BONNE GOUVERNANCE (Rédacteur: Philippe, objecteur de mensonges)

Posté par provola le 10 juin 2011

                                Vous avez tous vu ou entendu, l’Allemagne abandonne le nucléaire, et fait le choix des énergies renouvelables. M. Sarkozy reste droit dans ses bottes, non nous ne changerons pas de politique énergétique. M.Fillon, monte à la tribune du parlement, et nous déclare,  » Le Gouvernement n’a pas fait ce choix, et reste pour le nucléaire » . Je confirme, et vous aussi, que notre opinion n’a jamais été sollicitée, c’est plus important de faire un débat sur la laïcité, ou sur l’identité nationale ? non ???.

Dernier Communiqué de la CRIIRAD sur Fukushima en date du 10/06/2011 la Criirad est un laboratoire indépendant crée à la suite de Tchernobyl, et du nuage qui s’était arrêté aux frontières françaises par la grâce de M.Pellerin avec la complicité du ministre de la santé: Michèle Barzach, et du ministre de l’agriculture, François Guillaume), Avant de passer au volet japonais de l’impact de Fukushima Daiichi (et à bien d’autres dossiers en attente !), nous voulions toutefois clôturer le volet français. C’est chose faite (ou presque) avec l’envoi que nous avons effectué hier au Premier ministre, François Fillon (envoi réitéré ce jour au président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire, André-Claude Lacoste). Ce courrier a deux objectifs : présenter la synthèse des graves dysfonctionnements que nous avons relevés dans la gestion des retombées radioactives sur la France, tant au niveau du dispositif de contrôle qu’au niveau du dispositif d’information ; obtenir des garanties pour l’avenir. Cette fois, la population française a eu de la chance : les niveaux d’exposition étaient très faibles. Les problèmes que nous avons relevés ont donc eu des conséquences très limitées.

Demain ce ne sera peut-être pas le cas. Si la contamination nécessite la mise en œuvre de mesures de protection, il faut disposer d’évaluations fiables et être informés au plus vite. La CRIIRAD jouera son rôle mais elle ne peut pas se substituer à l’expert de l’Etat (ou alors il faudrait qu’elle dispose de son budget !). Nous devons donc obtenir des engagements clairs des autorités. Nos demandes ne sont pas exhaustives mais elles constituent un socle minimum. Nous maintiendrons la pression jusqu’à obtenir des résultats, et le plus vite possible car personne ne sait ni où, ni quand se produira le prochain accident. Lettre adressée le 9 juin 2011 au premier ministre (le courrier au président de l’ASN est identique) – 3 pages – Constat d’anomalies et demande de garanties sur le plan de surveillance – 5 pages – Constat d’anomalies et demande de garanties en matière d’information – 4 pages

Nous allons donc rester arc-boutés sur notre industrie nucléaire, où nous sommes les meilleurs (l’exception française), moi je pense qu’à terme tous les pays raisonnables vont sortir du nucléaire, et vont développer les énergies renouvelables, Allemagne et Chine très avancées sur la maîtrise de ces industries. Dans 5 ou 10 ans, nous ne vendrons plus aucune centrale, et nous aurons une balance commerciale toujours en déficit, et nos voisins allemands une balance commerciale toujours excédentaire. Nous aurons perdus dix ans, des milliers d’emplois, dépensé énormément d’argent en recherche sur l’énergie nucléaire.

Le budget recherche sur l’énergie est actuellement attribué à 80 % au nucléaire, à peine 10 % pour les énergies renouvelables. C’est une posture que l’on qualifie « de bonne gouvernance » A titre d’exemple le Concorde a coûté beaucoup plus d’argent qu’il n’en a rapporté.. Le Rafale de la firme Dassault rapporte beaucoup d’argent au groupe Dassault…. Tout cela avec l’argent du citoyen de base, au même titre que l’amende ( 630 millions) à Taiwan, pour les « fameuses Frégates », au titre de rétro commission ( la France s’était engagée à passer contrat sans, c’est pour cela qu’elle est condamnée ) . Dans le cadre de cette affaire une enquête a été menée pour savoir qui? aurait pu toucher ses rétro commissions, la justice a conclu à un non lieu faute de preuves….

Donc nous citoyens nous payons une première fois les commissions acquises, par on ne sait qui, ce n’est pas perdu pour quelques-uns , et dans un deuxième temps nous payons une amende non négligeable. C’est de la bonne gouvernance ? Non-lieu, présomption d’innocence, ? La classe politique dans sa globalité, se moque de nous, et personne de sérieux ne peut croire à leur innocence . « Philippe objecteur de croissance et de mensonges »

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement