• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 10 juin 2011

LE PEEP SHOW DE LA COMMISSION (LES RÉACTIONS)

Posté par provola le 10 juin 2011

Article accepté à la publication sur LE PEEP SHOW DE LA COMMISSION (LES RÉACTIONS) dans EUROPE icone_redacteur2

Par Alpo47  10 juin 10:43 

Il est grandement dommageable que les socialistes Espagnols, Portugais ou Grecs aient accepté de rentrer dans le diktat de la commission européenne. Juste une trahison supplémentaire. Sanctionnés par leurs peuples, la Droite, encore plus libérale, accède donc au pouvoir.
Tragique.

Le crédo essentiel des libéraux est de dire qu’il n’y a pas d’alternative à leur système. Bien évidemment, c’est faux.. En fait, c’est dans le choix des gouvernements qu’il n’y en a plus. Droite/Gauche … même combat. Bien entendu, la même chose en France.
La pseudo opposition n’existant plus, il ne reste plus aux peuples qu’à leur reprendre le pouvoir.

Nous assistons en ce moment à ces prémices de mobilisation. Le ras le bol général s’accentuant, on peut penser, et espérer, que les mouvements vont s’amplifier et se durcir.

Par lison 10 juin 12:37

Voici les « recommandations » de la Commission européenne pour le programme de stabilité 2011-2014…. Alors, à quoi bon élire des députés nationaux. Nos futures lois, nos futurs budgets sont déjà tout tracés dans ces injonctions, pardon, ces recommandations bruxelloises.
http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/recommendations_2011/csr_france_fr.pdf
  

Par Alpo47 10 juin 10:43

Il est grandement dommageable que les socialistes Espagnols, Portugais ou Grecs aient accepté de rentrer dans le diktat de la commission européenne. Juste une trahison supplémentaire. Sanctionnés par leurs peuples, la Droite, encore plus libérale, accède donc au pouvoir.
Tragique.

Le crédo essentiel des libéraux est de dire qu’il n’y a pas d’alternative à leur système. Bien évidemment, c’est faux.. En fait, c’est dans le choix des gouvernements qu’il n’y en a plus. Droite/Gauche … même combat. Bien entendu, la même chose en France.
La pseudo opposition n’existant plus, il ne reste plus aux peuples qu’à leur reprendre le pouvoir.

Nous assistons en ce moment à ces prémices de mobilisation. Le ras le bol général s’accentuant, on peut penser, et espérer, que les mouvements vont s’amplifier et se durcir.
 

Par Ariane Walter  10 juin 11:23 

Petits marquis, tout ça. On sait comment ils finissent !
J’ai lu ,hier, que la Grèce, avait obtenu un référendum sur ses pbs financiers. Est-ce exact ? je vais rechercher.

Par lison (xxx.xxx.xxx.5) 10 juin 12:37

Voici les « recommandations » de la Commission européenne pour le programme de stabilité 2011-2014…. Alors, à quoi bon élire des députés nationaux. Nos futures lois, nos futurs budgets sont déjà tout tracés dans ces injonctions, pardon, ces recommandations bruxelloises.
http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/recommendations_2011/csr_france_fr.pdf
 

Par BA (xxx.xxx.xxx.142) 10 juin 16:51

Défaut de paiement de la Grèce : c’est officiel. Grèce : la zone euro vers un rééchelonnement de la dette.Berlin, qui veut faire participer les créanciers privés au deuxième plan d’aide à Athènes, semble en voie d’avoir gain de cause.

Bruxelles a annoncé vendredi 10 juin que la zone euro étudiait l’option d’un rééchelonnement de la dette grecque, sur une base volontaire de la part des créanciers, en précisant bien qu’il ne s’agissait pas d’une restructuration.

« Nous avons discuté ces derniers jours d’une initiative du style de celle de Vienne », a reconnu Amadeu Altafaj, le porte-parole du commissaire aux Affaires économiques Olli Rehn. En 2009 dans la capitale autrichienne, les banques créancières de la Roumanie, alors en grave crise, s’étaient engagées en 2009 à maintenir leurs prêts arrivant à échéance.« Dans ce contexte, nous avons aussi examiné la faisabilité d’une rééchelonnement volontaire de la dette ou reprofilage » de la dette, a-t-il poursuivi. Il a toutefois insisté sur le fait que cela s’entendait « bien sûr à la condition, extrêmement importante, que ceci ne crée pas un événement de crédit », à savoir « une restructuration de dette » susceptible de créer la panique sur les marchés.

D’après l’hebdomadaire allemand « Der Spiegel », la zone euro veut faire participer les créanciers privés de la Grèce à hauteur de 20 à 35 milliards d’euros, suivant ainsi la volonté allemande.

Selon le magazine, les ministres des Finances européens seraient prêts à considérer un échange d’obligations contre des titres à maturité plus éloignée.C’est la solution prônée par le ministre des Finances allemand Wolfgang Schäuble, qui veut un allongement de sept ans des maturités pour toutes les obligations en circulation.La Banque centrale européenne (BCE) est catégoriquement opposée à toute action sur la dette qui s’apparenterait à un défaut de paiement, mais pourrait consentir à une solution de « rollover » qui verrait les créanciers réinvestir dans de la dette grecque quand leurs titres arrivent à maturité.Selon un porte-parole du ministère allemand des Finances vendredi, quelque 80 à 90 milliards d’euros de dette grecque arrivent à maturité d’ici à 2014. http://www.challenges.fr/actualites…


  • Par kalon  10 juin 16:56

    Du fait des nombreux mouvements populaires qui fleurissent un peu partout en Europe, la commission a décidé de mettre les bouchées doubles et d’accélérer le mouvement..
    Et faire courir un fonctionnaire n’est jamais sans risque !
    Cà sent le sapin, plus aucune coordination dans leurs discours ni dans leurs actes, des lois jetées en pagaille sans aucune réflexion, des scandales politico financiers à ne plus savoir qu’en faire, et, cerise sur le gateau, un euros soutenu par les Chinois qui aimeraient bien une alternative provisoire à leur sortie du « dollar-souverrain »
    Cà craque de partout, c’est maintenant que cà va devenir trés dangereux, il nous reste un avantage, ils n’avaient pas prévu une réaction citoyenne aussi rapide et leurs plans ne sont pas encore aboutis, ce qui aura pour conséquence qu’ils ne pourons plus gérer les différentes et multiples interactions qui vont se générer automatiquement tel un systéme chaotique.

  • Publié dans EUROPE | Pas de Commentaire »

    BONNE GOUVERNANCE (Rédacteur: Philippe, objecteur de mensonges)

    Posté par provola le 10 juin 2011

                                    Vous avez tous vu ou entendu, l’Allemagne abandonne le nucléaire, et fait le choix des énergies renouvelables. M. Sarkozy reste droit dans ses bottes, non nous ne changerons pas de politique énergétique. M.Fillon, monte à la tribune du parlement, et nous déclare,  » Le Gouvernement n’a pas fait ce choix, et reste pour le nucléaire » . Je confirme, et vous aussi, que notre opinion n’a jamais été sollicitée, c’est plus important de faire un débat sur la laïcité, ou sur l’identité nationale ? non ???.

    Dernier Communiqué de la CRIIRAD sur Fukushima en date du 10/06/2011 la Criirad est un laboratoire indépendant crée à la suite de Tchernobyl, et du nuage qui s’était arrêté aux frontières françaises par la grâce de M.Pellerin avec la complicité du ministre de la santé: Michèle Barzach, et du ministre de l’agriculture, François Guillaume), Avant de passer au volet japonais de l’impact de Fukushima Daiichi (et à bien d’autres dossiers en attente !), nous voulions toutefois clôturer le volet français. C’est chose faite (ou presque) avec l’envoi que nous avons effectué hier au Premier ministre, François Fillon (envoi réitéré ce jour au président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire, André-Claude Lacoste). Ce courrier a deux objectifs : présenter la synthèse des graves dysfonctionnements que nous avons relevés dans la gestion des retombées radioactives sur la France, tant au niveau du dispositif de contrôle qu’au niveau du dispositif d’information ; obtenir des garanties pour l’avenir. Cette fois, la population française a eu de la chance : les niveaux d’exposition étaient très faibles. Les problèmes que nous avons relevés ont donc eu des conséquences très limitées.

    Demain ce ne sera peut-être pas le cas. Si la contamination nécessite la mise en œuvre de mesures de protection, il faut disposer d’évaluations fiables et être informés au plus vite. La CRIIRAD jouera son rôle mais elle ne peut pas se substituer à l’expert de l’Etat (ou alors il faudrait qu’elle dispose de son budget !). Nous devons donc obtenir des engagements clairs des autorités. Nos demandes ne sont pas exhaustives mais elles constituent un socle minimum. Nous maintiendrons la pression jusqu’à obtenir des résultats, et le plus vite possible car personne ne sait ni où, ni quand se produira le prochain accident. Lettre adressée le 9 juin 2011 au premier ministre (le courrier au président de l’ASN est identique) – 3 pages – Constat d’anomalies et demande de garanties sur le plan de surveillance – 5 pages – Constat d’anomalies et demande de garanties en matière d’information – 4 pages

    Nous allons donc rester arc-boutés sur notre industrie nucléaire, où nous sommes les meilleurs (l’exception française), moi je pense qu’à terme tous les pays raisonnables vont sortir du nucléaire, et vont développer les énergies renouvelables, Allemagne et Chine très avancées sur la maîtrise de ces industries. Dans 5 ou 10 ans, nous ne vendrons plus aucune centrale, et nous aurons une balance commerciale toujours en déficit, et nos voisins allemands une balance commerciale toujours excédentaire. Nous aurons perdus dix ans, des milliers d’emplois, dépensé énormément d’argent en recherche sur l’énergie nucléaire.

    Le budget recherche sur l’énergie est actuellement attribué à 80 % au nucléaire, à peine 10 % pour les énergies renouvelables. C’est une posture que l’on qualifie « de bonne gouvernance » A titre d’exemple le Concorde a coûté beaucoup plus d’argent qu’il n’en a rapporté.. Le Rafale de la firme Dassault rapporte beaucoup d’argent au groupe Dassault…. Tout cela avec l’argent du citoyen de base, au même titre que l’amende ( 630 millions) à Taiwan, pour les « fameuses Frégates », au titre de rétro commission ( la France s’était engagée à passer contrat sans, c’est pour cela qu’elle est condamnée ) . Dans le cadre de cette affaire une enquête a été menée pour savoir qui? aurait pu toucher ses rétro commissions, la justice a conclu à un non lieu faute de preuves….

    Donc nous citoyens nous payons une première fois les commissions acquises, par on ne sait qui, ce n’est pas perdu pour quelques-uns , et dans un deuxième temps nous payons une amende non négligeable. C’est de la bonne gouvernance ? Non-lieu, présomption d’innocence, ? La classe politique dans sa globalité, se moque de nous, et personne de sérieux ne peut croire à leur innocence . « Philippe objecteur de croissance et de mensonges »

    Publié dans LE COUP DE GUEULE DE PHILIPPE | Pas de Commentaire »

     

    Commission du Développement... |
    MoDem Mulhouse |
    L'Atelier Radical |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
    | Parti Ouvrier Indépendant :...
    | Vivre Villerupt Autrement