LA PUERTA DEL SOL S’EMBRASE: LOS INDIGNADOS

Posté par provola le 22 mai 2011

                                 C’est la pièce maîtresse du basculement; la Grèce, puis l’Irlande, le Portugal n’on été que des hors- d’oeuvres, la vraie pierre d’achoppement, la goutte qui fera déborder le vase, c’est l’Espagne. Un chômage à 23% , la moitié des jeunes sans travail, les étudiants espagnols , « los indignados » sont dans la rue depuis une semaine, non seulement à Madrid où ils sont décidé de squatter la « Puerta del Sol »et dans les autres grandes villes du pays mais également à Rome, à Milan, dans d’autres grandes villes européennes en solidarité pour un mouvement qui semble inarrétable. Ici à Rome en un parfait italien, s’il-vous-plaît: http://www.youtube.com/watch?v=9fRDXuFKqco

On se souvient que le regretté Howard Zynn avait situé à un taux de chômage de 35% le seuil à partir duquel les soulèvements prennent corps, ce qui avait conduit aux grandes protestations populaires des années 1920-1930 aux États-unis. En Espagne, la moitié des étudiants est persuadée de n’avoir aucune chance d’accéder à l’emploi, ils n’attendront pas que la foudre du FMI et de la BCE s’abattent sur eux, car ils n’ont rien à perdre.

« Toma la calle » , « Tous dans la rue », « le système est obsolète, nous sommes fatigués de cette fause démocratie »  

« Nous voulons une vraie démocratie, pas dirigée par les actionnaires de la BCE » « Rendez la BCE aux États », « la BCE appartient aux privés, les autres banques aussi », « libérez les moyens de financement de l’économie », c’est à dire, « rendez-les aux états ». « Zapatero, dehors, tu as fait faillite ». Voici quelques slogans entendus montrant l’exaspération des jeunes qui ne sont surs que d’une chose, se retrouver au chômage à la fin de leur cursus. 

Sont également revendiquées de meilleures conditions sociales, un meilleur partage des richesses.

Aujourd’hui se déroulent les élections municipales et régionales, un bon coup de balais-brosse pour celui qui voilà peu encore incarnait le rêve du développement économique, le rêve Zapatero.  

Voici exactement 25 ans (1986) que l’Espagne est entrée dans la Communauté européenne, tous ces jeunes n’ont connu que la politique propagandiste des tenants d’une Europe libérale, mondialiste, d’une Europe à la sauce allemande, les usines en Allemagne et les plages et les bars à putes aux Baléares et sur la Costa del sol, ils n’ont aperçu que les limousines et les supermarchés des européens du nord, ils devront s’en aller ailleurs pour trouver du travail, ils n’auront gagné que les plages du ghetto financier, que les taux d’intérêts des banques du nord, que la tarte à la crème du développement à tout crin.

Une génération après la grande illusion, devant cette faillite du système, la révolte prend corps. 

http://www.youtube.com/watch?v=HKV-LQZVVeA&feature=related

Une Réponse à “LA PUERTA DEL SOL S’EMBRASE: LOS INDIGNADOS”

  1. Philippe "Objecteur de Croissance" dit :

    Les « Indignés du 15 mai »

    On en parle peu en France un Désaxé Sexuel Kalamiteux a piqué la vedette.
    Quelle vedette, cela relève de la maladie, il faut soigner, il existe aussi la castration chimique.

    Ce que disent nos amis espagnols: ils en ont marre d’être gouvernés par des menteurs, profiteurs qui servent l’intérèt des banques, des grands groupes, et leurs affidés actionnaires.
    Ils appellent celà une démocratie creuse, moi je nomme cela un vol de nos ames, un vol de notre travail, un vol de notre morale, un vol de notre dignité d’Êtres Humains, un vol de conscience.
    Qui durant ce temps accumulent les profits, et salopent la planète, regardez ce qui se passe en Somalie, tout ceci avec la complicité de la mafia.
    Voir reportage « Toxic somalie » sur le site de ARTE.

    Un exemple parmi tant d’autres.

    Il faut effectivement revenir à une vraie démocratie
    A savoir : Dès que l’on donne un once de pouvoir à un politique, il faut mettre en place un contre-pouvoir équivalent, et un organisme de contrôle indépendant. Type cours des comptes en France, mais avec un vrai pouvoir de sanction.

    Toutes les publications qui dénoncent tous ces abus sont sur le marché.

    Il faut passer aux actes, les Espagnols nous montrent le chemin.Le WEB est un outil fabuleux pour la démocratie, il est aussi percevrs, là comme ailleurs une autorité indépendante pour sanctioner les abus, et puis apprenons à être adulte pour ne pas tomber dans les pièges des « Brouteurs » et des faiseurs de « mariage gris ».

    La sortie du nucléaire est non seulement possible, voir dossier « sortir du nucléaire  » sur le net.

    La pollution est de plus en plus grande et les accidents sont imprévisibles.

    Si un accident survenait du côté de la Hague, c’est toute l’europe qui serait menacé, l’erreur humaine est permanente ( voir le vol Rio-Paris)(1968 la Caravelle Nice Ajaccio détruite en plein vol 95 disparus) comme il a été dit sur ce site, et les scénario catastrophe inimaginables par définition.

    EdF a frolé la catastrophe, le fait que la Loire puisse geler n’avait jamais été envisager.
    Qu’en est-il des catastrophes engendrées par un accident climatique imprévisible.

    Le nucléaire ne représente que 2,4 pour cent de l’énergie consommée sur la planète, imaginez la suite……

    Protestez auprès de vos Elus inondez les de courriers, dites leur que vous ne voterez pas pour eux s’ils restent dans le nucléaire.
    Regardez une cate de l’europe des centrales nucléaires cela vous inspirera.

    Les Indignés Espagnols nous montrent la voie, sans violence.

    Si vous voulez bien comprendre les mécanismes qui nous ont amenés vers un régime Oligarchique, je vous conseille le livre de Eric VERHAEGHE, « Jusq’ici tout va bien », je crois aux éditions Jacob Duvernet – Enarque ancien patron de l’APEC, et ancien membre du MEDEF (aussi à l’origine fils d’ouvrier)-je ne touche aucun droit- si ce n’est le plaisir de partager mes indigantions.
    Si comme moi vous écoutez les commentaires des BHL ou Jack Lang concernant l’affaire du Dépravé Sexuel Kalamiteux, vous aurez envie de vous révolter, mais de grace sans violences.

    Je propose juste un tribunal International pour juger des crimes contre l’Humanité perpétrer par tous ces « Grands Messieurs » pour qui nous ne sommes que de la viande à FRIC.

    Les Goinfres ont une seule maxime : » Au nom du Pèze,du Fric, du Saint Bénéfice, amène »

    Il est 4h30 du matin, il faut bien que j’exulte mon esprit.

    Merci à Provola de son accueil et de son hébergement gracieux.

    Philippe « Objecteur de Croissance »

Laisser un commentaire

 

Commission du Développement... |
MoDem Mulhouse |
L'Atelier Radical |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saisir le Présent, Construi...
| Parti Ouvrier Indépendant :...
| Vivre Villerupt Autrement