• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 7 septembre 2011

TCHERNOBYL, FIN DU CHAPITRE (PRESQUE)

Posté par provola le 7 septembre 2011

                 TCHERNOBYL, FIN DU CHAPITRE (PRESQUE) dans NUCLEAIRE     dans NUCLEAIRE

                                    Circulez il n’y a rien à voir, l’augmentation des cancers de la thyroïde et des leucémies dans les régions ayant été survolées par le nuage en 1986, (Corse et Sud-est) est une simple affabulation.  C’est le non-lieu qu’ a prononcé la  chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris. Il ne pouvait sans doute en être autrement dans un pays nucléarisé et soumis à la propagande du lobby atomique.

« C’était dans la nuit du 25 au 26 avril 1986. Le réacteur n° 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explose. Une colonne de feu de plus d’un kilomètre de hauteur est suivie d’un nuage dérivant vers le Belarus qui se laisse entraîner par les vents… Les panaches gagnent successivement la Russie, la Finlande et la Suède, où, le 28 avril, le nuage déclenche des balises de surveillance. Les rejets radioactifs survolent la Hongrie, la Tchécoslovaquie, l’Allemagne, l’Italie du Nord et le sud-est de la France, qui est entièrement recouverte le 1er mai. Les communiqués du SCPRI font d’abord état d’une « légère hausse de la radioactivité », « en deçà des limites réglementaires françaises », ce qui ne nécessite « aucune contre-mesure sanitaire que ce soit ».

Alors que l’Europe ouvre ses parapluies de protection et qu’une réglementation européenne fixe des seuils de tolérance pour la consommation des produits laitiers et des fruits et légumes, la France persiste dans la sous-estimation des risques, ce qui conduit un petit groupe de scientifiques à s’emparer de l’affaire »

25 ans plus tard, on sait ce qu’il advint du nuage qui ne franchit pas la frontière allemande alors que les pays limitrophes prenaient des mesures drastiques de protection des populations.

Reste une possibilité, pour des malades qui se sentent grugés une seconde fois, s’en remettre à la cour de cassation puis en cas de nouveau rejet, à la cour de justice européenne, dernier espoir de reconnaissance pour ces milliers de victimes invisibles.

Publié dans NUCLEAIRE | 1 Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement