se trouvait toujours un merdeux bien pensant pour me rappeler qu’on ne se trouvait pas sur la planète Arrakis et que « Dune » était un roman de Science-Fiction  !… Sauf que cette colonisation insensée va bien transformer cette région en désert d’Atacama … voire pire : car même en Amérique du Sud, les nappes phréatiques doivent être restées intactes !… Sous la Palestine , tout est à sec ou pollué !… Les puits palestiniens, bien sûr en priorité … avec tout le cortège de maladies qui accompagnent la consommation d’eau souillée et qui frappent en particulier les très jeunes enfants !… Ce sont donc des générations qui vont être handicapées, indicible plaisir pour ceux qui ont toujours voulu se venger de ces peuples fiers , qui n’ont jamais plié le genou devant personne et qui contemplent avec mépris les gesticulations de ce « foyer » d’imposteurs qui a trahi son fondateur-mécène, Edmond James de Rothschild !… Ceux-ci savent aussi que grâce à leur double nationalité, ils disposent d’une base de repli aux US si çà tourne vraiment mal … alors que les Palestiniens sont pris au piège de leur pays empoisonné !… 

Par Alois Frankenberger  30 septembre 23:28

Ouais mais c’est pas un scoop et c’est d’ailleurs étonnant qu’on trouven encore des volontaires pour continuer une lutte qui est d’ores et déjà sans issue.

Ceux qui ont encore un soupçon de lucidité devraient se casser le plus vite possible de la région avant qu’il ne soit trop tard et laisser les fanatiques religieux s’entretuer pour un bout de désert pollué et inhabitable.

Par GLANDU  30 septembre 21:53 

la « cisjordanie » c’est la transjordanie.
La jordanie a abandonnée cette région à Israel lors d’une guerre. 
La palestine en tant qu’état est une illusion.
les « palestiniens » sont Jordaniens et la jordanie est à l’est du jourdain. 
et le reste c’est du pipeau

Par TSS  30 septembre 22:54
si la palestine n’existe pas ,israël n’est qu’une invention occidentale (anglaise) qui date de la fin

du XIX ème siècle et non pas de 1947 !

Ah,ces anglais ! encore un coup de maitre à leur actif(pour foutre la m..de)… !!

Par GLANDU 30 septembre 23:03 

une invention née bien avant l’occident… smiley

je ne sais pas moi…faites un peu plus d’histoire et un peu moins de doctrine mon vieux !

Par Farniente  30 septembre 23:28 

faites un peu plus d’histoire et un peu moins de doctrine mon vieux !

Heuuuuu…………Était-ce un message adressé à Alef ?Parce qu’avec plus d’histoire et moins de doctrine,difficile de légitimer l’existence d’Israel.
Ne pas oublier que la bible n’est PAS un manuel d’histoire,et la torah encore moins

Publié dans ISRAEL, PALESTINE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement