• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 28 août 2011

IRÈNE, L’INFO PEAU DE BANANE

Posté par provola le 28 août 2011

                               Le passage de l’ouragan Irène sur les États-unis aura au moins fait une victime, l’information elle-même, sacrifiée sur l’autel de l’indécence. Car pour le reste, cette modeste tempête rétrogradée au rang de giboulée d’août n’aura fait qu’arroser les jardins potagers en manque de fraîcheur. Le 13H de France télévision aura été d’une rare ignominie, comme une farce ratée du 1er avril, il n’y avait rien a montrer que des rues désertes, un arbre couché sur un caddy, une tuile penchée, un journaliste en k-way, qui nous expliquait que l’ouragan était au dessus de sa tête et qu’il pleuvait sans discontinuer depuis 4H.

Quelle malheur, une pluie battante, des magasins déserts, des centaines de milliers d’Américains qui avaient fui une simple averse alors qu’ils avaient débarqué il y a 60 ans pour affronter la foudre nazi.

Derrière le journaliste déguisé en poule mouillée, quelques badauds respiraient un air débarrassée des pots d’échappements au moment où notre chroniqueur voulait à tout prix nous faire croire à l’apocalypse, puis dans un élan de lucidité, se rendant compte que sa sauce avait peu de chance de nous émouvoir, que la blague n’était qu’une peau de banane pourrie sur laquelle plus personne n’avait plus envie de glisser, il expliqua que bien qu’Irène soit plus gentille que prévu, il se pourrait bien qu’elle se renforça encore, comme s’il fallait absolument que le reportage servit à autre chose qu’à boucher un trou de programmation.

Mine de rien, ces journalistes en charge de l’antenne publique montraient là leur incapacité, leur peur de faire autre chose que de la mélasse en culotte courte.

Le pompon aura tout de même été à mettre à l’actif de France Info qui au journal de 20H cette fois nous mit en contact avec le colonel trucmuche dont voici retranscrite l’inoubliable interview : »Colonel, vous vous trouvez à l’hôtel X , donnez nous les dernières nouvelles sur la situation »  » Je me trouve effectivement à l’hôtel X, nous suivons à la lettre les instructions qui sont de ne pas sortir bien qu’il ne pleuve plus actuellement et que le temps soit plutôt clément au moment où je vous parle »

Voilà donc un colonel quelconque de l’armée des branquignoles nous expliquant que pour venir en aide aux ressortissants Français de New-York il se prélassait aux frais de l’Ambassade de France dans un hôtel du centre ville »

Lâchez le micro, bande d’usurpateurs du droit à la parole, vous qui n’avez rien à dire prenez donc un bain de jouvence et d’aventure du coté des vraies informations, gardez-vous du comique de rôle et donnez donc le manche à moins sinistres que vous.

Ma belle-soeur qui se prenait au jeu lâcha tout de même avant le fromage:  » Irène a fait 14 morts, c’est pas beaucoup mais il aurait pu y en avoir plus ! » 

Publié dans LES BOITES AU PILORI, MEDIAS | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement