• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 22 juillet 2011

REPOSEZ-VOUS, IL VA Y AVOIR DU SPORT

Posté par provola le 22 juillet 2011

                    Je ferme le rideau pour trois semaines, on m’a piqué les clés du poste. L’année électorale qui commence dès septembre va grandement nous occuper et les troupes révolutionnaires de ce blog doivent se retrouver en pleine forme et prêtes à affronter les prochaines joutes verbales qui ne manqueront pas d’égayer l’horizon.

Maintenez-vous en bonne santé mentale en visitant de temps en temps l’accrobranche écolo de ce blog. Attention je relève les copies à la rentrée.

Et vous qui n’arrêtez pas de pester, oubliez un instant les charlatans et les usurpateurs, et dites-vous bien: que serait notre indignation sans ennemis ? 

N’oubliez pas, soyez réalistes, demandez l’impossible.

Hasta la victoria.

 

Publié dans MESSAGES AUX LECTEURS | 2 Commentaires »

FLAMANVILLE, LE SCANDALE INFINI

Posté par provola le 22 juillet 2011

                     EDF, dans l’indifférence générale vient d’annoncer que la fameuse vitrine nucléaire de la France, l’EPR de Flamanville va voir sa construction prendre un retard de 2 ans, une paille. Son prix également a subit une légère inflation de 100%, passant de 3 milliards d’euros à 6 milliards d’euros jusqu’à ce qu’on nous annonce, dans deux ans que le coût définitif se situera plutôt aux alentours de 10 milliards. Mais qui s’en préoccupe réellement ? Le nucléaire est un mythe, il fait partie du fameux consensus national, comme la bombe nucléaire, l’armée, dans ces domaines, pas de discussion possible, tout le monde est d’accord parcequ’on ne demande l’avis de personne.  

«Nous sommes confrontés à des exigences exceptionnelles sur ce grand chantier et nous avons dû reconstituer un tissu industriel adapté nous permettant de mener ce projet ambitieux», expliquent également Hervé Machenaud, directeur exécutif groupe en charge de la production et de l’ingénierie d’EDF et Philippe Bonnave, directeur général délégué de Bouygues Construction, qui pilote le génie civil sur le chantier. Bouygues avait prévu 4 millions d’heures de travail pour la partie génie civil, ils en sont a 15 millions.

On voit tout le bénéfice que peut tirer un groupe comme Bouygues qui facture chaque pet de travers de l’Etat qui lui-même voyage en plein brouillard depuis qu’une certaine centrale à Fukushima est venu dérégler le jeu subtil des incertitudes tecnniques et des connivences industrielles.

Publié dans NUCLEAIRE | 1 Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement