ON NE LÂCHERA RIEN

Posté par provola le 5 juin 2011

                   ON NE LÂCHERA RIEN  dans MESSAGES AUX LECTEURS        

 

                                 Je reviens du monde des morts, morts d’avoir trop attendu, une attention, un geste, un égard; morts d’un village éteint comme s’éteindra notre imaginaire, notre bienveillance envers nos enfants. La civilisation a tout pris à ce coin perdu, il ne reste à ces murs autrefois bruyants qu’une extinction de voix et les chats sauvages. Les rares survivants, le coeur serré, attendent les derniers moments, sans illusions, sans penser à demain. Le plus petit village de la Botte trouée a tout compris du système qui emporte les ruines du temps, la richesse en barres. Mangé par un parc national, estampillé bio, Val Grande pour la précision, près du lac le Majeur, qui a donné à manger aux sangliers mais a chassé les ultimes témoins d’un passé pas si lointain, qui a blasphémé d’une palabre disparue à jamais.

Car l’écologie est ainsi faite, qu’elle n’est qu’une caution au saccage, un alibi à détruire, à brader partout ailleurs comme on ratiboise à l’intérieur, comme on vide à force d’ériger les barrières du vivre sâle.  

Tout est désespérant, tout semble perdu, pas une rivière propre, pas une once de terrain vierge, pas un rêve qui ne soit souillé par l’angoisse d’un lendemain qui déchante. Partout le même supermarché, la même foire à deux balles, la même issue fatale qui n’a de secours que la mort, et de recours que la dévastation des rayons. 

Partout des morts de mer, victimes de notre indifférence, cette négation de l’Autre.

Partout cette même centrale nucléaire qu’on a du mal à éteindre car on ne sait si l’on pourra vivre encore avec un peu moins de lumière sombre, ce téléphone qu’on dit portable mais qu’on trimbale pour rien car les mots vides de sens, sont des sentiments disparus. Partout cette eau frelatée, qu’on dit propre mais gorgée de chlore, de sulfates, de pesticides, de raclures, qui empoisonne les rats d’égouts. Partout cet air de rien, chargé de particules tellement fines qu’on s’y trempe la respiration, qu’on en devient allergique, qu’on préférerait vivre là-haut sur l’Everest où même l’oxygène a convolé en justes noces avec l’anéantissement total. 

Partout ces princes Charles, ces races d’Albert, ces démons de Sarkozie, ces Berlusconneries, ces chouettes Hulot, partout cette orgie insignifiante, ce modernisme monté sur ressorts, ce trampoline branlant, cette vaste blague.    

Un feu de bois, des étincelles de bonheur, un blog sans prétention, un instant magique à parler de tout et n’importe quoi, à s’inquiéter du pas cadencé du développement, du désastre environnemental, de notre folie; bien sûr les étoiles sont moins brillantes car la pollution céleste est partout, mais on devine cette voie lactée, derrière le rideau de fumée. Le fil ténu de notre résistance tisse la toile qui pourrait bien piéger les ondes de la propagande mercantiliste, reliés par ce subtil maillon nous ne craignons plus que notre propre découragement.              

Jeudi, vous avez été 810 à visiter ce blog, signe de votre fidélité, de votre indignation, de votre ras-le-bol. Vous n’êtes pas prêts d’abdiquer, vous n’êtes pas seuls, ci-et-là des âmes en peine, des bonnes volontés errent à la recherche d’un bout d’instinct. Je vous remercie du coup de moral, de cette accolade sans façons, je tâcherai d’être digne de cette confiance et autant que possible par delà les mots, que vaille notre amitié. Soyez-en certains, on ne lâchera rien.       

Une Réponse à “ON NE LÂCHERA RIEN”

  1. Philippe "Objecteur de Croissance" dit :

    Il faut en finir avec les mensonges, d’AREVA, d’EDF, des politiques, des journalistes et de tous ceux qui en France essayent de nous faire croire que le nucléaire on ne peut pas en sortir.
    Je suis ulcéré par la campagne menée par les lobbyistes du nucléaire.

    La première chose qu’il faut avoir présente à l’esprit, c’est de changer nos habitudes idiotes de cons sommateurs, et de bien se mettre en tête que la sortie du nucléaire c’est une volonté d’abord d’économies, et surtout éviter de me renvoyer vers la bougie, sinon je vous dirai de vous la « carrer » là où vous pensez.

    Durant la décennie 70 / 80 EDF à fait de la publicité pour le tout électrique, une escroquerie qui a profité aux promoteurs et à EDF
    Les promoteurs un investissement très léger (donc plus de profit), une consommation électrique en progression exponentielle, des coûts de chauffage prohibitifs pour les locataires, peu importe EDF et les promoteurs y ont trouvé leurs intérêts, EDF justifiait son programme de mise en place de l’électricité atomique (comme la bombe du même nom).

    Il ne faut pas perdre de vue que pour une utilisation de 900 MWh, la centrale produit 2700 MWh, les 1800 MWh de différence sont perdus, en circuit et en refroidissement, autrement dit : l’énergie primaire représente 3 tiers, l’énergie utile dite secondaire représente 1 tiers.

    Toutes les communes de France éclairent toute la nuit des rues où il n’y a personne.
    On peut imaginer (ça existe déjà) des lampadaires équipés d’une petite éolienne centrifuge, et de panneaux solaires, qui restituent la nuit l’énergie solaire et éolienne accumulée.
    On va me rétorquer que pour des raisons de sécurité il faut éclairer surtout dans les grandes villes – rien n’empêche d’imaginer un détecteur de présence qui déclenche l’allumage d’un groupe de lampadaires pour sécuriser une zone..

    Les machines à laver linge et vaisselle, peuvent être branchées directement sur l’eau chaude sanitaire, et être équipées d’un robinet thermostatique qui donne l’eau directement à la T° choisie.
    Chaque machine est équipée d’une résistance électrique de 2 ou 3 KW qui pourrait-être supprimée.
    0 millions de foyers par 2 machines …belle économie.

    La consommation électrique actuelle, annuelle est de 450 TWh *

    La consommation électrique à l’horizon 2020 peut-être ramenée à 280 TWh
    Certains annonce même 200 TWh

    Ces estimations peuvent être vérifiées sur le site néga-watt où une étude faite par des ingénieurs spécialistes en énergie démontre qu’avec les énergies renouvelables :

    - Photovoltaïque/solaire
    - Eolien
    - Hydraulique
    - Biomasse

    et les économies réalistes et réalisables ont peut sortir du nucléaire sous dix ans.

    L’ensemble de ces mesures et la mise en place des énergies renouvelables représente la création de 640.000 emplois.

    Alors de grâce ne vous laissez pas abuser, citoyens renseignez-vous, ne prenez pas pour argent comptant les dires des soi-disant experts invités et relayés par les journalistes.

    Tous les médias appartiennent à des Oligarques
    Le figaro M.Dassault
    Le point M. Beytout
    Libération M. de Rotschild, etc…

    Bref pour les télés elles sont détenues par M.Bouygues et par l’état

    Si un journal est trop incisif il risque de se voir priver des publicités qui émanent des mêmes Oligarques propriétaires des grosses sociétés.

    Pour ce qui concerne l’état les grosses sociétés appartenant aux mêmes Oligarques font des donations aux partis politiques -Il faut bien payer le champagne, les petits fours, l’affichage, l’organisation des meetings etc…-

    A titre d’information pour sa réélection en 2012 M.Barack Obama a prévu un budget de 1 milliard de dollars.

    Ne croyez pas les politiques, comme disait M PASQUA

    « Les promesses électorales n’engagent que ceux qui les écoutent »

    Ils vous mentent.

    Citation dédiée à Me Anne Lauvergeon

    « La puissance déchaînée de l’atome a tout changé sauf nos modes de pensées,
    et
    nous glissons vers une catastrophe sans précédent »

    Albert Einstein

    La réalité n’est pas belle, mais ne lâchons rien, nous ne sommes pas si isolés, les allemends nous montrent la voie, malgré le mensonge et la mauvaise foie qui caractérise, Me Lauvergeon et tous ses copains « nucléopathes »

    Philipe
    Objecteur de crossance

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement