• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 7 juillet 2011

NUCLÉAIRE, LA BOMBE FINANCIÈRE (LES RÉACTIONS)

Posté par provola le 7 juillet 2011

Article accepté à la publication sur NUCLÉAIRE, LA BOMBE FINANCIÈRE (LES RÉACTIONS) dans NUCLEAIRE icone_redacteur2

Par slipenL’air 5 juillet 13:00 

Des solutions se présentent il faut stopper cette connerie d’EPR
et sortir du nucléaire

super vidéo a voir absolument

Sont abordés dans cette vidéo l’énergie photovoltaïque, l’énergie géothermique,
 le système de conversion d’énergie thermique océanique, l’énergie des vagues,
 l’énergie éolienne (le système Regenedyne), le serveur d’énergie Bloom,
 l’agriculture d’intérieur, le système de transport ULTra, la voiture-robot Stanford,
 la première ligne de chemin de fer à grande vitesse chinoise,
un train circulant dans un tube à vide (encore à l’état de projet),
 la biomécanique (la jambe bionique et les doigts bioniques) et la robotique médicale.

Par Berserk  5 juillet 16:00

Ah bon cela vous fait bien rigoler ?
Vous-êtes vous correctement renseigné sur le sujet ?Et bien moi cela me donne envie de pleurer de rage.
Je me rends peu à peu compte, en me documentant sur le sujet, que quasiment tout ce qui nous a été rabâché sur le nucléaire depuis des dizaines d’années est faux. Le nucléaire, c’est très cher, mal maitrisé et dangereux. Prouvez moi le contraire s’il vous plait.Maintenant vous ça vous fait bien rigoler….
Je ne pense pas que les japonais qui se font irradier quotidiennement apprécient votre ironie.

Par Ramses 5 juillet 15:21 Et oui EDF nous a menti, nous ment encore et ne se préoccupe même pas de savoir ce que nous en pensons. Nous petit citoyen, croyons en l’avenir, pour moi un avenir sans EDF.

Par Lisa SION 2  5 juillet 13:25  » Cette activité factice est même la seule qui soit réellement rentable pour Areva qui devrait être bientôt absorbée par EDF pour permettre de camoufler des pertes futures qui s’annoncent abyssales.  » l’argent étant lui même factice, où va-t-on ?

 » en passant par nos déchets dont on ne sera jamais débarrassés, jusqu’à cette facture des nouvelles folies comme l’EPR,  » vous oubliez le pir encore, ITER, 20.000.000.000. d’euros pour une cocotte minute…Le plutonium, il faudrait le vendre aux plutoniens et le renvoyer sur Pluton !

Par obismey [ Against All Authorities ]  5 juillet 13:33 

Juste une question :

POURQUOI LES JAPONNAIS N’ONT PAS ABANDONNE LE NUCLÉAIRE ET QU’ILS N’ONT AUCUNE INTENTION DE LE FAIRE ?

Tout ce tapage non-au-nucléaire me fait bien rigoler .
Par 1984  5 juillet 15:38

PARCE QU’ILS NE SONT PAS EN DEMOCRATIE ! ABRUTI !

Par Berserk 5 juillet 16:00

Ah bon cela vous fait bien rigoler ?
Vous-êtes vous correctement renseigné sur le sujet ?

Et bien moi cela me donne envie de pleurer de rage.
Je me rends peu à peu compte, en me documentant sur le sujet, que quasiment tout ce qui nous a été rabâché sur le nucléaire depuis des dizaines d’années est faux. Le nucléaire, c’est très cher, mal maitrisé et dangereux. Prouvez moi le contraire s’il vous plait.Maintenant vous ça vous fait bien rigoler….
Je ne pense pas que les japonais qui se font irradier quotidiennement apprécient votre ironie.
 

Par Thémis  5 juillet 16:44

Obismey confond les Japonais avec leur gouvernement. Alors c’est sûr, les politiques copains comme coquins avec l’industrie nucléaire n’ont pas envie de laisser cette manne leur échapper. Mais un récent sondage indique que près de 80% des Japonais sont pour l’abandon du nucléaire

Par Roosevelt_vs_Keynes 5 juillet 19:04

Suite à Fukushima, des tas de pays (Suède, le Mexique, la Bulgarie, l’Arabie-Saoudite, Finlande, l’Inde, la Russie, la Chine, la Slovaquie, la Lituanie… ) ont mis en route des projets de développement du nucléaire (construction de centrales, couplages au réseau ou centrales HTR de IVè Génération.)

Le 10 juin 2011, même le parlement rwandais a voté à l’unanimité un projet de loi sur l’exploitation de l’énergie nucléaire civile :

http://www.journaliste-enqueteur.com/index.php?…

Pour sortir de ce délire anti-nucléaire clairement européen, je poserai une question : qu’on soit pour ou contre le nucléaire, si aucun média européen n’a évoqué cette renaissance du nucléaire dans le monde entier – se contentant de relayer la panique créée… par eux-mêmes – ne serait-ce pas pour les mêmes raisons que celles qui sont la cause de l’accusation partagée par beaucoup aujourd’hui, selon laquelle ces médias sont à la botte… des intérêts financiers ?

En clair : au plus la crise avance, au plus sont poussées les idéologies d’austérité et d’écologie malthusienne (le fameux « on est trop nombreux sur terre » est le mantra à la fois des intérêts financiers et des écologistes malthusiens) : quoi de mieux que d’inciter les populations à tout économiser – sous prétexte de sauver la nature – pour faire avaler les pires politiques d’austérité ?

Le nucléaire de type IV Gen ou la fusion thermonucléaire par laser sont l’antithèse absolue de ces idéologies et le cauchemar des intérêts financiers. Les médias sont à leur botte et relaye joyeusement l’anti-nucléarisme financé par ces mêmes intérêts financiers qui n’ont aucun intérêt à voir des pays africains, par exemple, se développer.

Les antinucléaires les plus radicaux sont financés par les intérêts financiers de La City de Londres. Voici la liste des organisations financées par celui – Georges Polk – qui fut nommé en 2006 « Pionnier of the City of London » (4è paragraphe de cette page).

La nucléocratie (les gens qui dirigent AREVA and co) se foutent de savoir si la fission ou la fusion nucléaires peuvent contribuer à améliorer le sort d l’humanité : ils ne cherchent qu’à spéculer sur la raréfaction des matières premières.

Les pronucléaires, ceux qui défendent l’accès aux meilleures technologies pour l’ensemble des pays qui le désirent, ne passent jamais à la télé. Un journaliste a écrit un bon bouquin sur ce thème

Par plancherDesVaches  5 juillet 15:29

Il est clair que lorsqu’on touche à ton fric, Provola, cela t’énerve.
Je te comprends, mais il se pourrait qu’il n’y ait pas que l’augmentation de ta facture électrique qui te fasse pleurer.

En attendant, en effet, les centrales nucléaires deviendront de plus en plus dangereuse au fur et à mesure que l’argent « manquera »…

Autre chose pour les « écolos ».
Le besoin d’ »écologie », soit un minimum de protection de la planète vous fait surtout peur par l’épuisement des sources de celle-ci.
Jamais vous n’irez critiquer la cupidité qui provoque sa sur-exploitation, tout simplement parce que vous voulez PROFITEZ des richesses.

La mère de l’écologie est le capitalisme. Et son père, la politique.

Par TARTOQUETSCHES  5 juillet 17:56  

Merci pour votre article qui résume bien l’impasse où nous nous trouvons et l’omerta qui s’en suit chez nos chers politiques et médiacrates.

Sortir du nucléaire ?
« un choix irréfléchit et deraisonnable » , « une décision folle » (N Sarkosy, 03/05/2011)Fukushima ?? Pftt oublié…
Rien n’est réglé, le risque potentiel est 100 fois plus grand que Thernobyl et les experts n’ont pas le début d’une solution pour empécher le pire qui s’annonce.
Mais chut !!c’est les vacances, dsk et la primaire, les mariages princiers, tout çà tout cà…
Par Eloi 5 juillet 23:31 

Il est de plus en plus clair que cette « décroissance » n’est bien qu’un plan d’endettement à grande échelle, de constriction des nations, d’arrêt technologique, et de contrôles administratif et policier.Et ca se dit de gauche…

Ce qui est inquiétant, c’est bien que tout cela (principe de précautions, interdits technologiques, blocage de tout projet de développement et de création d’emploi, coût exorbitant de l’énergie, normes dissuasives…) va tuer graduellement toute capacité industrielle, d’innovation et d’entreprise, pour les particuliers et pour l’Etat.

ITER (mondial) ce n’est même pas le centième de ce plan « renouvelable(-gaz) » européen et les écolos nous en rabattent les oreilles chaque jour qui passe. Le plan Mars Direct de Zubrin n’est même pas le centième de ce plan, et il permettrait de faire germer un rameau humain sur notre voisine, par des lancements de 2 ou 3 Saturn V tous les deux ans…

Et que de bouleversements, de changement, d’innovations et de nouvelles opportunités ils nous apporteraient… Tout en ne représentant que des sommes dérisoires comparées à ce que « l’écologie » se prépare à nous faire payer.

 

Publié dans NUCLEAIRE | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement