• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 14 juin 2011

FAUDRA-T-IL ATTENDRE ? de l’exemplarité de la catastrophe (les réactions)

Posté par provola le 14 juin 2011

Article accepté à la publication sur FAUDRA-T-IL ATTENDRE ? de l'exemplarité de la catastrophe (les réactions) dans NUCLEAIRE icone_redacteur2

Par jcm 13 juin 11:03 

Il y a quelques temps j’écrivais « Développement durable, un rêve ?« .

Oui, je crois malheureusement qu’il faudra attendre.

Plus nous attendrons moins cela ira et quand nous déciderons d’agir plutôt que d’attendre il sera trop tard.

« Il faudrait savoir que les choses sont sans espoir et pourtant être décidé à les changer. » G Semprun

Par Linz  13 juin 11:33

Une pensée de Jean Rostand à méditer devant cet avenir menaçant :

 » Ce que tu redoutes n’arrivera pas, il arrivera pire

Par Kalki  13 juin 14:50

Mais le problème n’est pas comment on produit de l’électricité, car oui n peut le produire avec juste le soleil, juste ça

mais le problème meme en suisse, c’est que les gens crèvent

alors l’allocation universelle c’est pour quand ? ca serait du politique pas du spectacle de capitaliste marxiste vert : comme la merde

Par strolym  13 juin 19:17

facile de renoncer au nucléaire quand une grande partie de l’électricité est produite par l’hydroélectrique avec encore des possibilités d’extension, ce qui n’est pas le cas de l’Allemagne qui devra remplacer ses centrales nucléaires par des thermiques (gaz charbon bois etc….) c’est toujours possible d’augmenter la production alternative mais ce sera toujours insuffisant, bonjour la pollution.

Par Jean d’Hôtaux  13 juin 22:00

Merci à l’auteur pour son article !

«  … la Suisse, ce pays tant décrié.  »

On se demande bien pourquoi ce pays est tant décrié ???

Quelques remarques :


 » Le Conseil fédéral a décidé en mai dernier d’éteindre une fois pour toutes ses cinq réacteurs fournissant 25 % de l’énergie du pays.  »

C’est inexact, en Suisse la production d’origine nucléaire couvre 40% de la consommation, pas 25% !


La décision du Conseil fédéral (gouvernement fédéral) a été prise dans la précipitation, à la hâte et à mon avis, à des fins, électoralistes. En effet, le 23 octobre prochain auront lieu les élections fédérales, c’est-à-dire le renouvellement des députés aux deux chambres (Conseil national et Conseil des États).


Le risque nucléaire devrait être géré à l’échelle de notre continent et c’est d’une concertation dont nous avons besoin en Europe. Arrêter les centrales suisses, alors que les centrales françaises continueront à fonctionner, et ceci avec les mêmes risques potentiels, n’a pas de sens. En effet si vous prenez une carte de l’Europe, vous verrez par exemple que la centrale nucléaire la plus proche de Genève est celle du Bugey (Ain – France), éloignée de 70km à vol d’oiseau, alors que la centrale suisse la plus proche, celle de Mühleberg se trouve à 130 km à vol d’oiseau. La première continuera à fonctionner, alors que la seconde sera arrêtée, mais les risques potentiels pour Genève n’en seront pas diminués pour autant.

4°Les centrales nucléaires suisses ne pourront pas totalement être remplacées à l’horizon 2034 (délai prévu par le Conseil fédéral) par des énergies renouvelables (centrales solaires, éoliennes et hydraulique), et les mesures d’économies d’énergie promises ne suffiront pas à couvrir les besoins. Il faudra donc avoir recours à des centrales à gaz qui émettent du CO2 …
Qu’adviendra-t-il alors des engagements pris par la Suisse de réduire ses émissions de CO2 (protocole de Kyoto) ?
Cette dernière remarque vaut bien évidemment aussi pour l’Allemagne qui possèdent de très importantes centrales thermiques fonctionnant à la lignite et qui compte sur cette énergie pour remplacer le nucléaire …

Cordialement !

Par Axel de Saint Mauxe  13 juin 22:27 

M’ouais en France c’est 78 % de la production énergétique je crois, plus un secteur industriel qui exporte, rare en France.

La Suisse n’exporte pas de centrale je crois, comme l’Allemagne. Le choix est quand même plus facile non ?
 

Publié dans NUCLEAIRE | Pas de Commentaire »

ODE A L’EAU PUBLIQUE

Posté par provola le 14 juin 2011

                  Le référendum italien QUI A VU LA DEROUTE DU NUCLAIRE concernait également la distribution de l’eau que d’aucuns voulaient attribuer aux compagnies privées; comme pour le nucléaire , les citoyens ont à une écrasante majorité écarté cette hypothèse et infligé un camouflet au grand libéral, le timonier Berlusconnerie.

 

 ODE A L'EAU PUBLIQUE  dans MESSAGES AUX LECTEURS 171729067-b0d7a8ac-86df-4551-9672-69d54e7788ef                  Voiciun poème écrit par Mauro Corona, sculpteur et écrivain à la gloire de l’eau publique qui devrait nous inspirer, nous qui sommes prisonniers de Veolia et de Suez environnement:

 

Pour l’Eau,

Halte là, ne touchez pas à mon pas argenté, je ne suis pas à vous, je ne veux être à personne car je suis à tous, riches pauvres, beaux et moches, sains et malades.

Je suis torrent, ruisseau, source, je suis une goutte, la pluie, la neige, la grêle; je suis un nuage. personne ne peux m’acheter,

je n’appartiens à personne. On ne peut pas me voler,  je suis l’eau, qui n’a pas de patron , qui n’en veut pas.

ils voudraient bien pourtant, mais je suis libre, je cours, je désaltère,  je rafraîchis, je restaure.

Au secours, on veut me privatiser, me privatiser!!

Gens honnêtes, indignez-vous, levez un cri, la tête, un bâton, si nécessaire.

Gardez-moi des rusés, ils voudraient même privatiser le souffle de vie.

Je suis à tous, les tuiles ne me retiennent pas, je fuis dans la gouttière, dans le caniveau, à la rivière et dans la mer.

Je vais où je veux, je voudrais aller où bon me semble, je m’échappe, ne me donnez pas à ceux qui veulent faire de moi un tas d’argent.

Me privatiser, c’est acheter les nuages, puis ils vous feront payer votre respiration.

Je veux mouiller le visage d’un enfant sans rien demander à personne.

A vous de jouer maintenant, aidez-moi à pouvoir le faire encore.  

 

Publié dans MESSAGES AUX LECTEURS | Pas de Commentaire »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement