• Accueil
  • > Archives pour septembre 2011

LA PALESTINE EST UNE MER MORTE (LES RÉACTIONS)

Posté par provola le 30 septembre 2011

Article accepté à la publication sur LA PALESTINE EST UNE MER MORTE (LES RÉACTIONS) dans ISRAEL icone_redacteur2

Par Jean Eymard-Descons  30 septembre 12:49 

Au Nord, c’était les colons…

Par Alef  30 septembre 13:14

La sempiternelle rengaine des pro-palos nous est encore servie
Non mais, vous y croyez vraiment à votre réécriture de l’histoire assaisonnée de votre miserable victimisation ?

Par Farniente  30 septembre 14:32 

Pas d’attentat terroriste au jet de pierre aujourd’hui ?

Par tiloo87  30 septembre 16:43

La patrouille…
Aura-t’on droit à un mur, nous aussi ?
Par Ariane Walter  30 septembre 13:27 

Oh ! Alef, on e voit un peu partout aujourd’hui. Tu es de garde ?

Par James  30 septembre 14:49 

Des voleurs, mais des voleurs z ’élus, ne l’oubliez surtout pas !
Implantation, est le type d’argument propagandiste passé désormais dans le langage journalistique courant, pirouette visant à légitimer la présence de colons illégaux sur des territoires spoliés .
Ce ne sont pas des implantations, mais des colonies occupées par 500 000 fanatiques en Cisjordanie, territoire palestinien .

Par Menouar ben Yahya  30 septembre 17:01

J’ai vu une émission chez Teddeï ou il était question d’Israél et de l’Amérique. Une femme complétement hystérique qui intervient souvent dés qu’il s’agit de défendre la politique israéliennne était là, il y avait aussi des pseudo intellos qui étaient au diapason avec elle pour dire que c’était compliqué mais qu’Israél et l’Amérique avaient en commun un gout prononcé pour la liberté et que les deux se battaient pour la liberté dans un milieu hostile….ecoeuré, j’ai zappé, c’était trop, une nausée terrible m’a secouée…les Etats unis se sont construit sur le génocide des indiens, les terres ont été volées, les indiens parqués dans des réserves, c’est ça le point commun avecd Israél, c’est celui qui me saute aux yeux, c’était au nom de la liberté, d’accord ! J’avais pas saisi la grandeur de la démarche. Si j’ai bien compris pour massacrer, voler, humilier…il faut d’abord être une démocratie ? Heureusement avant que je zappe une personne totalement minoritaire dans ce débat de faux culs, a pri la parole pour défendre les Palestiniens, sans ça, je vomissais sur le canapé.

Par Alef  30 septembre 18:45

Il n’y a pas de Palestine mais il y a Israël une nation reconnue et membre de l’ONU.

On ne le répètera jamais assez, le peuple « palestinien » n’existe pas. La création d’un État « palestinien » est seulement un moyen de lutte contre l’État d’Israël pour l’unité arabe.
En réalité aujourd’hui il n’y a aucune différence entre les Jordaniens, les « Palestiniens », les Syriens et les Libanais. La « Palestine » n’est qu’une région géographique ; elle n’est ni un peuple, ni une nation, on ne peut donc en faire un État.

Pour vos problèmes de vomissement, routard.com conseil le PRIMPERAN (1/2 à 1 comprimé trois fois par jour, avant les repas)
http://www.routard.com/guide_voyage…

 Par Andromède 30 septembre 23:04

Well, reprenons, 

il n’y a aucune différence entre les Jordaniens, les « Palestiniens », les Syriens et les Libanais.

Totalement faux, puisque leurs histoires respectives ont totalement divergé depuis des décennies, ce qui a contribué à en faire des sociétés avec leurs particularités propres. 


elle n’est ni un peuple, ni une nation, on ne peut donc en faire un État.


Il y a juste toute l’Amérique Latine dans ce cas, sauf le Brésil (langue) qui n’aurait aucun droit à être constituée d’états différents. L’Autriche n’aurait jamais du non plus être évacuée par les Alliés au début des années 50, en effet, parlant allemand et culturellement allemande, quelle était son « existence » ? Juste, petit détail que vous oubliez, les nations ne se forgent pas que sur des critères linguistiques, ethniques ou religieux, ni même sur la combinaison de ces trois éléments. Et aussi que les découpages de sentiments d’appartenance nationaux ne sont pas intangibles et figés à une sorte d’âge mythique trans-historique au delà duquel il ne saurait y avoir de mutations ou de création de nouveaux groupes pouvant revendiquer le droit à être un état, les évènements/processus historiques qui font que telle ou telle conscience nationale apparait dans partie ou totalité de la population sont innombrables : pas d’Espagne avant la Reconquista, pas de Suisse avant le Moyen Age et la constitution de leur indépendance progressive, pas de conscience nationale allemande avant Luther. La règle qui veut que les identités nationales et la conscience de leur existence par des groupes de personnes fait aussi que ces constructions sont mortelles, comme les civilisations, plus de royaume ostrogoth en Italie, ni de royaume lombard, ni de royaume suève en Espagne. Pourtant, ni ces peuples ni leurs particularités linguistiques, culturelles-religieuses voire ethniques n’ont disparu du jour au lendemain, ce qui montre donc que ces critères ne sont pas tout et ne prennent pas en compte le désir de se revendiquer d’une communauté politique/nationale propre.


Les Palestiniens existent aussi parce qu’ils ont une histoire qui leur est propre, qui n’est plus celle de la Jordanie depuis 1967. 


Deux suggestions alors, soit vous lâchez les territoires occupés et les laissez à la Jordanie. Mais dans ce cas, est-ce que c’est ce que souhaitent les Palestiniens ? Soit vous les annexez, chiche, et vous acceptez de devenir un état où les Juifs sont en minorité. 

Par Cosmic Dancer 30 septembre 23:22 

Ce n’est ni ce que souhaite le pouvoir jordanien, ni ce que souhaitent les Palestiniens de Gaza (majoritairement jeunes et gavés par le Hamas au point d’être dans un genre de punk-attitude, écrivant des revendications fuck tout le monde dans le coin), ni ce que souhaite le Fatah qui via non officiellement son représentant au Liban a fait savoir que les « réfugiés palestiniens » n’auraient pas la nationalité palestinienne dans l’hypothèse d’un futur Etat palestinien. Les responsables du Fatah n’ont ps souhaité commenter cette déclaration faite à Beyrouth ce jour, capitale du Liban qui ne reconnaît non plus aucun droit ni aucun statut aux « réfugiés » depuis plus de soixante ans, ce qui ne semble préoccuper personne.

Par himmelgien  30 septembre 20:40

 Chaque fois que j’ai parlé de la politique israélienne qui finira par transformer le territoire en Mer Morte, il se trouvait toujours un merdeux bien pensant pour me rappeler qu’on ne se trouvait pas sur la planète Arrakis et que « Dune » était un roman de Science-Fiction  !… Sauf que cette colonisation insensée va bien transformer cette région en désert d’Atacama … voire pire : car même en Amérique du Sud, les nappes phréatiques doivent être restées intactes !… Sous la Palestine , tout est à sec ou pollué !… Les puits palestiniens, bien sûr en priorité … avec tout le cortège de maladies qui accompagnent la consommation d’eau souillée et qui frappent en particulier les très jeunes enfants !… Ce sont donc des générations qui vont être handicapées, indicible plaisir pour ceux qui ont toujours voulu se venger de ces peuples fiers , qui n’ont jamais plié le genou devant personne et qui contemplent avec mépris les gesticulations de ce « foyer » d’imposteurs qui a trahi son fondateur-mécène, Edmond James de Rothschild !… Ceux-ci savent aussi que grâce à leur double nationalité, ils disposent d’une base de repli aux US si çà tourne vraiment mal … alors que les Palestiniens sont pris au piège de leur pays empoisonné !… 

Par Alois Frankenberger  30 septembre 23:28

Ouais mais c’est pas un scoop et c’est d’ailleurs étonnant qu’on trouven encore des volontaires pour continuer une lutte qui est d’ores et déjà sans issue.

Ceux qui ont encore un soupçon de lucidité devraient se casser le plus vite possible de la région avant qu’il ne soit trop tard et laisser les fanatiques religieux s’entretuer pour un bout de désert pollué et inhabitable.

Par GLANDU  30 septembre 21:53 

la « cisjordanie » c’est la transjordanie.
La jordanie a abandonnée cette région à Israel lors d’une guerre. 
La palestine en tant qu’état est une illusion.
les « palestiniens » sont Jordaniens et la jordanie est à l’est du jourdain. 
et le reste c’est du pipeau

Par TSS  30 septembre 22:54
si la palestine n’existe pas ,israël n’est qu’une invention occidentale (anglaise) qui date de la fin

du XIX ème siècle et non pas de 1947 !

Ah,ces anglais ! encore un coup de maitre à leur actif(pour foutre la m..de)… !!

Par GLANDU 30 septembre 23:03 

une invention née bien avant l’occident… smiley

je ne sais pas moi…faites un peu plus d’histoire et un peu moins de doctrine mon vieux !

Par Farniente  30 septembre 23:28 

faites un peu plus d’histoire et un peu moins de doctrine mon vieux !

Heuuuuu…………Était-ce un message adressé à Alef ?Parce qu’avec plus d’histoire et moins de doctrine,difficile de légitimer l’existence d’Israel.
Ne pas oublier que la bible n’est PAS un manuel d’histoire,et la torah encore moins

Publié dans ISRAEL, PALESTINE | Pas de Commentaire »

LA PALESTINE EST UNE MER MORTE

Posté par provola le 29 septembre 2011

LA PALESTINE EST UNE MER MORTE  dans ISRAEL             

                                      Israël au mépris de toutes les résolutions de l’ONU, mais qui s’en préoccupe encore, poursuit sa marche forcée vers les points d’eau de non retour, les eldorados volés, les oasis d’occupation.  

C’est une histoire de robinets qui fuient d’insolence, d’un anévrisme dilaté, plein d’une eau salée qui donc reste inbuvable, copie de la Mer Morte de trop d’épuisement. L’expansion du bassin des colons est d’ingéniérie hydrique, le développement est d’abord une question de tuyauteries d’eau douce.

Le retrait palestinien est d’eau frelatée, de caniveaux souillés, de rigoles à sec, de camions citernes immatriculés sur l’autre rive, de pertes de pression, de tonneaux percés, toute cette soif perdue constitue la Bible des Danaïdes.  

Les barres de bâtiments succèdent aux bâtiments en barres et ce ne sont pas de nouvelles colonies mais le bout de la rue, la rue qui coule le long d’un trottoir qui avance; on va juste construire une boulangerie, vous ne voudriez pas que les colons n’aient pas de boulangerie tout de même, et un terrain de foot aussi, l’autre, le terrain vague des sans droits est à trois kilomètres, et un hôpital, un hôpital à colons, pas pour ceux qui  doivent s’en aller, ceux-là ne savent pas ce qu’est un hôpital.

De nouvelles constructions visant à compléter Jérusalem-Est sont annoncées régulièrement, on ne compte plus les entrées de parkings qui poussent au gré des vannes, des piscines et des conduites à vider les assoiffés. Les colons qui s’installent là où poussent les tubes savent que l’eau est gratuite, que les palmiers et les oliviers sont les arbres de la liberté.

Le désert des autres est une terre de misère où les scorpions refluent dans le désordre, d’une fuite d’humanité, d’un exode obligé, la langue est chaude et la gorge étouffée où les mots morts se contentent d’une eau sèche. 

Les cartes 1 2 3 et 4 montrent le lent retrait des territoires palestiniens, depuis l’an 2000, depuis la carte 4 donc, l’agonie se poursuit, inexorable, les Israeliens bien sûr restent ouverts à toute négociation, le blabla quotidien, le mouvement des indignés juifs fait la une des médias, de l’autre coté du mur, on s’entasse, on survit, à peine, à contre-coeur.

27.10.2003 « Courrier International »

Les implantations israéliennes dans les Territoires occupés de Cisjordanie et de Gaza se sont multipliées depuis la guerre des Six-Jours de 1967. Avec un taux de natalité six fois supérieur à celui du territoire national, et l’immigration constante de juifs provenant de la diaspora, la population de ces implantations n’a jamais cessé de croître.

En 1993, on dénombrait 247 000 personnes vivant dans les colonies de Cisjordanie. Fin 2001, cette population atteignait les 380 000.    

27.12.2008  L’armée israélienne lance l’opération « Plomb durci » sur la bande de Gaza, opération la plus meurtrière dans les Territoires palestiniens depuis 1967. 1 314 Palestiniens sont tués et 5 000 blessés. Les dégâts matériels sont innombrables. Cette attaque vient aggraver encore davantage la crise humanitaire causée par 18 mois deblocus israélien, qui représente une punition collective au regard du droit international

                                                                                                        dans PALESTINE

26.11.2009, par Alain Gresh

« Israël propose un gel de dix mois des colonisations», titre Le Figaro du 26 novembre. Adrien Jaulmes, le correspondant du journal à Jérusalem, écrit :« Le gouvernement israélien a proposé mercredi un gel de dix mois des constructions dans les colonies israéliennes de Cisjordanie. Soumis à une forte pression américaine et internationale, Nétanyahou a déjà évoqué un moratoire sur les nouveaux projets, mais c’est la première fois qu’il annonce la durée d’une éventuelle suspension. »

« Les Palestiniens ont d’ores et déjà rejeté cette offre, considérant cet arrêt des constructions comme partiel, puisqu’il n’inclut pas les projets en cours, qui continuent au nom de la “croissance naturelle” de la population des colonies et, surtout, ne comprend pas Jérusalem-Est. »

Barak Ravid, dans Haaretz (25 novembre 2009), revient sur la décision («Netanyahu declares 10 months settlement freeze to restart peace talks») et il précise : la décision ne concerne pas Jérusalem-Est. Le premier ministre a déclaré qu’« aucune restriction ne sera appliquée dans notre capitale souveraine ». le gouvernement poursuivra la construction de synagogues, d’écoles, de jardins d’enfants et de bâtiments publics.

Ce que cet article ne dit pas, c’est que la construction des quelque 3 000 logements et unités d’habitation déjà en route se poursuivra… 

Pendant ce temps, alors que cela va faire bientôt un an qu’Israël a déclenché son attaque contre Gaza, le blocus du territoire et son martyre se poursuivent, ainsi que les raids aériens (« Raids aerien israéliens contre la bande de Gaza», LeMonde.fr, 24 novembre).

15.03.2010 Colonisation tous azimut « Courrier International »

« Les projets du gouvernement israélien et de la mairie de Jérusalem portent sur la construction de 50 000 nouvelles unités de logement à Jérusalem-Est et dans sa ceinture de colonies », révèle Ha’Aretz. Si la plupart des logements seront construits dans les quartiers à prédominance juive, un petit nombre d’entre eux seront bâtis dans les quartiers arabes. « Les plans pour environ 20 000 des appartements sont déjà à un stade avancé d’approbation et de mise en œuvre, tandis que les plans liés aux 30 000 autres logements n’ont pas encore été soumis aux comités de planification. »

13.03.2011, 500 logements

Le dialogue, renoué le 2 septembre à Washington, a été gelé quelques semaines plus tard à l’expiration du moratoire sur les mises en chantier dans les colonies que Benjamnin Netanuahu a refusé de prolonger, malgré l’insistance des Etats-Unis.

27.09.2011, 1100 logements

Le gouvernement israélien du Premier ministre Benjamin Netanyahu a donné mardi 27.09.2011 son feu vert à la construction de 1 100 nouveaux logements dans le quartier de colonisation juive de Gilo à Jérusalem-Est. Les Etats-Unis regrettent la décision Israelienne, les Européens parlent de provocation.

Obama a besoin de l’électorat juif américain pour survivre.

 

 

Publié dans ISRAEL, PALESTINE | Pas de Commentaire »

DU SÉNAT QU’IL FAUT SUPPRIMER (LES RÉACTIONS)

Posté par provola le 29 septembre 2011

Article accepté à la publication sur DU SÉNAT QU'IL FAUT SUPPRIMER (LES RÉACTIONS) dans INSTITUTIONS icone_redacteur2 et « Bellaciao »

Par Verdi 28 septembre 09:47 Verdi donateur-d876a dans POLITIQUE

@ PROVOLA

Bravo ! Rien à rajouter !

Par Alexis_Barecq 28 septembre 12:53 Alexis_Barecq

La démocratie est une parodie ? C’est pire : c’est une dictature démocratique.

Par Kalki 28 septembre 13:54 Kalki

Les vieux seraient mieux en libye, ca fera des économies

Votez PIRATE

Vous ne serez pas déçus : INTERNET, NOURRITURE, ÉNERGIE ET TRANSPORT POUR TOUS, PAR TOUS

Ne demandez plus l’impossible, nous allons le créer pour TOUS

Votez pirates :

9% pour le Parti Pirate à Berlin ! Et si la politique pouvait vraiment être réformée ? Adieu l’UMPS : retour d’un meilleur niveau de vie !

Nourriture libre et énergie libre …. ca vous dit quelque chose, vous devez vous recentrer

50 euro de matériel pour produire votre nouriture , ca serait un bon slogan politique

Pour des habitants totalement autonomes, il ne manque plus que a) de l’énergie renouvelable , et b) des fertilisants et engrais, biologiques, ou produit à partir d’un écosystème … les algues par exemple pour obtenir l’équivalent pétro chimique naturel. c) Soit de la conscience, et de la conscience politique : pas de la décroissance, mais du partage inconditionnel de la sur abondance ! le pouvoir d’achat conditionne la prospérité réelle d) des échanges d’informations sur un réseau respectant à jamais la neutralité du net e) Une mobilité ‘verte’ garantie, f) De la justice, et une intégrité des données / entités / individus

Ce n’est pas tant, ou pas seulement les moyens de productions qu’il faut se réapproprier, mais bien plus le droit au dividende sur les ressources – qui surabondent  : et donc ni une taxe, ni un pouvoir d’achat basée sur le travail. Espérons que vous comprenez comment fonctionne l’économie basée sur les ressources : prenons l’exemple du pétrole ou son prix est arbitraire, sa quantité en stock truqué … « pour des raisons politiques et économiques », il n’y a pas que le pétrole … l’énergie est abondante. Second exemple : le travail qui disparait car il y a sur abondance de force de travail – y compris machine – dans tous les secteurs est il un problème ? … Est ce que cela empêche le partage pourtant nécessaire ? L’effet de comprendre l’économie de l’abondance, et de l’infinité des ressources, et le passage psychologique vers celle ci permet une « ‘explosion’ de croissance économique » … ou sinon tout du moins une vie bien remplie, pour tous.

Les hackers / citoyennistes doivent donc prendre le pouvoir politique, suivant eux mêmes les règles des pirates : partage – celui qui a besoin assouvi son besoin, la communauté et le bien commun avant tout, et le chef n’a pas plus que deux fois la part de celle d’un autre. A l’abordage !!!

DU SÉNAT QU’IL FAUT SUPPRIMER
28 septembre 2011 – 09h36 – Posté par Brutus92.***.248.***

Le basculement du Sénat aura un interèt en cas de victoire de la gauche aux législatives de 2012 : celui de mettre toutes les cartes entre les mains de la gauche pour réformer les institutions. En particulier de supprimer…le Sénat. Ou de modifier le mode de désignation des sénateurs.

Le Sénat a en effet un grand pouvoir de nuisance en ce qui concerne la modification des institutions (majorité des 3/5 des députés et sénateurs nécessaire ou texte soumis à référendum voté en termes identiques par les 2 chambres).

Ce serait donc un excellent test de la volonté réformatrice de « la gauche ». Mais peut-on compter sur les privilégiés d’un système pour y mettre fin ?

DU SÉNAT QU’IL FAUT SUPPRIMER
28 septembre 2011 – 06h19 – Posté par 86.***.157.**

Les Francs-maçons fiers utilisateurs de ces méandres marécageux pensaient avant la Révolution, que pour gouverner honnêtement, il fallait choisir des hommes biens nés, c’est à dire bien pourvus matériellement pour échapper à toute tentation de corruption ; quand on pense aux « affaires » d’appartement de l’ancien fasciste du GUD, actuellement ministre de la Défense, sénateur à peine réélu puis démissionnaire (? ???)
Ce scrutin est une sorte de suffrage censitaire qui ne devrait pas avoir de place dans une démocratie basée nous dit-on sur le suffrage universel

Publié dans INSTITUTIONS, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

DU SÉNAT QU’IL FAUT SUPPRIMER

Posté par provola le 27 septembre 2011

                                 Le Sénat passe à gauche, voyez citoyens comment nos institutions fonctionnent, regardez cette belle et vivante démocratie.

Bla bla… de qui se moque-on ? Tout le monde sait que le PS est à gauche, sauf Charasse et moi. Que dire des radicaux de gauche qui risquent de voter pour un Président UMP, des centristes de droite qui préfèrent les fauteuils de gauche ?

Tout l’insoutenable verbiage de la République, tous les commérages des cénacles s’en sont venus saluer la soi-disant bonne santé de nos institutions. Or, à quoi a-t-on réellement assisté en cette élection fantôme qui ne concernait que 70 000 grands électeurs ? Je devrais plutôt parler d’élection volée, car les autres électeurs, c’est à dire vous et moi, ne sont que des « petits » électeurs, des demi-électeurs en quelque sorte, pas conviés dans les arcanes de la République. Pas invités à une répartition nouvelle des postes , à un kasting des privilèges et des rentes, (une Ministre des sports, Chantal Jouanno qui profite de la fenêtre de tir pour s’assurer une retraite avant la douche froide du printemps prochain), au basculement de 26 sièges qui passent du mode rond-de-cuir au mode strapontin. Pour le reste ? Une Haute Assemblée qui ne sert qu’à conforter les cumulards, qu’à entretenir les Charasse…

(En 1981, après l’élection à la présidence de la République de Mitterrand, il devient sénateur du Puy de Dôme, en remplacement de Roger Quilliot, nommé ministre. Michel Charasse rejoint alors l’Élysée avec le titre de conseiller, cumulant cette activité avec celles de parlementaire et de maire. Réélu sénateur du Puy-de-Dôme aux élections de 1992, il quitte le gouvernement et redevient conseiller du président Mitterrand. Questeur du Sénat de 2001 à 2004, vice-président de l’Institut François Mitterrand, il se veut un « gardien » du « temple mitterrandien ». Après l’élection présidentielle de 2002, il apporte son soutien à la réforme Fillon sur le régime des retraites en affirmant que le PS avait préparé une réforme comparable au cas où Lionel Jospin aurait été élu. Lors de l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle de 2007, il crée la surprise en recevant chaleureusement, dans sa mairie, le candidat UMP De Funès. Le 15 avril 2008, Michel Charasse est suspendu du Parti socialiste sur décision du bureau national, pour avoir soutenu un candidat dissident à la présidence du conseil général du Puy-de-Dôme. Le 28 mai, après avoir refusé un ultime compromis que lui proposait le bureau national, Michel Charasse est exclu du PS. Le sénateur trouve alors refuge au groupe du RDSE. Le 24 février 2010, Michel Charasse est nommé membre du Conseil Constitutionnel par De Funès.)

…et les Dassault (décrire le parcours du fils à Papa, voleur de votes, grand-père du Figaro et mauvais vendeur de Rafale, me prendrait trop de temps, ce serait inutile) mais qui laisse de toute façon le dernier mot à l’Assemblée Nationale, le seul, l’unique organe du Peuple.

Le Sénat, de droite à l’époque de Mittérand, n’a jamais empêché celui-ci de gouverner.    

On le voit, que de chemin parcouru par ce fleuve pollué de la République, tumultueux au roulis dictatorial, que de méandres, tristes paillettes. Combien de palabres inutiles, de manipulations partisanes, de cascades de polémiques, imperturbable charivari de pesticides, nourri de fausses septiques démocratiques, de faux-semblants des libertés fondamentales, d’enterrements du processus électoral ?

Il est parfois nécessaire pour la compréhension de reparcourir le long fleuve à l’envers, à la recherche de la source des raisonnements, l’eau ainsi retrouve sa pureté originelle, sa cristalline minéralité.

La monstruosité parlementaire actuelle, combinat d’un concours pour pachydermes sumotoris et d’un Parlement de rejetons capricieux ne trouverait grâce qu’une fraction de seconde aux yeux des preneurs de la Bastille. Un Sénat au rythme de sénateurs et ce n’est pas peu dire, une Assemblée de rentiers de la réélection, voilà le fardeau qui nous est donné d’accepter dans notre simulacre de Démocratie.

Revenons ainsi aux sources du Nil bleu de la pureté institutionnelle dans une aventure salutaire visant à retrouver le Graal constitutionnel: flash-back de 2 siècles, Robespierre, de la ré-éligibilité des députés:

“(En tant que membres de l’assemblée actuelle), nous n’avons ni le droit ni la présomption de penser qu’une nation de 25 millions d’hommes, libre et éclairée est réduite à l’impuissance de trouver facilement 720 défenseurs qui nous vaillent…quant aux prétendus guides qu’une assemblée pourrait transmettre à celles qui la suivent, je ne crois pas du tout à leur utilité…ce n’est point dans l’ascendant que prennent les orateurs qu’il faut placer le bien public, mais dans les lumières et le civisme de la masse des assemblées représentatives…

J’ai de la confiance en des représentants,qui ,ne pouvant étendre au delà de deux ans les vues de leurs ambitions, seront forcés de la borner à la gloire de servir leur pays et l’humanité, de mériter l’estime et l’amour des citoyens dans le sein desquels ils sont sûrs de retourner à la fin de leur mission…

je me défierais de ceux qui, pendant quatre ans, resteraient en but aux caresses, aux séductions royales, à la séduction de leur propre pouvoir, enfin à toutes les tentations de l’orgueil et de la cupidité.”

Évidemment…et l’on nous impose aujourd’hui du vent frais en conserve, de la nouveauté périmée, quel désastre ! Venez voir ce que nous avons fait de votre tête M.Robespierre !!

Palais Bourbon, triste plaine, Waterloo de l’intérêt général, royaume de consanguinité, Palais du Luxembourg , principe du droit de cuissage sur les administrés, ligne de démarcation du bien public, deux Assemblées qui ne sont que croisements de chaises musicales et de fauteuils vissés aux fesses, de rentes à base de  compromissions légales, de jonglages de cirque à l’ubiquité permanente, qu’ utilisation partiale du Verbe , que gaspillage des deniers de la République,( 577 députés, 343 sénateurs, 30 ministres, si on baissait leurs salaires de 1500 euros, on ferait 17 000 000 euros d’économie par an, si l’on supprime le Sénat, on économise 350 millions d’euros).

Deux Assemblées dont l’ une peut-être réformée (loi électorale acceptant une dose de proportionnelle), l’ autre devant disparaître, qui ne sont qu’un bureau d’enregistrement au service du Pouvoir, qu’un accaparement  à titre privé du débat national, qu’ un asservissement au Roi Soleil.  

Publié dans INSTITUTIONS, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

LE JOUR DE LA PALESTINE (LES RÉACTIONS)

Posté par provola le 26 septembre 2011

Article accepté à la publication sur LE JOUR DE LA PALESTINE (LES RÉACTIONS) dans ISRAEL icone_redacteur2

Par Nomade 26 septembre 09:50 Nomade

 » Monaco, le Liechtenstein, le Luxembourg, Andorre et la Suisse réunis, soit déjà plus important qu’une multitude d’états qui n’en sont pas, dont le but est de spolier tous les autres états et qui n’existent que parceque certains évadés fiscaux ont un intérêt à détourner le bien commun à leur propre compte. »
@ l’auteur :
Cette phrase est tellement « simplette » que vous perdez toute crédibilité quand à la suite de votre article.
La Suisse existe depuis 720 ans et elle vous ennuie (je dis ennuie car je veux rester poli !)

Par Alois Frankenberger 26 septembre 12:25

Outre le fait qu’on voit ce qu’il en coûte à ceux qui désirent la disparition de la Suisse !

Khadafi avait dit qu’il voulait que la Suisse disparaisse : voyez le résultat !

 smiley smiley smiley

Je me demande bien quels sont leurs moyens pour convaincre des Etats d’accepter d’exécuter leur vengeance !

 smiley smiley smiley

Une petite idée ?

Par Jean d’Hôtaux  26 septembre 11:24 Jean d'Hôtaux

@ l’auteur :

Quels liens y a-t-il entre ces états – ceux que vous citez - qui selon vous « n’en sont pas » et la Palestine, ainsi que la question de la reconnaissance de ce pays par l’ONU ?  smiley

On voudrait bien le savoir … 

Par ailleurs pourriez-vous nous expliquer pourquoi et en quoi, la Suisse ne serait pas un état ?

Votre article est d’une telle indigence qu’on se demande bien comment il a pu être agréé par la modératon ?

Par non667 26 septembre 13:53

saletés /complices ceux qui ergotent sur les virgules pour détourner du sujet en titre  : le génocide palestinien par les juifs avec la complicité des américains  

Par cevennevive  26 septembre 14:27 cevennevive

Exact non667, que viennent faire ces commentaires sur la Suisse dans ce débat ? Ils émanent de ceux qui n’ont pas tout lu peut-être et se sont arrêtés à la deuxième ligne… Qui n’ont pas d’avis sur la constitution d’un VRAI ETAT en Palestine, ou qui sont contre…

Comment peut-on oser défendre la Suisse, fut-elle son pays d’origine,( alors qu’elle n’est en rien attaquée), et mettre ce détail en comparaison avec le problème Palestinien ?
Je rêve !

Et d’autre part, comment peut-on accepter qu’un peuple tout entier soit sous la coupe d’un autre sans que la communauté mondiale ne s’en offusque ? Vous, les sionistes de tous bords, pouvez-vous dormir tranquille ?

Par Alois Frankenberger  26 septembre 15:12

Tout le monde connaît d’ores et déjà la fin de l’histoire :

Soit Israel continue à triompher et les Palestiniens iront vivre ailleurs ,

Soit Israel perd la guerre et ce sont les Israeliens qui devront aller vivre ailleurs s’il en reste après leur défaite…
Par OMAR  26 septembre 19:12 donateur-d876a dans PALESTINE

Omar 33

C’est perfide sinon ignoble de limiter à deux seulement, les scénarii prévisibles…

Et quand on connait la force militaire israélo-américaine, nul doute quel scénario vous suggerez, (soit Israél triomphe, soit il perd la guerre…belle sémantique hasbariste).

Je pourrai vous retorquer que les juifs ont, depuis des millénaires, l’habitude de vivre ailleurs, à travers le monde, différemment des palestiniens, qui eux ont été forcés ou contraints de vivvre dans les pays limitrophes qui ne veulent plus d’eux.

Mais il reste un troisième scénario, deux états pour deux peuples.. 
Et cela est possible, même si cela vous déplait…

Par COVADONGA722  26 septembre 19:34 COVADONGA722

yep , la prise de gages territoriaux n’a de raison que d’etre l’objet de négociation les annéxer c’est la garantie que le conflit dureras « mais probablement dans les deux camps certains y ont interets » .De la meme maniere que la création d’israel a donné lieu à d’éprouvant déplacement de population pour rappel la meme chose c’est produite entre l inde et le pakistan.La création d’un état palestinien viable ne pourra se faire qu avec un déplacement de colons et la rétrocession de territoire induement occupés , sorti de la et tant ques les americains et l’europe ne l’exigeront pas d’israel » et ne revez pas il faudra lui imposer de force » le conflit perdurera !

votre comparaison avec l ’un des etats constitué parmi les plus perenne de l’europe décridébilise votre démonstration.
 asinus : ne varietur

Publié dans ISRAEL, PALESTINE | Pas de Commentaire »

CO2, LA RÉPUBLIQUE MENACÉE

Posté par provola le 25 septembre 2011

CO2, LA RÉPUBLIQUE MENACÉE dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE                 L‘Archipel de Palau ou République des Îles Palaos, située au sud de la mer des Philippines a déposé un recours auprès de la cour de Justice de l’ONU demandant à ce que les plus grands pollueurs de la Planète assument toutes leurs responsabilités quant à l’élévation du niveau des eaux résultant du réchauffement global. Le Président Toribiong s’entretiendra avec la cour pour déterminer les actions à envisager à l’encontre des responsables de la disparition rapide de son Archipel.

En fait ce n’est pas la première fois que Palau soulève une telle controverse auprès de l’ONU, sans que cela n’émeuve outre mesure la « Confrérie des croissants », cette petite République n’intéresse personne, tant que Venise ou New York ne se retrouveront pas les pieds dans l’eau, la vague bleue n’aura aucune chance d’irriguer les consciences.

Publié dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

VOL AU DESSUS D’UN NID DE COCUS

Posté par provola le 24 septembre 2011

                            Je veux parler des cocus du développement du trafic aérien, soumis au continuel bombardement des décibels venus du ciel: http://www.youtube.com/watch?v=4cgi9SiyFRg

L’association ADVOCNAR, qui se bat depuis de nombreuses années pour défendre la qualité de vie des riverains de l’aéroport de Roissy CDG, nous donne les dernières mesures entrant bientôt en application:

Des revendications importantes ont enfin abouti et seront progressivement mises en place dès fin 2011 :

  • Relèvement des altitudes de 300 m, avant descente finale sur Roissy CDG et le Bourget en novembre 2011.

  • Suppression des avions les plus bruyants entre 22h et 6h en mars 2012 puis en mars 2014.

  • Mise en place fin 2011 d’une trajectoire spécifique pour les vols de cœur de nuit, en configuration face à l’ouest, afin d’éviter la partie la plus urbanisée du Val d’Oise.

  • Mise en place d’un groupe de travail au niveau national pour réduire les nuisances des vols de nuit.

Toutes ces mesures mises bout à bout vont améliorer la situation de centaines de milliers de personnes mais l’ADVOCNAR ne s’arrête pas là, elle travaille déjà sur les prochains sujets :

  • Réduction du nombre de mouvements la nuit

  • Descente continue prévue par l’Europe pour 2020 et mise en place par phases successives par la DGAC d’ici là

  • Plafonnement du nombre de mouvements en journée

  • Equilibre des doublets en évitant les croisements de trajectoires

Publié dans POLLUTION SONORE | Pas de Commentaire »

LE JOUR DE LA PALESTINE

Posté par provola le 23 septembre 2011

             LE JOUR DE LA PALESTINE dans PALESTINE     Il est un état en deux qui n’en fait qu’un, qui est plus important que bien d’autres, bien plus que Monaco, le Liechtenstein, le Luxembourg, Andorre et la Suisse réunis, soit déjà plus important qu’une multitude d’états qui n’en sont pas, dont le but est de spolier tous les autres états et qui n’existent que parceque certains évadés fiscaux ont un intérêt à détourner le bien commun à leur propre compte. Cet état fantôme plus important que les autres qui le sont pourtant, n’est pas un état et ne le sera sans doute jamais, car dans ses veines coule le sang de la malédiction, qui n’est rien d’autre que notre malédiction à tous.

Cet Etat double ou plutôt de deux-demis, coupé en deux, coupé du reste. 

Car tant que la bande de Gaza ressemblera à une désolation, tant que la Cisjordanie se réduira chaque jour à un tas de terre, à une ruine debout, à une tranchée ouverte, à une voie sans issue, tant que les cris des gamins n’auront d’autres sanglots qu’une vie sans avenir, d’autre joie qu’un rire étouffé, notre vie à nous, notre vie confortable, ne sera que misère, les jeux de nos enfants ne seront qu’une triste tentative d’oublier les guerres immortelles.

En ce jour où l’idée est de se faire entendre à New-York, où Mahmoud Abbas dépose une demande de reconnaissance, une demande d’adhésion à l’ONU, comment ne pas se mettre à rêver de ce qui ne sera jamais, comment ne pas s’impatienter une fois de plus ? 

Et Israël qui pendant ce temps précieux, envoie ses pelleteuses repousser un peu plus loin les chances de paix.

Ne nous faisons aucune illusion, Obama l’homme le plus puissant de la planète ne peut rien, son choix se résume à un VETO, lui qui ne pense qu’aux prochaines élections. Son électorat est totalement pro-israêlien, il ne peut donc être élu qu’avec l’appui du clan sioniste, ses discours à l’Aipac, l’association  des juifs américains, ne laisse planer aucun doute sur ses marges de manoeuvre, réduites à la portion congrue. L’année qui reste d’ici les prochaines échéances électorales est une année morte du point de vue décisionnaire et le chef noir, bien plus pâle qu’espéré, ne va surtout rien faire qui pourrait nuire à sa réélection, de toute façon son premier mandat se résumera sur le plan de la politique internationale à une incroyable torpeur, à part l’arrêt des guerres initiées par son sanguinaire prédécesseur.

De Funès quant à lui trouve des solutions miracles qui permettent de rameuter son camp, mais qui ne soignent personne; des propos dithyrambiques ont été déclenchées par sa proposition de donner à la Palestine le statut d’état observateur, doux eufémisme qui veut dire Etat sous observation, une espèce de sous-état donc, avec un planning de négociation s’étalant sur un an. Le landernau des lèches-bottes, le Figaro, et quelques journalistes soucieux d’assurer leur future destination se sont mis à acclamer l’initiative du Président, les vrais protagonistes, eux, les Palestiniens et les Israéliens ont déjà rejeté ce plan mort-né. (Israël y est même allé de sa musique habituelle: « … la création d’un État Palestinien ne peut résulter que d’un accord avec Israël », autrement dit ce n’est pas à l’Onu de s’occuper de cette affaire qui ne concerne qu’Israël, on nage en plein délire). L’exemple type d’une solution qui n’en est pas une, cela permettant tout de même à la propagande de s’exclamer sur la soi-disant pertinence de notre action diplomatique.

Un maître du monde impuissant et qui roule pour son propre compte, un comique qui roule des mécaniques en soufflant dans un ballon de baudruche, l’affaire de la reconnaissance de la Palestine est mal engagée, il n’en demeure pas moins que toutes les moindres possibilités de dialogue doivent être explorées, ce qui  dans un monde de sourds et muets n’est pas une mince affaire. 

Publié dans PALESTINE | Pas de Commentaire »

PEAU DE CHAGRIN

Posté par provola le 22 septembre 2011

PEAU DE CHAGRIN dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE 320px-Grinnell_Glacier2                             La superficie des glaciers des Alpes s’est réduite de 4% entre 2003 et 2006, de 1982 à 2006 , cette réduction a été de 16%.En 2005, sur les 91 glaciers observés, 84 reculaient et aucun n’avançait. Le glacier de Trift avait reculé de plus de 500 m en seulement trois ans, de 2003 à 2005, ce qui représente 10% de sa longueur totale. Le glacier d’Aletch, le plus grand glacier de Suisse, a reculé de 2 600 m depuis 1880. Cette vitesse de recul a également augmenté depuis 1980, et 30% du recul total, soit 800 m, s’est produit dans les 20% derniers moments de la période de temps. De même, en 1980, parmi les glaciers des Alpes italiennes, un tiers seulement étaient en recul, alors que depuis 1999, 89% de ces glaciers reculaient. Les chercheurs ont trouvé que, de 2004 à 2005, tous les glaciers des Alpes italiennes reculaient.

Publié dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

DSK, LA GUERRE ECONOMIQUE EST DECLAREE… (Philippe, objecteur de croissance)

Posté par provola le 22 septembre 2011

…depuis belle lurette, et les Américains depuis 1989 et la chute du mer de Berlin , qui correspond à la disparition d’un contre poids-lourd, j’ai nommé l’ex URSS.

Dans le monde dans lequel nous vivons actuellement que l’on appelle improprement une économie de marché, seule la puissance de l’argent compte pour ces gens là, la référence au « IN GOD WE TRUST » en est la référence la plus absolue, de la même Façon les soldats Allemands portaient sur leur ceinturon l’inscription « GOTT mit UNS », l’appropriation de Dieu par les hommes existe depuis toujours que ce soit les religions, l’inquisition aussi a tuée au nom de Dieu, je passe sur les croisés, et les partisans actuels de la DJIHAD.

Les Européens ont applaudis à l’élection du président OBAMA (prix Nobel de la paix), quelle hypocrisie, mais n’oublions jamais une chose c’est que le président OBAMA est peut-être noir, mais il est avant tout le président des États Unis d’Amérique, et ceux-ci vivent sur le dos du reste du monde par leur hégémonie financière et économique et militaire. Ils consacrent plus de 500 milliards de dollars à leur défense en général, pour la partie officielle, qu’en est-il de la NASA , des programmes tueurs de satellite et des bombes magnétiques pour paralyser l’informatique de quelque belligérant qui se manifesterait ouvertement contre son hégémonie ?

Les Chinois qui rêvent aussi de la domination du monde ne consacrent officiellement que (si je puis dire) 86 milliards officiellement pour leur armement, pour les parties cachées il n’est qu’une question d’imagination.

Pour revenir à notre sujet, DSK, il faut savoir que le FMI est une institution internationale au profit de l’Amérique, il existe un droit de veto aux décisions du FMI , il s’exerce à partir de 15% de droits sur le FMI, sachez que le seul pays qui dispose de 17,6 % de droits c’est l’Amérique. Il faudrait se poser la question dans la volonté de dominer le monde pourquoi les USA auraient valider la candidature de DSK en 2007 sachant que déjà à cette époque la zone Euro les chatouillait . D’ailleurs pour que L’UE ne devienne pas trop un contre pouvoir financier depuis le début, ils ont poussé à l’intégration de 27 pays, ce qui compte tenu des statuts de l’Europe, est déjà en soi un germe de pourrissement. Au mois de septembre 2011 DSK devait poser officiellement sa candidature aux primaires du PS qui doivent se dérouler le 9 octobre 2011, avec à la clef sa démission du FMI, cela fait partie des statuts. Pourquoi dans ce cas auraient-ils monté une opération secrète pour couler le frenchie baiseur, qui ne contrôle pas ses pulsions à 61 ans….il doit aussi abuser du viagra ou similaire (la liste est longue)et peut-être de bien d’autres substances . Je ne dis pas qu’ils n’en sont pas capables, je dis seulement que c’était prendre un risque inutile pour quelqu’un qui les gênait et qui devait disparaître de leur horizon en septembre 2011 ou au pire en fin de mandat en 2012. Je crois tout simplement que DSK est un grand malade, qu’il a un EGO démesuré, et que son opération de communication du 19 septembre est un fiasco colossal. Si effectivement comme tout le laisse à penser, tout ceci a été étudié au cordeau par lui avec ses communicants durant une dizaine de jours, je conseille à tous les candidats à la présidentielle de ne pas travailler avec ses gens là, à moins de vouloir perdre à tous les coups. Parce que dans son intervention il n’a pas pu s’empêcher de donner un cours d’économie à la planète entière, avec des propos en contradiction avec ceux qu’il a tenus sur le règlement de la dette grecque en tant que patron du FMI il y a quelques mois. Quand je dis qu’il ne maîtrise pas ses pulsions qu’elles soient intellectuelles ou sexuelles, il en a encore fait la démonstration le 19 septembre 2011 au 20H de TF1 au vu et au su de tout le monde. Ses avocats New Yorkais , lui avaient recommandés d’attendre avant de s’exprimer.

Dans le rapport Meadows les incidents consécutifs à une exploitation effrénée de la planète, dans tous les domaines, devaient apparaître à partir des années 2010… Les soubresauts de ce que la dette Grecque annonce sont le début d’événements dont personne ne sait comment cela va tourner… C’est en tout cas la preuve qu’un monde basé sur la croissance exponentielle, que ce soit pour la finance, l’énergie, l’agriculture, la pollution, sans compter les dérèglements du climat, dans une planète dont les ressources sont limitées, court vers des troubles non maîtrisés. Je serai tenté de dire mettons nous autour d’une table, et réfléchissons en toute humilité à la destinée de l’être humain….. Je vous prie de m’excuser pour ce long développement, qui nous inciterait à nous saouler la gueule plutôt que de faire la « Teuf »

Philippe « Objecteur de croissance »

Publié dans LE COUP DE GUEULE DE PHILIPPE | 1 Commentaire »

HOMMAGE A YANNICK DAGUERRE (SUITE)

Posté par provola le 22 septembre 2011

                             HOMMAGE A YANNICK DAGUERRE (SUITE) dans HOMMAGE 370508_16298870_460x306     

                                                    Je ne te connaissais très peu mais [...]assez pour avoir eu le temps d’ apprécier qui tu étais : un battant au grand cœur. C’est toujours trop bête de tirer sa révérence mais à 40 ans, c’est encore plus triste. Je garderai de toi un excellent souvenir, bonne route, l’artiste …

Nathalie

 

Etant donnée la réaction spontanée ayant déferlé sur ce blog, un nouvel hommage en ce triste jour de funérailles s’imposait. « Yannick, il nous arrivera souvent de poser le regard là-haut près de ton orgue, ton indissociable écrin. »

Publié dans HOMMAGE | Pas de Commentaire »

JE VOUS DIS: « IMPUDENCE » (Philippe, objecteur de mensonges)

Posté par provola le 19 septembre 2011

Vous avez tous vus les explications de DSK sur TF1.

Question de la Journaliste : » C’est une relation Consentie »? - Oui, sans aucune violence, – Tarifée ?* « - Non, absolument pas tarifée ». Vous pouvez « gloser » sur les mensonges de Nafitassou Diallo.

Mais expliquez moi comment sans appel à l’argent, sans recours à la violence, cette femme à eu un coup de foudre, devant votre plastique « irréprochable », votre intelligence qui transparaît à travers votre nudité, elle s’est mise à genou et vous a distrait de tous vos énormes soucis, par une Fellation, le tout si j’en crois le rapport du Procureur en moins de 10 minutes, exactement sept (7) minutes si on croit les conclusions du rapport de Police -

1 L’heure de l’entrée dans la chambre, à travers le badge, de Nafitassou. -

2 La communication téléphonique établie avec sa fille ..

Qui après cela ose parler de présomption d’innocence, est-ce que pour une fois il serait indécent de parler de présomption de culpabilité, parce que comme l’admet M. Khan devant des millions de français il y a bien eu une relation consentie….., on est en droit de se demander par qui.

M.Kahn, l’honnêteté ne s’achète pas quel que soit votre (bonne) fortune ou celle de votre femme, que vous avez bafouée à maintes reprises.

Dans le langage des journalistes, valoriser une opération de communication, s’appelle « faire des ménages, et en général c’est très bien remunéré, mais évidemment en l’absence de preuves… je n’étais pas là pout filmer la remise d’enveloppe.

Philippe

Rappel de l’Article :

DSK: LA PISTE DU DOLLAR 4 (Abattre l’ennemi potentiel, la thèse du complot)

JE VOUS DIS:

                      Le Dollar est l’arme absolue de domination des USA, Le FMI, le moyen de cette puissance, rien ni personne ne peut remettre en cause ce postulat intangible.  Ni Strauss-Khan, ni Obama, ni Dieu, qui en plus est d’accord puisqu’il se pavane sur le billet vert, avec ce “In God we trust” qu’on peut y lire; comme qui dirait :”Dieu béni les États-Unis”, et leur monnaie. Voilà bien pourquoi les USA ont les meilleurs économistes du monde: c’est tout simplement parcequ’ils ont la meilleure monnaie, la seule qui vaille en réalité, tout simplement. Le fait qu’un Président du FMI, c’est à dire en charge de l’église, du dogme, évoque une éventuelle sortie de l’hégémonie du Dollar a du faire grincer bien des dents outre-atlantique, il était donc vraisemblable que DSK se soit fait des ennemis au plus haut sommet de l’échiquier politique et économique de l’oncle Sam.

Alors comment éliminer discrètement ce petit impertinent de frenchy si ce n’est en le faisant plonger par son coté obscur ?

Comment se débarrasser de cet empêcheur de tourner en rond qui de plus allait avec de bonnes chances de succès se présenter à la fonction suprême en France un pays phare de la communauté européenne ? Dès lors qu’il aurait été élu, il n’aurait eu de cesse de traquer la suprématie du dollar et aurait pu convertir bon nombre de pays qui n’attendent qu’un signal pour s’enfoncer dans la brèche et se libérer du fardeau US.

Il fallait agir vite, au niveau du slip, ça allait marcher à tous les coups, avant la fin de sa mission à New York car en France, tout aurait été étouffé. Il fallait choisir une soubrette irréprochable et fragile avec un passé lisse, un parcours parfait de bonne travailleuse, sans défauts, tellement parfaite qu’on ne peut que croire sa version.

Tellement parfaite qu’on ne peut imaginer qu’elle ait déboulé dans la suite d’un hotel de luxe sans prévenir, qu’elle ait fait des avances à un pré-retraité, qu’elle se soit laissée aller à une danse du ventre improvisée, qu’elle ait conssenti un allumage de navette spatiale, qu’elle ait ensuite essuyé ses larmes de crocodile sur le tablier, qu’elle ait fait mine d’avoir vécu l’enfer, en revenant de la salle de bain.

Non tout cela bien sur, on ne peut pas l’imaginer…

Publié dans LE COUP DE GUEULE DE PHILIPPE | Pas de Commentaire »

LE JAPON TOURNE LE DOS AU NUCLÉAIRE

Posté par provola le 18 septembre 2011

                 LE JAPON TOURNE LE DOS AU NUCLÉAIRE  dans NUCLEAIRE     Le Japon aurait-il pris le virage tant espéré qui rond définitivement l’ère du nucléaire au pays du soleil levant ? En tous cas, s’il en fallait un  premier indice, il nous a été offert par le nouveau Premier Ministre Yoshihiko Noda qui lors de sa première visite le 8 septembre sur le site de Fukushima en a profité pour annoncer un plan volontaire de construction d’énergies renouvelables.

« Avec notre technologie, notre pays a la possibilité de se hisser au meilleur rang des nations ayant choisi de se doter d’une énergie propre, notre volonté est de nous passer le plus vite possible de l’énergie nucléaire. D’ici 12 mois sera mis au point un ambitieux plan qui vise à réduire le plus vite possible la part du nucléaire dans notre production d’électricité, nous allons devenir un modèle au niveau mondial dans le secteur des énergies renouvelables. 30 réacteurs sur 54 ont été arrêtés ces derniers mois pour des raisons diverses qui ont gravement atteint nos capacités de production, nous allons repartir avec une page blanche et nous présenterons un plan qui nous conduira jusqu’en 2030. »

Attention toute fois, si le précédent Premier ministre, Naoto Kan, s’était clairement prononcé pour un abandon progressif de l’énergie nucléaire au Japon, M.Noda n’a pas réellement exprimé un tel avis. Voici sa déclaration: « Notre économie a besoin que nous remettions en route les réacteurs arrêtés »… ça commence mal, mais il poursuit: …« Nous n’allons pas remplacer les réacteurs qui arriveront au terme de leur existence, mais les démanteler », a-t-il ainsi annoncé.

Il faut rappeler que 14 réacteurs supplémentaires étaient en projet et ne verront ainsi jamais le jour…rendez-vous dans quelques mois pour vérifier les dires d’un nouveau premier Ministre qui vient à peine de prendre ses fonctions.

Avant la catastrophe de Fukushima, le Japon souhaitait augmenter la part du nucléaire à plus de 50% de sa production d’électricité, en août dernier cette part du nucléaire était tombée à 26%.

Cette nouvelle bizarrement semble avoir été occultée dans notre cher pays, à n’en pas douter la liste des pays souhaitant se débarrasser du nucléaire ne cesse de s’allonger, après la Suisse, l’Allemagne, et l’Italie, c’est maintenant le Japon qui semble  condamner cette énergie obsolète.

Il ne restera plus bientôt que l’Ump et la Chine à s’accrocher à cette machine à vapeur d’un autre âge.

Publié dans NUCLEAIRE | Pas de Commentaire »

HOMMAGE A YANNICK DAGUERRE

Posté par provola le 17 septembre 2011

                               

HOMMAGE A YANNICK DAGUERRE  dans HOMMAGE

                 Je te tutoie, j’en profite aujourd’hui car je n’ai jamais eu le temps de le faire ici-bas, tu es si proche sans le savoir car tu m’as accompagné dans les moments de peines et les joies intenses, tu t’en vas à 40 ans, c’est ton droit, mais tu avais encore tant à offrir.

Salut l’Artiste: http://www.dailymotion.com/video/x53x4v_pastorius-toccata-yannick-daguerre_music

Publié dans HOMMAGE | 1 Commentaire »

VOUS AVEZ DIT SOCIALISTES ? ( LES REACTIONS SUR BELLACIAO)

Posté par provola le 17 septembre 2011

VOUS AVEZ DIT SOCIALISTES ?
17 septembre 2011 – 04h21 – Posté par Zeca90.**.203.**

Oui Provola, sans aucune contestation possible, Montebourg sort du lot. Du nid de guêpes plutôt. Et c’est suffisamment clair pour que dès le lendemain, nos médias du XX ème siècle nous rassurent sur le rapprochement probable dans les sondages du couple Hollande-Aubry, c’est plus pérenne en terme d’acquis … Mais comme de toute façon n’importe lequel des six, prendra les cinq autres comme ministre de premier rang, c’est déjà plié en terme de renouveau politique. Tu protesta valle mas que tu voto …

VOUS AVEZ DIT SOCIALISTES ?
17 septembre 2011 – 04h34 – Posté par Zeca90.**.203.**

Un lien confirmant que les messages subliminaux passent quand même …
http://www.slate.fr/story/43791/pri…

C’est bien Montebourg, le futur candidat. Virtuellement.

VOUS AVEZ DIT SOCIALISTES ?
17 septembre 2011 – 09h59 – Posté par 90.*.238.***

Oui Provola, sans aucune contestation possible, Montebourg sort du lot. Du nid de guêpes plutôt.

Réunion au sommet du PS :

« On accompagne le capitalisme, on s’incline devant les marchés, ça pourrait nous coûter cher en terme de voix, à gauche…

J’ai une solution ! Dans les primaires, on lance Arnaud, sur des positions un peu ronflantes et radicales, et les électeurs auront ainsi l’impression de voter un peu pour ses idées lors de la présidentielle. Il fera une très bonne caution de gauche.

Pas con ! Et tant qu’à faire on peut aussi piquer quelques électeurs à Sarkozy : de la même façon on lance Emmanuel, en tant que caution de droite.

Oui, et en plus les gens de gauche seront tellement soulagés que ce ne soit pas lui qui gagne les primaires qu’ils trouveront par comparaison Martine ou François bien à gauche ! Que demande le peuple ?! »

Chico

VOUS AVEZ DIT SOCIALISTES ?
17 septembre 2011 – 11h16 – Posté par alain chancogne84.**.210.***

Pas toujours d’accord avec toi, Chico, mais là, je ploussoie.

C’est quand même bon « signe »..ce cirque..

Quand la soc dem a commencé à avoir des « problèmes » avec les masses, le joker gauchiste est sorti du chapeau..

Il y a eu les » pivertiste »s contre la « pause » de Blum en 37-38, Mollet de lagauche delaSFIO..dans les années50,..d’autres poussant à la »fin » d’une SFIO larguée en tant que « second fer au feu du K » dans les années 60-70 )

Pour cause de bourgeoisie en rangs serrés derrière le « gaullisme »et ses institutions nécessaires à sa « mutaion » (pour parler cmme Hue)..du Cpaitalisme et deses bases nationales..

cette « gauche »se trouva un ex maurassien franciscain pour engrosser la SFIO..lAvec l’appui d’un CERES gauchisant -qui fut le principal co rédacteur du programmeCommun !!-.(Chevène ment comme ilrespire, disais je « finement » alors..)

Passons stp sur la connerie pécéienne, j’en étais !

Plus près de nous, le PS eut besoin de « champions « du NON de2005 (notamment le chef de file des nonnistes roses, Fabius) et bien sur, de la décision de choisir que Mélanchon » sorte » pour rejoindre le vestiare , s’échauffer, se préparer à des imitations de Marchais, et partir en mission frontisterejoindreles autre pimpims déjà socialistes et désormais aux manettes du P. »C.F..

,..Tandis qu’Arnaud restait , lui, en gauchiste de Soc dem.., pour les raisons que tu notes.

On remarquera que l’petitArnaud , a en plus, l’originalité (contrairement à Méluche) d’avoir dit NON àMaastricht…en 92

A noter les aspects positifs :

Si le peuple n’avait pas encore des couilles de classe face aux « bourses » du K, la Socdem n’aurait pas besoin de tous ces leurres et trompe-couillons ..Les chers pays scandinaves ne donnent pas ce spectacle:tout est formaté, là bas, tout baigne…

Par ailleurs, là je vais peut être choquer, chaque fois qu’un Monte-Bourre, ou une Madone du Poitou est obligée pour »exister » de flinguer avec du trèmolo dans la voix les très mollos propos de la con-cul-rance..de ses camarades, peu ou prou, elle rend moinsfarfelue…..les propositions de radicalité révolutionnaire…

Que des tacticiens amis, ici ou là, y voit du 1 ou, 0,58 pour cent , à gagner pour Poutou, vore Méluche…ça les regarde , moi ça me fait rigoler car cela ne change RIEN au curseur Capital/travail…

Cependant…, ne tombons pas dans la simple poilade en voyant des charlots jouer les Guevara « pimaires »..

Ce qui bouge dans le ventre de classe, même en foetus un peu bizarroïde sur les échographies réalisées par l’obstétricien PUJADAS..c’est notre bébé..

A nous, révolutionnaires d’aider à l’accouchemnt, qui ne sera pas sans douleur, du gamin..

Pour qu’il aie une tronche de gavroche…..

Cordialement

VOUS AVEZ DIT SOCIALISTES ?
17 septembre 2011 – 16h01 – Posté par 78.***.148.**

On remarquera que l’petit Arnaud , a en plus, l’originalité (contrairement à Méluche) d’avoir dit NON à Maastricht…en 92

Je rebondis sur le propos de AC mais ça ne lui est pas spécialement destiné…

NON ! Ca c’est ce qu’il dit lui, mais on n’en a aucune preuve (à ma connaissance) puisque sa première députation date de… 1998 (contrairement à Mélenchon qui lui était bien déjà parlementaire en 1992 et soutenait le OUI à MAASTRICHT dans l’hémicycle en se foutant de la gueule des cocos qui restaient alors au PCF et qui eux disaient NON, et en nous expliquant que MAASTRICHT serait super, un « moindre mal » pour « les peuples », et de ce OUI de Mélenchon à Maastricht en revanche on en a bien des PREUVES :-))

Etait-ce dans le sein du PS qu’il disait « NON » en 92 ? On ne saura pas. Il était alors trop peu en avant , trop nouveau, pour que quiconque ce soit intéressé vraiment à ses positions alors. Mais peut être les uns ou les autres nous ressortiront ils un document ?

En attendant il dit bien ce qu’il veut , le pépère, vue l’histoire, ça ne coûte pas cher. Il pourra toujours dire que c’est vrai, il ne l’a pas voté (sans mentir ;-) parce qu’il n’était pas élu parlementaire :-) ça ne mange pas de pain )

D’autant qu’il semblerait que finalement Montebourg lui-même avoue avoir bien voté OUI à MAASTRICHT :-))

Lire ici l’enquête des sympathiques ( pour le coup) « Décodeurs » du Monde sur la question :-D

http://decodeurs.blog.lemonde.fr/20…

Et ceci dans Les Inrocks où Montebourg dit avoir voté OUI à Maastricht…

http://www.lesinrocks.com/actualite…[sViewPointer]=1&cHash=4ee385e22ea0c054b715276f401d3bab

Il est honnête et franc ce garçon c’est dingue non ? :-D

Je dirai aussi parce que je suis mauvaise langue, que Seguin aussi était contre Maastricht, et même De Villiers et Le Pen. C’est un peu léger comme « blason de gauche » :-)

Mais bon, sinon, finalement, Chevène-ment, il se présente en 2012 (comme il l’avait annoncé en mai 2011) ou pas ?

VOUS AVEZ DIT SOCIALISTES ?
17 septembre 2011 – 11h18 – Posté par 90.**.46.**

« On nous explique tout d’abord que les primaires sont un modèle démocratique ». Parce que c’était pas démocratique en 2005 il a fallu en remettre une couche le 04 février 2008 à Versailles.
« le seul qui puisse trouver un sens au discours étriqué des chiffres, qui soit un tantinet sympathique et sincère sur ses convictions de gauche : celui-ci s’appelle Montebourg. » Vraiment ?
Dans ce « débat » nous avons eu sous les yeux un PS attrape gogos avec toutes les tendances possibles et imaginables mais je ferai simplement remarquer que mêmes ceux qui voteront pour Montebourg s’engagent à soutenir en 2012 le vainqueur des primaires. Va falloir avoir l’échine souple…
Quand à parler de gauche et de droite il est plus que temps d’ouvrir les yeux la frontière n’est pas où les citoyens croient. Le Ps n’est pas un parti de gauche c’est juste une position sur l’échiquier politique. La barricade n’a que deux côtés, faudra s’en souvenir après le deuxième tour de 2012. Pour le moment les gens sont aveuglés par le cirque politiquo-syndicalo-médiatique, puissent-ils enfin revenir sur terre ? Je ne suis pas optimiste mais enfin on ne sait jamais, travaillons à la mobilisation, avec ce qui se prépare ça vas pas être de la tarte

VOUS AVEZ DIT SOCIALISTES ?
17 septembre 2011 – 15h21 – Posté par A.C84.**.210.***

a barricade n’a que deux côtés, faudra s’en souvenir après le deuxième tour de 2012.

 ??

Même avant., surtout…

C’est dire que même au PREMIER, j’irai faire un tour..ailleurs qu’à la Foire aux promesses, lors des demifinales de Coupe de France del’Austérité

VOUS AVEZ DIT SOCIALISTES ?
17 septembre 2011 – 15h45 – Posté par 78.***.148.**

Et ce que l’on a appris ce soir c’est qu’il en est un seul qui apparaisse un tant soit peu utopique, ce qui est pour moi le meilleur de l’imagination, le seul qui puisse trouver un sens au discours étriqué des chiffres, qui soit un tantinet sympathique et sincère sur ses convictions de gauche : celui-ci s’appelle Montebourg.

C’est beau, l’amour <3 <3

Montebourg "sympathique et sincère" sur ses "convictions" "de gauche".

Je me gausse.

Revoir le parcours du jeune loup aux dents longues dans le PS. Ses revirements. Ses trahisons. Ses attelages extravagants (avec Hamon, sans Hamon,avec Peillon, sans Peillon, avec Emmanuelli,sans Emmanuelli , avec Royal, sans Royal etc). Ses positions pour les Congrès. Etc.

La seule chose qu’on puisse lui reconnaitre effectivement c’est d’avoir fait campane pour le NON en 2005, et de sembler attaché à la lutte contre la corruption et les "paradis fiscaux". C’est tout ! Ah non, il a aussi pour lui de sembler un homme neuf (mais cumulard ;)) et de sembler plus jeune que les autres. Un peu comme Valls aussi.

BRef. Cette ode à Montebourg est hilarante (surtout quand on a lu son "programme" de "démondialisation" MDR carrément

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

VOUS AVEZ DIT SOCIALISTES ? (LES RÉACTIONS sur Agoravox)

Posté par provola le 17 septembre 2011

Article accepté à la publication sur VOUS AVEZ DIT SOCIALISTES ? (LES RÉACTIONS sur Agoravox) dans POLITIQUE icone_redacteur2

Par ROBERT GIL  16 septembre 10:07

Les socialistes font partie d’une famille politique qui a accompagné le libéralisme.
Le PS a favorisé son avènement par ses capitulations successives et ses décisions
qui ont libéré les flux financiers. Il a mis en oeuvre une politique qui a été douce
pour les détenteurs de stock-options, qui a privatisé à tour de bras, qui a oeuvré avec
zèle pour l’Europe du libre-échange et de la finance toute puissante. Au
gouvernement, les socialistes font des cadeaux de riches aux riches et des cadeaux
de pauvres aux pauvres. Seulement les cadeaux pour les pauvres ne durent jamais
très longtemps et la contrepartie est toujours douloureuse !Lire :
http://2ccr.unblog.fr/2011/06/10/rigolo-socialo-ecolo-bobo/

Par Furax  16 septembre 10:34 Furax

D’accord avec vous, Montebourg se détache et de très loin !

Par LE CHAT (xxx.xxx.xxx.189) 16 septembre 12:47 LE CHAT

Le seul a avoir un discours crédible de gauche c’est Montebourg , bien qu’il fasse partie de la French american young leader comme Valls , au moins lui veut une gauche propre !
quand aux autres , ils ne valent pas la peine de virer Sarko , c’est pour faire pire !

Par Yvance77 16 septembre 10:51 Yvance77 

Salut,

C’est cela le souci majeur du P-S un « parti de notables » enraciné localement… mais paradoxalement out of space dès qu’il s’agit de comprendre la dur réalité qu’affronte les 12 millions de miséreux que compte notre nation.

Hormis Montebourg, qui sous allure de dandy british, est le seul à avoir et du courage et un programme bien ficelé qui devrait permettre à notre pays de traverser la tempête financière actuelle.

Et question courage, il n’en manque pas, surtout si l’on se réfère aux menaces de morts venant de la cité phocéenne, suite à sa pugnacité pour dénoncer les agissments du clan Guérini. Et ce n’est pas un coup d’essai, car par le passé il en avait fait de même.

C’est lui que le parti devrait soutenir, mais l’appareil est tellement déglingué, qu’ils feront tout pour lui savonner la planche.

Par Ganesha  16 septembre 10:37 Ganesha

 

Le tailleur de Ségolène : affreux ! Avec seulement les deux poches du haut, cela aurait encore pu passer, mais les quatre poches !

Amusant le cannabis : le monde entier sait que la prohibition est un échec et la France va être la dernière à légaliser… Mais François Hollande, lui, sait qu’une majorité de la population est encore contre : réaction opportuniste.

Montebourg ne connaît pas ce dossier et donne sa vision théorique et rigoriste : de toutes façons, il fera un bon ministre des finances, mais ne sera pas président !
Et bien évidemment, tout le monde sait, qu’en fait, il est le seul à être vraiment de gauche… Il sera toujours temps de lui faire goûter l’herbe…
La situation est bien plus grave pour Valls, qui est, comme DSK, pour la rigueur et le remboursement de la dette par les pauvres (!) et il a tellement peu d’espoir qu’il se permet d’être désagréable avec les profs !

Au final, aucun de ces postulants ne suscite vraiment l’enthousiasme, mais la colère contre Sarko, président des riches, et la haine des Banques est telle que, avec un candidat raisonnable, le Parti Socialiste a le potentiel de gagner facilement cette prochaine élection !

Le seul espoir pour Nicolas est d’être opposé à Marine au second tour : il ne ferait pas 80% comme Chirac, mais une majorité de français pourraient hésiter au dernier moment à plonger dans l’inconnu….

Je partageais donc assez largement le point de vue de l’auteur de cet article et j’avais envie de voter plus extrême, mais hier soir , j’ai changé d’avis et je pense qu’il faut être prudent : « le mieux est l’ennemi du bien » : jouons la prudence et la certitude d’éviter le pire : le mot d’ordre pour 2012, c’est : Tout Sauf Sarko !!!

 

Par ffi 16 septembre 13:21

  • ffi

    Légaliser le cannabis ?
    Ce serait criminel.
    Vous savez combien tombent dans la schizophrénie à cause de cette saloperie ?
    Vous voulez transformer les jeunes en loques ?

    Promouvoir l’intoxication n’a rien de pertinent.

  • Par Yvance77 16 septembre 10:51

    Yvance77 

    Salut,

    C’est cela le souci majeur du P-S un « parti de notables » enraciné localement… mais paradoxalement out of space dès qu’il s’agit de comprendre la dur réalité qu’affronte les 12 millions de miséreux que compte notre nation.

    Hormis Montebourg, qui sous allure de dandy british, est le seul à avoir et du courage et un programme bien ficelé qui devrait permettre à notre pays de traverser la tempête financière actuelle.

    Et question courage, il n’en manque pas, surtout si l’on se réfère aux menaces de morts venant de la cité phocéenne, suite à sa pugnacité pour dénoncer les agissments du clan Guérini. Et ce n’est pas un coup d’essai, car par le passé il en avait fait de même.

    C’est lui que le parti devrait soutenir, mais l’appareil est tellement déglingué, qu’ils feront tout pour lui savonner la planche.

  •  

     

     

  • Par LE CHAT (xxx.xxx.xxx.189) 16 septembre 12:47

  • LE CHAT

    Le seul a avoir un discours crédible de gauche c’est Montebourg , bien qu’il fasse partie de la French american young leader comme Valls , au moins lui veut une gauche propre !
    quand aux autres , ils ne valent pas la peine de virer Sarko , c’est pour faire pire !

    Par pastori  16 septembre 13:57

  • pastori

    qui peut me dire parmi les propositions importantes quelles sont celles qui lui donnerait envie de vomir ?

    la réforme de la fiscalité ? c’est pas bien ? pas faisable

    faire payer les riches ? c’est pas bien ? pas faisable ?

    mettre les banques au pas, c’est pas bien ? pas faisable ?

    ah c’est vrai, « Le tailleur de Ségolène : affreux «   

    là est l’essentiel !! il faut voter rachida dati mon ami, ses tailleurs sont parfaits !
    « C’est lui que le parti devrait soutenir, mais l’appareil est tellement déglingué, qu’ils feront tout pour lui savonner la planche. »
    ce n’est pas le ps qui va désigner mais le peuple. les millions de gens qui vont voter vont lui « savonner la planche ? » 

  • Par pastori (xxx.xxx.xxx.45) 16 septembre 14:05

    pastori

    vous avez vu hier soir l’ossature du futur gouvernement du pays. viendrons s’y greffer mélenchon, joly, et d’autres personnalités capables et sérieuses d’horizons divers . aucune porte n’a bété fermée. Chirac a laissé passer l’occasion de rassembler les français autour d’un proramme progressiste et social, l’occasion ultime se présente désormais de nouveau.
     le discours est crédible, sérieux , honnête, les propositions principales correspondent aux attentes des français. si on y adjoint une assemblée nationale bien choisie et pas godillot, des députés qui gouvernent vraiment (à nous de bien les choisir) l’espoir peut -être palpable ;aucune autre solution meilleure ne sera proposée. et pour longtemps. au peuple de ne pas laisser passer la chance.

  • Par pastori (xxx.xxx.xxx.45) 16 septembre 14:13

     

     

  • pastori

    jai vu six français responsables, différents et divers mais unis, compétents, brillants, hônnêtes, jeunes et courageux, 

     dire en choeur qu’ils supprimeraient les niches fiscales, qu’ils combattraient la mondialisation, faisant payer les spéculateurs, qu’ils oeuvreraient pour aider les familles, les pme, la croissance, l’emploi, la sécurité… en disant comment, quand, de quelle manière, avec quel argent,, en respectant chacun, avec leur sensibilité, leurs façon de voir les choses..

    qui dit mieux ?

  • Par non667 (xxx.xxx.xxx.25) 16 septembre 14:26

  • montebourg le seul vrai socialiste au ps . qu’y reste -t-il ? de plus costaud que lui (mélanchon ,chevenement ) se sont aperçu que le ps n’est pas réformable de l’intérieur et l’on quitté 
    qu’attend -t-il pour les rejoindre ?
    faux derch ??????????????

  • Par bigglop (xxx.xxx.xxx.143) 16 septembre 18:33

  • Bonjour,
    Tous les six n’ont de socialistes que le nom, un rose défraîchi, et un goût du passé avec une odeur de naphtaline. Seul Montebourg a apporté un petit courant d’air frais, mais très ténu.
    Baylet s’est « auto-détruit » en donnant de lui une image du passé. Il me fait penser à un élu local tapotant le cul des vaches dans un comice agricole. « Attention, j’ai de très bons amis parmi les élus locaux et les membres des comices agricoles et j’ai besoin de leurs votes ».
    Pour les autres, c’est du « copier-coller » avec quelques variantes et Valls qui veut une union au Centre-Droit et même avec les UMP-sociaux.
    Ils sont tous les six d’ardents défenseurs d’un capitalisme « social », des sociaux démocrates qui « veulent » mettre au pas les marchés spéculatifs et le système bancaire et sont en contradiction avec la « philosophie » des différents traités européens, qu’ils ont soutenus, pour cinq d’entre eux.
    Je n’oublie pas leur forfaiture lors du vote en Congrès à Versailles où ils ont permis, par la seule présence de leurs députés et sénateurs, d’atteindre le quorum pour la validation du vote du Traité de Lisbonne.
    Je pense qu’il sont tous passés à côté des défis de ce siècle, à savoir créer une nouvelle croissance à partir d’une économie durable respectueuse de l’environnement.
    J’espère toujours la naissance d’un mouvement citoyen, en dehors des partis politiques sclérosés, qui prenne en main son destin.

    Par Complottoutestcomplot  16 septembre 19:40

  • Complottoutestcomplot

    non , c est vous qui l avez dit..

    Par Dolores  16 septembre 20:12

  • Hormis le nom et un discours stéréotypé, il n’y a pas de socialiste au PS.

    Pierre Maurois, alors premier ministre, ne disait-il pas que le socialisme était « la petite musique qui devait accompagner la libéralisation ». et en avril 2008 le PS a adhéré officiellement à l’économie de marché.
    En un mot, que l’argent est plus important que la personne.
    Depuis la « petite musique » est devenu totalement inaudible pour accompagner la misère croissante des populations et leurs actes avec Jospin on prouvé que le libéralisme triomphait.
     Actuellement la différence entre le PS et l’UMP se situe au niveau du discours, le premier étant plus soft que le second.

    Le seul à ne pas cacher son attrait pour la droite est Valls qui pense que les Français on besoin d’être encore plus écrasés qu’ils ne le sont déjà.

    Vous remarquerez que tous ceux qui veulent que les français se serrent la ceinture jusqu’au dernier cran sont tous de gens qui n’en souffrirons pas eux-même et qui n’ont en rien souffert de la crise économique qu’ils ont aidé a déclencher par leur politique.
    Il vivent dans des cercles où la parole abstraite leur tient lieu d’expérience et où l’argent ne fait pas défaut.

    Par Ariane Walter  17 septembre 00:57

  • Ariane Walter

    Excellent article provola. Entièrement d’accord.

  • #previsu_ie {display:none} #previsu_ie {display:block}

    Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

    VOUS AVEZ DIT SOCIALISTES ?

    Posté par provola le 15 septembre 2011

                              Le premier débat des primaires, entre leaders socialistes, qui permettront à terme de désigner le candidat du parti à l’élection présidentielle représente bien entendu une sorte de quintescence du malentendu, une espèce de mascarade révolutionnaire.

    On nous explique tout d’abord que les primaires sont un modèle démocratique. Comme si donner au peuple la possibilité de choisir entre candidats identiques était une liberté fondamentale. Les primaires américaines, les plus emblématiques au monde ne sont-elles pas un affrontement fallacieux entre candidats pré-choisis, prè-désignés, adoubés par les grandes familles, les grands trusts industriels qui sont les véritables financiers des campagnes électorales, les faiseurs de présidents. Alors qu’on laisse au peuple l’illusion de désigner autre chose que la couleur de la cravate ou à la marge, la couleur de la peau du Président. 

    Si l’on veut bien admettre que le socialisme représente la priorité accordée à la chose publique par rapport à la sphère privée, on ne peut qu’en déduire une parfaite usurpation du débat de la part d’honnêtes gentilshommes qui n’ont de gauche (au sens de tordu) que leur discours anti-libéral. 

    Petits-enfants du grand timonier bourgeois Mittérand, enfants du grand privatisateur Jospin, qui n’ont apporté en leur temps qu’un parfum de gauche sans en déployer la véritable logique, partisans d’une simple adaptation sociale à la logique libérale, tristes cumulards des tribunes et des titres, ils sont tout simplement ce que n’est pas la révolution. Car ils défendent un patrimoine, une part de marché électorale, un pacte de non-agression vis à vis des rentiers du système, une simagrée du vivre-ensemble. En admettant même que des différences ténues existent bel et bien  entre eux, ils s’attachent à ne pas se tirer dans les pattes pensant avant tout se placer dans une future distribution des rôles et des ministères dans un hypothétique gouvernement de gauche. 

    Sont-ils au moins convaincus que la défense de l’environnement soit une autre priorité absolue des prochaines échéances ?

    Montebourg et Baylet ne parlent pas de crise écologique, Ségolène Royal veut faire de la croissance verte, du pire que le Grenelle de l’environnement, de la poudre aux yeux pour les bobos. Hollande veut de la croissance , encore de la croissance et rien que de la croissance, sur le nucléaire, pas de sortie du nucléaire , la part de l’atome passe seulement de 75% à 50% à l’horizon 2025. Valls veut réorienter les niches fiscales vers la réduction de la dette, il prône le respect de la règle d’or budgétaire, il estime que la priorité du quinquennat doit aller à la réduction des déficits, il se place à n’en pas douter pour la place de ministre du budget en perspective gouvernementale. Priorité aussi à l’autorité de l’État, aux quotas d’immigrés, aux reconductions aux frontières: pour un ticket plutôt au ministère de l’intérieur ? Martine Aubry elle s’attache à la croissance, comme à un char d’assaut, une croissance qui doit être plus verte, une croissance qui permette de tendre vers une plus grande sobriété énergétique. Parceque comme chacun sait la croissance permettra à terme de se passer de croissance, la quadrature du cercle, en quelque sorte. 

    Hollande, le grand favori des sondages dans cette prière de dupes a bien appelé EE-LV à une entente de gouvernement au lendemain de la désignation du candidat socialiste, cela en fait-il un écolo pour autant, et puis les Verts sont-ils eux-mêmes de véritables guerriers anti-croissance ? Poser ce genre de question c’est déjà y répondre.

    Nous sommes devant un bataillon de comptables, sans espoir, sans élan, qui bavent devant la réussite industrielle allemande, qui veulent à peine réformer ou au mieux adapter le système qui broie les petits et protège les gros mais qui ne veulent pas du tout bousculer l’ordre des inégalités, mais n’ont aucune conscience du crac environnemental global. Tout cela est triste, et à vrai dire , sans intérêt. Le malheur est qu’il faudra bien se rapprocher de ces gens là pour virer De Funès. 

    Alors pourra-t-on me rétorquer, est-ce vraiment en assénant ce genre de constat que l’on parviendra à récupérer les morceaux de l’union des gauches au second tour ? Oui si l’on considère qu’il vaut mieux , avant de prévoir des rassemblements qui servent à quelque chose, savoir à qui l’on a vraiment à faire.

    Et ce que l’on a appris ce soir c’est qu’il en est un seul qui apparaisse un tant soit peu utopique, ce qui est pour moi le meilleur de l’imagination, le seul qui puisse trouver un sens au discours étriqué des chiffres, qui soit un tantinet sympathique et sincère sur ses convictions de gauche: celui-ci s’appelle Montebourg.  

    Que fait-on avec ces élections, du fond de notre gauche ? Je dirais que si nous n’avons rien d’autre à faire, si nous avons envie d’y aller, profitons-en pour tenter de tourner légèrement le gouvernail du paquebot socialiste du bon coté, avant qu’il ne se perde dans le brouillard libéral.    

      

    Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

    EUROPE, MARÉE MONTANTE

    Posté par provola le 14 septembre 2011

                   

     EUROPE, MARÉE MONTANTE  dans ACIDIFICATION DES MERS dans EUROPE

     

                                    Alors que nos dirigeants se déchirent pour savoir qui va bien pouvoir payer les dettes accumulées durant trente ans pour assurer une croissance fictive et de bons revenus à quelques familles, notre environnement marin ressemble de plus en plus à une baignoire d’eau chaude chlorée.

    Le projet Clamer (climate change and european marine ecosystem research) vient d’établir un état accablant des mers entourant notre continent. Fonte des glaciers, augmentation des températures et déplacement des espèces animales se font à une vitesse sans précédent, beaucoup plus élevée que tout ce qu’on avait pu imaginé. En ce début de siècle , les températures augmentent 10 fois plus vite que la moyenne du 20 ème siècle, de 1986 à 2006, la surface des eaux s’est réchauffée de 3 à 6 fois la moyenne globale et cela a contribué à l’érosion plus ou moins marquée de 15% des cotes. 

    Vers la fin du siècle la mer Baltique devrait être de 2 à 4 degrés plus chaude, la mer du Nord de 2 degrés. En 2100, le niveau des mers européennes devrait s’être élevé d’environ 60 cm.  

    Je ne parle pas là de la qualité des eaux ou plutôt des boues maritimes qui deviennentun véritable dépotoir . Chaque Européen a rejeté cette année 525 kg d’ordures dont une bonne partie se retrouve directement dans l’environnement sous forme de méthane dans les décharges à ciel ouvert, de pesticides, de sacs plastiques qui polluent les océans, d’algues vertes alimentées par les lisiers, de gaz carbonique après incinération, ce qui acidifie la mer, tout ceci contribuant à l’extinction programmée de 30% des espèces animales marines en un siècle. 

    Publié dans ACIDIFICATION DES MERS, EUROPE, RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | Pas de Commentaire »

    ARCTIQUE, ON A PERDU LE PÔLE

    Posté par provola le 13 septembre 2011

    ARCTIQUE, ON A PERDU LE PÔLE dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUEgrafglace dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

                                Record battu, l’extension de la calotte glaciaire qui fait l’objet de relevés très précis depuis 1972 n’a jamais été aussi réduite que le 8 septembre dernier. La NASA qui n’a plus de navettes à lancer mais encore des idées précises sur la façon de dépenser l’argent public nous fait parvenir cette photo qui montre à quel point s’accélère le retrait des glaciers au Pôle Nord.  

    Cette date devrait devenir le symbole de notre folie, elle sera passée inaperçue, notre souci étant de trouver autant de  pétrole qu’il faudra pour assombrir définitivement le monde de nos successeurs. Total vient de trouver des puits gigantesques à des profondeurs inusuelles au large de la Guyane et garde la volonté intacte d’extraire les gaz de schistes en métropole, Obama a relancé les explorations dans le Golfe du Mexique, alors qu’il y a un an, il avait promis le contraire , Israël veut garder l’embargo sur GAZA pour conserver la main-mise sur les réserves gazières existant au large de la bande au fond de la Méditerrannée et en plus le passage maritime est ouvert au nord des continents américain et asiatique, ce qui signifie une période d’exploration puis d’exploitation dans des régions jusqu’à présent préservées.

    Dans ce foutoir indescriptible et face à ces perspectives de gains faramineux pour certains, la misère des glaciers passe évidemment au second plan, avant qu’elle ne se rappelle une bonne fois pour toutes à notre bon souvenir.

    Publié dans RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | 1 Commentaire »

    2012, J’ASSUME, PAROLE AU PEUPLE.

    Posté par provola le 12 septembre 2011

                                      Pour toutes les raisons exposées depuis 3 ans sur ce blog, qui montrent combien la révolution environnementale passe avant tout par une révolution économique et sociale, le choix du candidat de « Croissance Non Conscience » pour la prochaine présidentielle devenait évident, il ne pouvait se porter que sur Mélanchon.

    J’entend déjà les vociférations et les commentaires acerbes, les verdicts, les sentances, mais j’assume ce choix. Avec les autres, les « partis de pouvoir » comme on dit de manière impropre, on ne débattra que sur la marge, sur les économies à faire pour protéger l’épargne des nantis et des pollueurs au dessus des lois, des rentiers qui spolient les états et dégradent la planète. L’heure n’est plus à la préservation des avantages de certains, l’heure n’est plus de savoir qui va payer la dette ou si l’on va d’abord demander à ceux qui ont tout de partager un peu du gâteau; non, l’heure est désormais au débat sur la place réelle que doit prendre chaque citoyen face à la crise écologique, sur les véritables enjeux du présent et les vrais défis du futur.

    Le bilan des soi-disant élites qui nous stérilisent depuis quarante ans étant ce qu’il est et ressemblant à une cathédrale en ruine , je propose de relancer la mécanique populaire, parcequ’après tout, et avant tout, l’essentiel et le reste,  doit provenir du peuple, et de nulle part ailleurs:

    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2011/09/04/invite-de-c-politique-sur-france-5-2/

    Étonnamment, un gaulliste pûr jus comme Dupont-Aignan a des accents de sincérité, son ode aux services publics, son appel aux nationalisations des concessions autoroutières, à la mise au pas des Total et autre EDF, à la mise en cause des pratiques bancaires, des oligarchies et des tenants du « Système » (dépouillement des étas au profit d’une clique de financiers), a de l’allure. En voilà un au moins vers qui l’on pourrait se tourner pour définir une nouvelle majorité dans le cadre d’une recomposition globale du paysage politique national. 

    Si l’on considère que Mélanchon se réduirait d’un coup à se rabibocher avec ses anciens potes socialistes, indécrottables profiteurs de l’héritage mittérandien, il faudra bien trouver des échappatoires pour définir une nouvelle majorité. Quand il s’agira de définir la « révolution citoyenne », toutes les pistes ne devront-elles elles pas être parcourues, même les plus improbables ?   

    Sur les lignes de CNC, rien d’impossible, rien ne serait plus triste qu’un nouveau blanc-seing remis aux élites squatant le bien public depuis des lustres. N’ayons pas peur du ridicule et des idées reçues, l’immense épreuve qui s’annonce ne trouvera pas de remèdes dans les vieilles croyances et les politiques qui ont montré combien elles étaient des voies sans issue.

    On les trouvera d’autant moins ces solutions dans l’idéologie de l’individualisme exacerbée par les lunes libérales.   

    Publié dans POLITIQUE | Pas de Commentaire »

    12
     

    Commission du Développement... |
    MoDem Mulhouse |
    L'Atelier Radical |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
    | Parti Ouvrier Indépendant :...
    | Vivre Villerupt Autrement