• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 11 juillet 2011

FUKUSHIMA: ÇA S’AGRAVE !

Posté par provola le 11 juillet 2011

                      

FUKUSHIMA: ÇA S'AGRAVE ! dans JAPON      dans NUCLEAIRE    Les analyses des relevés de terrain effectués dans la ville de Fukushima sont claires, elles révèlent des taux de contamination radioactive au Césium de l’ordre de 46 540 becquerels par kg alors que le taux maximum légal est de 10 000 becquerels par kg. Ce niveau est supérieur à celui auquel les autorités russes avaient évacué les populations suite à la catastrophe de Tchernobyl en 1986. La ville de Fukushima est située à 60 km de la centrale, elle compte 300000 habitants. Les associations de résidents demandent désormais l’évacuation des enfants et des femmes enceintes. 

« La contamination des sols s’étend dans la ville », a prévenu l’auteur des analyses, Tomoya Yamauchi, professeur à l’université de Kobé, spécialiste des radiations. « Les enfants jouent avec la terre, ils jouent donc avec des substances hautement radioactives », a-t-il ajouté, soulignant qu’il fallait procéder à des évacuations « au plus vite. »

90 000 personnes habitants dans un rayon de 20 km autour de la centrale ont été évacuées et ne reviendront jamais chez elles, celles qui habitent entre 20 km et la ville de Fukushima avaient été évacuées mais sont revenues; à en croire les relevés les plus récents, il semble que leur situation soit de plus en plus précaire, dans cette zone, 30 000 personnes dont les enfants sont ainsi en permanence exposées à des radiations insupportables. En fait les derniers relevés de la ville de Fukushima proprement-dite montrent que l’ordre d’évacuation devrait concerner environ 350 000 personnes si le Japon n’avait pas peur d’avouer ainsi l’ampleur de la catastrophe sanitaire. Imagine-t-on l »évacuation des enfants et des femmes enceintes sans leur parents ou les maris ou des familles séparées ?

Le gouvernement japonais a admis samedi que la décontamination de la centrale prendrait probablement des décennies et qu’il faudrait entre 3 et 10 ans pour enfin reprendre le contrôle de la situation. La Commission japonaise à l’énergie atomique et l’exploitant de la centrale de Fukushima, Tokyo Electric Power (Tepco), sont convenus dans un premier temps de commencer à retirer le combustible nucléaire fondu vers 2021.

Ce que ne dit pas le gouvernement mais qui est pourtant sous-entendu par ce planning à tout le moins extensible, c’est que la contamination continuera de s’étendre aussi longtemps que la prise de contrôle ne sera pas totale.

Tout cela veut dire que la situation va continuer d’empirer mais c’est dit d’une façon à ce que l’on croit que cela ne va pas cesser de s’améliorer. Ce qui change tout pour les marchés, et rien du tout pour les populations.

Publié dans JAPON, NUCLEAIRE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement