ARCTIQUE, ON A PERDU LE PÔLE

Posté par provola le 13 septembre 2011

ARCTIQUE, ON A PERDU LE PÔLE dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUEgrafglace dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

                            Record battu, l’extension de la calotte glaciaire qui fait l’objet de relevés très précis depuis 1972 n’a jamais été aussi réduite que le 8 septembre dernier. La NASA qui n’a plus de navettes à lancer mais encore des idées précises sur la façon de dépenser l’argent public nous fait parvenir cette photo qui montre à quel point s’accélère le retrait des glaciers au Pôle Nord.  

Cette date devrait devenir le symbole de notre folie, elle sera passée inaperçue, notre souci étant de trouver autant de  pétrole qu’il faudra pour assombrir définitivement le monde de nos successeurs. Total vient de trouver des puits gigantesques à des profondeurs inusuelles au large de la Guyane et garde la volonté intacte d’extraire les gaz de schistes en métropole, Obama a relancé les explorations dans le Golfe du Mexique, alors qu’il y a un an, il avait promis le contraire , Israël veut garder l’embargo sur GAZA pour conserver la main-mise sur les réserves gazières existant au large de la bande au fond de la Méditerrannée et en plus le passage maritime est ouvert au nord des continents américain et asiatique, ce qui signifie une période d’exploration puis d’exploitation dans des régions jusqu’à présent préservées.

Dans ce foutoir indescriptible et face à ces perspectives de gains faramineux pour certains, la misère des glaciers passe évidemment au second plan, avant qu’elle ne se rappelle une bonne fois pour toutes à notre bon souvenir.

Une Réponse à “ARCTIQUE, ON A PERDU LE PÔLE”

  1. Philippe "Objecteur de mensonge dit :

    Compte tenu de l’augmentation de la fonte des glaces certains experts prédisent une augmentation du niveau des océans de 20 mètres à l’horizon 2100.
    Sans oublier la libération de milliards de tonnes de CO2 par fonte du permafrost.

    Nos gouvrenants qui depuis plusieurs décennies ne font rien, voir même le contraire, nous conduisent à marche presque forcée vres des lendemains chaotiques, ils relèvent tous du tribunal de l’histoire.

    Lisez attentivement tout ce qui est écrit sur ce site et n’oubliez pas d’en faire la synthèse, non seulement il faut s’indigner, mais il faut prendre les mesures qui s’imposent, relisez « la tentation de l’île de Paques »

    Philippe « objecteur de croissance, de mensonges »

    Sommes nous collectivement des prédateurs (posons nous la question)

Laisser un commentaire