• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 11 juin 2011

FAUDRA-T-IL ATTENDRE ? (De l’exemplarité de la catastrophe)

Posté par provola le 11 juin 2011

                      Je dois une fois n’est pas coutume rendre hommage à la Suisse, ce pays tant décrié. Pour une fois, je m’y collerai sans réticence aucune pour son courage politique, la Confédération étant le premier pays à renoncer à l ‘énergie nucléaire. Le Conseil fédéral a décidé en mai dernier d’éteindre une fois pour toutes ses cinq réacteurs fournissant 25 % de l’énergie du pays. Cette résolution, fut suivie une semaine plus tard  par la République Fédérale Allemande qui prit la même irrévocable décision, renonçant à 22% de sa production énergétique.

Ces premiers renoncements vont certainement faire des émules et ne doutons pas que demain, les Italiens qui sont appelés aux urnes entre autres choses pour se prononcer sur la question nucléaire ne se feront pas prier pour écarter la fission de leurs cauchemars énergétiques. Nous pourrons alors annoncer toutes voiles dehors: « Sale temps pour l’atome. »

Nul doute dans ce revirement programmatique que le drame de Fukushima ait permis d’éclairer l’opinion publique bien plus rapidement que s’il s’était agit d’espérer détricoter l’omerta imposée par le puissant lobby nucléaire depuis trente ans. Il aura donc fallu la catastrophe que l’on sait, les souffrances, des vies disparues pour détruire l’édifice propagandiste. On peut également noter que Fukushima en ce sens aura déjà bouleversé la donne médiatique et les rapports de force politiques bien plus radicalement que l’explosion de Tchernobyl en 1986.

Il est vrai que nous n’avions rien su, ou si peu, à l’époque, du drame qui était en train de se jouer alors que la diffusion capillaire des sources de communication rend plus difficile aujourd’hui la manipulation de l’information. 

En fait ne serions-nous pas en train de vivre une scène du scénario du pire où pour avoir une chance de modifier les attitudes et les comportements il faut attendre les catastrophes ou l’imminence de leur survenue.?

Comment ne pas retenir du cataclysme japonais que malgré la chronique d’un drame annoncé, le poids de la torpeur publique et le conditionnement aux combines industrielles ne provoque in fine qu’une indifférence généralisée ?

Faudra-t-il attendre une augmentation de la température à la surface du globe de deux degrés pour que les Terriens s’interrogent ? Faudra-t-il attendre la disparition définitive de toute faune marine pour se préoccuper du niveau d’acidité des océans, faudra-t-il voir disparaître le dernier arbre d’Amazonie pour aimer enfin le paradis vert ? Faudra-t-il épuiser la dernière goutte de pétrole pour s’estimer en paix avec le potentiel d’enrichissement compris dans chaque baril, faudra-t-il une guerre d’un genre nouveau où l’environnement ne sera plus qu’une triste mémoire, une lutte sans merci pour la survie ?  

Faudra-t-il imposer par la contrainte des changements de comportements qui auraient pu intervenir par une prise de conscience anticipée ? Faudra-t-il attendre que le développement durable qui n’est qu’un laisser-passer à plus de dégradations soit enfin démasqué ? Faudra-t-il réduire en esclavage les responsables de notre descente aux enfers, ces libéraux indécrottables qui auront conduit le système productiviste jusqu’à notre propre perte ? 

Hier à grand renfort de publicité, le groupe Exxon, la major pétrolière américaine annonçait la découverte d’un nouveau puit géant de pétrole brut au large des cotes de Floride, nul doute que malgré les élans généreux des conférences sur le climat le but ultime des financiers de l’apocalypse soit de brûler jusqu’à la dernière goutte de combustible, jusqu’à l’étouffement du Ciel de la Terre et de la Mer.

Nul doute que l’unique chance de notre survie terrestre soit de stopper par tous les moyens ce char d’assaut de macabre augure.   

Publié dans CHERCHEZ L'ERREUR, NUCLEAIRE, RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE | 2 Commentaires »

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement